Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
chevir (ancien français) - Le mot du jour - Forum Babel
chevir (ancien français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Tuesday 13 Jul 10, 13:47 Répondre en citant ce message   

Citation:
Don Juan.
- Et votre petit chien Brusquet, gronde-t-il toujours aussi fort, et mord-il toujours bien aux jambes des gens qui vont chez vous ?
Monsieur Dimanche.
- Plus que jamais, monsieur; et nous ne saurions en chevir.

Extr. de Molière, Don Juan, Acte Quatrième, scène III.

La note (*) de l' éditeur dit ceci : "chevir, c'est-à-dire venir à chef et à bout de quelque chose; car il vient de chef, ainsi qu'achever. Selon ce, on dit chevir d'un homme revêche, d'un cheval farouche; c'est en venir à bout, et le mettre à la raison" (p.331).

Le verbe chevir n'est plus usité aujourd'hui.

En ancien français (**), deux formes se lisent dans la littérature des XIIe au XVIe s.: chevir et chever.

1° Accomplir (jusqu'au bout): Si vous pri donc qu'il en isse Et de la besogne chevisse (XIIIe s. Rose) .
2° Disposer de.
3° Nourrir, fournir.
|| Étym. De chief, forme anc. de chef, bout, fin.

Loc. Mener à chief (mener à bout); De chief en chief (de bout en bout); de chief en tor (d'un bout à l'autre). Du latin caput = tête.

________________________________________

(*) Réf. Molière, Théâtre complet, Illustré par 280 dessins de Tony Johannot. Texte intégral. Éditions RVG, Genève 1986 : Don Juan, pp.307-342.

(**) Larousse, Dictionnaire d'ancien français, Paris 1947: chevir, chief.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10770
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 13 Jul 10, 14:38 Répondre en citant ce message   

Lire le Mot du Jour cap : ICI
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Tuesday 13 Jul 10, 19:16 Répondre en citant ce message   

Je pense que le français moderne a conservé achever avec le préverbe, le verbe chever étant devenu trop court, par réfection.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 14 Jul 10, 0:04 Répondre en citant ce message   

...achever, comme acabar...

en italien-> venire a capo (et non accapare...ancien, inusité...ou régional napolitain)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Thursday 15 Jul 10, 11:30 Répondre en citant ce message   

Même étymologie pour chevance: n.f. (XIIIe - XVe s.)

1° accomplissement;

2° profit : Qui bon conseil croit et quiert, Honneur et chevance acquiert (Christine de Pisan, XVe s.)

3° provisions, moyens de vivre; ce dont on dispose.

(Larousse op.cit.)

Je ne sais à partir de quel moment le mot est tombé en désuétude, mais je l'ai retrouvé chez La Fontaine:

L'Avare qui a perdu son trésor.


Citation:
L'Usage seulement fait la possession.
Je demande à ces gens de qui la passion
Est d'entasser toujours, mettre somme sur somme,
Quel avantage ils ont que n'ait pas un autre homme.
Diogène là-bas est aussi riche qu'eux,
Et l'avare ici-haut comme lui vit en gueux.
L'homme au trésor caché qu'Esope nous propose,
Servira d'exemple à la chose.

Ce malheureux attendait
Pour jouir de son bien une seconde vie ;
Ne possédait pas l'or, mais l'or le possédait.
Il avait dans la terre une somme enfouie,
Son coeur avec, n'ayant autre déduit
Que d'y ruminer jour et nuit,
Et rendre sa chevance à lui-même sacrée.
Qu'il allât ou qu'il vînt, qu'il bût ou qu'il mangeât,
On l'eût pris de bien court, à moins qu'il ne songeât
A l'endroit où gisait cette somme enterrée.
Il y fit tant de tours qu'un Fossoyeur le vit,
Se douta du dépôt, l'enleva sans rien dire.
Notre Avare un beau jour ne trouva que le nid.
Voilà mon homme aux pleurs ; il gémit, il soupire.
Il se tourmente, il se déchire.
Un passant lui demande à quel sujet ses cris.
C'est mon trésor que l'on m'a pris.
- Votre trésor ? où pris ? - Tout joignant cette pierre.
- Eh ! sommes-nous en temps de guerre,
Pour l'apporter si loin ? N'eussiez-vous pas mieux fait
De le laisser chez vous en votre cabinet,
Que de le changer de demeure ?
Vous auriez pu sans peine y puiser à toute heure.
- A toute heure ? bons Dieux ! ne tient-il qu'à cela ?
L'argent vient-il comme il s'en va ?
Je n'y touchais jamais. - Dites-moi donc, de grâce,
Reprit l'autre, pourquoi vous vous affligez tant,
Puisque vous ne touchiez jamais à cet argent :
Mettez une pierre à la place,
Elle vous vaudra tout autant.


cf. http://www.shanaweb.net/lafontaine/l-avare-qui-a-perdu-son-tresor.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 30 Sep 10, 20:45 Répondre en citant ce message   

Je recopie ici cette citation venue d'ailleurs :
Citation:
"Chabatz d'entrar....."
C'est par ces mots simples que les Limousins vous invitent « à finir d'entrer » dans leur demeure ou dans leur beau pays.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008