Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine religieuse - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine religieuse
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 7, 8, 9 ... 20, 21, 22  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 30 Jun 11, 7:49 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
Prêcher pour sa paroisse : argumenter dans son intérêt propre, le plus souvent sans le laisser paraître. Le Robert donne comme équivalente : prêcher pour son saint.
Pour prêcher dans le désert voir ici .

angl. to preach for the choir : prêcher aux convertis; lit. "prêcher à la chorale"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3527
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 30 Jun 11, 8:45 Répondre en citant ce message   

L'expression française correspondante à "to preach to the choir" est plutôt "prêcher un converti". Bizarrement, l'expression américaine semble récente (attestation en 1973 d'après cet article).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Thursday 30 Jun 11, 15:58 Répondre en citant ce message   

Si nous remontons au Moyen-Age (reysI) Il faut dire que le Nouvel-An se fêtait à la "Pâques". Cette digression peut avoir des répercussions sur les mets présentés. Je pense d'ailleurs qu'il y avait plus de menus que les moyen-âgueux pouvaient s'offrir au Nouvel-An de Pâques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3468
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 30 Jun 11, 16:52 Répondre en citant ce message   

Euh, felyrops, question de style...du vénitien au florentin, en passant effectivement par celui de Pâques, il y avait de la variété. Mais ,nous parlions bien de Noël, en référence à l'oie de Noël. Ce qui permet de signaler qu'on est bien tous d'accord pour dire que la dinde et son dindon ne vinrent dans nos assiettes qu'après l'arrivée de l'oeuf de Colomb !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Thursday 30 Jun 11, 19:14 Répondre en citant ce message   

Je me joins à cette réponse. Il y avait, il me semble, plus de Papes que de jours de Pâques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3468
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 01 Jul 11, 0:28 Répondre en citant ce message   

Personne ne s'étonnera que le Messie joue un rôle dans la langue yiddish . Écrit en respectant la graphie hébraïque מָשִׁיחַ , il se transcrit meshiekh pour respecter la prononciation de cette langue. Il est présent dans plusieurs locutions.

La première, װאַרטן װי ױף משיחן ( vartn vi oyf meshiekhn ) = attendre qqun comme si c'était le Messie a son pendant français. C'est attendre quelqu'un impatiemment.

En voici quelques autres, prises dans des situations de la vie quotidienne:

- Une personne surgit inopinément . Si on venait de parler d'elle, nous dirions , en français, " il suffit de parler du loup pour qu'il sorte du bois" ou bien " dès qu'on parle du diable, il pointe sa corne". Ici:

מע זאָל נאָר דערמאַנען משיחן = me zol nor dermanen meshiekhn= il suffit d'évoquer le Messie! ( D'autant plus ironique, que chacun sait qu'on l'attend toujours...)


- Lorsqu'une personne doute de nos dires et que nous pensons que l'avenir prouvera ce que nous disons , il est courant de laisser la discussion en suspens, grâce à un " Qui vivra verra!" . Pour le yiddish:

לאָמיר דערלעבן משיחן = lomir derlebn meshiekhn. ( lomir= laß uns= lat us ) équivalant à: laisse nous vivre la venue du Messie = attends que le Messie arrive et tu verras... ( là aussi, une sorte d'optimisme à toute épreuve...)

- Un évènement extraordinaire se produit , à ne pas y croire! En français: " C'est un miracle !". En yiddish :! משיחס צײַטן = meshiekhs tsaytn! = les temps messianiques sont arrivés!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3468
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 01 Jul 11, 1:20 Répondre en citant ce message   

Un peu plus haut , déjà citée, l'expression allemande , er ist wie Gott in Frankreich ( il est/il vit comme Dieu en France) devient en yiddish: לעבן װי גאָט אַין אָדעס = lebn vi got in odes= vivre comme Dieu à Odessa. La grande ville, au bord de la Mer Noire , semblait pour certains un paradis. Mais , à l'inverse, il existait la maxime suivante:

זיבן מײַל פֿון אָדעס ברענט דאָס גיהנם = zibn mayl fon odes brent dos gehenem. = à sept lieues d'Odessa, brûlent les feux de l'enfer!

