Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
serein (français) - Le mot du jour - Forum Babel
serein (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1032

Messageécrit le Wednesday 09 Feb 11, 2:18 Répondre en citant ce message   

Vendredi dernier, sur France-Culture, hommage à Édouard Glissant, disparu la veille. La députée Christiane Taubira et quelques autres invités évoque l’écrivain :

[la députée] pour moi c’était une espèce de promeneur du serein, c’est-à-dire que moi Édouard Glissant je le voyait capable de comprendre le monde depuis le commencement du monde et de m’expliquer que c’est l’heure du serein là maintenant et puis de me dire que la nuit vient [heu] donc lorsqu’on a un penseur…
[l’animateur] l’heure du serein, le crépuscule [?]
[la députée] ah, pardon [rires] excusez-moi, c’est créole serein en fait ? ah bon pardon [rires] excusez-moi…
[l’animateur] mais c’est très beau en même temps…
[la députée] je me [trompe] de langue…
[rires, brouhaha de tous les participants]
[un participant] non, c’est nous qu’on…
[l’animateur] non je trouvais ça très beau l’heure du serein [rires] c’est vrai que j’avais pas…
[un participant] moi je trouve ça passionnant [rires de connivence de toute l’assemblée]
[la députée, reprenant son sérieux] donc je leurs en veux parce que Édouard enseignait [etc.]

France Culture, Le RenDez-Vous, Laurent Goumarre
vendredi 4 février 2011, 19:00 – 20:00
http://www.franceculture.com/emission-le-rendez-vous-emission-du-vendredi-4-fevrier-hommage-a-edouard-glissant-1928-2011-avec-c-t

Certes le créole est un grand athanor de mots, mais n’en déplaise aux participants de l’émission, serein appartient bel et bien au fonds français ancien. Ceci dit le mot est sûrement plus usité dans la Caraïbe qu’en métropole. L’on dirait aussi [siʀɛ̃], sirin.

serein s. m. :
- vapeur froide & maligne qui tombe au coucher du soleil. Le serein est plus dangereux en certains pays qu'en d'autres. le serein est plus dangereux l'esté. le serein est tombé. le serein penetre, perce. craindre le serein. aller au serein. se tenir au serein. (Académie, 1694).

Serein (se-rin) s. m. Humidité fine, pénétrante, généralement peu abondante, qui tombe après le coucher du soleil, ordinairement pendant la saison chaude et sans qu'il y ait de nuages au ciel. (Littré).

Réfection d’après serein « pur, sans nuage » de l’ancien français serain (v. 1138), sierain (v. 1175).
D’un latin pop. °seranus
De sērum « heure tardive, soir, [le tard] ».
De sērus « tard, tardif ».

D’autres le font remonter directement à sĕrēnus « serein, pur, sans nuage ». Mais Littré ajoute déjà cette remarque :
« Ménage le dérive de serenus, parce que le serein tombe particulièrement les jours sereins. Mais déjà La Monnoye a contesté cette étymologie, et remarqué qu'il s'agissait non du temps serein, mais du temps du soir. Cette conjecture prend une grande force par l'historique, où, dans les textes anciens, serain n'a que le sens de soir. Il faut donc admettre une dérivation de serum, le soir, ou plutôt une confusion de la très ancienne langue qui rattacha serenus, serein, à serum, soir. »

« Combien de nations, et à trois pas de nous, estiment ridicule la craincte du serein, qui nous blesse si apparemment : et nos bateliers et nos paysans s’en moquent. Vous faites malade un Alleman, de le coucher sur un matelas : comme un Italien sur la plume, et un François sans rideau et sans feu. L’estomach d’un Espagnol, ne dure pas à nostre forme de manger, ny le nostre à boire à la Souysse. »
Montaigne, Essais, III, 13

« Jour à soleil, jour à sirin. »

Le mot est déjà évoqué par Glossophile, justement à propos des relations entre le créole et le français :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=14274


Dernière édition par Moutik le Tuesday 08 Mar 11, 2:43; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 09 Feb 11, 11:44 Répondre en citant ce message   

Italien:

- sereno (m) = « pur, sans nuage »
- serenità (f) = sérénité

Piémontais:

- sarén (m) = « pur, sans nuage » (ex. ël cél ëncheuj l'é sarén! = le ciel aujourd'hui est sans nuage)
- sarén-a (f) = Humidité fine, pénétrante, généralement peu abondante, qui tombe après le coucher du soleil, ordinairement pendant la saison chaude et sans qu'il y ait de nuages au ciel.


