Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Prononciation du qaf arabe - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Prononciation du qaf arabe
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Friday 16 Feb 07, 20:54 Répondre en citant ce message   

Dino a écrit:
Le mot arabe قَفا (en Égypte prononcé: âfa) est très commun et populaire.

Qu'est-ce que j'ai pu me casser le larynx à essayer de prononcer le nom de la forteresse de Marqab en Syrie (r+qaf), pour apprendre des années plus tard sur les forums de langue que le "q" ne se prononçait quasiment pas au Proche-Orient!
merci de confirmer la tendance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 17 Feb 07, 12:13 Répondre en citant ce message   

Mansio, je te confirme en tout cas que j'ai eu les mêmes difficultés que toi à le prononcer. En cours d'arabe, on n'y échappe pas. C'est très long à acquérir je pense. J'ai des copains d'origine maghrébine qui ne parlent ni ne lisent l'arabe mais qui possèdent la prononciation à la perfection, pour l'avoir simplement dans les oreilles par l'environnement familial et 2 ou 3 étés au bled. Un peu écoeurant quand on voit les efforts que l'on doit s'imposer...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Abdüssalâm
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 909
Lieu: Aiguillon

Messageécrit le Sunday 25 Feb 07, 1:10 Répondre en citant ce message   

Ibn khaldûn (1332-1406) , qui touchait sa bille en histoire de la langue arabe, écrit dans sa "muqaddima" (introduction à l'histoire universelle) que dès l'origine, le lettre ق [q] connaissait une double prononciation: une, urbaine qui est celle que préconise l'arabe littéral et une autre rurale [g] et il les considère aussi juste l'une que l'autre. Fort de cette autorité, je conseille souvent à mes élèves francophones de prononcer cette lettre [g] tant qu'il ne peuvent pas la prononcer [q] plutôt que [k] ne serait-ce que pour éviter certaines confusions: قلب [qalb] (coeur) > كلب [kalb] (chien); فقير [faqîr] (miséreux) > فاكر [fâkir] (pensant)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Sunday 25 Feb 07, 13:27 Répondre en citant ce message   

Pas plus tard que hier je demandais à un ami sur un forum pourquoi il utilisait le "9" en transcription pour le qâf, alors que tout le monde, hormis les jeunes maghrébins, utilise le "q".

C'est alors que je me suis demandé si ce n'était pas une façon astucieuse de représenter à la fois le "q" et le "g".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Abdüssalâm
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 909
Lieu: Aiguillon

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 0:36 Répondre en citant ce message   

En réponse à Groultoudix sur le fil "transcription", je donne ici le texte d'ibn Khaldûn (1332-1406) traduit par V. Monteil aux éditions Sindbad. J'en donne ici un résumé. Pour ceux qui voudraient le retrouver en entier, il se trouve aux pages 1270,71,72 et 73, T3:
Ibn khaldûn oppose la prononciation bédouine du qâf [g] à celle des citadins [q]. Il donne ensuite les tribus réputée pour leur arabité qui ont cette prononciation [g] et dit "Comme les Arabes bédoins ne l'ont pas inventée mais qu'il qu'ils en ont hérité depuis des générations, il est évident que c'était la pronociation même du vieux muDar {ancêtre éponyme des Arabes du Nord ou Arabes proprement dits}. C'était même peut-être celle du Prophète. puis il donne l'avis des juristes chiites pour qui le ق dans le Coran doit se prononcer [g]. Il avnce par la suite que les citadins eux aussi n'ont pas dû inventé leur pronociation [q], mais penche en faveur de la manière bédouine moins atteinte, à ces yeux, par les influences étrangères. Il démontre ensuite que les philologues arabes qui ont prôné la prononciation [q], l'ont fait sans preuve "alors qu'elle existe depuis les premiers Arabes et qu'ils l'ont héritée de leurs ancêtres...C'est donc la preuve que les anciens Arabes, et jusqu'au Prophète (prononçaient le qâf [g] ". Certains voient par contre dans le phonème [q] un son d'origine étrangère, mais Ibn Khaldûn finit son châpitre par une synthèse: "Nous croyons cependant qu'il est plus vraisemblable de ne voir, en tout cela, qu'un seul son, mais articulé en des points différents (de la bouche)."
Ce texte, si nous nous appuyons sur l'autorité d'Ibn Khaldûn, tend à prouver que la prononciation [g] est tout à fait légitime, même si le phonème [q] a prévalu en arabe littéral contrairement à la plupart de dialectes qui ont conservé le [g]. Ainsi si un Européen ne peut, provisoirement ou définitivement, prononcer [q], qu'il l'articule [g] (mais surtout pas [k]!), en invoquant le souvenir du grand penseur maghrébin Ibn Khaldûn.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 18 May 11, 21:48 Répondre en citant ce message   

