Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
hameau (français) - Le mot du jour - Forum Babel
hameau (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 14 Jan 11, 17:16 Répondre en citant ce message   

hameau : Groupe d'habitations rurales situées à l'écart d'un village et administrativement rattachées à une commune.
12e s. hamel, de l' l'a. fr. ham « petit village », lui-même issu de l'a. b. frq. *haim « petit village » (all. Heim « domicile, foyer »), cf. toponymes Le Hamel, Hamelet, Hamelin et Hem
D'après atilfr.rf

angl. hamlet : 14e s. de l'anc. fr. hamelet, dim. de hamel (village), lui-même un dim. de ham (village), du franc. *haim (cf. angl. home, all. Heim). Désigne en particulier un village sans église.
D'après Etymonline.com
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 286
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Friday 14 Jan 11, 19:10 Répondre en citant ce message   

Le Robert historique stipule que
Citation:
Hameau qui désigne un groupe d'habitations rurales situées à l'écart d'un village, est aussi un terme militaire (hameau stratégique). Le mot appartient au domaine d'oïl ; dans la France du Sud, on emploie toujours village pour hameau.

La distinction d'avec le village serait que ce dernier est assez important pour avoir une vie propre, contrairement au hameau ou écart.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 30 May 13, 10:50 Répondre en citant ce message   

Du germanique, l'anglais a home : maison, chez soi.
Ce serait intéressant d'étudier la différence entre house et home : ce dernier est plus personnel (c'est mon "chez moi").

home a une particularité : il s'emploie comme nom ou comme adverbe.
I'm at home : je suis à la maison. (mais on dit : at my house)
I go home : je vais à la maison. (mais on dit : to my house)

Cependant, on dit aussi : I'm home. Mais c'est plutôt dans le sens : je suis à la maison (je viens d'arriver, je viens d'entrer dans la maison)

Dans le germanique ancien, l'accusatif n'avait pas de préposition, comme le latin domum.
(source : OED)

Le français a aussi emprunté à l'anglais home :
Domicile, logis considéré sous son aspect intime et familial (Robert)

vous devriez avoir un petit home, avec vos fleurs, vos livres, les choses que vous aimez
Marcel Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs)

l'essentiel pour eux [les Américains], c'est d'emporter leur « home » avec eux. Ce home, c'est l'ensemble des objets, meubles, photos, souvenirs, qui leur appartiennent, qui leur renvoient leur image et qui constituent le paysage intérieur et vivant de leur logement. Ce sont leurs pénates. Ils les traînent partout, comme Énée.
(Jean-Paul Sartre, Situations)

Utilisé surtout dans le sens de maison, foyer pour enfants : home d'enfants.


De la même origine, le lituanien kaimas : village,
de même pour l'ancien prussien caymis .


Dernière édition par Xavier le Thursday 30 May 13, 11:07; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 30 May 13, 11:04 Répondre en citant ce message   

La racine indoeuropéenne est *(t)kei-, "s'installer, s'établir, être chez soi". Elle a plusieurs branches intéressantes, à part la germanique, une véritable petit famille. Je vais essayer de la reconstituer, mais il me faut un peu de temps. À plus, donc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 30 May 13, 11:14 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
home a une particularité : il s'emploie comme nom ou comme adverbe.

home s'emploie également comme adjectif :

- The home team won the game
= L'équipe receveuse gagné la partie
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 01 Jun 13, 8:11 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
La racine indoeuropéenne est *(t)kei-, "s'installer, s'établir, être chez soi".

