Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Noms communs dérivés de noms de villes - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Noms communs dérivés de noms de villes
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 27 Dec 11, 17:29 Répondre en citant ce message   

Le savon de Marseille est dérivé du savon d'Alep, répandu à la suite des croisades.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3449
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 27 Dec 11, 18:22 Répondre en citant ce message   

Le savon mais pas de dérivation lexicale...
Si un Berliner est un beignet, un hamburger un sandwich au steak haché, des Frankfurter des saucisses, que peut bien être un Pariser pour un germanophone lorsque ce n'est pas un habitant de Paris?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10230
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 27 Dec 11, 18:58 Répondre en citant ce message   

Je crois avoir lu sur Babel même (Ich bin ein Berliner) que c'est un préservatif, je me trompe ?

Dernière édition par Papou JC le Wednesday 28 Dec 11, 7:43; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3449
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 27 Dec 11, 21:32 Répondre en citant ce message   

Aïe, j'avais oublié qu'il était cité, mais il a sa place sur ce fil.

En Autriche, on appelle généralement les pommes de terre Erdäpfel mais il y a un autre nom, encore usité, ici ou là: Bramburi. Terme emprunté au tchèque brambor = pomme de terre.
Voir fil appellations diverses de la pomme de terre.

Ce terme brambor et donc le Bramburi viennois est dérivé de Branibor, appellation tchèque de la ville de Brandenburg ( Brandebourg en français) terme éponyme du Land de Brandenburg. Les pommes de terre ont été introduites en Bohême à la fin du XVIIIème siècle, après la révolte paysanne et les lettres patentes par lesquelles les Habsburgs abolirent le servage. Suivit une modernisation de l'agriculture et l'introduction de cultures nouvelles dont celle de la pomme de terre dont on fit venir les plants de la région de Brandenbourg.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3449
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 01 Jan 12, 16:59 Répondre en citant ce message   

Tarente ville italienne située dans les Pouilles nous a donné deux noms désignant des animaux, la tarentule , une araignée dont la morsure provoquait, dit-on, une sorte d'hystérie, le tarentisme. Par dérivation, la musique et la danse appelées tarentelle ... que l'on croyait bénéfiques à ce type de maladie.
Enfin, en Provence nous avons la tarente un petit lézard à tête aplatie, une sorte de gecko, commun dans les pays méditerranéens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3449
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 01 Jan 12, 23:00 Répondre en citant ce message   

Allemand En allemand, les guêtres se disent Gamaschen , venu du français gamache qui avait même signification. Au départ, il s'agissait de guêtres de cuir, le terme selon le DWDs fut emprunté à l'espagnol guademeci , lui même emprunté à l'arabe et désignait le cuir venu de Gadames, aujourd'hui Ghadamès en Libye.

Le godemichet aurait même origine . Voir le MDJ godemichet.


Dernière édition par rejsl le Monday 02 Jan 12, 2:01; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3449
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 02 Jan 12, 1:59 Répondre en citant ce message   

Autriche en Autriche, le substantif Goiserer désigne de grosses chaussures de montagnes souvent cloutées. Le terme est relativement peu connu en Allemagne et très répandu en Autriche, comme le montre l'étude suivante. L'origine en est le village de Bad Goisern , en Haute Autriche, où ce type de chaussure a été conçu et est encore fabriqué.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1207

Messageécrit le Wednesday 04 Jan 12, 1:17 Répondre en citant ce message   

Bruxellisation. Urbanisme. Fait d’âbîmer une ville en y ouvrant des pénétrantes, en démolissant les quartiers populaires, en la livrant à la circulation automobile et à la spéculation immobilière. Comme on le fit de Bruxelles dans les années 60 et 70.

Bruxelliser s’utilise aussi.

Mais il semble que ces mots aient acquis depuis des sens tout différents dans le contexte des conflits institutionnels internes à la Belgique.

L’on rencontre aussi debruxelliser, cette fois dans le contexte des affaires européennes, dans le sens de retransférer des responsabilités de la Commission vers les pays membres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11062
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 04 Jan 12, 10:28 Répondre en citant ce message   

Il me semblait bien qu'un sujet avait été consacré à la bruxellisation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Wednesday 04 Jan 12, 13:23 Répondre en citant ce message   

Il y a un précédent: en 1874 les journaux belges parlaient de la Hausmannisation de Bruxelles, à l'occasion des travaux d'aménagement pour l'Avenue Louise.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3449
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 04 Jan 12, 21:46 Répondre en citant ce message   

Autriche Die Kutsche est un terme venu d'Autriche, employé tout aussi bien en Allemagne. Il correspond à une diligence, une voiture tirée par des chevaux et transportant des voyageurs. Le conducteur est le Kutscher, le cocher. Comme les termes français, coche et cocher, ils ont pour origine le village de Kocs situé près de la ville de Komárom, en Hongrie.