Dernière édition par giòrss le Wednesday 09 Feb 11, 11:58; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Wednesday 09 Feb 11, 11:45 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
...Serein. s. m. Vapeur froide & maligne qui tombe au coucher du soleil. Le serein est plus dangereux en certains pays qu'en d'autres. le serein est plus dangereux l'esté. ... (Académie, 1694)...

Autrement dit il serait toujours dangereux, dans tous les pays ?
J’ai beaucoup de difficulté pour parler de la dangerosité au « serein » it : sareno, co : serenu, je l’associe plus volontiers au bien être l’été en fin de journée. Cette perception vient sans doute du fait que j’ai toujours entendu(et je dis toujours) associer ce type de dangerosité du soir au terme co : guazza.
« A sera cala a guazza » : le soir la rosée tombe. (protéges toi)
Peut être à tord, pour le contexte précis d’humidité par temps clair je perçois donc :
Serein = bien être. (co: serenu)
Rosée du soir = dangerosité pour la santé.(it:co:guazza.)

Pour le latin et il me semble bien pour l’italien aussi, je n’ai pas retrouvé dans la littérature cette notion de dangerosité maligne ?


Dernière édition par MiccaSoffiu le Wednesday 09 Feb 11, 20:35; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 09 Feb 11, 11:52 Répondre en citant ce message   

En piémontais, la dangereusité n'est liée qu'à la sarén-a (chose differente de la rosée, qui se dit rosà, pron. rouzàa)

Guazza est un tèrme du toscan ancien, qui se réfère à une chose baignée.
Voire le verbe sguazzare = patauger

Voir aussi le français gouache.

CNRTL

Citation:
Empr. à l'ital. guazzo, attesté comme terme de peint. dep. la 1re moitié du xvie s. (Sabba da Castiglione ds Batt. : a guazzo), proprement « terrain inondé; marécage; étang » (dep. 1300-13, Dante, ibid.), du lat. d'époque impériale aquatio « lieu où l'on trouve de l'eau », « action de faire provision d'eau » en lat. classique. Fréq. abs. littér. : 81. Bbg. Hope 1971, p. 361. - Malkiel (Y.). Italian guazzo and its hispanic and gallo-romance cognates. Rom. Philol. 1948/49, t. 2, p. 64. - Quem. DDL t. 2.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Wednesday 09 Feb 11, 17:13 Répondre en citant ce message   

Si pour « la rosée » le corse semble se limiter aux dénominations de « guazza, vazza, bazza » avec une étymologie qui concorde avec celle proposée par etimo.it pour « guazza » soit : vapore d’acqua condensato = vapeur d’eau condensée, le sarde lui semble totalement différent.
Pour les expressions relatives à « rosée » on obtient le sarde avec la traduction en italien suivante :
rosée = sanénu, nm: selenu, serenu, sirenu = it : rugiada
rosée = saúrra = it : guazza
mouiller de rosée = insaurràre = it : formarsi della guazza, bagnare di guazza
humide ou mouillé de rosée = saurràdu = it : guazzóso
http://www.ditzionariu.org/lemmi_search.asp

L’essentiel de ces termes en sarde semblent bien avoir pour origine le latin : serenu(m) , sous toutes réserves, je peux faire une erreur ? (sauf pour : serenu, sirenu )

Relevé de quelques traductions pour « la rosée » :
Toscane : rugiada: guazza (Arezzo), guazza (Pisano)
Ombie : rugiada: guàzza
http://www.dialettando.com/dizionario/detail_new.lasso?id=547
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 09 Feb 11, 19:10 Répondre en citant ce message   

Saurra pourrait être lié au piémontais sava= lymphe ; occitan sabo.

Espagnol savia = lymphe

Latin sapa= vin cuit et jus

--

Guazza<*aquatia = "vapore d'acqua che bagna il suolo/rugiada abbondante", en toscan, mais le mot est inconnu en italien parlé actuel.
La Crusca, de toute façon, le considère italien: http://193.205.158.203/cruscle/pagina.jsp?ediz=5&vol=7&pag=708&tipo=3
parce qu'il a été utilisé en poèsie (ex. Pascoli).

---Je vois maintenant que le mot "guazao" = guazzato = baigné, était connu par le milanais Bonvesin de la Riva (Milan, 1240 ca. – 1315 ca):

Bonvesin, Volgari, XIII tu.d. (mil.), De vanitatibus, 108, pag. 190:
Perdé zo k'el haveva per quel ke no haveva, / Se 'n va col có guazao con men k'el no credeva.

A perdu ce qu'il avait en change de ce qu'il n'avait pas/ S'en va, la tête baignée, avec moins de ce qu'il croyait
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008