Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
juif, yiddish (français) / Jude (allemand) / jew (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
juif, yiddish (français) / Jude (allemand) / jew (anglais)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
dubsar



Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Wednesday 09 Mar 11, 20:33 Répondre en citant ce message   

Les noms sémitiques sont souvent de vraies phrases. Ex Assur-nadin-apli (roi assyrien) : « Assur a donné un fils », ou Boaz : « en lui est la force ». Dans le nom Yehudah : « Yah a fait louer », le h- n’est pas un infixe, mais le préfixe de la forme hiph’il du verbe iadah. Le tout contracté pour en faire un nom propre théophore. Les noms théophores débutant par Yah gardent la première consonne et la voyelle longue –â-, parfois transformée en –ô- : Yehoshua3 (Jésus) : « Yah a sauvé », verbe iasha3 à la forme hiph’il. Dans Jésus, le –h- fait partie du verbe et nom de Yah ; YoHanan « Yah fait grâce », de Yah et Hanan, faire grâce à la forme pa’al qui n’a pas là le préfixe h-.

Le deuxième problème est celui de la prononciation du nom de Dieu Yah, forme courte de YHWH. Le tabou sur la prononciation n’est vraisemblablement pas si ancien que cela, ni si répandu avant l’ère chrétienne, puisqu’on le trouve en composition : les noms théophores dont on parle, le psaume 150 qui écrit 6x halelû-yah, etc. Ensuite si l’interdiction de sa prononciation s’est répandue, les massorètes ont fixé cette interdiction par la ponctuation de YHWH qui oblige à prononcer ‘adonaï (d’où en grec kurios et en latin dominus) ce que les plus pieux trouvent encore insuffisant et ils disent alors hashem « le nom ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3836
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 10 Mar 11, 0:44 Répondre en citant ce message   

J'écarte désormais l'idée de louer dans l'étymologie du terme.

Voici ce que propose le dictionnaire de l'abbaye de Maredsous :
L'expression ’ereṣ yehûdāh, probablement “terre ravinée” (cf. arabe wahda, “ravin”), est un nom géographique qui désignait à l'origine la région montagneuse, coupée de ravins, dont on peut fixer les limites au nord de Bethléem et au sud d'Hébron. Ce n'est donc pas une tribu qui a donné son nom à la région; c'est la région qui a donné son nom à l'ensemble des clans qui y étaient installés et qui se sont constitués en tribu vers l'an 1000 av. J.C.; la tribu s'est alors donné un ancêtre éponyme, J., qui est devenu fils de Jacob dans la synthèse panisraélite de la geste patriarcale. Les clans qui constituèrent la tribu de J. étaient en réalité d'origine disparate.

Le fait que le nom de la région soit ensuite devenu celui de l'ancêtre éponyme est partagé par beaucoup de critiques.
L'idée de ravin (ou canyon ?) est une hypothèse.

Voir aussi Benjamin
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9809
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 10 Mar 11, 7:41 Répondre en citant ce message   

Intéressant. Et recevable si l'on accepte la métathèse WHD (ravin) / HWD (juif) : وهد هود
Comment dit-on "ravin" en hébreu ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3836
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 10 Mar 11, 10:39 Répondre en citant ce message   

A priori il ne doit pas y avoir d'équivalent sinon il aurait été cité. Ce n'est donc qu'une hypothèse : *WHD
émise par Lipinski (qui doit dater de 1973)

Voir :
http://books.google.fr/books'id=EFQqY1y_JGUC&pg=PA446
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar



Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Thursday 10 Mar 11, 20:43 Répondre en citant ce message   

Cohen donne sous la racine WHD des sens assez disparates :
arabe : wahhada, étendre un lit moelleux
wahhhad et 'ahad : se calmer
sua-arabique jibbali : ähäd : être calme
et ensuite :
araméen : wahda : espace ouvert sur l'atrium
arabe : wahd : terrain bas, vallon ; wahdaniyyat, espace bas d'une ville
sud-arabique qatabanique hdt, citerne

et renvoie en plus aux racines HD' et HDY.

La racine WDY (certifier, louer) dont on parlait plus haut a comme sens homonyme "rivière" : arabe wadi, sud arabique wdy, couler.
Le mot wahd cité par Papou , dépression, vallon s'en rapproche ; de même wa'd, lit d'un rivière. On a une constante : la racine WD incrémentée en diverses positions d'une consonne faible.

On se trouve dans ce complexe de racines avec de multiples variations autour d'une seule lettre constante, le D entouré selon les cas de ces lettres mobiles et variables du sémitique, Y, W, H, ', dont on peut se demander si étymologiquement chacune ne représente plusieurs sons.
D'où toutes ces racines homonymes et ces confusions que nous sommes en train de faire.

Je ne sais pas si nous pourrons trancher pour Juda entre WDY, étendre (la main YD), louer et W(x)D(y), lit d'une rivière, vallon.

En tout cas ce jeu d'assonances permet les jeux de mots et le rédacteur biblique ne s'en est pas privé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9809
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 10 Mar 11, 22:33 Répondre en citant ce message   

Citation:
Le mot wahd cité par Papou
Je n'ai fait que reprendre ce mot dans la citation en bleu de Xavier.
Et cette hypothèse géographique des moines, j'avoue que je la trouve séduisante et plausible. Plus que n'importe quelle autre.
Au point que je me demande s'ils n'ont pas aussi raison pour Benjamin, contrairement à ce que je pensais et ai dit dans le fil qui est consacré à ce mot.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9809
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 06 May 11, 23:06 Répondre en citant ce message   

Quant à l'origine de l'élément -juif (ou de ses équivalents dans d'autres langues) en toponymie, lire le fil Montjuic.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11110
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 20 Jan 15, 12:42 Répondre en citant ce message   

- Representatives of European Jewry called for the establishment of a continental body to combat anti-Semitism in a meeting with a top EU policy maker on Wednesday.
= Des représentants de la communauté juive d'Europe ont appelé à la création d'un organisme de lutte contre l'antisémitisme lors d'une rencontre mercredi avec Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne.

