Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
couscous (français) / seksu (berbère) - Le mot du jour - Forum Babel
couscous (français) / seksu (berbère)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Monday 23 Apr 12, 11:38 Répondre en citant ce message   

Le couscous, plat national de l'ensemble des régions de l'Afrique du Nord, connait également une grande popularité de l'autre côté de la Méditerranée et notamment en France. Ce mot, à l'image d'autres termes comme "merguez", est entré dans la langue française suite à la colonisation et notamment à l'arrivée massive de Pieds Noirs en métropole, qui ont sans doute contribué à populariser le plat.

S'il est besoin de le décrire, le couscous est un plat à base de semoule qui se présente sous la forme de graines plus ou moins fines sur lesquels ont verse généralement un bouillon de légumes (différents selon les saisons et les régions) accompagné de viande d'agneau, de bœuf ou de poulet. Ce dernier est différent selon chaque région et chaque région en possède même plusieurs recettes. Le couscous peut également être mangé sans sauce, avec du lait fermenté (iγi en berbère, لبن (lbn) en arabe) ou du lait caillé (ikil en berbère, ريب (rayb) en arabe). Le couscous peut aussi se manger sucré, avec des fruits secs (dont les raisins notamment), avec des fèves et arrosés d'huile d'olive, etc.

Le mot français couscous dérive du mot arabe كسكسي (kuskusi) lui même emprunté au berbère seksu. Ce dernier est largement attesté dans tous les parlers berbères du nord et, sous une forme légèrement différente, keskesu, dans les parlers berbères sahariens.

La forme berbère du mot se maintient aussi chez certains arabophones, notamment au Maroc. Le couscous est également appelé, en arabe maghrébin, طعام (ṭʿām) signifiant à l'origine (en arabe classique) "nourriture" soulignant ainsi que le couscous constitue l'élément de base de l'alimentation en Afrique du Nord.

Selon Salem Chaker, le mot seksu est issue d'une racine KS qui signifie "bien formé, arrondi". Cette racine a ainsi produit deux autres mots berbères liés au couscous :

- a-seksu-t : couscoussier ;
- berkukes : "couscous à gros grain", un autre plat présentant quelques similitudes avec le couscous.

A noter qu'en France, on appelle souvent improprement les graines de couscous seuls de la "semoule", conservant le mot couscous exclusivement pour lesdites graines accompagnées de leur sauce. Cette appellation est impropre puisqu'en Afrique du Nord, les termes seksu, keskesu, كسكسي et طعام désignent bien les graines de couscous ET le plat complet (avec sa sauce donc). En effet, la semoule est au couscous ce que la farine est aux pâtes.

Enfin, pour l'anecdote, le "couscous royal" accompagné d'agneau ET de poulet ET de merguez est, me semble-t-il, une recette exclusivement française. Je n'ai jamais rencontré un tel mélange en Afrique du Nord et, dans ma région, ce serait même un sacrilège de mettre des merguez dans le couscous !

Maintenant, chers amis venus de terres lointaines, dites nous si le couscous est connu dans vos régions et comment l'appelle-t-on ?


Dernière édition par Azwaw le Tuesday 11 Aug 15, 8:03; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 23 Apr 12, 12:10 Répondre en citant ce message   

Azwaw a écrit:
Le mot français couscous dérive du mot arabe كسكسي (kuskusy) lui même emprunté au berbère seksu. Ce dernier est largement attesté dans tous les parlers berbères du nord et, sous une forme légèrement différente, keskesu, dans les parlers berbères sahariens.

Peut-être est-ce cette forme qui a donné en français l'ancienne forme française couscoussou (cf. par exemple Littré)

Azwaw a écrit:
A noter qu'en France, on appelle souvent improprement les graines de couscous seuls de la "semoule", conservant le mot couscous exclusivement pour lesdites graines accompagnées de leur sauce. Cette appellation est impropre puisqu'en Afrique du Nord, les termes seksu, keskesu, كسكسي et طعام désignent bien les graines de couscous ET le plat complet (avec sa sauce donc). En effet, la semoule est au couscous ce que la farine est aux pâtes.


