Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Noms communs dérivés de prénoms - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Noms communs dérivés de prénoms
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 12, 9:53 Répondre en citant ce message   

Nous n'avons pas encore évoqué dans ce fil les louis (d'or) et les napoléons sonnants et trébuchants de nos aïeux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 12, 10:08 Répondre en citant ce message   

Et lâcher une louise est sans doute moins précieux, ce n'est que du vent...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 12, 10:45 Répondre en citant ce message   

Allemand Autriche
Citation:
Ein Hanswurst an der Spitze des Staates aber ist unerträglich.
Frankfurter Allgemeine

= Avoir un guignol à la tête de l'État, c' est insupportable.


Hanswurst = Hans-Wurst ( Jean-Saucisse) , un personnage du théâtre improvisé ( Stegreiftheater), une forme de théâtre populaire , inspiré de la Commedia dell'arte, du théâtre improvisé. Ce personnage fut créé par Josef Anton Stranitzky ( 1675-1726), un acteur et directeur de troupe autrichien. Sa marionnette, le Hanswurst, est devenu si populaire qu'on parle de Hanswurstiade pour désigner ce type de galéjades, de tours, le théâtre de marionnettes s'appelle en Autriche Wursteltheater , le célèbre parc d'attraction de Vienne, le Wurstelprater .

Le Hanswurst a eu droit à un timbre.


Dernière édition par rejsl le Sunday 17 Nov 13, 10:52; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 12, 13:46 Répondre en citant ce message   

Je pense que Hans Wurst (je ne connaissais pas) a plutôt sa place dans le Fil Expressions littéraires :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=16811

Légère modification faite par Rejsl ( premier problème étant réglé)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 12, 17:43 Répondre en citant ce message   

Hans Wurst : il est vrai qu'il y a ce personnage créé par cet homme de théâtre autrichien, mais il reprend une appellation qui existait déjà , un terme parodiant le paysan gros et benêt. Il apparaît à la fin du XVème siècle dans une copie en bas-allemand d'une oeuvre de Sebastian Brant " das Narrenschiff" la Nef des fous. ( 1494) Mais, dans l'oeuvre originale de Brant , le personnage s'appelle Hans Myst :

Citation:
Ich weiß noch eynen heysßt hans myst / der will all welt des über reden"


J'en connais encore un autre qui se nomme Hans Myst, il prétend parler de tout . Il est présenté comme un nigaud vantard qui se mêle de tout.

Quelques années après donc, apparaît pour le même texte un Hans Worst en bas-allemand, repris par Martin Luther, puis dans de nombreuses farces populaires. Mais, ce personnage qui parodie un type humain en associant un prénom très populaire avec un aliment tout aussi populaire n'est pas obligatoirement directement venu de la littérature. Il se pourrait que les auteurs aient repris ce qui existaient déjà dans l'usage. On trouve pour le français un Jean Potage, Jack Pudding pour l'anglais,Paprika Jancsi pour le hongrois. Ces personnages sont des figures typiques clownesques qu'on pourrait comparer à un Jean-qui-pleure et à un Jean-qui-rit.

Cette correspondance dans plusieurs langues d'Europe passe bien par la symbolique de ce prénom Hans/Jean/Jack/Jansci qui, parce qu'il était si courant dans le monde du petit peuple est devenu la représentation de la bêtise associée à la goumandise.

Du coup, certains comme Hanswurst sont devenus noms communs.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 12, 17:51 Répondre en citant ce message   

Occitanie occitan * Jan, faï-ti-gras : certes, ce n'est pas un nom commun, mais il me semble que l'expression trouve sa place autour du prénom Jean/Hans/Jan.

= Jean, fais-toi gras! Ce qu'on dit à quelqu'un pour lui signifier qu'il doit se contenter du peu qu'on lui donne.

* Jan, qué fas? Idem: " Jean, que fais-tu? " désigne une persone vaniteuse.

* Jan-que-saup-tout : nom commun: une personne qui prétend tout savoir.


* Jan-mau-m'agrado = nom commun, un Jean- jamais -content

* Jan-Trepasso : locution nominale : personne vaniteuse qui exagère .

