Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
merguez (français) - Le mot du jour - Forum Babel
merguez (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8281
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 28 Jul 10, 21:43 Répondre en citant ce message   

L'été, propice aux barbecues, voit augmenter la consommation des brochettes et merguez. Ce dernier mot est entré dans la langue française au XXe siècle. Il est emprunté à l'arabe maghrébin mergāz, merkāza, « saucisse ». On l'a connu en arabe d'Espagne sous les formes mirkās ou merkās. C'est probablement l'étymon des mots espagnols morcón et morcilla, qui désignent des boudins.
Je fais personnellement l'hypothèse que ces formes sont issues de l’arabe classique مُرَكَّز [murakkaz] « condensé, réduit par la cuisson », formation, si elle s'avère exacte, qui ne serait pas sans rappeler celle de andouille, qui vient probablement, par évolution phonétique, du bas latin populaire *inductile, lui-même issu de inducere, « ce qu’on introduit (dans un boyau) ».


Dernière édition par Papou JC le Monday 16 Jan 12, 15:23; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
beauceronyx



Inscrit le: 19 Aug 2011
Messages: 87
Lieu: Ile-de-France

Messageécrit le Monday 16 Jan 12, 12:56 Répondre en citant ce message   

Personnellement, je préfère merguez < [berbère] am argaz = viril.

La forme mufa&&al de murakkaz nous ramène à une racine rkz dont je ne vois pas le lien sémantique avec une saucisse.

De plus, la référence médiévale espagnole mirkâs (http://www.cnrtl.fr/etymologie/merguez) ne contredit pas mon propos puisque les occupants musulmans en Espagne étaient initialement massivement berbères (Rifains et Snoussis).

Enfin, si l'on étudie les différentes dénominations en usage dans le monde arabo-musulman, depuis le 7ème siècle, on ne trouve rien de comparable.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8281
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 16 Jan 12, 13:54 Répondre en citant ce message   

beauceronyx a écrit:
La forme mufa&&al de murakkaz nous ramène à une racine rkz dont je ne vois pas le lien sémantique avec une saucisse.

Il me semble à moi très clair. Relisez bien mon deuxième paragraphe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1015
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Monday 16 Jan 12, 14:02 Répondre en citant ce message   

@ beauceronyx

Le problème, c'est que cette hypothèse ne fonctionne complètement qu'avec le kabyle : "am argaz" = (litt.) comme un homme. Cependant, en tachelhit (Souss), ça donnerai plutôt zund argaz et en rifain, am aryaz. Si l'origine est bien berbère, pourquoi elle aurait pris la forme kabyle ?


Dernière édition par Azwaw le Wednesday 18 Oct 17, 10:05; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
beauceronyx



Inscrit le: 19 Aug 2011
Messages: 87
Lieu: Ile-de-France

Messageécrit le Monday 23 Apr 12, 2:21 Répondre en citant ce message   

Je ne comprends pas bien votre question : est-ce am ou argaz qui vous pose problème ?

Les langues berbères septentrionales connaissent la spirantisation des occlusives, notamment le rifain et le kabyle.
En kabyle, la spirantisation de g est bloquée par r qui le précède.
En rifain, il y a semi-vocalisation de g en y, phénomène rencontré aussi en langues néo-romanes (lat noct-> port noite, français nuit ou lat lact -> français lait...).
D'ailleurs, Taifi, dans son Dictionnaire du tamazight du Moyen-Atlas page 572, donne les deux formes, argaz et aryaz ; il ajoute que la seconde (prononciation) est plus fréquente.
On trouve aussi la préposition am page 398.