[ The Jerusalem Post - 16.01.2015 ]


Royaume-Uni Jewry
- la communauté juive
- les Juifs
- (désuet) Judée [ Wiktionary ]

etymonline a écrit:

Jewry (n.)

c.1200, Jeuerie "ghetto, the Jewish district in a town," from Anglo-French Juerie, Old French Juierie (13c.; Modern French Juiverie);
see Jew + -ery. Early 14c. as "Jews collectively;" mid-14c. as "the land of the Jews, Judea."


Il n'est pas concevable de traduire Jewry par juiverie, ce terme étant, définitivement je pense, lié à l'idéologie d'extrême-droite des années 1930.
Il est noté comme péjoratif dans le TLFi. Il est en fait injurieux.
Le terme est, par contre, neutre en anglais.
Lire le Fil Mots-pièges en anglais et l'article juiverie du TLFi.

Lire l'article Juiverie de Wikipédia :
- Une juiverie est, au Moyen Âge, un quartier où habitent les Juifs ; il ne s'agit pas nécessairement d'un ghetto, ou d'un cancel, car ces derniers supposent l'obligation de résidence là où la juiverie renvoie simplement à une présence juive, pas nécessairement contrainte. Au fil du temps, le sens de « ghetto » a été banalisé, car utilisé pour signifier tout enfermement de quelque type que ce soit mettant un groupe à part.

La rue Juiverie est une rue piétonne pavée du quartier du Vieux Lyon.
http://www.vieux-lyon.org/vieux-lyon/rue-juiverie.html
http://www.patrimoine-lyon.org/index.php?lyon=la-rue-juiverie

Lire la page Rue Juiverie (Lyon) de Wikipédia.
Il existe en France d'autres villes comptant des "Rue Juiverie".

A lire également le Fil L'élément "juif" en toponymie (Montjuic, Villejuif ...).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9809
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 13 Nov 16, 6:43 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
C'est aussi le nom de Judas, le disciple qui a trahi Jésus

Ben oui, quel hasard ! Ni Joseph, ni Jean, ni Pierre, ni Paul, ni Jacques, non, il s'appelait "Judas". Ils ont vraiment pensé à tout, les Évangélistes...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9809
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 17 Apr 18, 11:04 Répondre en citant ce message   

Une curiosité : je découvre aujourd'hui que يهود yahūd désigne en arabe non seulement les Juifs mais aussi une espèce de poisson de mer, le Choelodon.
Le mot n'est ni dans le TLF ni dans Wikipedia mais on trouve des textes qui en parlent en le tapant dans le cartouche d'un moteur de recherche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3433
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 17 Apr 18, 16:35 Répondre en citant ce message   

Il est possible qu'il s'agisse d'une faute de lecture optique du nom Chætodon (χαιτῆ [khaitê] « crinière » + ὀδούς [odoús] « dent ») qui désigne un genre de poissons du sous-ordre des Squamipennes.
(chercher chætodon [images] sur gougoule, c'est joli)

Les chætodons semblent surtout exotiques, les tiens sont peut-être des hôtes de la Mer Rouge …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9809
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 17 Apr 18, 17:21 Répondre en citant ce message   

La lecture optique n'existait pas à l'époque de Kazimirski. Il doit s'agir de deux espèces différentes.
Je vois qu'existe aussi le Choerodon... C'est plutôt de Choerodon que se rapproche l'introuvable Choelodon, à mon avis.

Autre curiosité : le poisson-juif de Californie !
Décidément...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3433
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 17 Apr 18, 23:33 Répondre en citant ce message   

La lecture optique n'existait pas à l'époque de Kazimirski => il était aveugle ?

C'est plutôt … à mon avis => on aimerait savoir ce qui motive cet avis …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9809
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 18 Apr 18, 4:19 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
La lecture optique n'existait pas à l'époque de Kazimirski => il était aveugle ?

J'ai compris que tu voulais dire "scan". Sinon, pourquoi avoir ajouté "optique" ? "Lecture" aurait suffit...

Ce qui est bizarre, c'est qu'il y a d'autres attestations de Choelodon. Ces auteurs auraient-ils tous commis la même erreur de lecture ?
Outis a écrit:
C'est plutôt … à mon avis => on aimerait savoir ce qui motive cet avis …

Phonétiquement, il me semble, à mon oreille, que Choelodon est plus proche de Choerodon que de Chaetodon, un seul phonème de différence au lieu de deux, mais bon, j'ai bien dit "à mon avis".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3433
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 18 Apr 18, 7:58 Répondre en citant ce message   

J'avais bien compris cela. Mais ma remarque était aussi issue d'une réflexion et d'une recherche.

D'abord, la réflexion que, dans les textes anciens (XVIIIe, XIXe), les graphies savantes æ et œ du son é sont souvent confondues (cf. ici etcætera/etcœtera).

Une recherche gougoulesque avec le mot-clef « Choelodon » me propose plusieurs citations de l'ouvrages de Cuvier où, effectivement, l'italique de Chœtodon peut aisément être lu Chœlodon.

Enfin, et surtout, alors que le mot χαιτῆ « crinière, crin » est bien documenté, aucun *χοιλ- ni *χαιλ- susceptibles d'expliquer le Choelodon de K. n'apparaît en grec …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008