Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
költeni (hongrois) - Le mot du jour - Forum Babel
költeni (hongrois)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Camelia



Inscrit le: 14 Jan 2008
Messages: 720

Messageécrit le Saturday 12 Nov 11, 23:20 Répondre en citant ce message   

költeni /dépenser

En roumain:

a cheltui - dépenser,
cheltuitor - prodigue,
cheltuială - dépense

Expr. Cu (sau pe) cheltuiala cuiva / aux dépens de qqn.


Dernière édition par Camelia le Sunday 13 Nov 11, 10:10; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 12 Nov 11, 23:36 Répondre en citant ce message   

Peux-tu nous en donner l'étymologie ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Camelia



Inscrit le: 14 Jan 2008
Messages: 720

Messageécrit le Sunday 13 Nov 11, 9:10 Répondre en citant ce message   

Je ne connais pas d'où vient költeni en hongrois, mais ce terme s'est introduit en roumain.
Voir ici : mots d'origine hongroise en roumain.
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=12561
András, Piroska, nous diront plus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Oliv



Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 124
Lieu: Toulouse

Messageécrit le Sunday 13 Nov 11, 9:19 Répondre en citant ce message   

J'ai un dictionnaire étymologique hongrois et il indique: factitif -t de kel "se lever" (celui du point cardinal kelet), d'origine ougrienne *kälä (mots mansi/vogoul et khanty/ostiak, avec en plus le sens "arriver sur la rive, monter à terre"), ou même finno-ougrienne si on y rattache des mots permiens et fenniques (finnois kahlata "marcher dans l'eau", kaalamo "gué", en supposant changement de série vocalique et évolution de sens vers "monter sur la rive").
En hongrois e->ö est possible et est ici explicable par l'effet du lt, et l'évolution de sens avec le factitif serait: sens général "se mettre en mouvement" -> "faire mettre en mouvement", d'où
kelt, költ "éveiller",
költ "dépenser": cf. le sens elkel "être vendu/utilisé" (el- "en s'en allant"),
költ "inventer (qc de faux), composer (un poème)" (via un sens ancien "propager une nouvelle"), d'où költő "poète" (-ő part.pr.: "qui compose"), költemény "une poésie", költészet "la poésie",
költözik, költözködik "déménager".

De la même famille en hongrois, à partir du même sens général:
kikelet (peu courant, littéraire) "printemps": de kikel "sortir (du bourgeon, de l'œuf)" (ki- "en sortant"),
kelés "furoncle",
kelt "fait le ..." (formule à la fin d'un document, part.passé -t),
kerekedik "se former, commencer", l -> r par confusion avec kerekedik "s'arrondir" (qui vient de kerek "rond" d'origine finno-ougrienne),
keletkezik "se former, survenir".


Dernière édition par Oliv le Sunday 13 Nov 11, 9:48; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 13 Nov 11, 9:45 Répondre en citant ce message   

Camelia a écrit:
Expr. Cu (sau pe) cheltuiala cuiva / avec la dépense de quelqu'un.

Plutôt "aux dépens de qqn", je pense.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zsofia Reibli



Inscrit le: 20 Jan 2014
Messages: 1
Lieu: Nantes Pécs Istanbul

Messageécrit le Monday 20 Jan 14, 1:02 Répondre en citant ce message   

En fait ce qui est tres intéressant ave költeni, c'est que le verbe a a la fois le sens de "couver" et celui de "composer un poeme, un chant". Cette pensée suit le meme modele que le sens étymologique de poiesis en grec ancien: la poésie est comme une création concrete. Donc dans la conception hongroise de la poésie, celui qui compose un poeme est celui qui couve, ainsi le poeme serait comme l'oiseau qui sort de l'oeuf. Voici une image d'une grande richesse de sens: elle compare la poésie a ce phénomene curieux qu'est la transformation du liquide en un etre vivant a l'intérieur de l'oeuf fragile, en évoquant également le fait que le poeme s'envole de la bouche du poete. Cette facon de penser est vraiment propre a celle des finno-ougriens, pour qui le shaman, (ou táltos si l'on veut) était capable d'agir par les paroles et par la musique... Guérir ou trouver un trésor, changer le temps, par sa musique et ses formules. Et donc on voit aussi que la poésie avait une dimension religieuse aussi (ou surtout?).
D'ailleurs dans le Kalevala on lit souvent que les mots s'envolent de la langue de quelqu'un, ce qui rejoint cette meme idée exposée. J'ai lu quand j'étais petite que les chanteurs finlandais chantaient les mains dans les mains, le deuxieme répétant ce que dit le premier, ainsi les mots s'envolaient de la bouche du premier sur celle du deuxieme. Malheureusement je ne sais plus oú j'ai pu lire cette image, probablement dans la préface du Kalevala ou du Kanteletar, ou dans celle du Kalevipoeg. A voir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008