Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
calà, calar (langue d'oc, niçois) - Le mot du jour - Forum Babel
calà, calar (langue d'oc, niçois)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
hunnamkuerf



Inscrit le: 20 Feb 2008
Messages: 248
Lieu: Berlin

Messageécrit le Friday 23 Apr 10, 9:24 Répondre en citant ce message   

Je comprends maintenant l'origine du "moteur qui cale" !
χαλάω = relâcher, s'arrêter !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9623
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 23 Apr 10, 10:28 Répondre en citant ce message   

... et à un examen, d'être suffisamment calé dans certaines matières sous peine d'être recalé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1190

Messageécrit le Monday 19 Nov 12, 1:47 Répondre en citant ce message   

Déchaler : baisser, se retirer, en parlant de la mer mue sous l’effet des marées. La côte étant inclinée, quand la mer baisse elle se retire aussi. Sauf le long d’un quai vertical.

Déchaler est peut-être apparenté, comme caler « faire descendre, s’enfoncer » à l’ancien provençal calar. Et donc aussi au grec χαλάω, "relâcher, détendre".
Mais l'arabe kalla' كلاء « bord, mouillage, rade, rivage », signalé plus-haut par Papou JC, pourrait ouvrir une autre piste.

L’autre acception de déchaler, répertoriée par Littré, « Être à découvert, en parlant de la carène d'un bâtiment échoué » est désuète, mais pourrait constituer un indice sur le plan étymologique.

Καλά, ici un exemple d’emploi de déchaler.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9623
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 19 Nov 12, 8:14 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
Mais l'arabe kalla' كلاء « bord, mouillage, rade, rivage », signalé plus-haut par Papou JC, pourrait ouvrir une autre piste.

Je ne crois pas. Un mot arabe en /k/ ne donne jamais de français en /ch/, à ma connaissance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 463
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Friday 23 Nov 12, 20:15 Répondre en citant ce message   

Pour l’italien et le corse on a aussi la signification suivante :
cala = crique, abri pour les petits bateaux.
Selon treccani l’étymologie serait : de l’espagnol cala, probablement d’origine méditerranéenne.
Infcor mentionne une étymologie indéterminée.

Notons pour le provençal une certaine similitude qui n’est peut être pas fortuite :
calanco (f) = anse abritée
calancolo = anse (crique)
calanc (m) = lieu abrité
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3782
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 24 Nov 12, 0:11 Répondre en citant ce message   

La calanque, c'est avant tout une vallée ; au contact avec la mer, elle forme une crique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1190

Messageécrit le Friday 09 Sep 16, 7:15 Répondre en citant ce message   

Je vous donne tel quel l’article calade du Petit Robert :

calade [kalad] nom féminin

étym. XVème, ancien provençal calada, de calar « abaisser », du grec khalan « détendre » → 1. caler

■ Régional (Sud-Est) Voie, souvent pentue, pavée de galets de rivière. Les calades provençales. « une longue descente sur des calades bien entretenues, qui serpentent au milieu de terrasses » J.-Ch. Rufin.


Chercher aussi calada dans les messages précédents.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1190

Messageécrit le Friday 09 Sep 16, 7:27 Répondre en citant ce message   

Et une partie de celui du TLFi :

CALADE, subst. fém.

A.− MAN. Terrain en pente sur lequel on exerce les chevaux à descendre au galop.
B.− Rue pavée :
[…]
Chartreuse de San-Martino où s'amorçaient les premières marches des escaliers de la calade descendant vers la maison (cf. Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 132).
[…]
prob. empr. au prov. calata (1229 lat. médiév. callata « voie pavée » Avignon ds Du Cange); dér. du lat. callis « sentier » (FEW t. 2, p. 99a); cf. prov. calado « rue pavée, espace pavé; trace frayée dans la neige ou la boue » ds Mistral.


J'imagine que MAN. vaut pour manaderie ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3177
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 09 Sep 16, 7:44 Répondre en citant ce message   

Plutôt manège : terme de manège.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9623
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 09 Sep 16, 8:38 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
Déchaler est peut-être apparenté, comme caler « faire descendre, s’enfoncer » à l’ancien provençal calar. Et donc aussi au grec χαλάω, "relâcher, détendre".

