Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Noms communs dérivés de prénoms - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Noms communs dérivés de prénoms
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3638
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 05 Dec 11, 22:19 Répondre en citant ce message   

Les récompenses cinématographiques sous forme de statuette, l' américaine , l'Oscar et la française, le César, qui doit son nom au prénom du sculpteur marseillais César Baldaccini dit César.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6478
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 05 Dec 11, 22:32 Répondre en citant ce message   

oscar :

La statuette aurait obtenu son nom en 1931 à la suite d'un commentaire de la secrétaire de l'académie des arts cinématographiques : "Cela me rappelle mon oncle Oscar". Oscar Pierce, l'oncle, était agriculteur, producteur de blé et de fruits.

Etymonline.com
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1836
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Monday 05 Dec 11, 23:55 Répondre en citant ce message   

Un jean-foutre, gredin, individu sur lequel on ne peut compter.
Le circaète jean-le-blanc est un grand rapace majestueux, réparti sur une grande partie du bassin méditerranéen, en Espagne, en Grèce et dans le sud de la France.
La jeannette désigne:
1. le narcisse des poètes
2. une croix suspendue à une chaîne ou un ruban qui se porte autour du cou.
3. une planchette à repasser montée sur pied, que l'on pose sur une table ou attenante à la planche à repasser

Ou encore, dérivé de Jeanne d'Arc, une fillette membre du scoutisme catholique.

Le janotisme, du nom de Janot, personnage du théâtre comique, est une construction maladroite de la phrase qui donne lieu à des équivoques, du genre: "Je suis allé chercher du lait pour ma grand-mère qui était malade dans un petit pot".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1836
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 06 Dec 11, 0:41 Répondre en citant ce message   

Jacques a aussi donné quelques avatars:
jacques: surnom du paysan français. Faire le Jacques, faire l'idiot
jaque (du sobriquet donné au paysan français): justaucorps à manches que portaient les hommes au Moyen-Age.
Et son dérivé jaquette, vêtement masculin de cérémonie, d'où l'expression "être de la jaquette", être homosexuel.
Également dérivé: la jacquerie, soulèvement des paysans français contre les seigneurs en 1358.
jaquelin ou jacqueline (ustensile attribué à Jacqueline de Bavière): cruche de grès à large panse, en usage dans les Flandres (= dame-jeanne)
jaquemart ou jacquemart: figure de métal ou de bois sculpté représentant un homme d'armes muni d'un marteau avec lequel il frappe sur la cloche d'une horloge monumentale. Le TLF:
Citation:
Empr. à l'a. prov. jacomart, jaquomart (1472 d'apr. PANSIER), dér., à l'aide du suff. -art (-ard*), de Jaqueme, forme prov. du prénom Jacques.

Le jacquet désigne régionalement un écureuil.
Le jacquot, jacot ou jaco désigne un perroquet gris cendré, du diminutif de Jacques évoquant le mot appris à cet oiseau.
(je passe le jacquard, du nom de Joseph Jacquard)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6478
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 06 Dec 11, 2:18 Répondre en citant ce message   

Les messages suivants étaient par erreur dans Jack John et cie, car le francais Jacques n'a rien voir avec l'anglais Jack, un diminutif de John, tout comme Johnny.
Jacques a écrit:
Jacquet désigne certains animaux
Synon. vx ou région. (Normandie) de écureuil. (Ds LITTRÉ, ROB., Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1694 jaquet « écureuil » (MÉN.); 1788 jaquet « nom de la petite bécassine » (G.E. MAGNE DE MAROLLES, La chasse au fusil, 508 ds R. Ling. rom. t. 44, p. 234). Dér. de Jacques*; suff. -et*; le terme Jacques* servant à désigner des animaux, v. Jacques2 et jaquette « pie », s.v. jacasse.

Jacques a écrit:
Jacter arg. ( causer, parler) 1562 jaqueter « jacasser (de la pie) » Dér., à l'aide de la dés. -er, de jaquette « pie » (COTGR.), cf. jacque « geai »; v. aussi jacasser.[/b]
http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/visusel.exe?168;s=1253409405;r=4;nat=;sol=51;

Jacques a écrit:
Jacquet désigne certains animaux

Synon. vx ou région. (Normandie) de écureuil. (Ds LITTRÉ, ROB., Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1694 jaquet « écureuil » (MÉN.); 1788 jaquet « nom de la petite bécassine » (G.E. MAGNE DE MAROLLES, La chasse au fusil, 508 ds R. Ling. rom. t. 44, p. 234). Dér. de Jacques*; suff. -et*; le terme Jacques* servant à désigner des animaux, v. Jacques2 et jaquette « pie », s.v. jacasse.