La définition française du couscous a évolué. Comme le montre Littré plus haut, dans une définition reprise sensiblement à l'identique par l'Académie dans sa 8e édition du Dictionnaire, en 1932, la première définition était :
Citation:
Mélange de viande et de farine réduites en boulettes très petites qu'on fait frire dans l'huile.

Etrange, n'est-ce pas ? La 9e édition (en cours) du Dictionnaire a révisé sa définition :
Citation:
Semoule de blé dur ou de mil, cuite à la vapeur, que l'on sert habituellement, en Afrique du Nord, avec de la viande ou du poisson, des légumes et une sauce épicée.

En prime, illustration tirée du Cours préparatoire d'arabe parlé par Mohammed Soualah, publié à Alger vers 1910 (cliquer sur l'image pour agrandir)

L'image nous rappelle que la semoule roulée cuit à la vapeur dans la partie haute du couscoussier, qu'on appelle le keskes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 23 Apr 12, 21:16 Répondre en citant ce message   

En espagnol, modernement, cuscús, qui nous est parvenu par le biais du français couscous.

Malheureusement on a oublié un mot beaucoup plus ancien emprunté directement à l’arabe : alcuzcuz.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 06 Jan 15, 9:54 Répondre en citant ce message   

Mar14 a écrit:
Dans le registre de la gastronomie, le Couscous fait son apparition avec les Almoravides "El Kouskis Sinhaji" (en allusion à la confédération de tribus berbérophones dont ils étaient issus). L' "Assellou" (de la racine "SLI" = griller, torréfier), ancêtre du Sellou marocain, lointain parent de la Zemmita, de la Rouina, de la Taqenta (tous dérivés de racines berbères), était selon Al Idrissi un vieux mets africain introduit par les Almoravides en Al-Andalus.
Référence : "Petite histoire gourmande", Mouna Hachim.

Source : Fil Langue de peuple, langue de Cour
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 11 Aug 15, 7:32 Répondre en citant ce message   

Un ami arabophone vivant en Arabie Saoudite m'a dit qu'on rencontre dans un musée de la région du Nejd des couscoussiers très anciens en terre cuite. Ce seraient les Hilaliens qui auraient introduit le couscous chez les Berbères d'Afrique du Nord.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Tuesday 11 Aug 15, 8:01 Répondre en citant ce message   

Vous voulez dire que des bédouins nomades qui ne pratiquaient pas l'agriculture et qui se nourrissaient principalement de dattes et de lait de chamelles auraient introduit en Afrique - où la pratique de l'agriculture et notamment la culture des céréales (dont l'orge et le blé) est millénaire - le plat de base de tous les nord Africains ?
Ce plat de base aurait ensuite prit un nom typiquement berbère qui est passé - ainsi que ces dérivés - dans les parlers arabes du Maghreb alors que la langue arabe n'a aucun mot pour désigner ce plat ?
Parallèlement, ce même plat de base aurait totalement disparu en Arabie et en Égypte (où les Hilaliens étaient établis avant d'arriver au Maghreb) ?

Je crois par ailleurs qu'il est assez rare de trouver de vieux ustensiles de cuisine, surtout en terre cuite, étant donné leur usage quasi quotidien, à moins que ces ustensiles ait été enterrés ... Les anciens Arabes (c'est-à-dire avant l'islam) enterraient-ils leurs morts avec des couscoussiers ?

Enfin, votre ami vous a-t-il fourni ne serait ce que le début d'une preuve pour appuyer cette théorie ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 11 Aug 15, 9:44 Répondre en citant ce message   

J'ai pris soin de dire comment cette "information" m'est parvenue, pour qu'on en mesure l'éventuelle fragilité. Mais je la donne comme une piste si certains veulent creuser.
Le blé était cultivé à grande échelle dans le sud de l'Arabie et faisait l'objet d'intenses échanges commerciaux dont les Bédouins n'étaient pas forcément exclus !
https://cy.revues.org/1627
Mais je vous avoue que toutes ces objections que vous faites, je les ai aussi faites. Je n'en sais pas plus !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
télémaki1



