Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Pleite (allemand) / פּליטה - pleyte (yiddish) - Le mot du jour - Forum Babel
Pleite (allemand) / פּליטה - pleyte (yiddish)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 27 Jun 12, 23:10 Répondre en citant ce message   

Allemand
Citation:
Die persönliche Schlecker-Pleite
26.06.2012, der Standard

= la faillite personnelle de Schlecker.

die Pleite = la faillite, l'insolvabilité.

Le terme apparaît également dans des expressions telles que Pleite machen, pleite gehen, pleite sein. = faire faillite, être en faillite.

C'est un emprunt au yiddish פּליטה = pleyte , entré en allemand via le Rotwelsch berlinois ( argot des voleurs) au sens de fuite ( devant les créanciers).

En yiddish, פּליטה, pleyte , signifie une réfugiée et aussi la fuite.

מאַכן פּליטה = makhn pleyte, c'est d'abord filer, déguerpir , puis dans un contexte particulier fuir devant les créanciers et par extension faire faillite.


Celui qui fait faillite, c'est un פּליטה מאַכער , pleyte-makher .

De la même racine, דער פּליט , der polet , pluriel פּליטים = pleytim , c'est le réfugié ( terme employé aussi pour désigner les réfugiés politiques ou ceux qui ont fui les persécutions).


Autre expression allemande empruntée au yiddish, de même étymologie: der Pleitegeier. qu'on traduit par risque de faire faillite. Pour les Allemands, du fait d'une étymologie populaire, le terme est assimilé au vautour ( oiseau de malheur) qui se nourrit de cadavres.

En effet, en allemand, der Geier = le vautour. Voir ici, une caricature récente qui montre l'euro menacé de ruine, malgré le parapluie fiscal . Cette menace est bien représentée ici par le Pleitegeier , le vautour de la faillite.


En fait, il s'agit du terme yiddish דער פּליטה -גײער = der pleyte-geyer ( celui qui fait faillite) où le deuxième élément n'est que le substantif formé sur le verbe geyn = aller , équivalent yiddish du verbe allemand gehen, de même sens.


Lire le Fil Mots jiddisch en allemand.


Dernière édition par rejsl le Monday 22 Oct 12, 16:28; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 27 Jun 12, 23:26 Répondre en citant ce message   

À mon avis, le mot allemand Pleite s'apparente à l'arabe إفلاس [iflās], même sens. Ils sont peut-être tous deux, l'allemand via le yiddish, issus de la racine sémitique PLS, "déracinement, émigration ; faillite".
(Je profite de l'occasion pour faire remarquer que le mot arabe est évidemment sans rapport avec l'étymon de flousse dont nous avons beaucoup parlé ailleurs. Ce qui n'empêche pas TOUS les dictionnaires de les traiter sous une même entrée...)

Quant au yiddish pleyte, il est évidemment apparenté avec la racine arabe فلت [flt], "s'échapper, fuir", racine sémitique PLT, id.

Peut-être est-on placé en fait devant un cas d'homonymie, car une chose est de faire faillite et une autre de fuir, même si l'un entraîne souvent l'autre...
Il faudrait savoir comment on dit "faillite" en hébreu. Car le sens de "faillite" de pleyte lui vient peut-être ... de l'allemand !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 29 Jun 12, 0:48 Répondre en citant ce message   

Oui, il y a de fortes probabiltés que ce terme arabe et l'hébraïsme פּליטה ( pleyte en yiddish) aient une racine commune, une racine פּלתּ .

Citation:
Peut-être est-on placé en fait devant un cas d'homonymie, car une chose est de faire faillite et une autre de fuir, même si l'un entraîne souvent l'autre...
Il faudrait savoir comment on dit "faillite" en hébreu. Car le sens de "faillite" de pleyte lui vient peut-être ... de l'allemand


Là, non, il n'y a aucune homonymie, il s'agit bien du même terme et d'une extension de sens qui ne vient pas de l'allemand. D'une part, il n'y a aucune racine germanique dans le Pleite allemand, son étymologie hébraïque via l'emprunt au yiddish est attestée, quant à l'évolution de sens, elle n'est justement pas propre à l'allemand . On la retrouve dans d'autres langues d'Europe Centrale , slaves, dont les locuteurs étaient en contact linguistique avec des yiddishophones, pas avec des germanophones. Et là également, ces emprunts au yiddish, avec cette double acception possible, sont attestés et reconnus par les linguistes des différentes langues.

פּליטה est d'abord attesté en hébreu ancien , signification fuite , il apparaît maintes fois dans ce sens dans l'Ancien Testament ( Génèse, Exode, Livre des Juges, Livre de Samuel,...)