La langue allemande a d'autres extensions du prénom Hans. La suite arrive...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 12, 21:21 Répondre en citant ce message   

Allemand Hans, forme abrégée de Johannes ( Hannes) était le prénom le plus porté dans les régions de langue allemande entre le 12ème et le 17 ème siècle. Aussi, nombre de ces noms communs issus de ce prénom remontent à fort loin. Certains ont survécu, d'autres non, mais on peut en retrouver la trace, ils sont attestés.

Grimm dans son dictionnaire ( 19ème siècle) recense plus de 45 noms communs composés à partir de Hans.

* Très vite, les formes Groszhansz et Kleinhansz vont désigner puissants et humbles dans la société.

* Comme c'est un prénom porté surtout par les petites gens qui se situent en bas de la société, on associera à ce prénom des valeurs dépréciatives. Ce seront autant de sobriquets se moquant des travers des uns ou des autres, sobriquets qui s'appliqueront non plus au porteur du prénom mais à celui qui semble avoir le défaut désigné.

- der Fabelhans: un fabulateur, conteur de fables, menteur. die Fabel= la fable

- der Federhans : terme de mépris qui désignait un jeune homme portant plumes. En français, un plumet ( Dictionnaire de l'Académie) . Die Feder= la plume.

- der Gaffhans : un qui se contente de regarder avec curiosité, d'être spectateur dans la vie . Gaffen: regarder avec curiosité.

- der Kalthans = un bavard, un vantard . Kalt = froid. ( lien logique ?)
- der Holzhans = désigne un médecin charlatan. Das Holz= le bois. ( médecin en bois)

A suivre...

-
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 12, 22:55 Répondre en citant ce message   

alloa a écrit:
- jules désignant soit un vase de nuit soit l'amant, l'amoureux, le mari d'une femme

angl. john : fam. toilettes (16e s.) ou client d'une prostituée (1911). (source : etymonline)
angl. to go to the john : fam. aller aux toilettes
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 20 Sep 12, 0:07 Répondre en citant ce message   

angl. bloody mary : 1953, nom d'un cocktail contenant du jus de tomate. Il viendrait du surnom (litt. "Mary la Sanglante") de la reine Mary 1ère Tudor (♔1553-1558), persécutrice acharnée des protestants.

La popularité du cocktail coïncide avec celle de la comédie musicale "South Pacific", dont l'un des personnages s'appelle Bloody Mary. On prétendait à l'origine que le cocktail était un antidote contre la gueule de bois.

etymonline.


Remarque personnelle.
Autre coïncidence : le nom du cocktail est attesté en 1953, exactement 4 siècles après le couronnement de la reine, en 1553.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 21 Sep 12, 9:56 Répondre en citant ce message   

Allemand Hans ( suite)

Encore des noms composés à partir du prénom Hans , dans lesquels ce deuxième terme prend au fond la signification de type, homme.

1) - Er ist ein Knapphans : C'est un grippe-sous, un radin.

knapp: maigre, modique, juste ( quantité)

2) - der Pochhans: un charlatan, un qui vous vend du vent.

pochen: frapper,toquer, faire du bruit.

3) - der Prahlhans : le vantard
prahlen: : se vanter.

4) - der Polterhans : même idée, celui qui fait beaucoup de bruit...

5) - der Schmalhans = un crève-la-faim

* schmal = mince, maigre

Dans un proverbe aussi: Bei dem heisst der Küchenmeister Schmalhans.

Chez lui, le cuisinier se nomme crève-la-faim

Par extension, désigne une personne pingre, qui reçoit mal ses invités.

6) - der Schabhans : idem, un avare
même étymologie que schäbig ( misérable) ou que le shabby anglais.

7) der Sparhans : idem, un grippe-sous .
* sparen = épargner, économiser.

8) der Schnarchhans : le ronfleur, le paresseux.
schnarchen = ronfler.

9) der Schlumphans : le loqueteux et par extension désigne une personne négligée.

* die Schlumpe: terme ancien pour loques.

10) der Saufhans = l'ivrogne

* saufen: se saouler

D'autres termes du même type seront formés avec Jahn (autre diminutif de Johannes) comme second élément. Par exemple : der Dummerjahn = l'idiot ( le Jean idiot)


À signaler: beaucoup de ces termes sont devenus des patronymes. Un coup d'œil aux pages blanches de l'annuaire d'Allemagne ou d'Autriche l'illustrerait.