Inscrit le: 25 Apr 2014
Messages: 173

Messageécrit le Saturday 15 Aug 15, 21:24 Répondre en citant ce message   

On ne peut pas croire non plus tout ce qu'on raconte. C'est un arabophone mais vous ne mentionnez pas son origine/nationalité. S'il s'agit d'un maghrebin , alors cette affirmation ne vaut rien , comme la pluspart des affirmations qui sortent de la bouche de pan-arabistes nord-africains , et comment feraient-on pour identifier catégoriquement des ustensiles en terre cuite comme des couscousiers ? Je ne doute pas que vous en doutez également.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 16 Aug 15, 9:43 Répondre en citant ce message   

télémaki1 a écrit:
On ne peut pas croire non plus tout ce qu'on raconte.

Oui, c'est un peu le problème des hadiths. Il faut une chaîne de garants ! En l'occurrence, il n'y a qu'un maillon, mon ami informateur, haut diplomate en Arabie saoudite et historien de formation. Je lui fais toute confiance !

télémaki1 a écrit:
C'est un arabophone mais vous ne mentionnez pas son origine/nationalité. S'il s'agit d'un maghrebin , alors cette affirmation ne vaut rien ,

Vous serez rassuré en sachant qu'il n'est pas maghrébin et très spécialisé dans l'arabe et la civilisation du Machreq !
L'objet en question se trouve dans le musée de Baljurashi, dans une région qui ne ressemble pas du tout aux images qu'on a généralement de l'Arabie :
https://en.wikipedia.org/wiki/Al_Bahah_Region
Selon le prince qui a ouvert ce musée, sa région a fourni de nombreux éléments au Beni Hilal.
Voilà, je n'en sais pas plus. Je l'ai dit, c'est juste une piste supplémentaire à garder dans un coin de sa mémoire. En l'état, elle est très insuffisante.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Sunday 16 Aug 15, 13:53 Répondre en citant ce message   

On peut aussi rencontrer des gens qui vous disent très sérieusement qu'il existe des modèles de couscoussiers datant de l'époque numide. Je n'y accorde pas tellement plus de crédit, les ustensiles d'usage quotidien ne se conservent pas, ils sont généralement utilisés jusqu'au bout.
Au delà de ça, tous les éléments qui gravitent autour du couscous en Berbérie, le fait que ce plat soit totalement inexistant dans l'Arabie moderne et qu'aucun texte arabe n'en parle (Ibn Khaldoun lui même ne dit-il pas que c'est le plat typique des Berbères ?) rendent cette hypothèse très, très fragile.
Votre ami ne peut-il pas produire une photo de ce couscoussier ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 07 Sep 16, 15:17 Répondre en citant ce message   

Si l’on consulte le dictionnaire de Kazimirski à la page (II, 899) où se trouve كسكس kuskus, voici ce qu’on y trouve :

Aux côtés de notre mot :

كسكس kaskasa broyer, piler en petits morceaux
كسكسة kaskasa action de piler

Quelques pages avant :

كسّ kassa casser, broyer, piler avec force, en très petits morceaux (notamment le pain)
كسر kasara briser, casser, rompre
كسف kisf, كسفة kisfa fragment, morceau

Et quelques pages après :

كسم kasama broyer

Sachant que la semoule est obtenue par concassage, je crois que si le mot seksu est bien d'origine berbère - ce que je ne suis pas en mesure de vérifier -, كسكس kuskus est quant à lui incontestablement bien arabe : c'est une variante hypocoristique par redoublement de كسّ kassa. Que les deux mots aient une origine commune, c’est possible et même probable. En tout cas, selon moi, rien ne prouve que les Arabes aient eu besoin d’emprunter aux Berbères la chose et le mot : ils avaient déjà ce qu’il fallait, et depuis la plus haute Antiquité.

