Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
putain / prostituée - Dictionnaire Babel - Forum Babel
putain / prostituée
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 09 Jun 12, 12:10 Répondre en citant ce message   

En ouverture de cette nouvelle entrée du Dictionnaire Babel, je reprendrai des mots, synonymes de putain / prostituée, déjà présentés sur ce Forum dans divers Fils.

N'hésitez pas à ouvrir un Mot du Jour pour tout nouvel ajout dont l'étymologie vous semble intéressante.



putain

- prostituée qui exerce son métier dans la rue ou en maison de tolérance
- (par ext.) femme de mœurs faciles ou qui se livre à la débauche
- (fam, fréq. en empl. adj.) [en parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.] qui veut plaire à tout le monde, qui suit n'importe quel parti, qui manque d'amour-propre, de sens moral

ancien cas régime en -ain (voir aussi nonnain) de l'ancien fr. pute
voir aussi l'ancien prov. putan(a) (= fille, putain) d'où l'ital. puttana (TLFi)

A lire :
- le MDJ putain
- l'article putain du TLFi



péripatéticien (-ne)

A.− HIST. DE LA PHILOSOPHIE
1. [En parlant d'une pers.] qui est partisan de la doctrine philosophique d'Aristote, de la tradition philosophique qui s'en inspire
2. qui est relatif à la doctrine philosophique d'Aristote et de ses disciples, qui la caractérise

B.− [P. réf. au fait qu'Aristote enseignait en déambulant dans les allées du Lycée]
1. P. plaisant. qui s'effectue en déambulant et en échangeant des propos, des réflexions intellectuels
2. Subst. fém., fam. prostituée qui sollicite ses clients dans la rue

dérivé du latin peripateticus (v. péripatétique)
sens 2 : p. allus. plais. (née dans les milieux estudiantins) au sens du gr. π ε ρ ι π α τ ε ́ ω (= se promener)

A lire :
- le MDJ péripatéticien
- l'article péripatéticien du TLFi
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 11 Jun 12, 10:16 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni whore

Papou JC a écrit:
Le mot anglais whore, qui signifie "putain", est curieusement apparenté au latin carus, "cher", d'où le français tient ses cher, charité, caresse, etc. On voit qu'il y a entre ces mots au moins un dénominateur commun, l'amour, au sens le plus large, mais que les sens - c'est le cas de le dire ! - se sont bien spécialisés entre le nord et le sud depuis le thème indoeuropéen *kā-, "aimer, désirer". Peut-être la prostituée germanique (*hōraz) était-elle plus une "chérie" ou une nymphomane qu'une traînée ...


A lire :
- le MDJ whore (anglais)
- l'article whore d'etymonline
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Monday 11 Jun 12, 17:50 Répondre en citant ce message   

Nahuatl:
On rencontre deux termes, motzinnāmacani et mahāhuiltiāni.
Le dictionnaire de Molina ("Vocabulario en Lengua Castellana y Mexicana y Mexicana y Castellana", 1571) traduit le premier terme par "puta de burdel" et le second par "puta honesta".
    motzinnāmacani /m(o)-cin-nāmaka-ni/
    Analysons la construction:
    - On part du verbe nāmaca /nāmaka/ "vendre quelque chose"
    - On incorpore le nom tzintli /cin-λi/ "les fesses, la partie au dessous de la ceinture" d'ou tzinnāmaca "vendre des fesses, ie prostituer quelqu'un"
    - On met le verbe a la forme réfléchie avec le préfixe mo-, motzinnāmaca "se prostituer"
    - On met le verbe à l'éventuel, avec le suffixe -ni, une forme à la fois verbale et nominale, qui marque la capacité du sujet à réaliser l'action du verbe, motzinnāmacani "qui peut se prostituer" = "prostitué(e)" lorsqu'employé comme nom.
    mahāhuiltiāni /m-Re.h-āhui-l-tia-ni/
    Il y a plusieurs analyses possibles de la construction, aucune n'est vraiment satisfaisante pour les étapes intermédiaires. Ce qui est clair, c'est le point de départ et la fin:
    - On part du verbe āhuiya /āwiya/ "avoir ce qu'il faut, être satisfait"
    - ? āhuiya > ahāhuiya ou ? āhuiya > āhuilli > ahāhuilli ( ahāhuiya "se réjouir, prendre plaisir, se glorifier, se vanter.", āhuilli "Plaisir (en général : plaisir pervers), jouissance, jeu, Passe-temps", ahāhuilli "Plaisir, jouissance")
    - On en tire un verbe causatif ahāhuiltia "procurer du plaisir, de la joie à quelqu'un, faire jouer quelqu'un"
    - On met le verbe a la forme réfléchie avec le préfixe m-, mahāhuiltia "se divertir, s'adonner au plaisirs"
    - On met le verbe à l'éventuel, avec le suffixe -ni, une forme à la fois verbale et nominale, qui marque la capacité du sujet à réaliser l'action du verbe, mahāhuiltiāni "qui peut s'adonner aux plaisirs" = "courtisane" lorsqu'employé comme nom.
    (la longueur du i de la 3e syllabe est longue dans le dictionnaire en ligne de Wimmer, mais je soupçonne une coquille)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 13 Jun 12, 8:30 Répondre en citant ce message   