Calvert Watkins s'en tient là. Ce qui lui permet quand même de nous donner dans la foulée, outre les mots d'origine germanique déjà cités,
- le prénom fr. Henri, angl. Henry, all. Heinrich, de l'ancien haut allemand Heimerich, "chef de la maison" (Pour l'élément -rich, voir la grande famille ROI).
- le verbe fr. hanter, angl. to haunt, issu d'un germanique *haimtajian, "rentrer chez soi, ramener chez soi".
- le nom historique Amphictionie, du grec Ἀμφικτύονες [Amphiktyones], littéralement « ceux qui sont voisins, ceux qui habitent autour » d'un lieu donné, du grec κτιζω [ktizô], "bâtir des maisons, fonder des villes, installer, construire, créer".
- et peut-être hangar, dont nous avons longuement parlé sous le mot du jour du même nom.
(À suivre).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 01 Jun 13, 11:03 Répondre en citant ce message   

Grandsaignes d'Hauterive, dont on sait que le dictionnaire des racines de langues européennes est dépassé, mettait ces mots dans une racine kei-, être couché, qui comprenait, par le grec les mots coma et cimetière et par le latin civis tout ce qui touche à la cité.
Je note que le dictionnaire étymologique anglais de Chambers rattache toujours home à cette racine, et l'allemand Pfeifer semble aussi y rattacher Heim (ainsi que Heirat, mariage). Oxford dit que les avis sur la question sont partagés.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 01 Jun 13, 12:22 Répondre en citant ce message   

Avant de quitter la racine *tkei-, je voudrais juste ajouter que Chantraine, à l’article κτίζω, ne fait pas le moindre rapprochement avec une quelconque branche germanique…

Le même Chantraine n’est pas non plus convaincu de ce même rapprochement avec un autre verbe grec qui est κείμαι [keímai], “être couché, être placé”, que les autres savants font dériver de la racine indoeuropéenne *kei-, “se coucher, s’étendre”, sur laquelle Embatérienne a dit plus haut l’essentiel.

Du grec κείμαι [keímai], “être couché, être placé”, est effectivement issu, via le latin chrétien, le fr. cimetière, du dérivé κοιμητηριον [koimêtêrion], « lieu où l'on dort » et « lieu où reposent les morts ».

Chantraine en reste là. Il ne fait aucun rapprochement ni avec le germanique, je l’ai déjà dit, ni avec le latin civis, ni même avec le grec kôma (> fr. coma). Tout en mentionnant une racine *kei-, Ernout et Meillet ne font eux non plus, à l’article civis, aucun rapprochement avec κείμαι.

Je ne sais pas qui a raison, si les Français ont raison ou non d’être aussi prudents. Je me contente de le signaler.

Un petit ajout à propos de ce verbe grec qui intéressera les arabisants : un dérivé de ce verbe, κοίμημα [koímêma], “le fait d’être couché pour dormir” est le probable étymon – hypothèse personnelle - de l’arabe خممة [ẖimama], “poulaillers, cages à poules”, mot grec singulier pris par les Arabes pour un pluriel, et pour lequel la langue arabe a fabriqué, comme souvent en pareil cas, un singulier, en l’occurrence خمّ [ẖumm]. (En grec moderne, "poulailler" se dit kotétsi, même origine.)

Ce n’est pas tout : l’arabe أريكة [arīka], “canapé, lit d’apparat, sofa, coussin moelleux”, est probablement issu d’un autre dérivé de κείμαι, à savoir αρικοιτη [arikoitê], “lit d’apparat”, de κοιτη [koitê], “couche, lit, lit conjugal, nid”. La particule augmentative αρι- [ari-] est celle qu’on retrouve au début du mot aristocrate.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 02 Jun 13, 19:20 Répondre en citant ce message   

Ce que nous appelons un camping-car, les anglophones l'appellent un motorhome.
Et le mobile home, c'est la taille au-dessus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 03 Jun 13, 23:02 Répondre en citant ce message   

Je reviens sur le verbe κτίζω [ktizô].
Chantraine insère dans son article sur ce verbe cette intéressante petite phrase : « Au sens de « fonder, établir une colonie », κτίζω et son groupe ont été concurrencés par οικίζω, οικίστής, etc. »
Nous avons rencontré la famille de ces derniers mots à plusieurs reprises dans ce forum, dernièrement dans le mot du jour métèque. Ils relèvent de la grande famille VICINAL, dont le patriarche indoeuropéen est *weik-, « clan ».

