Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine antique / mythologique - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine antique / mythologique
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Wednesday 18 Jul 18, 19:58 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Royaume-Uni - it's just a sop to Cerberus
(= ce n'est qu'une mouillette pour Cerbère)
= c'est simplement pour le ramener à de meilleures dispositions / pour l'amadouer
Lire le Fil Références d'origine alimentaire et culinaire.

D’où l’emploi elliptique du nom sop pour signifier quelque chose que l’on donne pour apaiser, amadouer ou même soudoyer quelqu’un ; par exemple, dans cet extrait d’un article sur la promotion de Leeds au statut de stade accueillant des matches internationaux de cricket (Daily Mirror, 16 novembre 1961) :
Citation:
I don’t suppose it was intended as a sop, but Manchester gets the first Test against West Indies in 1963.
[Je ne crois pas que c’était voulu comme une compensation, mais Manchester obtient le premier test-match contre les Caraïbes en 1963.]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 23 Apr 19, 22:12 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
Giorss a cité il letto di Procuste. La même expression existe en français et en allemand : le lit de Procuste, Prokustes Bett.

Une règle tyrannique qui va contraindre de façon violente à s'adapter. Ici, un texte prémonitoire ( 2010)

Cf. Dictionnaire de l'Académie française (9ème édition) :
Citation:
Procuste. Date incertaine. Emprunté, par l'intermédiaire du latin Procustes ou Procrustes, du grec Prokroustês, « Procuste », et, proprement, « celui qui étire », surnom d'un brigand de l'Attique nommé Polypémon. MYTH. GRECQ. Lit de Procuste, sur lequel le brigand de ce nom étendait ses victimes, mutilant leurs membres lorsque le lit était trop petit, les étirant lorsqu'il était trop grand. Fig. Se dit de ce qui, par sa rigidité, son inadéquation, entrave la liberté d'action ou de création. Réduire ainsi mon manuscrit, c'est le mettre sur le lit de Procuste.

En anglais, l'adjectif Procrustean s'emploie notamment dans Procrustean bed et Procrustean remedy. Il existe aussi le verbe rare to Procrusteanize, signifiant : imposer l'uniformité ou la conformité sans égard pour les variations naturelles ou l'individualité.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11122
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 29 May 19, 13:20 Répondre en citant ce message   

Extrait du MDJ argus :

Pascal Tréguer a écrit:
L’adjectif anglais Argus-eyed [littéralement : aux yeux d’Argus] signifie vigilant.

Ce terme apparaît pour la première fois dans An Apologie of Raymond Sebond, dans The Essayes or Morall, Politike, and Millitarie Discourses of Lord Michaell de Montaigne (Londres, 1603), par John Florio :
Citation:
No humane iudgement is so vigilant or Argos-eied, but somtimes shall fall a sleep or slumber.
[Aucun jugement humain n’est si vigilant ou ‘Argus-eyed’ qui quelquefois ne s’endormira ou sommeillera.]

Il y a donc des redondances dans la traduction. Montaigne n’avait d’ailleurs pas employé de terme équivalent à Argus-eyed dans Apologie de Raimond Sebond (chapitre 12, Livre II, des Essais) :
Citation:
Il n’est jugement humain, si tendu, qui ne sommeille par fois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3422
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 25 Jul 19, 17:32 Répondre en citant ce message   

Il fallait bien que je m'y mette un jour, avec une citation toujours actuelle …
Platon, République, IV.426e a écrit:
μὴ τοίνυν χαλέπαινε: καὶ γάρ πού εἰσι πάντων χαριέστατοι οἱ τοιοῦτοι, νομοθετοῦντές τε οἷα ἄρτι διήλθομεν καὶ ἐπανορθοῦντες, ἀεὶ οἰόμενοί τι πέρας εὑρήσειν περὶ τὰ ἐν τοῖς συμβολαίοις κακουργήματα καὶ περὶ ἃ νυνδὴ ἐγὼ ἔλεγον, ἀγνοοῦντες ὅτι τῷ ὄντι ὥσπερ Ὕδραν τέμνουσιν.
Ne t'emporte donc pas contre nos politiques; car ce sont les gens les plus propres à nous divertir avec leurs règlements, sur lesquels ils reviennent sans cesse, dans la persuasion qu'ils trouveront la fin des abus qui se glissent dans les conventions et dans les autres choses dont nous parlions tout à l'heure, sans se douter qu'ils coupent les têtes d'une hydre.

Ὕδραν τέμνειν [húdran témnein] « trancher l'Hydre »
Un autre travail, comme ceux de Sisyphe ou des Danaïdes, qui n'en finit pas car, de chaque tête coupée de l'hydre de Lerne, il en repoussait deux. Héraklès demanda à son neveu Iolaos de cautériser les tranches avec une torche et vint ainsi à bout de l'affaire, mais ce Labeur ne lui fut pas compté, ayant eu besoin d'aide …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Saturday 17 Aug 19, 20:49 Répondre en citant ce message   

Deux allusions à Quintus Fabius Maximus Verrucosus (circa 275-203), général et homme d'état romain. Pendant la seconde guerre punique (218-201), il mena une guerre d'usure contre l'armée d'Hannibal, ce qui lui valut le sobriquet de Cunctator (le temporisateur).

Première allusion : Pendant la guerre américaine d'indépendance (1775-1783), George Washington, qui commandait les armées américaines, fut surnommé Fabius car il employait une stratégie similaire à celle du général romain. Lui et sa stratégie étaient qualifiés de Fabian ; par exemple, une lettre parue dans The Kentish Gazette (Canterbury, Kent, Angleterre) du 7 novembre 1777 le surnomme the sly old Fabian fox Washington [sly : rusé ; old : vieux ; fox : renard].

Seconde allusion : The Fabian Society, fondée en 1884, est une association socialiste britannique qui prône une politique de réformisme prudent, par opposition à l'utilisation de moyens révolutionnaires.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5









phpBB (c) 2001-2008