Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
chiquetailler, chitailler (créole antillais) - Le mot du jour - Forum Babel
chiquetailler, chitailler (créole antillais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 942

Messageécrit le vendredi 16 nov 12, 3:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Aux Antilles, pour préparer les acras, l’on commence, après l’avoir dessalée, par chiquetailler la morue. C’est-à-dire la séparer en petits morceaux, l’effeuiller, l’effilocher.
L’on dit chiquetailler ou chitailler. Ou encore chiquailler, ce qui n’est pas sans importance pour la suite.

Et la chiquetaille est une salade de morue finement hachée, mélangée à de l’oignon ou de l’échalote, de l’ail, du piment, et différents condiments. L’on prépare aussi des chiquetailles de hareng, de poulet.
L’on dit chiquetaille ou chitaille.

Selon l’orthographe créole l’on écrit chiktayé, chitayé, chikayé, chiktay, chitay.

Selon un article très détaillé les deux verbes créoles viendraient de deux verbes des dialectes normands, chiquetailler et chicailler « déchiqueter, couper en petit morceaux ». Eux-mêmes dériveraient, avec leurs variantes locales, du moyen français échiqueter. Les deux suites de dérivations successives auraient été :
échiqueter
échiquetailler
chiquetailler

échiqueter
échiquetailler

échicailler, sous l’influence du normand chicailler « chicaner, ergoter », cf. chicaner
chicailler

La coexistence aux Antilles des deux radicaux chik- et chikt- est pour l’auteur l’indice de l’emprunt direct aux dialectes normands où coexistaient déjà les deux formes.
Jean-Paul Chauveau, « Des régionalismes de France dans le créole de Marie-Galante »,
in André Thibault (éd.), Le français dans les Antilles : études linguistiques, L’Harmattan, 2012

Sous échiqueter le Dictionnaire du Moyen Français donne :
ÉCHIQUETER, verbe
FEW XIX sah
[Tobler-Lommatzsch : eschequeté]
HÉRALDIQUE. "Diviser en carreaux de couleur et de métal alternés"


Autres formes :
eskiekeré (1180)
eschequeré (1189)
eschequeté (1234)
Elles signifient « divisé en carrés de diverses couleurs », et pas seulement à propos de blasons.

Littré explique :
Terme de blason. Divisé en carrés semblables à ceux d'un échiquier. L'écu est échiqueté lorsqu'il a au moins vingt-quatre carreaux. On spécifie le nombre de lignes ou de traits que portent ces carreaux. Fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois traits.

Échiqueté vient donc de échiquier, échiquier de échec, échec de l’ancien français eschac, eschac, par l’arabe, du persan šāh « roi, shah». Aux diverses variantes près, la suite serait donc :
šāh
eschac
échec
échiquier
échiqueté
échiqueter
échiquetailler
chiquetailler
etc.


Voir le Mot du jour échecs.


Dernière édition par Moutik le dimanche 18 nov 12, 22:43; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 942

Messageécrit le vendredi 16 nov 12, 4:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Eschiqueté a donné aussi deschiqueté, puis déchiqueter.

Deschiqueté a d’abord signifié « orné de dessins de diverses couleurs », puis « lacéré pour servir d'ornement ». Puis déchiqueter, « découper en morceaux ». Pour plus de détails voir le TLFi.

Le DHLF précise « Dans ce sens la paronymie avec déchirer a certainement joué un rôle déterminant. » En revanche une influence éventuelle de chique, « petit morceau », ne semble pas prise en compte par les étymologistes.

Existent aussi déchiqueture, déchiquetage, déchiquement, déchiqueteur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 942

Messageécrit le vendredi 16 nov 12, 4:08 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Échiqueté pourrait être rapproché du français chiqueter qui a plusieurs acceptions techniques :
Mettre en morceaux (Littré).
Déchirer la laine avec des cardes (Littré).
Pincer ou inciser régulièrement le bord d’une abaisse pour en favoriser la montée à la cuisson et améliorer la présentation.
Décorer par incision la surface d’un gâteau, d’une céramique [comme un blason].
Céramique. Strier la surface de collage d’une pièce pour permettre à la barbotine de mieux adhérer à la pâte (Grand Larousse Universel).
Peindre, en imitation de certains marbres ou granits, une fine structure caillouteuse (Larousse).