En ouargli, on trouve argaz page 273 et am page 181.
En toureg nigérien, aregaz page 659 et en touareg algérien (tamahaq) regeh marcher au pas page 1599 ; et il est établi que h en tamahaq équivaut à z en kabyle, d'ailleurs, en tamahaq, la géminée hh est réalisée z.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8281
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 23 Apr 12, 6:14 Répondre en citant ce message   

Moi, ce qui me pose problème, c'est le lien sémantique avec la saucisse ... Quel rapport avec la virilité ? Si c'est avec le membre viril, c'est petit, une merguez ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1015
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Monday 23 Apr 12, 10:45 Répondre en citant ce message   

@ beauceronyx : à vrai dire, les deux me posent problème. L'hypothèse d'une origine berbère est séduisante même si elle semble découler d'une étymologie populaire (voire des milieux "berbéristes"). Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi le nom de la merguez aurait été figé dans la forme qui correspond au kabyle ? Certes, les autres parlers connaissent des formes similaires mais ce ne sont pas les plus fréquentes. Il faudrait savoir de quelle région vient la merguez et de quand date son apparition ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
beauceronyx



Inscrit le: 19 Aug 2011
Messages: 87
Lieu: Ile-de-France

Messageécrit le Sunday 29 Apr 12, 4:49 Répondre en citant ce message   

Apparemment, vous n'avez pas lu mon commentaire.

La locution am+argaz n'est pas propre au kabyle.
On la trouve dans bien d'autres langues berbères.
En plus de celles que j'ai citées, il y a aussi la langue chaouie : Dictionnaire du Père Huyghe, am page 41 et argaz page 69.
Même dans le Nouveau dictionnaire de tamazight du Maroc central de Ali Amaniss, on trouve am page 302 et argaz page 436.
Dictionnaire de tacelhit de Destaing, argaz page 152.
Dictionnaire de tasnusit, langue berbère du nord-est marocain, de Destaing, am page 73 et argaz page 168.
etc.

Quant à zund, on trouve en kabyle azun, qui signifie comme si, introduisant une subordonnée.

Pour conclure, je pense que vous accusez une grave méconnaissance de la lexicographie en matière berbère ; en termes plus simples, vous ne consultez pas les dictionnaires de berbère, ce qui constitue pourtant le minimum syndical en lexicologie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
beauceronyx



Inscrit le: 19 Aug 2011
Messages: 87
Lieu: Ile-de-France

Messageécrit le Sunday 29 Apr 12, 5:08 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Moi, ce qui me pose problème, c'est le lien sémantique avec la saucisse ... Quel rapport avec la virilité ? Si c'est avec le membre viril, c'est petit, une merguez ...

La locution am wergaz < am + argaz est un euphémisme pour désigner le membre viril, à savoir le pénis.
Je vous invite à consulter Wikipedia pour le détail analytique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Merguez.

Quant au wiktionnaire, l'administrateur a admis (cf. discussion de Pamputt http://fr.wiktionary.org/wiki/Discussion_utilisateur:Pamputt) que l'article du CNTRL ( http://www.cnrtl.fr/etymologie/merguez)était incorrect, la référence à Simonet étant invalide (Simonet ne dit pas que merguez vient de l'espagnol mais de l'arabe maghrébin, et donc pas de l'arabe panarabe...).

Et vous constaterez aisément sur les moteurs de recherche que mon analyse est reprise par bien des sites... même si je ne suis pas le premier à avoir indiqué cette étymologie : http://zighcult2.canalblog.com/archives/2006/04/09/10851688.html.

Pourquoi cette locution n'apparaît pas dans les dictionnaires de langues berbères ?
Tout simplement parce que les premiers dictionnaires ont été réalisés par des missionnaires ou des militaires, qui n'ont intégré aucune locution.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8281
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 29 Apr 12, 7:16 Répondre en citant ce message   

Quand je regarde la photo, je vois plutôt un étron qu'un pénis, ou alors les pénis berbères ont une drôle de forme !
Impossible de trouver "étron" dans les dictionnaires français-berbère en ligne, mais vous allez compenser cette lacune.