À la lumière des travaux de Georges Bohas sur les racines sémitiques, il m’apparaît fondé de faire remarquer
1. que la racine *tkei-, “s’installer, s’établir, être chez soi”, pourrait être sémantiquement et formellement apparentée à la racine *kei-, “se coucher, s’étendre”, par incrémentation du t initial. (C’est aussi ce que pense Arnaud Fournet dans un texte auquel je me suis déjà référé plusieurs fois. Voir p. 33).
2. que la racine *weik-, “clan”, pourrait être sémantiquement et formellement apparentée à la même racine *kei- par réversibilité et incrémentation du w initial.

Evidemment, pour vérifier que les racines indoeuropéennes présentent bel et bien ces deux caractéristiques des racines sémitiques, il faudrait trouver de nombreux autres exemples. Arnaud Fournet ayant déjà réglé la question de l'incrémentation, il reste à étudier celle de la réversibilité.
En attendant, ce cas-ci, peut-être exceptionnel, peut-être exemplaire, m'a paru de toutes façons digne d'être signalé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 03 Jun 13, 23:36 Répondre en citant ce message   

Je ne quitterai pas ce fil sans une révérence au Grand Bill pour son "Prince du Danemark", dont le nom n'a probablement rien à voir avec le nom commun anglais homonyme, si j'en juge par les graphies danoises anciennes du nom, Amblett, Hamblet ou encore Amleth. Merci d'avance à qui nous donnera la signification de ce si célèbre nom danois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 03 Jun 13, 23:58 Répondre en citant ce message   

Dans les toponymes du monde anglophone, il ne faut pas confondre les éléments suivants :

- ham (ferme, maison, hameau, peuplement). Ex. : Nottingham, Birmingham, Buckingham
- holm (île). Ex. : Holmfirth, Hempholme



- anc. angl. hamm (enclos ) élément de toponymes, apparemment apparenté à hem (bordure, ourlet de vêtement) (etymonline)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 13, 4:57 Répondre en citant ce message   

Ne manquez pas de lire la très belle et très complète page de Wikipedia sur le plus célèbre hameau de France, le Hameau de la Reine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 13, 7:33 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Je ne quitterai pas ce fil sans une révérence au Grand Bill pour son "Prince du Danemark", dont le nom n'a probablement rien à voir avec le nom commun anglais homonyme, si j'en juge par les graphies danoises anciennes du nom, Amblett, Hamblet ou encore Amleth. Merci d'avance à qui nous donnera la signification de ce si célèbre nom danois.

Remercie Hugh Kenner qui dérive Hamlet de ... Olaf, au travers du Gaëlique et du latin.
Citation:
Hamlet name originated because the first literate people the Danes encountered were the Irish. The Gaelic alphabet, then, as now, contained 18 letters, so even simple sounds required many letters. According to Kenner, Amhl=owl and aoi=ay and bh=v, so Amhlaoibh = Olaf, but it got copied out in Latin as Amlethus and Shakespeare inherited Hamlet, Prince of Denmark. Thus Kenner claims that "Amleth" or "Amblett" of Saxo also likely derived from this transliteration from Gaelic to Latin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 13, 7:41 Répondre en citant ce message   

Pour le moment, c'est surtout toi qu'il faut remercier !
Je vois que la cathédrale d'Elseneur est dédiée à Saint Olaf ! Sankt Olai Kirke ! Construit sur l'emplacement d'une église romane du XIIIe siècle, l'édifice en brique, de style gothique, est achevé en 1559, soit une trentaine d'années avant la première de Hamlet.

Alas ! Je complète ta citation par le paragraphe qui la suit :
The theory is however contradicted by archeological finds in Denmark, where the name Amlet is recorded on runic artifacts dated ca. 700, before Danes made significant incursions into Ireland.[1] Moreover, Vikings not only visited Ireland and England but ruled both before all of these tales were first written.[4] The tale of Havelok, in fact, is called, "Havelok the Dane"—even indicating its own possible Scandinavian origins. (Wikipedia, Hamlet (legend)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008