Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
tapeno (provençal) et câpre (français) - Le mot du jour - Forum Babel
tapeno (provençal) et câpre (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
u pistùn



Inscrit le: 15 août 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le vendredi 19 août 11, 0:19 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour indiquer le "câpre" presque toutes les langues, en Europe, utilisent un mot qui dérive du latin capparis emprunté au grec kapparis. Mais, dans un arc entre la Catalogne et la Ligurie, le Piemont la Corse et la Sardaigne est attesté (avec des petites variantes) le type TAPENO/TAPANU/TAPARA. Le t- initial a provoqué beaucoup de problèmes aux étymologistes, pour expliquer son presence. On pensait à un mot pré-romain, celtique ou ligure. Mais, dans la toile, j'ai trouvé une nouvelle explication, fort séduisante et exotique:

Citation:
Je voudrais vous proposer une nouvelle interpretation étymologique pour tàpena ‘câpre’. Vous avez écrit : Le fait que cette forme est propre à la région méditerranéenne, c’est-à-dire la région où cette plante est naturelle, et le fait que ce mot ne se retrouve dans aucune autre langue romane, suggère que la forme tapera nous provient d’une langue pré-romane comme le ligure, une langue italo-celtique d’un peuple installé autour de la Méditerranée. Sans doute une hypothèse raisonable, un mot emprunté à une langue de substrat, pour expliquer la difficulté du t- initial, si la derivation était du latin capparis, emprunté, à son tour, au grec kapparis. Peut-être, j’ai trouvé une explication pour ce t- initial, qui nous oriente vers l’autre côté de la Méditerranée. Il s’agit du mot Akkadien/Assyrien tappinnu(m). D’après le Professeur Massimiliano Franci, que j’ai contacté, auteur de l’article qu’on peut voir à ce lien on rencontre la première citation du mot dans l’étude comparatif de A. Ember, (a) New Semito-Egyptian words, JAOS 37 (1917), p. 21, où l’auteur suggère une relation entre l’Assyrien tappinnu(m) ‘cumin’ et l’Egyptien tpnn (tepenen) ‘cumin’. Le mot est attesté aussi en Ancien Akkadien, Ancien et Moyen Babylonien (en Ancien Babylonien écrit dappinnum), Néo-Assyrien. A ce mot est donné le sens génerique de ‘farine’, ‘farine d’orge’, ‘pâte’, mais la comparaison avec l’egyptien nous permet de supposer l’interpretation ‘cumin’, hypothèse renforcé si l’on considère que pour l’egyptien il s’agit d’un emprunt. L’egyptien conserverait donc un sens particulier, pour la théorie des aires laterales et/ou des îles linguistiques. Le mot en question semble avoir son origine du terme sumérien DABIN, interpreté normalement comme ‘farine d’orge’.

Le ‘cumin’ n’est pas le ‘câpre’, bien sûr, mais on est dans le domaine sémantique des plantes aromatiques et les passages de sens à l’intérieur d’un même domaine sémantique son fréquents. Et le 'cumin' aurait la même origine linguistique: akkadien kamunu < sumérien gamun. Une hypothèse séduisante.

Source : http://racamg.perso.sfr.fr/tapenade.html

Je n'ai pas la competence pour vérifier cette hypothèse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 874

Messageécrit le vendredi 19 août 11, 8:10 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
Pour indiquer le "câpre" presque toutes les langues…

La câpre.
Des câpres aigrelettes. Des grosses câpres italiennes.

Mais l’erreur est fréquente, y compris chez ceux dont le français est la langue maternelle.


Dernière édition par Moutik le vendredi 19 août 11, 22:31; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2499
Lieu: Nissa

Messageécrit le vendredi 19 août 11, 9:13 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Si je comprends bien le raisonnement, pour expliquer un mot attesté en Ligurie, on fait appel à un mot d'une langue n'ayant aucun contact connu avec la Ligurie, et signifiant d'ailleurs autre chose !

Mais, bien sûr, la preuve c'est le groupe de consonnes TPN et que le sens ça n'a pas grande importance …

Si cette hypothèse est séduisante, alors les Harpyies et la fée Carabosse le sont également.

On peut fabriquer de telles âneries à la pelle. Moi, je propose d'invoquer le sanskrit tapana « qui chauffe, brûle » parce que ça pourrait s'appliquer au piment qui est aussi une épice …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 août 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le vendredi 19 août 11, 14:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Outis a écrit:
Si je comprends bien le raisonnement, pour expliquer un mot attesté en Ligurie, on fait appel à un mot d'une langue n'ayant aucun contact connu avec la Ligurie, et signifiant d'ailleurs autre chose !

Le mot n’est pas attesté seulement en Ligurie, mais aussi en Catalogne, Provence, Piemont, Corse et Sardaigne. Les mots voyagent, n’est pas nécessaire un contact direct. La câpre est d’origine asiatique, le mot peut avoir suivi l’introduction de la plante. Le mot cumin aussi est d’origine sémitique/sumeriénne. Pour ce qui concerne ...signifiant d’ailleurs autre chose..., pourquoi, alors, je me demande, beaucoup de dialectes français appellent mouche (à miel), mouchette l’abeille ?