Français Il fut un temps où on parlait d'une horizontale.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Friday 15 Jun 12, 13:42 Répondre en citant ce message   

Ci-dessous une sélection de synonymes de prostituée en espagnol et catalan.

Si vous croyez que quelqu’un d’eux mérite un MdJ, faites-le-moi savoir ou ouvrez-le directement.

Espagnol Espagnol :

Bagasa
Origine préromane *bacassa, servante.

Fulana
Fém. de « fulano », de l’arabe fulán, un tel, une personne quelconque < égyptien pw rn, ce nom.

Furcia
Origine incertaine.

Golfa
Fém. de « golfo », malhonnête, indécent. Peut-être le grec κόλπος, dont l’un des sens est « vulve » ait quelque chose à voir.

Hetaira
Du grec έταίρα, compagne, courtisane.

Meretriz
Du latin mĕrĕtrix, courtisane.

Pajillera
Dérivation de l’espagnol vulgaire “paja”, masturbation, branlette, peut-être du latin pāco, pacifier (Dictionary of Arabic Allied and Loanwords…).

Pelandusca
Dérivation péjorative de “pelona”, tondue. Vers le XVIIIe siècle, la justice faisait raser la tête des prostituées, comme châtiment.

Pendón
Du français pennon. Sens figuré. Un pennon sert à distinguer un régiment, un bataillon ou un groupe de personnes qui désirent se différencier des autres pour n’importe quelle raison. De la même façon, une prostituée se fait distinguer par sa conduite inappropriée.

Pilingui
Origine incertaine. Peut-être une adaptation de pelandusca en langage prépubère.

Ramera
De “ramo”, bouquet, ou “rama”, branche. Au Moyen Age, les prostituées annonçaient leurs services un plaçant un bouquet de fleurs, de préférence rouges, à la porte de la maison. D’autre part, Isidore de Seville dit « Ramus ad ianuam appensus corpus vendibile significat » : Une branche pendue à la porte signifie corps en vente.

Zorra
Féminin de “zorro”, renard, de l’arabe hispanique júrr, impératif de járr, (se) traîner, ramper.
Lire le MDJ zorro.

---------------------

Catalogne Catalan :

Bagassa
Voir espagnol “bagasa”.

Bandarra
Origine douteuse. Peut-être de l’italien mandr(i)a, troupeau, fainéant (-e).

Barjaula
Féminin du provençal “barjau”, bavard.

Marcolfa
Prénom de la femme de Bertoldo, personnage de trois contes italiens « Bertoldo, Bertoldino e Cacasenno »

Meretriu
Voir espagnol "meretriz".

Meuca
Synonyme de “òliba”, chouette, oiseau nocturne. Le GDLC dit que c’est d’origine onomatopéique, le chant de la chouette ressemblant un miaulement (?!).