En attendant, l'étymologie que vous proposez - et qui est peut-être juste - rappelle tout de même énormément nombre d'étymologies populaires, car ce genre de métaphore fonctionne plutôt dans l'autre sens : c'est le membre viril qui est généralement traité de "saucisse" plutôt que l'inverse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1015
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Sunday 29 Apr 12, 23:25 Répondre en citant ce message   

beauceronyx a écrit:
Azwaw a écrit:
@ beauceronyx : à vrai dire, les deux me posent problème. L'hypothèse d'une origine berbère est séduisante même si elle semble découler d'une étymologie populaire (voire des milieux "berbéristes"). Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi le nom de la merguez aurait été figé dans la forme qui correspond au kabyle ? Certes, les autres parlers connaissent des formes similaires mais ce ne sont pas les plus fréquentes. Il faudrait savoir de quelle région vient la merguez et de quand date son apparition ?


Apparemment, vous n'avez pas lu mon commentaire.

La locution am+argaz n'est pas propre au kabyle.
On la trouve dans bien d'autres langues berbères.
En plus de celles que j'ai citées, il y a aussi la langue chaouie : Dictionnaire du Père Huyghe, am page 41 et argaz page 69.
Même dans le Nouveau dictionnaire de tamazight du Maroc central de Ali Amaniss, on trouve am page 302 et argaz page 436.
Dictionnaire de tacelhit de Destaing, argaz page 152.
Dictionnaire de tasnusit, langue berbère du nord-est marocain, de Destaing, am page 73 et argaz page 168.
etc.

Quant à zund, on trouve en kabyle azun, qui signifie comme si, introduisant une subordonnée.

Pour conclure, je pense que vous accusez une grave méconnaissance de la lexicographie en matière berbère ; en termes plus simples, vous ne consultez pas les dictionnaires de berbère, ce qui constitue pourtant le minimum syndical en lexicologie.


Je vous l'accorde, je me suis un peu précipité. Cela n'enlève rien au fait que cette étymologie me laisse perplexe. Pouvez-vous me dire dans quelle région et à quelle époque la merguez est apparu ?

Quant à zund, je pense que vous voulez parler du amzun kabyle qui veut effectivement dire "comme si" (abḥal en arabe).

Quant à la langue tasnusit (des Ait Snus), il me semble que c'est en Algérie, non au Maroc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
beauceronyx



Inscrit le: 19 Aug 2011
Messages: 87
Lieu: Ile-de-France

Messageécrit le Tuesday 01 May 12, 2:48 Répondre en citant ce message   

Je vous concède la coquille sur amzun devenu azun...

Le Snous, selon Lugan, était une zone marocaine devenue en partie algérienne avec le redécoupage français lors de la décolonisation, qui a attribué à l'Algérie des terres occidentales historiquement marocaines (zone de Tlemcen).
D'ailleurs, Destaing a étudié les populations de la frontière algéro-marocaine, si bien qu'il y avait assurément au Maroc des locuteurs du tasnusit.
Cette langue étant en voie de disparition, la circonscription géographique initiale devient rapidement historique.

Quant à l'étymologie que je donne de merguez, elle n'engage que moi et s'appuie principalement sur la contestation de la forme arabe, qui n'apparaît pas dans la littérature arabo-musulmane.
Ainsi, merguez est endémique au Maghreb, il n'a pas eu de vie ailleurs dans les pays de langue arabe, c'est pourquoi il n'apparaît pas dans les dictionnaires d'arabe moderne...

Si l'on pense que ce mot a été amené en France par l'émigration kabyle, alors il n'est pas antérieur à la seconde moitié du 19 ème siècle.

Il faut aussi accepter que chaque culture revendique sa spécificité.
Ainsi, les Libanais vantent l'origine locale du taboulé. Si le mot taboulé est peut-être libanais, on peut s'interroger sur l'existence d'une préparation équivalente au Maghreb, zone qui revendique aussi le couscous... dont une variante est l'ameqful ou taqfalt, qui n'est rien d'autre que du couscous aux légumes sans viande ni sauce.
Or, vous remarquerez que le taboulé vendu en France est bien souvent du couscous de semoule, pas du boulghour.