J'ajoute que le mot كسكس kuskus a dû désigner tout naturellement d'abord la semoule avant de désigner l'ensemble du plat : dans le plat, ce qui a été concassé, c'est la semoule. Quand les Italiens mangent de la pasta, il est bien rare qu'ils la mangent non accompagnée de choses toutes plus délicieuses les unes que les autres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Wednesday 07 Sep 16, 16:43 Répondre en citant ce message   

Mais le couscous n'est pas de la semoule concassée. C'est de la semoule roulée et passée au tamis pour former des grains plus ou moins gros. C'est le blé qui est concassé pour obtenir la semoule et si on suit ton raisonnement, c'est la semoule qui aurait du s'appeler kuskus. En berbère (je pense que c'est pareil en arabe), on fait la différence entre le blé - irden -, la semoule - aren - et le couscous - seksu.

Papou JC a écrit:
J'ajoute que le mot كسكس kuskus a dû désigner tout naturellement d'abord la semoule

C'est toujours le cas aujourd'hui, au moins en berbère.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mar14



Inscrit le: 14 Dec 2014
Messages: 235
Lieu: Fès, Maroc

Messageécrit le Wednesday 07 Sep 16, 18:39 Répondre en citant ce message   

@Papou,

Le lien est effectivement probant.
Il y a cependant une petite difficulté : le mot ne figure dans aucun dictionnaire arabe avant la fin du XIXème siècle.

C'est du moins ce que soutient T. Monastiri, professeur d'arabe à l'IREMAM :
Couscous, boulgour et polenta: transformer et consommer les céréales dans le monde, pages 68 - 69.






Or, l'étymologie berbère proposée par Salem Chaker est tout à fait probable.

La terminaison en "u" peut également être un indice supplémentaire de la berbérité du terme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jawad 2016



Inscrit le: 05 Sep 2016
Messages: 21
Lieu: Rabat

Messageécrit le Wednesday 07 Sep 16, 19:14 Répondre en citant ce message   

ce qu'a dit (Papou JC) sur l'étymologie arabe du mot (couscous) est correcte.

plusieurs berbères ont essayé de donner une étymologie berbère au (couscous) - l'un d'eux le célébrissime berbérisants (Salem chaker)

toutes ces étymologie sont tirés par les cheveux!

resultat : origine arabe (1) - origine berbère (0)

regardant bien les deux mots :

kesksu et seksu

au bien (kesksu) vient de (seksu) en ajoutant (k) au début du mot (et c'est un ajout contre nature)

au bien (seksu) vient de (kesksu) en omettant le (k) initial (et l’omission et plus logique : elle permit d'alléger la prononciation)

autre chose appuyant cette idée la présence chez les touareg du mot (kesksu)

résultat : origine arabe (2) - origine berbère (0)

les arabes nomment leurs plats par des noms tirés de la façon avec laquelle ils ont obtenus l'ingrédient principale :

aththarîd vient de aththard = emiettage du pain

aljachîcha vient de aljachch = mouture grossière

donc c'est normal que alkoskos soit tiré de alkaskasa = mouture fine

et c'est d'ailleurs très logique - parce que c'est la seule différence entre aljachîcha et alkoskos

résultat : origine arabe (3) - origine berbère (0)

aljachîcha qu'on appelle nous Marocains (en tous cas dans ma région d'origine : dokkala) qu'on appelle ttchicha est un plat arabe et personne ne conteste cela

la ressemblance entre aljachicha et le couscous ajoute un point à l'origine arabe

résultat : origine arabe (4) - origine berbère (0)

le champs lexical du couscous est à cents pour cent arabes chez les arabes : ftel - fawwer - segga - leggem - borma - gaS3a - blôl - ydâm - (et je ne cite pas keskes et keskâk même s'ils sont pour moi arabes eux aussi)

alors que chez les berbères ce champs contient beaucoup de mots arabes

résultat : origine arabe (5) - origine berbère (0)

le couscous est arabe
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 07 Sep 16, 19:38 Répondre en citant ce message   

@ Mar14 : vous constaterez que Monastiri ne pipe pas mot de ma petite liste de racines en KS-. Il ne cite même pas kassa ! C'est un peu fort, vous ne trouvez pas ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008