Cheminement de l'extension de sens: pleyte geyn, pleyte makhn, pleyte zeyn , ces trois locutions verbales en yiddish signifient d'abord prendre la fuite. Elles entrent dans le jargon des voleurs: pour les yiddishophones, il n'était pas trop besoin d'inventer beaucoup de mots pour avoir un langage codé ( rôle de l'argot des voleurs). Pour la bonne raison que les marginaux de cette communauté vivaient obligatoirement dans des États dont la langue officielle n'était pas le yiddish. Soit l'allemand, soit des langues slaves, essentiellement. Les représentants de l'ordre public ne parlaient en règle générale pas le yiddish , et surtout pas l'hébreu. L'argot yiddish est essentiellement formé d'hébraïsmes, de termes souvent habituels qu'on déformait parfois et auxquels il suffisait de donner une acception codifiée au sein de ce milieu particulier;

Ensuite, il arrivait que certains de ces termes réintègrent la langue commune avec leur nouveau sens, de même que le français a réintégré des mots venus de l'argot ( flic [ mouche] , par exemple).

Pleyte geyn a signifié dans ces milieux soit s'enfuir pour échapper aux flics, s'enfuir de prison ou s'enfuir car il fallait disparaître si on ne pouvait pas payer. Par métonymie, c'est devenu être en situation de devoir disparaître , être en situation de ne pouvoir payer, donc insolvable; Les termes faillite, banqueroute, , ce sont seulement des traductions ...

Ensuite, par l'intermédiaire de cet jargon des voleurs, utilisé aussi par des non-juifs en contact avec ces yiddishophones, ce terme a gagné différentes langues de cette sphère géographique ( Europe Centrale) soit avec le sens de fuite, soit celui d'insolvabilité , soit les deux ! Et l'allemand n'est pas seul concerné!

a) ruine, insolvabilité:

* tchèque: plajte: ruine
* slovaque : pleite = banqueroute

* polonais : plajta = banqueroute; plajciarz = celui qui est dans cette situation, qui fait faillite; plajtowac, zrobic plajte, plajtnac= faire faillite;

* néerlandais: pleite gaan, pleite zijn = idem, devenir pleite , insolvable, faire faillite.


b) parallèlement, sens de fuite:

* argot des voleurs polonais: plejtowac ,plitowac, machac plejte = prendre la fuite.

* russe :плейтовать = pleytovat ( venant de l'argot polonais) : s'évader de prison.
Citation:
Плейтоватъ 'удирать' и плетовать 'убежать с каторги', - им соответствует פְּלֵיטָה (plejto) и פְּלֵטָה (pleto) 'удирать, спасение
définition donnée dans les dictionnaires d'argot russes: mot signifiant se sauver, s'évader , venant des termes hébraïques et yiddish.

On trouve donc dans ces langues slaves les deux acceptions qu'on trouvait déjà en yiddish. L'allemand n'en a gardé qu'une.

Quoique ? D'autres termes existant en argot allemand, vieillis aujourd'hui mais plus usités au 19 ème siècle sont supposés venir de la même racine , toujours par l'intermédiaire du yiddish.


1) l'expression flöten gehen / fleuten gehen qui aujourd'hui signifie se perdre, s'en aller , s'abîmer, être fichu, ruiné en parlant d'un objet. Le Duden par exemple le donne comme venant de cette même racine, d'autres linguistes sont de cet avis. Kluge, par contre a refusé cette hypothèse.

Cependant, en norvégien: ga flöyten = faire faillite.

2 ) plus haut, au post précédent, j'évoquais un autre mot yiddish, de même racine:פּליט = polet = le réfugié, le fuyard;

3 ) Il existe aussi de même famille:

בלאַט = blat c'est un délinquant, un membre de la pègre. ( ss entendu: qqnn qui doit fuir, se cacher)

אױף בלאַט = oyf blat = illégalement, en sous- main

שלאָגן בלאַט מיט = shlogn blat mit = s'acoquiner avec, être de mèche avec...


2 et 3 ont également migré :

En allemand, toujours l'argot des voleurs , on trouvait au 18ème siècle: platt et blatt qui pouvaient signifier: sûr , à qui on peut se fier, de confiance, bref voleur parmi les voleurs.

au 19 ème siècle: Platte pour bande ( de voleurs) et Blatter pour voleur de rue. On avait aussi blättern / plättern = fuir

Termes dont l'origine est expliquée ici.

Cependant, ces termes n'ont pas survécu aujourd'hui.

Mais:

* tchèque: plotna : bande de voleurs; plotnak = membre d'une bande.