Je confirme qu'au Caire on ne fait pas de différence entre le qaf et la hamza. A l'oral, bien sûr.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dinga



Inscrit le: 08 Jun 2011
Messages: 2
Lieu: Oran - Alger

Messageécrit le Thursday 09 Jun 11, 1:00 Répondre en citant ce message   

Le même phénomène existe à Tlemcen à l'Ouest d'Algérie, où on a tendance à prononcer tout ce qui est q/ق comme hamza.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
iStoiko



Inscrit le: 27 Apr 2008
Messages: 22

Messageécrit le Friday 10 Jun 11, 1:42 Répondre en citant ce message   

Le "qaf" selon les dialectes peut se prononcer comme un "g" (presque un peu partout de l'Irak, l'AS, jusqu'au Maghreb), un "k" (quelques îlots en Palestine et en Algérie et peut-être ailleurs aussi), une "hamza" (Nord de l'Egypte, Syrie, Liban), un son "dj" (Sud de l'Egypte, aux EAU où le nom de l'émirat de Sharjah s'écrit bien avec un "qaf" en arabe mais se prononce localement tel sa translittération latine officielle) ou tel quel (un peu partout aussi mais plus rarement).

Plus généralement, les sons "g" et "dj" sont plus rudes et/ou virils (valeurs des nomades) alors que la "hamza" et le "k" sont plus doux et/ou efféminé (valeurs des citadins), le son "qaf" serait un compromis entre ses différentes "perception".

En tout état de cause, il serait incongru d'opter pour autre chose que le son "qaf" quand il s'agit de parler en arabe classique et il est même interdit dans la récitation du coran.

En parlant du coran, je ne connais pas quelles sont les méthodes utilisées pour apprendre la prononciation des lettres arabes, mais jeter un coup d’œil sur les bases de la récitation coranique pourrait être très utile vu que c'est en même temps plus intransigeant et plus rodé comme méthodologie pour les non-arabophones (pour qui elles étaient destinés au départ).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dinga



Inscrit le: 08 Jun 2011
Messages: 2
Lieu: Oran - Alger

Messageécrit le Saturday 11 Jun 11, 3:39 Répondre en citant ce message   

J'avais déjà remarqué que les Emiratis disaient Shardja pour Sharqa mais j'ai complètement oublié cette prononciation.
Donc, en résumé le Qaf peut être prononcé comme: K, hamza, g, q et dj.
à Oran, qui est la deuxième ville d'Algérie, on utilise le plus souvent g.
Tlemcen semble être influencé par l'héritage arabo-judéo-andalou-turc et on y prononce q comme hamza
Jijel et Ghazaouet semblent être influencés par les Andaloux après l'Inquisition et on y prononce le q comme k.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
beauceronyx



Inscrit le: 19 Aug 2011
Messages: 87
Lieu: Ile-de-France

Messageécrit le Sunday 28 Aug 11, 8:15 Répondre en citant ce message   

Donc, la variété de prononciation du qaf et du εayn est-elle une illustration de la difficulté articulatoire de ces phonèmes ?