Myli a écrit:
La jaquette - un mot qui désigne en Suisse un cardigan ou un gilet (de manière générale tout ce qui ressemble à un pull mais qui s'attache sur le devant par des boutons ou une fermeture éclair) - vient aussi du nom Jacques. Le premier sens de ce mot est toutefois "une veste de cérémonie portée par les hommes et dont les pans ouverts se prolongent par derrière"... J'ignore le rapport avec Jacques le paysan...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1836
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 06 Dec 11, 22:12 Répondre en citant ce message   

jules:
1. vase de nuit
2. homme du milieu, souteneur
3. amant, amoureux, mari (= mec)
julien , adjectif: réformé par Jules César (calendrier julien: voir grégorien)
julienne:
1. plante à fleurs en grappes cultivée comme ornementale
2. préparation de légumes, généralement pour potages
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10987
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 06 Dec 11, 22:34 Répondre en citant ce message   

On avait déjà jules et julienne, et julien est un adjectif, pas un nom...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1836
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 06 Dec 11, 22:34 Répondre en citant ce message   

micheton: client d'une prostituée
TLF:
Citation:
Forme pop. de Michel avec amuïssement de la consonne finale; on rencontre aussi les formes michaut « nigaud »

Et son dérivé, michetonner, se livrer occasionnellement à la prostitution.
Pas au TLF: les michetonneuses
Citation:
Prostituée, prostituée débutante, prostituée libre, fille non prostituée qui cherche occasionnellement le micheton, fille qui cherche à se faire entretenir par qqun de riche, prostituée non professionnelle cherchant à arrondir ses fins de mois
◊ les michetonneuses rajeunissent le plus vieux métier du monde [..]. Ce sont les francs-tireurs en jupon de la nouvelle prostitution, des dilettantes qui récusent les sujétions et les traditions 1971 ◊ Les michetonneuses [...] se situent entre la putain classique et la femme entretenue 1971

paulien du nom du préteur Paulus est HS.
Un peu littéraire: paulinien, paulinisme et pauliste, dérivés de St Paul.


Dernière édition par dawance le Tuesday 06 Dec 11, 22:42; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6478
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 06 Dec 11, 22:36 Répondre en citant ce message   

En anglais, le client d'une prostituée, c'est un john.

Dernière édition par Jacques le Sunday 11 Dec 11, 14:43; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6478
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 27 Dec 11, 6:30 Répondre en citant ce message   

angl. lazy Susan : 1906 (*) plateau (par exemple dans un placard ou sur une table) < lazy (=fainéant) + prénom Susan. cf. dumbwaiter (monte-plat)

(*) revue Good housekeeping
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Wednesday 28 Dec 11, 3:46 Répondre en citant ce message   

Un albert est en Grande-Bretagne une chaîne en argent ou en or pour porter la montre de poche. Le nom est connu aussi en France.
Le nom renvoie à l'époux de la reine Victoria de Grande Bretagne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3755
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 28 Dec 11, 10:11 Répondre en citant ce message   

felyrops a écrit:
Un albert est en Grande-Bretagne une chaîne en argent ou en or pour porter la montre de poche.

Je n'ose parler ici du Prince Albert, également utilisé pour des bijoux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10987
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 28 Dec 11, 12:55 Répondre en citant ce message   

Eh bien, j'aurai appris quelque chose ! La folie n'a pas de limites...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3638
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 29 Dec 11, 0:09 Répondre en citant ce message   

Une simonie est la volonté d'acheter des biens spirituels, tels que grâces, bénédictions, dignités écclésiatiques. À l'origine du terme, Simon le Magicien, dit aussi Simon de Samarie qui , selon les Actes des Apôtres, avait voulu acheter à Pierre le pouvoir de réaliser des miracles. Voir aussi le fil expressions d'origine biblique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1234

Messageécrit le Thursday 29 Dec 11, 11:08 Répondre en citant ce message   

Péronnelle

Fam. Vieilli Jeune femme, jeune fille sotte et bavarde. « Taisez-vous, péronnelle » (Molière).
(Le Petit Robert)

PÉRONNELLE. - HIST. Ajoutez : XVe s. Avous [avez-vous] point veu la Perronnelle Que les gendarmes ont emmenée ? Chansons du XVe siècle, p. 41, publiées par M. G. Paris, qui remarque : " Péronnelle est devenu un nom commun, non pas, comme le dit M. Littré, par un développement analogue à celui d'autres noms propres, mais grâce à la popularité de la chanson (cette chanson, malgré son peu de valeur, a été extraordinairement populaire). En Provence, le souvenir de la vieille chanson est seul resté populaire ; on dit cantar la Peronelo, dans le sens de parler pour rien. Dans Oudin, Curiositez françoises, p. 316, on trouve : chanter la perronelle, dire des sottises, niaiser. Perronnelle est proprement le diminutif de Perronne, nom de femme formé sur Pierre. "
(Littré – Supplément au dictionnaire)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 3 sur 8









phpBB (c) 2001-2008