* slovaque : plata : voleurs, voyous , spécialement viennois.

* polonais: blatny : criminel

* ukrainien: blatnyj : adjectif: criminel ; blatjnak désigne une personne délinquante.

* russe: blatnaja muzika = Блатная Музыка = musique des voleurs = argot des voleurs.


Souce essentielle: travaux de Paul Wexler, professeur de linguistique et yiddishiste à l'Université de Tel-Aviv.


Dernière édition par rejsl le Wednesday 24 Oct 12, 20:03; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 29 Jun 12, 7:40 Répondre en citant ce message   

Un grand merci ! Voilà donc qui confirme la parenté entre les racines sémitiques PL-T et PL-S, que j'écris ainsi pour plus de clarté, et la théorie de Bohas sur les racines biconsonnantiques. Je suppose que ce cas ne lui aura pas échappé.

Pour les amateurs de rapprochements entre les grands domaines, je rappelle que l'anglais to flee, "fuir" (et beaucoup d'autres mots en -fl-) est probablement issu, via le germanique *fleuhan, de la racine indoeuropéenne *pleu-, "couler". L'existence de cette racine a certainement beaucoup facilité l'emprunt des mots yiddishs mentionnés plus haut dans les langues citées.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 22 Oct 12, 19:30 Répondre en citant ce message   

Copie d'un message de felyrops dans le précédent fil: mots yiddish en allemand.

Citation:
Pour la version néerlandaise de "faire faillite" je dirai plutôt "platgaan".
Dans cette expression "plat" a le même sens qu'en français.
(dans mon dictionnaire néerlandais-allemand "pleite gaan" signifie "die Platte putzen =fouttre le camp", mais jamais je n'ai entendu, ni ce mot, ni cet emploi).
D'autre part le verbe "platleggen" signifie "organiser une grève qui met tout à plat", et d'habitude une telle grève précède la faillite".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 24 Oct 12, 20:18 Répondre en citant ce message   

Ce platgaan néerlandais confirme les deux acceptions de la locution yiddish pleyte geyn que je signalais plus haut : a) prendre la fuite puis par extension b) aller à la faillite, faire faillite.


L'expression allemande donnée par ce dictionnaire au sens de foutre le camp, s'enfuir est également intéressante: die Platte putzen .

Les dictionnaires et de nombreux linguistes lui donnent la même étymologie: venant du yiddish pleyte .

si le premier terme de la locution verbale ne pose pas problème, c'est moins évident pour le second:

1) Platte , dérivant de pleyte:

Citation:
au 19 ème siècle: Platte pour bande ( de voleurs) et Blatter pour voleur de rue. On avait aussi blättern / plättern = fuir


Lire pour plus de détails plus haut


2 ) putzen: plusieurs dictionnaires en cherchent l'origine dans un verbe hébreu פוץ= puts = se disperser

L'ennui, c'est que si l'expression entière vient du yiddish, on devrait retrouver un verbe putsn de sens identique. Or, il n'en est rien. Il existe bien un putsn , d'origine germanique et non hébraïque, équivalent du putzen allemand, de même signification = nettoyer.

Et ce putsn yiddish n'est jamais en relation avec le terme pleyte ni pour fuir ni pour faire faillite. Les trois locutions verbales ( voir plus haut, même lien) sont : pleyte geyn, pleyte makhn, pleyte zayn.


D'où il me semble difficile qu'un verbe yiddish hébraïque inexistant ait pu se coller à Platte pour donner cette expression allemande. J'imagine un détournement d'expression, un peu comme ce qui est arrivé à pleyte geyer ( celui qui fait faillite ou qui se sauve) devenu Pleitegeier ( image du vautour) par attraction du terme Geier ( le vautour)

En effet, die Platte , homonyme, homographe, venant du français plat est aussi une assiette. Par attraction de l'expression doie Platte putzen, au sens de nettoyer l'assiette , on aurait pu avoir une confusion ( étymologie populaire) qui aurait donné cette expression avec même signification que pleyte geyn.

Citation:
D'autre part le verbe "platleggen" signifie "organiser une grève qui met tout à plat", et d'habitude une telle grève précède la faillite".


Ce verbe-là n'a certainement rien à voir avec le terme pleyte puisqu'il semble bien venir d'une étymologie française : plat. Le rapprochement sémantique que vous faites est fortuit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 19 Nov 13, 14:26 Répondre en citant ce message   

Dans le même champ sémantique, lire le MDJ faillite.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 18 Apr 14, 10:37 Répondre en citant ce message   

... et le mot du jour faillir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008