Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
ichor (français) - Le mot du jour - Forum Babel
ichor (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2868
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 21 sep 05, 9:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ichor du grec ιχώρ, ιχώρος en mythologie sang des Dieux, humeur aqueuse, partie séreuse du sang, du lait, de la bile.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 déc 2005
Messages: 749
Lieu: Lyon

Messageécrit le mercredi 13 déc 06, 1:51 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En médecine : pus sanguinolent et fétide s'écoulant d'une plaie infectée ou d'un ulcère.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6467
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mercredi 13 déc 06, 1:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Prononciation du mot français : [ikor]

Dernière édition par Jacques le mercredi 13 déc 06, 2:07; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig
Animateur


Inscrit le: 12 nov 2004
Messages: 878
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le mercredi 13 déc 06, 2:03 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le χ ne se prononce pas un peu comme un CH allemand dans "buch"?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hvor



Inscrit le: 04 mai 2005
Messages: 368

Messageécrit le jeudi 22 nov 07, 13:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Du grec petros (pierre) + ichor (fluide qui coule dans les veines des dieux grecs), petrichor est un mot anglais, fabriqué en 1964 par deux chercheurs australiens, signifiant l'odeur agréable de la pluie tombée sur une terre sèche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le vendredi 23 nov 07, 17:00 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

La tradition est aujourd'hui bien établie de considérer l'ichor comme le sang des dieux mais son assise est très fragile car elle ne repose que sur un témoignage douteux.

Le grec ancien ikhṓr a en général le sens de « lymphe, sérum, humeur, pus » (Platon, Aristote, etc.). On trouve aussi le sens « sang » chez Eschyle (Agamemnon, v. 1480) et chez Homère au vers 416 du chant V de l'Iliade où Dioné essuie le sang de sa fille Aphrodite blessée :
Citation:
Ἦ ῥα, καὶ ἀμφοτέρῃσιν ἀπ᾽ ἰχῶ χειρὸς ὀμόργνυ·

Elle dit et, de ses deux [mains], le sang (ikhõ) du bras elle essuie ;

C'est peu avant qu'on avait appris la blessure de la déesse (Il. V, 337-343) :

Dans une mêlée où les dieux se sont mêlés aux combats des hommes, Énée vient de tomber, blessé par Diomède, et sa mère Aphrodite tente de le soustraire à la mort en l'emportant dans ses bras. Mais Diomède, la sachant peu guerrière, se rue à sa poursuite et projette sa lance :

Citation:
[…] εἶθαρ δὲ δόρυ χροὸς ἀντετόρησεν
ἀμβροσίου διὰ πέπλου, ὅν ὁι Χάριτες κάμον αὐταί,
πρυμνὸν ὑπὲρ θέναρος· ῥέε δ᾽ ἄμβροτον αἷμα θεοῖο,

ἰχώρ, οἷος πέρ τε ῥέει μακάρεσσι θεοῖσιν·
οὐ γὰρ σῖτον ἔδουσ᾽, οὐ πίνουσ᾽ αἴθοπα οἶνον,
τοὔνεκ᾽ ἀναίμονές εἰσι καὶ ἀθάνατοι καλέονται.
Ἡ δὲ μέγα ἰάχουσα ἀπὸ ἕο κάββαλεν υἱόν·


[…] Aussitôt la lance a percé la peau
immortelle à travers le péplos — les Charites elles-mêmes l'avaient œuvré —
en bas, au-dessus de la paume : et coule le sang (haĩma) immortel de la déesse,

l'ichor, lui qui en fait coule chez les dieux bienheureux :
car ils ne mangent pas le blé, ils ne boivent pas le sombre vin,
à cause de cela ils sont dépourvus de sang (an-haím-ones) et appelés immortels.
Elle, alors, poussant un grand cri, d'elle laisse choir son fils.


