Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Mots et expressions dérivés de noms de monnaies - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Mots et expressions dérivés de noms de monnaies
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6510
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 30 Jul 12, 8:24 Répondre en citant ce message   

Sujet scindé du Fil Les noms des petites pièces de monnaie (penny, Pfennig...).
On pourra élargir le champ de ce Fil aux expressions se référant à l'argent en général.
[ José ]



Voir aussi : L'argent en argot.

angl. penny-wise and pound-foolish : v. 1600 litt. "sage avec les petites sommes d'argent, imprudent avec les grosses"
syn. angl. am. penny-wise, dollar-foolish :

angl. pound = livre [sterling]


Dernière édition par Jacques le Thursday 27 Feb 14, 17:15; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 30 Jul 12, 9:50 Répondre en citant ce message   

Deux expressions très communes en anglais, peut-être liées dans leur origine (toilettes publiques payantes) :
to spend a penny : aller faire pipi (familier)
the penny drops (the penny dropped) : comprendre (avec retard), faire tilt.
Très commun aux Etats-Unis et parfois même sur les forums français :
my two cents : c'est juste mon point de vue, mon grain de sel
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mechthild



Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 106
Lieu: Wien/Vienne, Autriche

Messageécrit le Monday 30 Jul 12, 15:53 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
the penny drops (the penny dropped): comprendre (avec retard), faire tilt.

En français, j'ai déjà entendu le franc est tombé dans le même sens.

L'expression existe aussi en allemand: Der Groschen ist gefallen.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1375
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 30 Jul 12, 18:08 Répondre en citant ce message   

Expressions espagnoles et catalanes liées à l’ancienne (ou future?!) peseta :

À noter:
Une peseta = 4 reales (catalan, rals)
Une peseta = 100 centimes
Cinq pesetas = 1 Duro
Pela = Nom populaire de la peseta

Espagnol:

Ser más falso que un duro sevillano: Être faux comme un jeton, être un hypocrite
(Litt.) Être plus faux qu’un duro de Séville

Nadie da duros a cuatro pesetas: On n’a rien sans rien
(Litt.) Personne ne donne de duros à quatre pesetas

Faltar el canto de un duro : S’en falloir de l’épaisseur d’un cheveu
(Litt.) S’en falloir de la tranche d’un duro

Mirar la peseta : Regarder à la dépense
(Litt.) Regarder la peseta


Catalan :

No tenir ni un ral: Être sans un sou
(Litt.) Ne pas avoir un r.

El que faltava pel duro: Il ne manquait plus que ça
(Litt.) Ce qui manquait pour faire un duro

Explicar sopars de duro: Raconter des histoires invraisemblables
(Litt.) Raconter des dîners à 5 pesetas

Fer la primera pesseta: (ironiquement) Obtenir un profit d’un affaire
(Litt.) Faire la première peseta

Salut i peles !: Salut et argent ! (salutation amicale)
Haver-hi pela llarga : Y avoir beaucoup d’argent (dans un affaire)
(Litt. Y avoir peseta longue)

Canviar la pela : vomir
(Litt.) Changer la peseta

Fer-ne cinc cèntims : Expliquer quelque chose à quelqu’un succinctement
(Litt.) En faire cinq centimes

La pela és la pela : C’est l’argent qui dirige le monde
(Litt.) La peseta c’est la peseta
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
myris



Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 252
Lieu: Tournus France

Messageécrit le Monday 30 Jul 12, 22:07 Répondre en citant ce message   

L'expression citée par Embatérienne ( the penny drops) pour signifier qu'on a enfin compris est à rapprocher du turc jeton düştü (le jeton est tombé) qui signifie la même chose..Mais l'image provient sans doute plus du téléphone public que des sanisettes....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 7:22 Répondre en citant ce message   

Il peut y avoir plusieurs images qui ont contribué à la formation et au succès de cette expression récente.
L'OED donne une première attestation de 1951 dans un roman anglais pour l'expression ; il me paraît peu probable que le téléphone à jeton soit en cause, car il n'était pas ou peu développé à cette époque, me semble-t-il. Il s'agit donc plus vraisemblablement à l'origine d'un autre type d'appareil à pièces (et si l'expression est née en Angleterre, ils avaient le choix ; je me rappelle les chauffages électriques à pièces !).
Mais il est probable que plus tard, l'usage des téléphones à jetons, où le jeton ne tombait qu'une fois la communication enclenchée pour de bon, peut avoir favorisé l'essor de l'expression.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 8:00 Répondre en citant ce message   

Citation:
En français, j'ai déjà entendu le franc est tombé dans le même sens.

C'est, d'après Wikipedia, une particularité du français de Belgique. Pour ma part, je ne l'avais jamais encore rencontré en France.

Allemand Quelques autres expressions avec Groschen ou Pfennig:

* er ist nicht ganz ( nicht recht) bei Groschen: à associer à la citation de Mechthild.= il n'est pas bien, il n'a pas toute sa tête. Groschen serait ici mis pour raison, tête.

