Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
gentil / gens (français) - Le mot du jour - Forum Babel
gentil / gens (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Nina Padilha



Inscrit le: 15 mars 2006
Messages: 556

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 13:17 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je me suis posée la question de l'origine du mot gentil.
Gentil, au sens historique est, me semble-t-il, un vocable qui généralise tous les païens - les non-chrétiens - comme de "mauvais" individus.
Dans le langage courant, nous avons néanmoins la gentillesse, le gentilhomme...
On peut m'en dire plus ? Merci !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Abdüssalâm
Animateur


Inscrit le: 02 jan 2007
Messages: 910
Lieu: Aiguillon

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 15:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

je ne peux te dire quelle est l'origine du mot, mais un gentil dans l'Evangile (les Epitres de Paul) n'est pas un non-chrétien mais un non-juif (un goï) et il est dit que Jésus est venu pour les Juifs mais aussi pour les Gentils. C'est peut-être pour cela (à confirmer) que le mot a pris par la suite un sens positif puisqu'il s'agit d'un non-juif (selon l'état d'esprit anti-sémite qui a prévalu jusqu'à il y a peu de temps).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2057

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 16:20 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Cela vient du latin gentilis, de la même famille, de la même nation.
Dans le vocabulaire de la Bible, il signifie non juif, et aujourd'hui encore les Juifs français parlent des Nations pour désigner les goyim : les Justes des Nations en sont le plus bel exemple.
Curieusement, les Chrétiens non juifs, les Gentils donc, ont retourné le terme gentil contre les non-Chrétiens, ce qui est un parfait contre-sens...

Le sens même famille a donné : de famille noble, donc gentilhomme. Le mot gentillesse a d'abord signifié noblesse, au sens moral, puis aisance de manières, beauté (Rousseau parle d'un petit mendiant « boiteux mais gentil », c'est-à-dire plaisant à voir malgré son infirmité) et enfin absence de méchanceté.


Dernière édition par Glossophile le mardi 30 mars 10, 18:03; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Captain Boney Boone



Inscrit le: 25 nov 2008
Messages: 190

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 17:53 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Gentilis a dérivé en gentilé, terme par lequel on désigne les habitants d'un lieu (ville, pays, région…). On a donc quitté le sens de famille (lat. gens, gentes) - auquel ethnonyme correspond mieux - pour celui de "territoire".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2057

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 18:08 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

On n'a rien quitté du tout, car le latin gens s'il signifie descendants d'un même ancêtre (la gens Iulia) signifie aussi peuple, nation et territoire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Captain Boney Boone



Inscrit le: 25 nov 2008
Messages: 190

Messageécrit le mercredi 31 mars 10, 0:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Si, on a quitté le sens de famille, puisqu'il n'apparaît plus dans gentilé.
Merci tout de même d'avoir précisé que gens avait d'autres sens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2057

Messageécrit le mercredi 31 mars 10, 17:24 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Petit malentendu sur les mots : j'avais cru comprendre que vous assigniez à gens le seul sens de famille, dont gentilé serait une extension moderne. Or dès la latinité, le mot gens ne se limitait pas à la seule famille.

Citation:
gens, gentis, f. : -
1 - race, souche, progéniture. -
2 - famille, descendant. -
3 - maison, clan (groupe de familles ayant un ancêtre et un culte domestique communs), tribu. -
4 - nation, peuple, canton, contrée.
- gens humana, Cic. Fin. 5, 23, 65 : la race humaine.
- gentes (post- Aug.) <>Romani : les étrangers, les barbares.
- gentes (lat. eccl.) : les nations païennes, les païens, les Gentils.

J'ai éliminé quelques exemples, ne gardant que ceux qui éclairent le mieux notre propos.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7668
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 26 juil 11, 4:43 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voir aussi la grande famille GENS.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10611
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 05 juin 12, 12:21 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

La faute gente pour gent est courante, notamment dans la presse (lire le Fil Fautes de français relevées dans les médias) :


- L'égalité hommes-femmes au gouvernement ne tient plus dans les équipes ministérielles, où la gente féminine est réduite à la portion congrue.

Libération - 31.05.2012


gent (TLFi)

1. Nation, peuple

2. P. plaisant., toujours au sing.

− [Désignant un ensemble d'êtres humains, d'animaux] Ensemble des individus possédant des caractères physiques communs
SYNT. : gent ailée, aquatique, canine, écailleuse, emplumée, féline, ovine, poissonnière; gent à longues oreilles; gent trotte-menu

− [Désignant un groupe de pers.] Ensemble d'individus possédant un caractère moral ou intellectuel commun; exerçant une même activité, appartenant à une même classe sociale
SYNT. : gent écriveuse, écrivante, littéraire, militaire, ministérielle, monastique, monacale, parlementaire, policière, soldatesque, versifiante; gent aristocratique, bourgeoise; gent dévote, hypocrite, impie, ingrate, méfiante

gent moutonnière : personnes qui n'ont aucune indépendance d'esprit, d'action, qui calquent leurs actions sur celles des autres


A noter (TLFi) :

- pour gent, le TLFi indique la prononciation suivante : [ʒ ɑ ̃]
alors qu'on entend toujours [ʒɑ ̃:t], le t final étant prononcé
Lire le Fil Prononciation d'un mot parfois éloignée de sa graphie.

