Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
COREEN - Onomatopées en coréen - Langues du monde - Forum Babel
COREEN - Onomatopées en coréen

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 26 Sep 12, 12:47 Répondre en citant ce message   

Le coréen, comme le japonais, compte de nombreuses onomatopées.

Les onomatopées suivantes ont été relevées dans un roman que j'ai lu il y a quelque temps :
- Les piquets de ma mère - PAK Wansǒ - (Collection Actes Sud)

Note :
- J'ai repris le ǒ tel qu'il est donné dans le roman.
Il correspond à mais est le plus souvent transcrit par eo (ou encore o ou, plus rarement, uh).




- Quand je donnais des signes de fatigue, elles échangeaient un regard, me prenaient sous les aisselles, puis me soulevaient en me balançant, taerong taerong, pour faire quelques petits pas rapides et me reposer à terre.


- Mais je détestais mon oncle, il me faisait peur et je me suis débattue en sanglotant, ong ong.


- Grand-mère a commencé à me frapper les fesses ch'ǒlssǒk ch'ǒlssǒk, comme si elle pilonnait des gâteaux de riz.


- J'ai senti mon corps tout entier frissonner de peur, ossak ossak.


- Comme il suffisait de courir chongchong chongchong en suivant les autres, ça n'a pris qu'un instant pour être contrôlées et franchir la passerelle et monter dans le train et prendre une place.


- Le train filait vers Séoul à une vitesse effrayante, ch'ich'i pokpok.


[ A suivre ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Wednesday 26 Sep 12, 16:14 Répondre en citant ce message   

Si le sujet t'intéresse, tu peux consulter le travail de André Fabre, Les mots expressifs en coréen moderne, thèse de 3e cycle, Sorbonne, 1970 (Traduction de son mémoire de Master of Arts en linguistique à l'université de Séoul de1967).
Je ne le connais qu'à travers un article de Maurice Coyaud qui reprend certains de ses exemples.

On y trouve des exemples de variations en fonction des voyelles ou de la sonorité des consonnes:
gadak gadak - petit objet qui sèche
goedoek goedoek - gros objet qui sèche
kadak kadak - petit objet qui sèche plus vite et mieux
koedoek koedoek - gros objet qui sèche plus vite et mieux

gomzak - personne petite marchant vite
komzak - personne petite marchant plus vite (que pour gomzak)
komcak - personne petite marchant encore plus vite (que pour komzak)
gumzoek - personne grande marchant lentement
kumzoek - personne grande marchant plus lentement
kumcoek - personne grande marchant encore plus lentement
etc.
(au vu de ce qui précède, je supposerais gomzoek - personne grande marchant vite, et gumzak - personne petite marchant lentement)


Dernière édition par gilou le Wednesday 26 Sep 12, 17:12; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 26 Sep 12, 16:57 Répondre en citant ce message   

Intéressant. Merci pour la référence, je ne connais pas ce travail. Je connais par contre Maurice Coyaud, pour ses ouvrages sur le japonais entre autres.

Lire le Fil Onomatopées en diverses langues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 12, 15:18 Répondre en citant ce message   

[ Suite ]


- Deux jambes qui avançaient à grands pas, chongchong chongchong.


- Nous courions presque après le porteur, chongchong chongchong.


- Je marchais en redressant mes petites épaules, ussûk ussûk.


- Un enfant a craché par terre, t'we t'we, un autre a tapé des pieds, k'wang k'wang.


- Ouvrant une bouche toute rouge, ils les mangeaient en faisant niam niam, puis s'essuyaient la bouche.


- Alors, on entendait le grincement singulier, ppigǒk ppigǒk, de sa hotte (= du porteur d'eau).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 24 Oct 12, 14:43 Répondre en citant ce message   

Mon grand-père a entraperçu ma tenue, il a porté un jugement impitoyable, "On dirait la fille de la troupe de cirque qui fait kkaengkkaengi", et je n'ai pas remis cette robe de toutes les vacances.


J'étais plutôt contente qu'il vienne m'emporter sur son dos chongchong chongchong jusqu'à la maison.


La longue pipe de mon grand-père a frappé le sommet de mon crâne. J'ai eu l'impression que des étincelles en jaillissaient pǒnjjǒk pǒnjjǒk.


Ma mère n'a pu aller jusqu'à la fin de sa phrase, elle a fait la moue comme un enfant, puis s'est mise à gémir, a-i-go, a-i-go.


Mes enfants gloussaient k'ilk'il et me lançaient des regards en coin.


Par intervalles, de jeunes arbres fruitiers ne résistant pas au poids de la neige se brisaient avec un craquement ttukttuk.


Mon frère poussait des gémissements, comme un animal, u, u, u, u.


[ Fin des citations tirées du livre "Les piquets de ma mère" ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008