Les vers 340 à 342 ont toute l'allure d'une glose tardive incorporée maladroitement au récit et qui y introduit un mot « ichor », anticipant probablement son usage au vers 416 mais se référant à une tradition incohérente puisque les dieux y sont dits dépourvus de sang en contradiction immédiate avec le vers 339 !
De plus, les vers 340 et 342 sont d'un style un peu médiocre et, si le vers 341 a une couleur nettement plus épique, c'est probablement qu'il s'agit d'une citation justifiant la glose.
Il est enfin clair que la suppression des vers 340 à 342 donne un rythme bien meilleur au récit.

Un certain nombre d'érudits ont voulu maintenir ces trois vers, arguant que les gloses en général expliquent des mots rares mais n'en introduisent pas de nouveaux. L'argument est juste mais on peut fort bien imaginer que la glose ait primitivement suivi le vers 416 et qu'un second glossateur l'ait déplacée ici pour en quelque sorte corriger le (haĩma) du vers 339.

Comme on ne dispose d'aucun autre témoignage de l'ichor comme sang des dieux ni d'aucune tradition attribuant leur immortalité à une anémie causée par l'abstinence de pain et de vin, il est difficile de savoir d'où le glossateur anonyme a tiré cette bizarre information …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 avr 2007
Messages: 601
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le jeudi 18 déc 08, 12:08 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

On parle de sanie également.

Sanie= n.f. = ichor, pus

ex.: Ces visages, qui nous arrivaient courverts de sang et de sanie" (Duhamel)
cf. Le Robert.

L'adj. ichoreux, ichoreuse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Alexandre



Inscrit le: 27 sep 2008
Messages: 56
Lieu: Marly le Roi

Messageécrit le jeudi 18 déc 08, 22:41 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Outis a écrit:
La tradition est aujourd'hui bien établie de considérer l'ichor comme le sang des dieux mais son assise est très fragile car elle ne repose que sur un témoignage douteux.
...
Comme on ne dispose d'aucun autre témoignage de l'ichor comme sang des dieux ni d'aucune tradition attribuant leur immortalité à une anémie causée par l'abstinence de pain et de vin, il est difficile de savoir d'où le glossateur anonyme a tiré cette bizarre information …

L'identification de l'ichor au sang des dieux ne fait aucun doute, et renvoie à une série de mots pour lesquels Homère associe un mot d'origine anatolienne à sa traduction, manifeste ou probable, en grec.

ἰχῶρ découle clairement de l'indo-européen *esh2-r / *esh2-ôr = sang, très largement attesté - en agnéen (ysâr), en koutchéen (yasar), en arménien (ariun), et même en grec (ἕαρ). Le louvite a le régulier eshar, tandis que le palaïque présente la variante inattendue du grec en i- avec ihur.
ἰχῶρ est clairement l'emprunt par le grec d'une forme anatolienne identique à celle du palaïque.

Dans le même ordre d'idée, Homère mentionne également un oiseau au plumage rouge appelé κúμινδις (du mot louvite pour le cuivre) par les hommes, et χαλκίς (du mot grec pour le bronze) par les dieux (Il. 14, 291). Ou plus étonnant une colline Βατίεια (du mot grec pour les ronces) pour les hommes, Μúρινα (également capitale de Lemnos, et ressemblant étrangement au latin murus) par les dieux (Il. 2, 183).


Outis a écrit:
Il est enfin clair que la suppression des vers 340 à 342 donne un rythme bien meilleur au récit.

Si l'on devait expurger l'Iliade de toutes ses prétendues interpolations, il ne resterait pas grand chose à en lire... En vérité, la chasse aux interpolations n'a jamais reposé sur grand chose, et les éléments réputés les plus tardifs ont bien souvent des corrélats très bien assurés dès que l'on sort de la mythologie athénienne standard.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Skipp



Inscrit le: 01 déc 2006
Messages: 741
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le dimanche 21 déc 08, 11:50 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

hvor a écrit:
Du grec petros (pierre) + ichor (fluide qui coule dans les veines des dieux grecs), petrichor est un mot anglais, fabriqué en 1964 par deux chercheurs australiens, signifiant l'odeur agréable de la pluie tombée sur une terre sèche.

Y'a-t-il un mot français pour désigner cette agréable odeur ? ou du moins une françéïsation (peut être pas encore officielle) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008