- gens : anc. plur. de gent, du lat. class. gens, gentis fém., désignant à l'orig. le clan, le groupe de tous ceux qui se rattachent par les mâles à un autre ancêtre mâle commun, puis la famille, la race, le peuple;
gentes, plur. a été à l'époque impériale synon. de homines désignant « les gens », d'où à basse époque, le genre masc. relevé pour cet emploi dans des syntagmes tels que gentium majorum et fortunatorum; gentes qui... ;
de là (quelques ex. à partir du xiiies. ds T.-L.) le genre masc. du fr. gens plur., fém. à l'orig., ce dernier genre étant conservé dans le cas notamment où l'adj. précédant le subst. fait corps avec lui
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10611
Lieu: Lyon

Messageécrit le jeudi 11 juin 15, 16:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'anglais a 3 mots dérivés de gentilis dont les formes sont très proches.


Royaume-Uni gentle [ /ˈdʒentl / ]
- (personne) gentil - doux
- (effet) léger
- (voix, sourire) doux - (impact) faible
- noble

etymonline a écrit:

gentle (adj.)

early 13c., gentile, gentle "well-born, of noble rank or family," from Old French gentil/jentil "high-born, worthy, noble, of good family; courageous, valiant; fine, good, fair" (11c., in Modern French "nice, graceful, pleasing; fine, pretty") and directly from Latin gentilis "of the same family or clan," in Medieval Latin "of noble or good birth," from gens (genitive gentis) "race, clan," from root of gignere "beget," from PIE root *gene- "to give birth, beget" (see genus).

Sense evolved in English and French to "having the character or manners of one of noble rank or birth," varying according to how those were defined. From mid-13c. in English as "gracious, kind" (now obsolete), manners prescribed for Christian or chivalrous nobility. From late 13c. as "courteous, polite, well-bred, charming;" c. 1300 as "graceful, beautiful." Meaning "mild, tender; easy; not harsh" (of animals, things, persons) is from 1550s. Older sense remains in gentleman, and compare gentile (adj.), an alternative form which tends to keep the Biblical senses of the Latin word (though gentle in Middle English sometimes meant "pagan, heathen"), and genteel, which is the same word borrowed again from French. From 1823 as "pertaining to the fairies."


Royaume-Uni gentile [ / ˈdʒɛntaɪl / ]
- NOM (Religion, Histoire : non juif) gentil - chrétien - païen
- ADJ (Religion, Histoire) des gentils - non juif, non juive

etymonline a écrit:

gentile (n.)

"one who is not a Jew," c. 1400; earlier "one who is not a Christian, a pagan" (late 14c.), from Late Latin noun use of Latin gentilis "of the same family or clan, of or belonging to a Roman gens," from gens (genitive gentis) "race, clan" (see genus, and compare gentle).

The Latin adjective also meant "of or belonging to the same nation," hence, as a noun, gentiles (plural) might mean "men of family; persons belonging to the same family; fellow countrymen, kinsmen," but also "foreigners, barbarians" (as opposed to Romans), those bound only by the Jus Gentium, the "law of nations," defined as "the law that natural reason establishes among all mankind and is followed by all peoples alike."

The Latin word then was used in the Vulgate to translate Greek ethnikos (see ethnic), from ta ethne "the nations," which translated Hebrew ha goyim "the (non-Jewish) nations" (see goy). Hence in Late Latin, after the Christianization of Rome, gentilis also could mean "pagans, heathens," as opposed to Christians. Based on Scripture, gentile also was used by Mormons (1847) and Shakers (1857) to refer to those not of their profession.


Royaume-Uni genteel [ / ˈdʒenˈtiːl/ ]
- (personne, style) distingué - raffiné

- The genteel London 'village' of Primrose Hill.
= Primrose Hill, ce village londonien bien comme il faut.
[ The Daily Telegraph - 11.06.2015 ]

etymonline a écrit:

genteel (adj.)

1590s, "fashionably elegant; suitable to polite society, characteristic of a lady or gentleman; decorous in manners or behavior," from Middle French gentil "stylish, fashionable, elegant; nice, graceful, pleasing," from Old French gentil "high-born, noble" (11c.); a reborrowing (with evolved senses) of the French word that had early come into English as gentle (q.v.), with French pronunciation and stress preserved to emphasize the distinction. The Latin source of the French word is the ancestor of English gentile, but the main modern meaning of that word is from a later Scriptural sense in Latin. See also jaunty. OED 2nd ed. reports genteel "is now used, except by the ignorant, only in mockery" (a development it dates from the 1840s).



Un autre mot de la même famille (= jaunty) a lui une forme différente.


Royaume-Uni jaunty
- leste - allègre
- enjoué - jovial

- The jaunty carefree air I managed to maintain up to the carriage would turn to flood of tears as soon as we pulled out of the station.
= Mon air enjoué et insouciant se tranformait en torrent de larmes dès que le train quittait la gare.
[ The Daily Telegraph - 10.06.2015 ]

etymonline a écrit:

jaunty (adj.)

1660s, "elegant, stylish," from French gentil "nice, pleasing," in Old French "noble" (see gentle).
Form reflects attempt to render the French pronunciation of gentil. Meaning "easy and sprightly in manner" first attested 1670s.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6470
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le dimanche 25 déc 16, 16:20 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Glossophile a écrit:
On n'a rien quitté du tout, car le latin gens s'il signifie descendants d'un même ancêtre (la gens Iulia) signifie aussi peuple, nation et territoire.


angl. gens : 1848 (en référence à la Rome antique) tribu, clan, maison (de familles ayant un nom et des coûtumes communes, ainsi qu' une origine supposée commune

http://www.etymonline.com/index.php?term=gens
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008