D'aucuns diront mais qu'est-ce que la difficulté articulatoire ? Et comment la caractériser ?

Les pharyngales et l'occlusive uvulaire sont inconnus d'un très grand nombre de langues (argument fréquentiel).
En mandé, par exemple, on ne le trouve à ma connaissance qu'en soninke ; les autres utilisent au mieux la fricative uvulaire x.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1529
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Sunday 28 Aug 11, 11:15 Répondre en citant ce message   

beauceronyx a écrit:
D'aucuns diront mais qu'est-ce que la difficulté articulatoire ? Et comment la caractériser ?
Peut être par le nombre de muscles dont la tension est nécessaire à l'articulation du phonème, éventuellement modulé par un facteur propre à chaque muscle (facteur de facilité de mise sous tension) [et sans doute un second facteur quand la tension d'un muscle joue sur la tension d'un autre muscle. Je pense par exemple aux articulations ou seule une des deux cordes vocales vibre, comme dans je ne sais plus quelle langue sibérienne].
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
aboukhaldoun



Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 441
Lieu: Bruxelles/Tripoli (Liban)/Homs (Syrie)

Messageécrit le Monday 29 Aug 11, 22:11 Répondre en citant ce message   

En arabe dialectal, il n'existe à ma connaissance que sept variantes pour cette lettre:

1. Réalisé qâf comme en arabe classique. Egalement propre aux parlers qeltu mésopotamiens, parlers druzes et alaouites, parler de l'Algérois, etc.

2. Réalisé gâf. Propre aux parlers nomades d'Orient et du Maghreb, Sa3îd égyptien essentiellement.

3. Réalisé 'âf. Propre aux parlers citadins d'Orient et de certaines villes du Maghreb (Fès, Tétouan, Tlemcen).

4. Réalisé ǧâf. Propre aux parlers de petits nomades d'Orient (šiwâyâ) et résultant de la palatalisation du qâf due à l'environnement d'une voyelle élevée. Ex: quddâm (devant) → ǧiddâm.

5. Réalisé ǵâf. Propre aux parlers de grands nomades d'Orient (essentiellement šammar et 3nizä) et résultant de la palatalisation du qâf due à l'environnement d'une voyelle élevée. Ex: quddâm (devant) → ǵiddâm.

6. Réalisé kâf vélaire. Propre aux parlers paysans de Cisjordanie, certains points de l'Algérie et du Sultanat d'Oman, Chiites du Bahreïn essentiellement.

7. Réalisé čâf. L'unique cas à ma connaissance concerne la racine q-t-l. Le qâf passe à kâf au contact de la coronale tâ' (comme dans les parlers Irakiens lorsqu'ils prononcent waqt (temps) → wakit) et est ensuite palatalisé. Ex: qatla (tuerie, bastonnade) → čatlä.

Il peut exister une huitième prononciation en šâf due au dévoisement du čâf dans l'environnement fermé d'une coronale. Ex: maqtûl (tué) → maštûl.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1015
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Tuesday 30 Aug 11, 8:03 Répondre en citant ce message   

C'est très intéressant. Est-ce que la situation est aussi claire aujourd'hui? Est-ce qu'il n 'y a pas une disparition/uniformisation de ces particularités?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 30 Aug 11, 10:32 Répondre en citant ce message   

Bon retour à toi sur le Forum, Aboukhaldoun !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1596
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Tuesday 30 Aug 11, 20:43 Répondre en citant ce message   

C'est bizarre, mais dans un petit livre sur l'arabe marocain, les mots utilisant le qâf le changeaient simplement en kâf comme dans "qitâr" > "kitâr".
Je pensais que c'était une prononciation locale, mais peut-être est-ce juste un moyen abusif de "simplifier" la prononciation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4









phpBB (c) 2001-2008