J'ai déjà dit plus haut tout le mal que je pensais de cette étymologie, je n'y reviens pas.

Je note que personne n'a relevé le rapport antonymique entre calade (descente) et escalade (montée). les premières marches des escaliers de la calade
Il s'agit probablement d'un hasard, mais c'est amusant, non ?

Citation:
prob. empr. au prov. calata (1229 lat. médiév. callata « voie pavée » Avignon ds Du Cange); dér. du lat. callis « sentier » (FEW t. 2, p. 99a); cf. prov. calado « rue pavée, espace pavé; trace frayée dans la neige ou la boue » ds Mistral.

N'y aurait-il pas plutôt ici la possibilité d'une altération ou influence, au moins, de calceata "chaussée" (> esp. calzada) ?
Pour Ernout et Meillet, calx est probablement d'origine étrusque.
Cela dit, on ne sait pas si les pavés de la voie romaine ont à voir avec la chaux ou avec la chaussure...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3177
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 09 Sep 16, 11:38 Répondre en citant ce message   

Une calade, ça descend dans un sens et ça monte dans l'autre, comme un escalier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9623
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 09 Sep 16, 11:48 Répondre en citant ce message   

Certes, mais le signifié est une chose et le signifiant une autre. En l'occurrence, calade ne signifie que "descente". Voir plus haut le post d'Outis.
Et une escalade, ce n'est jamais une descente.
Citation:
Nissart : mounta-cala: succession de montées et de descentes
(Premier post du fil. Repris plus loin par Giorss pour le piémontais : monta-cala).


Bon, j'ai une idée à vous soumettre : le rapport entre calade et escalade n'est pas un hasard.

Si j'en juge par le fait que le latin scala (> escalier, échelle) est dérivé de scando via une forme reconstruite *skand-s-lā, je constate

1. que le n de scando est un crément interne nasal non radical, et
2. que la séquence -d-s-l- peut se réduire à -s-l-, voir à un simple -l- au fil des siècles.

Je fais donc l'hypothèse - à mon sens tout à fait plausible - que le mot cala "descente" est dérivé du verbe cado "tomber".

De la chute à la descente, le glissement de sens est évident et se retrouve certainement dans de nombreuses langues.

On peut dire que j'ai l'esprit de l'escalier, n'est-ce pas ?

Au revoir l'étrusque et adieu le grec !

Voilà aussi une bonne raison de relire la famille CADENCE.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1190

Messageécrit le Saturday 10 Sep 16, 6:50 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
[MAN.] Plutôt manège : terme de manège.

Il suffisait d’y penser ! Bien vu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9623
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 30 Sep 16, 10:18 Répondre en citant ce message   

Pour expliquer les mots de ce fil qui n'ont à voir ni avec la montée ni avec la descente mais avec un pavage (sens de "sentier, rue, etc."), comme l'espagnol calle, je vous cite Pierre Gastal à propos du ligure :

Le thème KAL-, "endroit rocheux, pierreux" [...] a donné d'innombrables toponymes de nos terroirs comme Calas, Calès, Calenzana en Corse. Il a plus souvent évolué en CHAL- pour donner les Chal, Challes, Chelles, Chalon, Challans, Chalancon, Chaillol, etc. Par le provençal, il nous vaut calanque, et chalet par le savoyard. La présence de ces noms de lieux sur une bonne partie de l'Europe occidentale donne une idée plutôt large de l'étendue du domaine ligure avant l'arrivée des Celtes.

J'ajouterais volontiers le français chaussée, qui a plus à voir avec les pierres qu'avec la chaux ou les chaussures.
Et l'espagnol calzada, bien sûr.

Traces de ligure dans nos langues modernes...

On comprend maintenant pourquoi un même mot comme calade peut avoir des sens aussi éloignés que "terrain en pente" et "rue pavée".
En fait il s'agit de deux homonymes, l'un d'origine indo-européenne, et l'autre d'origine ligure.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008