Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Buergbrennen - Forum allemand - Forum Babel
Buergbrennen
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Gotthelf



Inscrit le: 25 Jul 2012
Messages: 52

Messageécrit le Saturday 16 Feb 13, 9:37 Répondre en citant ce message   

Le verbe latin 'comburo' signifie en allemand 'niederbrennen', en français 'bruler entièrement'. Mais ce terme n'a rien a faire avec le substantif allemand 'Burg' (= forteresse).

Les bûchers luxembourgeois se trouvent sur une hauteur, et c'est presque toujours un endroit ou se trouvait une forteresse celtique. Il s'agit donc des restes d'un ancien culte celtique, lié à une invocation du dieu celtique Grannos. Son culte semble s’être cantonné dans la région d’Aix-la-Chapelle (de), et il était honoré au sanctuaire gallo-romain de Grand (Vosges, fr).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grannos

Dans certaines régions françaises, belges et luxembourgeoises, la tradition consiste, en ce dimanche des Brandons, à allumer des feux, danser à l'entour et parcourir les rues et les campagnes en portant des brandons ou des tisons allumés.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Isleifson



Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 78
Lieu: Munnerëf

Messageécrit le Saturday 16 Feb 13, 12:34 Répondre en citant ce message   

Je suis entièrement d'accord avec vous Gotthelf, j'ai toujours dit qu'il fallait plutôt chercher du côté du lieu ou avait lieu ce feu, que du côté du nom qui le désigne.
Et la justement dans le dictionnaire de Engelmann élaboré au dix-neuvième siècle on trouve

Burgfeuer,wird auf den Burgplätzen angezündet

donc le feu des brandons a lieu sur les hauteurs désigné par hauteur de la Burg.

Le nom vient alors non pas du feu mais du lieu.
De toute manière ce feu avait un nom différent dans chaque village. C'est au dix-neuvième siècle quand le dialecte le de la vallée de l'alzette est devenu le koinè, utilisé a l'écrit, que le terme Buergbrennen s'est imposé.
Dans l'Eifel également de culture Moselfränkisch, c'est le terme Hüttenfeuer qui s'est imposé. Chez nos cousins alémaniques c'est le Funkenfeuer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 16 Feb 13, 18:48 Répondre en citant ce message   

Résumons un peu les choses:

On sait bien que linguistiquement parlant le verbe comburo n'a rien à voir avec le mot germanique Burg ( voir plus haut). Là n'est pas la question.

Pour les uns l'élément Burg/Buerg est bien le mot germanique qui renvoie soit à la hauteur soit à une fortification sur une hauteur, pour les autres ( le point de vue apparemment officiel), il s'agit d'une déformation par corruption ( attraction de Burg) d'un autre mot.

À noter que l'origine celtique de la coutume n'apporte rien quant à l'étymologie du terme , ce serait à signaler dans le forum culture.

De la même façon, la page wikipédia en islandais n'apporte rien à la discussion présente: elle répète ce que disent les autres pages wikipédia ( allemand/luxembourgeois/français). Elle ne se réfère en rien à la culture germanique du Nord, à l'Edda et au terme Burg ( borg) pris au sens de bûcher. Bien au contraire, elle affirme à son tour que l'origine du terme est dans le verbe latin au sens de brûler. Donc, elle vient à contre-sens de ce qu'affirmait Isleifson. Ce point-là ( page wikipédia en islandais) et ce qui la concerne sera retiré car cela noie le poisson dans l'eau.


Reste que la comparaison avec les appellations du côté des Ardennes et de la Moselle, proches comme on le signalait ( en supposant une épenthèse , apparition d'un G par attraction du terme germanique) est à creuser.

Voir message de dawance que je cite :
Citation:

Godefroy confirme les synonymes: bure, buire, bulle, beure, dans le sens de brandon, feu de joie


Dernière édition par rejsl le Saturday 16 Feb 13, 20:28; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 16 Feb 13, 19:21 Répondre en citant ce message   

Voici ce que dit le dictionnaire d'ancien français de Godefroy:

bure, burre, buire, bulle : brandon, feu de joie.


Les exemples concernent justement : 1) l'église de Mets ( sic)
2) une place de Toul
3) Nancy
4, 5, 6 ) lieux non précisés mais également la Lorraine.