Et le mot couscous est, selon bien des berbéristes, d'origine berbère alors que de nombreux dictionnaires français ont longtemps prétendu que c'était de l'arabe - certains continuent à le faire... - même si en arabe le mot utilisé est ta&am.
Ainsi, les étymologues non-locuteurs de l'afrasien ne se privent pas de raccourcis qu'ils éviteraient aisément s'ils mettaient un peu plus de rigueur dans leurs recherches.
L'effet repompage opère largement en la matière.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8281
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 01 May 12, 6:30 Répondre en citant ce message   

beauceronyx a écrit:
Quant à l'étymologie que je donne de merguez, elle n'engage que moi et s'appuie principalement sur la contestation de la forme arabe, qui n'apparaît pas dans la littérature arabo-musulmane.
Ainsi, merguez est endémique au Maghreb, il n'a pas eu de vie ailleurs dans les pays de langue arabe, c'est pourquoi il n'apparaît pas dans les dictionnaires d'arabe moderne.

Si la forme مرقاز n'appararaît pas dans la littérature arabo-musulmane, c'est tout simplement parce que c'est une forme dialectale. Elle n'est pas la seule dans ce cas ! Vous ne pouvez en dire autant de la forme classique مركّز d'où, à mon avis, elle est issue. Vous trouverez ce mot chez Reig avec les sens "condensé, concentré, réduit par la cuisson".
Vous admettrez qu'en cuisine les plats portent très souvent un nom explicatif de la forme de la préparation : bouillie, salade, rôti, émincé, etc. Même l'andouille, dont je parle dans le post initial, a un nom issu d'un participe explicatif. Il en va probablement ainsi dans la plupart des langues.
Par ailleurs on n'est pas obligé de donner aux saucisses la même appellation dans toute l'aire arabophone...
Et je doute que les Berbères aient été les seuls à faire une comparaison salace. Votre histoire de membre viril doit être une métaphore quasi universelle !
C'est mon hypothèse, qui n'engage que moi.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 01 May 12, 8:46 Répondre en citant ce message   

Pour ceux que ça intéresse, la référence à Simonet du TLFi peut être consultée en ligne ici, à l'entrée MIRCÁS ó MERCÁS, qui cite les formes MERQUÍÇ al khanzir, boudin de porc, et MERQUÍZE, saucisse. D'après le DHLF, ce dernier mot est attesté en 1505. Simonet rattache le mot aux mots espagnols morcón et morcilla, qui désignent des boudins comme l'a rappelé Papou, et finalement à toute la famille de la mortadelle, dérivée de la myrte. Le DHLF ajoute une hypothèse, le grec mazês kreas, μάζης κρέας sans la développer. Du Cange enregistre cependant un mot de la basse latinité qui en dérive et a un sens similaire effectivement, et qui ressemble phonétiquement à la merguez au prix de quelques métathèses : MAZACCARA, "Mazaccaræ, salsutiæ factæ de tritis carnibus intestinorum."
Simonet signale aussi que le mot se trouve dans le dictionnaire de Beaussier, ce que je confirme, sous la forme مركازة (merkāza), coll. مركاز s.f. Saucisse (Tun.).
Beaussier classe ce mot sous la racine RKZ, et je note qu'un mot de la famille est مركاز pl. مراكز s.m. Dame, demoiselle, outil pour damer, le sens du verbe de base de la famille étant battre avec les pieds, piétiner, battre avec une poutre, un bélier. Ne pourrait-on imaginer une analogie entre la forme allongée de la hie ou demoiselle et la saucisse ? J'admets qu'on fait alors le grand écart avec le membre viril précédemment examiné !
Une attestation ancienne de merguez dans un ouvrage français est celle que je trouve dans le Vocabulaire oriental français-italien, arabe, turc et grec de Letellier de 1838, sous la forme mèrguèz, l'arabe pour saucisse.


Dernière édition par embatérienne le Tuesday 01 May 12, 9:24; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8281
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 01 May 12, 9:23 Répondre en citant ce message   

Merci, Embaterienne. Ce que je retiens surtout, c'est que Beaussier confirme mon hypothèse, à savoir une dérivation de la racine RKZ, dont le sens de base est plutôt "ficher, enfoncer, planter, centrer", du moins en classique.
(L'hypothèse grecque me semble très très tirée par les cheveux...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008