Outis a écrit:
Mais, bien sûr, la preuve c'est le groupe de consonnes TPN et que le sens ça n'a pas grande importance …

Le groupe de consonnes peut donner quelques explications phonétiques. Le –p- simple du provençal, du ligurien, du piémontais présupose un –pp-. La forme tappinnu pourrait expliquer l’évolution –pp- > -p-.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6469
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le vendredi 19 août 11, 14:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Moutik a écrit:
La câpre.
Des câpres aigrelettes. Des grosses câpres italiennes.
Mais l’erreur est fréquente, y compris chez ceux dont le français est la langue maternelle.
Exact.

La câpre (féminin) est une épice (féminin).
Pourtant, selon google une majorité écrasante de personnes met câpre au masculin.


Le capre (masc., sans accent) quant à lui, est un vaisseau corsaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 19 août 11, 17:41 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

C'est un peu hors sujet de parler du mot câpre mais puisqu'on parle du signifié "câpre", allons-y.
Le cas espagnol est amusant. Le DRAE nous dit :
Citation:
Del ár. hisp. alkappárra, este del lat. cappăris, y este del gr. κάππαρις.

Autrement dit, les Arabes d'Espagne ont à peine arabisé le mot latin (NB : le p n'existe pas en arabe) et les Espagnols chrétiens l'ont repris tel quel, avec son article arabe, comme ils l'ont fait pour la plupart des autres mots d'origine vraiment arabe !

(Une heure plus tard) Je me rends compte que j'avais oublié de vous dire qu'en espagnol "câpre" se dit alcaparra, mais sans doute l'aviez vous deviné !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 874

Messageécrit le vendredi 19 août 11, 22:20 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
La câpre (féminin) est une épice (féminin).

Sans vouloir couper les câpres en quatre, ne serait-ce pas plutôt un condiment ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6469
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le vendredi 19 août 11, 23:17 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Tu as raison.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 874

Messageécrit le samedi 20 août 11, 0:01 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ici nous ne somme plus dans le signifié mais carrément dans la chose.

Plus haut j’ai fais allusion aux « grosses câpres italiennes ». Les câpres, telles qu’on les consomme en France, par exemple avec la raie au beurre noir, sont préparées à partir des boutons de fleur du câprier. Mais l’on trouve aussi, en bocaux, dans une saumure, en provenance d’Italie, de plus grosses câpres. Elles ressemblent à des olives avec une queue. Elles sont quant à elles préparées, je crois, à partir des fruits du câprier.

L’on en trouve parfois fraîches sur les marchés espagnols.

alcaparrón. 1. m. Fruto de la alcaparra, el cual es una baya carnosa parecida en la forma a un higo pequeño. Se come encurtido. (Real Academia)
[Fruit du câprier, se présentant comme une baie charnue semblable à une petite figue. Se mange confit dans le vinaigre.]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 08 mai 12, 18:50 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Revenons au mot du jour : aujourd'hui j'ai mangé de la tapenade, connu de Wikipedia mais pas du TLF.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 mars 2011
Messages: 2627
Lieu: Paris

Messageécrit le mardi 08 mai 12, 19:08 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il est facile de voir pourquoi ici. L'explosion médiatique de ce mot est récente (fin des années 70).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 juin 2008
Messages: 463
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le mercredi 09 mai 12, 8:18 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Si pour l’étymologie les incertitudes prédominent, nous pouvons mentionner des caractéristiques et certitudes millénaires :
Le câprier pousse naturellement dans les interstices des rochers et des murs qu’il affectionne.
Il a donc du être nommé de tous temps en tous lieux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mercredi 09 mai 12, 9:35 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Cette information sur les interstices des murs me semble intéressante, car elle permet d'évoquer le mot espagnol qui désigne un mur d'enclos, à savoir tapia. C'est peut-être une piste vers l'élucidation des origines de tapeno ... On ne sait malheureusement pas d'où vient le mot tapia ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rorozuna



Inscrit le: 14 mars 2007
Messages: 105
Lieu: ROUEN

Messageécrit le mercredi 09 mai 12, 14:22 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Moutik a écrit:
Ici nous ne somme plus dans le signifié mais carrément dans la chose.

Plus haut j’ai fais allusion aux « grosses câpres italiennes ». Les câpres, telles qu’on les consomme en France, par exemple avec la raie au beurre noir, sont préparées à partir des boutons de fleur du câprier. Mais l’on trouve aussi, en bocaux, dans une saumure, en provenance d’Italie, de plus grosses câpres. Elles ressemblent à des olives avec une queue. Elles sont quant à elles préparées, je crois, à partir des fruits du câprier.

L’on en trouve parfois fraîches sur les marchés espagnols.

alcaparrón. 1. m. Fruto de la alcaparra, el cual es una baya carnosa parecida en la forma a un higo pequeño. Se come encurtido. (Real Academia)
[Fruit du câprier, se présentant comme une baie charnue semblable à une petite figue. Se mange confit dans le vinaigre.]

C'est ce qu'on appelle également câpron, ce qui évite la confusion avec la câpre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Geremi



Inscrit le: 12 jan 2006
Messages: 182
Lieu: Nissa

Messageécrit le jeudi 10 mai 12, 19:45 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je rajoute "tàperi" (accent tonique sur le a) en Niçois. Occitanie
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008