Pendó
Voir espagnol “pendón”.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 15 Jun 12, 15:08 Répondre en citant ce message   

Le bagasa de Ramón nous ramène au MDJ vajassa (napolitain).

On y trouvera notamment l'arabe بغيّ [baġiy], "prostituée"

Quelque part ailleurs sur Babel, nous avons également rencontré شرموطة [šarmūṭa], "chiffon, haillon ; prostituée".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Sunday 17 Jun 12, 22:36 Répondre en citant ce message   

Si je ne me trompe pas en espagnol on a aussi cualquiera.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 18 Jun 12, 12:55 Répondre en citant ce message   

Tout à fait !

On dit d’une femme qu’elle est « una cualquiera », à cause de sa conduite blâmable, mais comme insulte ¡Cualquiera! (le mot tout seul) ne fonctionne pas.

On doit dire ¡(forme du verbe ser) una cualquiera!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 18 Jun 12, 13:02 Répondre en citant ce message   

Espagnol cualquiera : n'importe qui - quiconque

A noter [ Dictionnaire Larousse fr./esp. ] :
- cualquiera n'est pas un féminin
- una cualquiera
une femme quelconque, une femme de rien
- un cualquiera
le premier venu, un homme quelconque, un homme de rien
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Monday 18 Jun 12, 17:45 Répondre en citant ce message   

Italien En italien :

Puttana comme le fr. putain
Baldracca du nom d'une vieille taverne de Florence frequentée par des prostituées, à son tour de baldacco, déformation de Bagdad
Troia etymon comme le fr. truie
Zoccola latin succula redoublement espressif de sucula 'jeune truie'
Mignotta du fr. anc.. mignotte, fem. de mignot
Meretrice lat. meretricem
Passeggiatrice du verbe italien passeggiare 'se promener'
Bagascia du prov. anc. bagassa, fr. anc. baiasse, fr. mod. bagasse
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 18 Jun 12, 18:09 Répondre en citant ce message   

u pistùn a écrit:

Troia etymon comme le fr. truie
Zoccola latin succula redoublement espressif de sucula 'jeune truie'

Ah oui, ces deux mots apparaissent dans une scène fameuse du film Mine Vaganti de Ferzan Ozpetek.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 19 Jun 12, 10:25 Répondre en citant ce message   

gaupe
- (vieux) femme malpropre et désagréable
- prostituée de bas étage
p. ext. femme dévergondée, d'une conduite lamentable

Allemand die Walpe : femme de mauvaise vie - entremetteuse

Selon le TLFi, gaupe serait un emprunt à l'all. Walpe.


A lire :
- le MDJ gaupe
- l'article gaupe du TLFi
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 03 Jul 12, 12:52 Répondre en citant ce message   

lorette
- (1836) de l'église N.D. de Lorette, située dans un quartier où habitaient beaucoup de femmes de moeurs légères
- (vx ou hist.) jeune femme élégante et facile



Italien mondana
- euphémisme pour prostituée, particulièrement dans le langage journalistique ou bureaucratique


- Al tal chilometro della tal strada ... era stato trovato il cadavere di una mondana.
= Au kilomètre tant de telle route, on avait trouvé le cadavre d'une prostituée.
(Moravia)


- Ella si mise a chiacchierare come una piccola mondana di Parigi.
= Elle se mit à bavarder, telle une petite dame de Paris.
(D’Annunzio)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 12 Sep 12, 15:29 Répondre en citant ce message   

Italien lucciola
- luciole / ver luisant
- ouvreuse (cinéma)
- (petite) lampe de poche
- prostituée
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 17 Sep 12, 9:27 Répondre en citant ce message   

Allemand eine Bordsteinschwalbe sein. = être une grue , une prostituée.


Si l'hirondelle évoque pour les Français un policier à vélo ( avec une cape), pour les Allemands, ce serait l'image d'une femme faisant le trottoir. Une hirondelle du bord de la route.

Der Bordstein : bordure de la route

die Schwalbe : l'hirondelle


[ cité par Rejsl dans le Fil "Expressions avec des noms d'animaux" ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008