Pour l'allemand, il s'agit d'un emprunt au terme hongrois kocsi, lui-même abréviation de kocsi szekér , voiture de Kocs. Ce village, situé à peu près à mi-chemin entre Vienne et Budapest, était un relais de la diligence où on changeait les chevaux.

En allemand, au 16ème siècle, c'est d'abord Cotschien Wägnen, puis Gutschenwagen, Gotzig Wegen, avant d'évoluer vers Gutsche, Gotzi, Kotsche, Kutze et le terme Kutsche actuel. Cf: DWDS

Voir aussi le MDJ coche , coach, kosci
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 04 Jan 12, 23:03 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
Un autre type de voiture, le landau, vient d' aussi du nom d’une ville, Landau, en Allemagne.
landau: Voiture légère à suspension elliptique. Le nom apparaît en anglais en 1743. C'est aussi une voiture d'enfant d'un style semblable

Extrait du MDJ coche , coach, kosci
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1207

Messageécrit le Thursday 05 Jan 12, 9:42 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
Citation:
Un autre type de voiture, le landau, vient d' aussi du nom d’une ville, Landau, en Allemagne.

D’où son pluriel particulier : des landaus. Les pluriels en –aus sont rares en français :

des berimbaus (du portugais brésilien)
des graus (du latin gradus)
des nilgaus (ou nilgauts, de l’hindoustani)
des restaus
des sarraus
des senaus
des unaus (du tupi)
Et peut-être d'autres encore...

des blockhaus
des spéculaus (Belgique, variante de spéculos, spéculoos)
(Mais ces cas diffèrent puisque les singuliers prennent déjà un s)

Sous sarrau le TLFi relève :
Plur. des sarraus selon les dict., mais sarraux (Proust, Swann, 1913, p. 80) et sarreaux (Châteaubriant, Lourdines, 1911, p. 188).

Si Proust l'écrit...


Dernière édition par Moutik le Monday 14 Jan 13, 0:32; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1207

Messageécrit le Friday 06 Jan 12, 0:24 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
Sous sarrau le TLFi relève :
Plur. des sarraus selon les dict., mais sarraux (Proust, Swann, 1913, p. 80) et sarreaux (Châteaubriant, Lourdines, 1911, p. 188).
Si Proust et Châteaubriant l'écrivent...
Embatérienne a écrit:
C'est le seul de la liste qu'on m'apprenait à la "petite école" ; je n'ai pas eu souvent l'occasion de l'entendre en dehors de ça !
En Bretagne, et peut-être dans tout l’Ouest, l’on emploie, ou l’on employait très fréquemment sarrau pour blouse ou tablier.
« Un sarrau maculé d’encre violette ».
Cet usage semble se perdre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1207

Messageécrit le Friday 06 Jan 12, 2:19 Répondre en citant ce message   

Bristol
Papier fort et blanc, employé pour le dessin, les cartes de visite. (Le Petit Robert)
Par métonymie, carton d’invitation, carte de correspondance. Corner un bristol.

« À l'Étranger, il faut remercier de toute invitation par lettre, carte de visite ou bristol. »

Guide des usages navals, édition 1975, réédition 1984.

De l’anglais Bristol-board, « Carton de Bristol », car ce type de papier aurait été produit à l’origine par des papeteries de Bristol.

Le DRAE (espagnol) donne :
brístol. (De Bristol, ciudad inglesa). 1. m. Especie de cartulina satinada. 2. m. Papel para dibujar.
1. Sorte de papier satiné. 2. Papier pour dessiner

Le Treccani (italien) donne :
brìstol s. m. [dal nome della città inglese di Bristol]. – Tipo di cartoncino a superficie semilucida e levigata, fabbricato incollando meccanicamente più fogli di carta.
Type de papier carton à surface lisse et semi-brillante, fabriqué par collage mécanique de plusieurs feuilles de papier.

Triantafyllides (grec) donne :
μπριστόλ το [bristól] Ο (άκλ.) : είδος χαρτιού πολυτελείας. [λόγ. < γαλλ. bristol < αγγλ. τοπων. Bristol όπου πρωτοκατασκευάστηκε]
Type de papier de qualité [du français bristol, du toponyme Bristol où il était fabriqué.]

Mais le mot est absent des dictionnaires anglais. Voir à ce propos la notice assez amusante de Wikipedia en français sur le papier bristol.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivante
Page 5 sur 13









phpBB (c) 2001-2008