Dernière édition par rejsl le Friday 21 Sep 12, 10:47; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 21 Sep 12, 10:21 Répondre en citant ce message   

La langue française a formé sur le même modèle un certain nombre d'appellations, devenues noms communs et désignant aussi les travers du petit peuple. Certains sont toujours usités dans des expressions.

1) être Gros-Jean comme devant: se retrouver au même point, déçu et comme un imbécile.

Jean représente ici comme le Hanswurst le type de paysan un peu gros et bête.

2) « On l'a fait Jean sans lui en demander avis » ( dictionnaire Le Roux) = sa femme l'a cocufié. Jean , ici, synonyme à nouveau de benêt trompé

2a) Littré signale le terme Jeannin. C'est un Jeannin = il est cocu. En allemand, j'ai oublié le Hornhans : le Jean aux cornes.

3) Faire le Jean-Lorgne : faire le sot, l'innocent. Celui qui se contente de lorgner . À rapprocher du Gaffhans allemand.

4) C'est un Jeannot = un niais . À comparer avec l'expression allemande: "Wenn es nicht wahr ist, so will ich Hans heissen" = Si je me trompe, je veux bien m'appeler Hans.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le Friday 21 Sep 12, 13:11 Répondre en citant ce message   

Selon un etymologie déja discutée ( http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=3653 ) Lazare aurait donné "lazaret".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 23 Sep 12, 19:33 Répondre en citant ce message   

Allemand Hans , suite.

Ce prénom a servi ensuite à personnifier le diable, le bourreau, la mort...

1) der Meister Hans = le maître Jean= le bourreau.

Citation:
Ich suche Infos über das Handwerk des Henkers. Was ich unbedingt suche ist eine Preisliste für die verschiedenen Tätigkeiten des Meister Hans.


Tiré d'un forum.
=
Je cherche des infos sur le métier de bourreau. Et surtout une liste comprenant les tarifs des diverses activités du Maître Hans.

Traditionnellement dans le parler populaire, c'est ainsi qu'on surnommait le bourreau . Il semble qu'une coutume similaire ait existé en France, mais pas avec un prénom fixé.

Citation:
MEISTER : Maître suivi du prénom, pouvait désigner le bourreau avant le XVIIIe siècle.



2) Hans Urian personnifie le diable. Le terme apparaît de façon récurrente dans des contes, favles et dans la littérature:

Citation:
Rufe den Hans Urian, der weiß alles zu machen."
= Appelle donc le Hans Urian , il sait tout faire.


3) der blanke Hans : expression qui personnifie la Mer du Nord en furie.

blank = terme emprunté au français : blanc . Signifie : brillant, propre. Ici, en référence à l'écume qui déferle avec les vagues. Hans = le prénom.

Cette appellation était commune en Allemagne du Nord, elle est souvent employée en poésie. Par extension peut désigner n'importe quelle autre mer par temps de tempête.

Citation:
Algarve: "Blanker Hans" wütet in der Ria Formosa
Portugalforum.de, 18.02.2010

= Algarve: Jean-Le-Blanc ( der blanke Hans) se déchaîne dans la Ria Formosa.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 11 Oct 12, 23:54 Répondre en citant ce message   

Autriche Die Marie est , en Autriche et dans le sud de l'Allemagne, synonyme d'argent.

Ich habe keine Marie = je n'ai pas de fric.

On pense que l'origine serait dans le Marie Theresia Taler, une grosse pièce d'argent.


Dernière édition par rejsl le Friday 12 Oct 12, 12:35; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 12 Oct 12, 8:09 Répondre en citant ce message   

Afin de nous éviter de nous ridiculiser lors de notre prochain voyage dans ces contrées, merci de préciser si cette expression (Ich habe keine Marie) est argotique, désuète ou particulièrement rare (Google ne semble pas vraiment la connaître), ou bien pouvons-nous sans crainte l'utiliser en réponse aux importuns solliciteurs ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7









phpBB (c) 2001-2008