Nous sommes bien dans des régions proches du Luxembourg et ici avec une même tradition, très ancienne, puisque attestée ici au Moyen Âge ( et dont nous savons qu'elle remonte à bien plus haut). Les termes cités par marden sont les mêmes que ceux de Godefroy, ils ont donc perduré dans les parlers des Ardennes et/ou de Lorraine.

Les citations de Godefroy qui concernent les mêmes coutumes montrent qu'en milieu urbain , là où il y a des villes organisées, ce feu n' était pas réalisé sur une hauteur. On parle de la place de l'Eglise, d'une autre place, de la place du marché pour Nancy. Mis à part le premier exemple qui concerne Pentecôte, tous les autres se réfèrent bien à cette coutume du " dimanche des brandons" au premier dimanche de Carême.

Une remarque intéressante qui rejoint ce que disait Marden : ce terme bure ( avec ses variantes) désigne en Lorraine la construction pyramidale en bois qu'est le bûcher. Là, on pourrait vraiment faire un rapprochement avec l'appellation faite en Rhénanie , du côté de l'Eifel et de Aix-La-Chapelle ( Aachen) où dans le terme Hüttenbrennen ( équivalent ) le premier élément désigne la cabane.

Comme l'a montré la discussion wikipédia mise en ligne, il n'est pas sûr et certain que les termes bure( et Cie) + Burg ( s'il lui était tout de même apparenté) aient le verbe latin pour origine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Isleifson



Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 78
Lieu: Munnerëf

Messageécrit le Saturday 16 Feb 13, 19:44 Répondre en citant ce message   

Fort bien. Mais il y a justement pas de version officielle. Le luxembourgeois n'est utilisé a l'écrit que depuis 1820. C'est le koinè de vallée centrale, la vallée de l'alzette qui s'est imposé à l'écrit. La c'est effectivement le Bûrrechbrennen . Dans mon coin c'est le Jaub, Gaubbrennen. Une Jaub, Gaub, c'est une hutte en paille.

Bien sûr les islandais ne se référent pas a l'Edda dans leur article. Ils ont tout bonnement copié la version anglaise. Ce n'est pas la le point, je disais seulement que l'affaire a impressionné les résidents islandais au point de juger important d'en parler sur leur Wikipédia.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 16 Feb 13, 20:17 Répondre en citant ce message   

J'entends bien que ce terme Buergbrennen est devenu standard tardivement. Mais peu importe! C'est celui que vous avez proposé à la discussion , celui pour lequel vous avez vous-même indiqué une étymologie fautive, selon vous.
C'est donc sur cette base qu'il y a eu réflexion. Si les autres appellations locales sont en fait des variantes qui renvoient aussi à une idée de cabane, de construction, c'est peut-être l'origine commune des termes lorrains, ardennais et de ce Buerg et non pas la hauteur. Peut-être la construction , l'échafaudage en bois destiné à être brûlé.

Signalons qu'en moyen haut-allemand bûr désigne une construction de bois ( cage pour animaux) ou même une cabane/maison et qu'en ancien français ( toujours Godefroy) buron/buiron désigne aussi une cabane, petite maison. Et on revient au buron, discuté sur Wikipédia. C'est peut-être par là qu'il faudrait chercher une parenté commune aux termes dont nous avons parlé.

Le bûcher n'est rien d'autre qu'une contruction de bois qu'on va brûler.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Isleifson



Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 78
Lieu: Munnerëf

Messageécrit le Monday 18 Feb 13, 12:24 Répondre en citant ce message   

C'est justement parce que l'étymologie se basant sur combure n'est plus tellement acceptée qu'on peut lire tout plein d'explications fantaisistes, comme bûcher des sorcières et autres folklores.

Je crois que nous avons fait somme toute un travail remarquable. Je connais le terme islandais borg pour bûcher. J'ignorais par contre le cleoburg des Francs. Une piste à creuser.

Bûr, buron, terme germanique entré dans l'ancien français via le francique, semble être la clé.

D'autant plus que ces forts préhistoriques n'étaient pas habités en permanence mais quand ils étaient habités on commençait par construire des huttes en foin ou en paille.

Je vais publier sur ce sujet et si tout le monde est d'accord, citer le forum dans mes références.

Reste maintenant à établir une carte précise des lieux dits Allbuerg, Schanzbierg, Burgplatz,
toujours utilisés pour le feu des brandons. La c'est un travail qui va se faire dans la BNL.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008