* der Groschen fällt pfennigweise: = le Groschen tombe à la façon d'un pfennig. = il est long à la comprenette.

* nicht für einen Groschen! = pas du tout ( même pas pour un groschen ) à comparer avec pas pour tout l'or du monde

* Das ist kein Groschen wert: = ça ne vaut rien ( même pas un groschen)

La même expression existe avec le pfennig:

* Das ist kein Pfennig wert
= ça vaut des clous.

* auf die Pfennige sein, halten, achten, gucken ,etc : être près de ses pfennigs, les considèrer, les regarder, etc...= être près de ses sous

* nicht für fünf Pfennig : ex : Das beantwortet meine Frage leider nicht für fünf Pfennig und hilft mir genausowenig weiter. = ça ne répond pas un brin à ma question et... Dans d'autres contextes, on pourrait traduire pr : trois sous de... ( cinq sous ?)

* ein Pfennigfuchser sein = être un chasseur de pfennig ( à la façon d'un renard) = être un grippe-sou

* etwas auf Pfennig und Haller ( Heller) zurückgeben/ zurückzahlen: rembourser jusqu'au pfennig, jusqu'au heller. = rembourser très exactement, rembourser jusqu'au dernier sou.

Le HELLER:

* kein roter Heller= pas même un heller rouge = pas d'argent.

* Das ist keinen roten Heller wert= ça ne vait pas un heller rouge = ça vaut des clopinettes.

Enfin une expression vieillie mais qui témoigne du temps où le heller était une monnaie: seine drei ( oder fünf) Heller dazugeben = rajouter ses trois ( ou cinq) heller= y mettre son grain de sel.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 9:11 Répondre en citant ce message   

@ ramon:
Citation:
No tenir ni un ral: Être sans un sou
(Litt.) Ne pas avoir un r.


? Une évocation du réal?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 9:12 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
Enfin une expression vieillie mais qui témoigne du temps où le heller était une monnaie: seine drei ( oder fünf) Heller dazugeben = rajouter ses trois ( ou cinq) heller= y mettre son grain de sel.

Dans les pays germaniques, la monnaie comprenait des pièces de trois hellers, de trois pfennigs ou, naturellement, de trois groschen.


Est-ce que nous avons connu en France ou dans des pays francophones des pièces analogues ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 9:30 Répondre en citant ce message   

En témoigne die Dreigroschenoper. ( Opéra de trois groschen) traduit par Opéra de quat'sous.

Ces pièces de trois, six et douze renvoient au système duodécimal qui est resté en vigueur jusqu'à la généralisation du système décimal.
En France aussi , au XVII et XVIIIème siècle, le système fonctionnait sur cette base duodécimale.

Ici, une pièce de six deniers :
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 10:20 Répondre en citant ce message   

Merci. Nous avons bien sûr connu ce système duodécimal, avec notamment le liard valant trois deniers. Mais sur la pièce d'un liard, on n'indique donc pas le chiffre III :

Sur les pièces de six deniers, ou double liard, je vois effectivement indiqué en exergue en toutes lettres "six deniers", mais pas le VI que j'ai vu pour, par exemple, six pfennigs :

Cela dit, je ne suis pas numismate pour deux sous !" border="0" />


Dernière édition par embatérienne le Tuesday 31 Jul 12, 21:13; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 10:27 Répondre en citant ce message   

Loc.fam., vieilli: Ne pas avoir un kopeck, "Être sans le sou".
Ne pas avoir un sou vaillant, idem

En wallon: C'est Ste Touche, li djou des bidouches, C'est Ste Paie, le jour des picailles.
Les êwes sont basses, litt. les eaux sont basses, y a plus d'sous.
Vieilli: Qui s'live tard gagne des patars, qui s'live matin gagne des skèlins, Qui se lève ...


Dernière édition par dawance le Tuesday 31 Jul 12, 10:52; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 10:39 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:

* kein roter Heller= pas même un heller rouge = pas d'argent.

* Das ist keinen roten Heller wert= ça ne vait pas un heller rouge = ça vaut des clopinettes.

Comparer en français
Fam., N'avoir pas un liard, un rouge liard, Être très pauvre, ou Être sans argent pour le moment.
(Académie, 8e édition)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 11:27 Répondre en citant ce message   

Tout à fait. Et l'allusion à la couleur rouge a la même explication ( CF; Littré : n'avoir pas un rouge liard) : les pièces de cuivre étaient de médiocre valeur, comparées aux monnaies d'or ou d'argent. De nos jours , nous parlons de pièces jaunes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10773
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 31 Jul 12, 15:50 Répondre en citant ce message   

Italien lira : la lire (monnaie italienne jusqu'à l'adoption de l'euro)
on emploie la lire, dans des phrases négatives, en l'associant à une petite quantité d'argent

non avere una lira : ne pas avoir de sous en poche

non valere una lira : valoir presque rien

costare due lire : coûter trois fois rien

comprare con poche lire : acheter pour pas grand-chose
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5









phpBB (c) 2001-2008