Et sa variante : זיבן מײַל אַרום אָדעס ברענט דאָס גיהנם = zibn mayl arum odes brent dos gehenem = À sept lieues à la ronde, tout autour d'Odessa, brûlent les feux de l'enfer.
Pour les stricts religieux, cette grande ville, loin du mode de vie traditionnel de la bourgade juive ( le shtetl), représentait le haut lieu de la dépravation!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3468
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 03 Jul 11, 12:58 Répondre en citant ce message   

Arriver quelque part toujours au dernier moment ( voire trop tard), c'est un défaut humain, peut-être universel?

Voici deux locutions exprimant cette idée, venant de deux religions différentes ( christianisme: catholique/protestant d'un côté, israélite de l'autre) en deux langues différentes ( allemand et yiddish).

- erst zum Amen in die Kirche kommen = littéralement: n'arriver à l'église qu'au moment du Amen.

- קומען צו נעילה = kumen tsu NILÉ = arriver pour le NILÉ

P.S= le NILÉ ( נעילה ) est la dernière des prières dites le jour du Yom Kippour .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3468
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 03 Jul 11, 13:17 Répondre en citant ce message   

Autre rapprochement entre Amen et le Nilé : l'idée que c'en est terminé, que la fin est là ou proche ( voire la mort, par euphémisme). Encore une comparaison allemand/yiddish ( je ne trouve pas d'équivalent en français, du moins pas religieuse).

- Es ist aus und Amen! = c'est fini et... Amen!

- האַלטן בײַ נעילה = haltn bay NILÉ = en être au NILÉ ( donc, à la fin.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3503
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 03 Jul 11, 14:27 Répondre en citant ce message   

Pour correspondre à l'allemand « erst zum Amen in die Kirche kommen », le français possède l'équivalent profane « arriver comme les carabiniers » (où le sabre remplace le goupillon) qui se réfère au couplet :

Henri Meilhac ou Ludovic Halévy (Les Brigands, musique de Jacques Offenbach) a écrit:
Nous sommes les carabiniers
La sécurité des foyers
Mais par un malheureux hasard
Au secours des particuliers
Nous arrivons toujours trop tard.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3468
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 03 Jul 11, 20:28 Répondre en citant ce message   

Un verbe tout simple qui signifie en quelque sorte adorer quelqu'un, l'aduler, le considérer comme un dieu.

Jemanden anhimmeln ( der Himmel= le ciel)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3468
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 04 Jul 11, 10:36 Répondre en citant ce message   

Le péché, en allemand, se dit die Sünde. Lorsqu'une marchandise est hors de prix, particulièrement si on désire l'acheter, on dit qu'elle est sündteuer.

Il y a parfois comme un ravissement à s'être payé un sac ou un habit qui était sündteuer, l'attrait du fruit défendu ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 04 Jul 11, 17:02 Répondre en citant ce message   

Paradis fiscal : lieu de culte d'un dieu parallèle
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 290
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Monday 04 Jul 11, 20:44 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
Paradis fiscal : lieu de culte d'un dieu parallèle

Je ne saurais faire aussi bien avec les Paradis artificiels dont je ne sais si elle est née sous la plume de Baudelaire ou s'il l'a simplement immortalisée.


Dernière édition par flo le Friday 16 Sep 11, 12:46; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3468
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 07 Jul 11, 21:55 Répondre en citant ce message   

Ces figures d'angelots joufflus jouant d'un instrument à vent ( trompette ou trombone) donnent une locution allemande qui désigne une personne joufflue .

On dit: wie ein Blasengel aussehen / wie ein Posaunenengel aussehen. littéralement, avoir l'air d'un ange qui souffle dans son instrument, ou bien avoir l'air de l' ange au trombone.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 7, 8, 9 ... 20, 21, 22  Suivante
Page 8 sur 22









phpBB (c) 2001-2008