Les correspondances des différents sens respectifs sont troublantes. Et le DHLF précise « P. Guiraud conteste la thèse qui voit en l’ancien verbe chiqueter un dérivé régressif de déchiqueter. Selon lui, chiqueter serait issu d’un croisement entre eschaqueté [eschiqueté], dérivé du dialectal eschac, et le dialectal chique « morceau ». »
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 942

Messageécrit le vendredi 16 nov 12, 4:10 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le Dictionnaire du Moyen Français donne aussi :
QUETAILLER, verbe
[Godefroy : quetalher ; FEW XIII-1, 48a : taliare]
"Découper, hacher du tout au tout"


Mais les dictionnaires ne font état d’aucune relation à chiquetailler.
Sinon chiquetaille et tagliatelle seraient de la même cuisine !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 oct 2010
Messages: 286
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le vendredi 16 nov 12, 13:51 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Moutik a écrit:
Sous échiqueter le Dictionnaire du Moyen Français donne :
ÉCHIQUETER, verbe
FEW XIX sah
[Tobler-Lommatzsch : eschequeté]
HÉRALDIQUE. "Diviser en carreaux de couleur et de métal alternés"


Littré explique :
Terme de blason. Divisé en carrés semblables à ceux d'un échiquier. L'écu est échiqueté lorsqu'il a au moins vingt-quatre carreaux. On spécifie le nombre de lignes ou de traits que portent ces carreaux. Fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois traits.

L'échiqueté héraldique est coupé par cinq traits, c'est à dire 6x6 donc 36 carreaux. Le nombre de traits verticaux et horizontaux devant être égal.
Au delà (7x7, 8x8...), le nombre de tires doit être précisé dans le blasonnement.
En deça (5x5, 4x4) on parle de points d'échiquier en précisant le nombre de points, puis (3x3) d'équipolé.
Alphabet et figures de tous les termes du blason - L.-A. Duhoux d'Argicourt... entre autres
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10710
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 13 mai 14, 11:03 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

- Un cicchetto costa almeno tre euro e un cocktail può toccare quota 10 euro.
= Un petit verre de liqueur coûte au moins 3 euros et un cocktail jusqu'à 10 euros.

[ Il Corriere della Sera - 03.03.2014 ]

Italien cicchetto
- petit verre de liqueur (eau-de-vie)
- FIG FAM semonce - savon

ETYMOLOGIE (Treccani ]
- du fr. chiquet, dérivé de chiqueter (= sminuzzare : émietter/morceler - disséquer/éplucher)

chiquet [ TLFi ]
- Vx. Petit morceau, petite partie de quelque chose
- Prob. dér. avec suff. -et* d'une racine expressive tšikk-
v. aussi Guiraud ds B. Soc. Ling., t. 55, 1960, pp. 137-153) exprimant la petitesse;
une infl. des représentants de la famille de (dé)chiqueter est possible

Je ne sais pas trop quel lien on doit faire entre Treccani et le TLFi d'un côté et les sources présentées par Moutik :
- Le DHLF précise « Dans ce sens la paronymie avec déchirer a certainement joué un rôle déterminant. » En revanche une influence éventuelle de chique, « petit morceau », ne semble pas prise en compte par les étymologistes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7979
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 13 mai 14, 11:14 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

1. Le lien entre échecs et échiqueter semble ne faire aucun doute.
2. Le lien entre chiquet et déchiqueter, idem

Conclusion personnelle : je ne suis donc pas sûr qu'il y ait un lien étymologique entre échiqueter et déchiqueter, malgré les apparences. Cela dit, une attraction paronymique de l'un vers l'autre, certainement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10710
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 13 mai 14, 11:19 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Entre les liens étymologiques établis et les attractions paronymiques, je me perds un peu...

N'y-a-t-il pas contradiction entre ton point 2 et la citation de Moutik ?
(il est tout à fait possible que j'aie mal lu...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7979
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 13 mai 14, 14:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il y a une possibilité que je n'ai pas évoquée : c'est qu'il y ait deux verbes homonymes déchiqueter, dont l'un serait une variante de échiqueter.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 942

Messageécrit le jeudi 15 mai 14, 6:43 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il est vrai que toutes ces proximités entre,
chiquetailler « émietter, effilocher »,
chiqueter « diviser en carreaux, lacérer »,
déchiqueter « mettre en lambeaux »,
quetailler « découper, hacher du tout au tout » (DMF),
chique, chiquet « petit morceau »,

et tous les autres,
sont troublantes, et m’avaient moi-même troublé lorsque j’avais rédigé mon premier post.

Cependant les « bonnes sources », sauf Treccani effectivement, ne retiennent pas de filiation d’une des familles (morceau) à l’autre (échec). Les deux phrases suivantes me semblent assez bien résumer la situation :

« Dans ce sens la paronymie avec déchirer a certainement joué un rôle déterminant. » (DHLF)
« P. Guiraud conteste la thèse qui voit en l’ancien verbe chiqueter un dérivé régressif de déchiqueter. Selon lui, chiqueter serait issu d’un croisement entre eschaqueté [eschiqueté], dérivé du dialectal eschac, et le dialectal chique « morceau ». (DHLF)

Quant on ne sait pas, on ne sait pas.


Dernière édition par Moutik le jeudi 15 mai 14, 7:06; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 942

Messageécrit le jeudi 15 mai 14, 7:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

C’est l’occasion, totalement hors sujet, de signaler cette vielle locution,
chiquer le bouilli, « manger le pot-au-feu ».

À Basse-Terre, l’on pourrait chiquer la chiquetaille.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008