Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'anglais : langue facile ? - Forum anglais - Forum Babel
L'anglais : langue facile ?
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Hollymail



Inscrit le: 05 Mar 2006
Messages: 8
Lieu: Région parisienne

Messageécrit le Friday 03 Nov 06, 23:38 Répondre en citant ce message   

L'anglais est réputé pour être une langue dite "facile" par rapport à d'autres comme l'allemand, le russe, le grec etc.
Personnellement, je ne la trouve pas si évidente que cela : sa grammaire n'est parfois pas simple, la prononciation pas si aisée pour un francophone...
La question que je me pose: est-ce moi qui fait un "blocage" sur cette langue (que je maîtrise mieux que d'autres cependant!)? ou trouvez-vous, vous aussi, qu'elle n'est pas si simple? (vous pouvez donner vos jugements d'apprentissage de l'anglais par rapport à d'autres langues que vous maîtriser)

Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1543
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Saturday 04 Nov 06, 0:07 Répondre en citant ce message   

Je trouve l'anglais plus chiant que difficile.
Je m'explique: on trouve toujours le moyen de se débrouiller sans trop d'efforts, mais pour dire les choses de façon précise et juste, ça oblige à apprendre des expressions et des raisonnements très exotiques. Ca défit parfois l'entendement. Je trouve qu'il y a donc pas mal de "formules" à apprendre par coeur avec leur contexte pour pouvoir les ressortir au bon moment.

Je classe les langues en deux grandes catégories: les langues Lego et les langues Playmobil. Les premières sont des briques de base dont on se sert pour construire le sens selon une logique propre (allemand, hongrois, japonais, néerlandais...), les secondes offrent plus de réponses toutes faites à des situations données (français, anglais, norvégien...). J'ai plutôt un goût naturel pour les langues Lego. Les langues Playmobil sont à mes yeux trop "prêtes à l'emploi"... dont l'anglais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2038
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Saturday 04 Nov 06, 0:59 Répondre en citant ce message   

Tiens, j'aurais plutôt classé le japonais dans les langues "playmobil" et le français dans les langues "lego" roulement des yeux
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sisyphos



Inscrit le: 06 May 2006
Messages: 140
Lieu: Bruxelles

Messageécrit le Saturday 04 Nov 06, 16:13 Répondre en citant ce message   

Un aspect que je trouve spécialement pénible chez la langue anglaise, c'est l'ampleur de son vocabulaire. Ce problème se pose surtout dans la littérature à mon avis. Lorsqu'on lit un livre d'un certain niveau l'affluence des mots inconnus est ahurissante, enfin, chez moi du moins. Le dictionnaire n'est jamais loin. S'y ajoute encore le problème de prononciation (arbitraire) de ces mots littéraires car ils ne sont presque jamais utilisés dans le langage quotidien ou les médias courants.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6486
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 05 Nov 06, 2:10 Répondre en citant ce message   

- Je mettrais plutôt l'allemand et les autres langues très infléchies dans la classe Meccano. La difficulté est d'assembler les briques avec les déclinaisons correctes.

- Le Chinois serait une langue Lego . La difficulté est d'acquérir les briques (calligraphie, peu d'indices phonétiques, ton), mais l'assemblage est assez facile. Exemples : moi bien (je vais bien), toi bien (tu vas bien), toi bien, vrai? (comment vas-tu ?), aujourd’hui temps bon (il fait beau aujourd’hui), je chanter (je chante), il chanter (il chante).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
domanlai



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 196
Lieu: Tolosa

Messageécrit le Monday 06 Nov 06, 11:53 Répondre en citant ce message   

jacques a écrit:

- Le Chinois
, peu d'indices phonétiques


On dit toujours cela mais les répères phonétiques en chinois sont loin d'être négligeables. On a du mal à les repérer dans un premier temps car ils ne sont bien évidemment pas basés sur même logique que l' alphabet mais ils sont bels et bien là (les éléments complémentaires de la clé sont très souvent phonétiques) ce qui permet de deviner avec un taux de réussite relativement élevé la prononciation probable d'un caractère inconnu.
Cette logique se retrouve aussi dans les différentes langues chinoises, ce qui là encore permet de créer des correspondances etaide à deviner et/ou mémoriser la prononciation.

Effectivement, il faut avpoir travaillé sur pas mal de caractères avant de vraiment s'en apercevoir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poisson rouge



Inscrit le: 08 Sep 2006
Messages: 93
Lieu: Hansestadt Hamburg (Allemagne)

Messageécrit le Monday 06 Nov 06, 15:56 Répondre en citant ce message   

J'aurais deteste devoir apprendre l'anglais (merci Maman de m'avoir transmis ta langue!!!) et je comprends que cela puisse representer un cauchemar pour les francophones (et les autres d'ailleurs). Deux remarques:

-je pense qu'il faut distinguer entre l'anglais, le vrai (!) et le "Globish" (j'emprunte le terme au titre d'un livre de Jean-Paul Nerriere) qui permet a tout le monde de communiquer dans un pseudo-anglais (je pense que ce serait ce dont tu parlais Elie)

-j'ai toujours parle anglais a la maison mais n'ai jamais APPRIS l'anglais veritablement (a part au lycee en LV2 mais je crois que ca ne compte pas...). Cette annee, je suis passee directement en troisieme annee de Licence d'anglais et oui, meme pour moi ca demande du travail. L'anglais de Jane Austen n'est pas mega actuel si j'ose dire, mais il faut tout de meme pouvoir le comprendre, a defaut de l'utiliser. La difference entre l'oral et l'ecrit est flagrante lorsqu'on parle de vocabulaire (on aura tendence a employer du voabulaire d'origine latine a l'ecrit) et de prononciation. Et oui, meme les anglophones doivent chercher la prononciation des mots qu'ils ne connaissent pas dans le dico. Et oui, c'est pas marrant...

Good luck!!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Alpa



Inscrit le: 20 Aug 2006
Messages: 11
Lieu: Chambéry (Savoie)

Messageécrit le Thursday 09 Nov 06, 23:46 Répondre en citant ce message   

Eh bien, je suis content de voir un sujet que je n'ai jamais vraiment osé aborder !
Moi aussi, je fais un blocage sur l'anglais.
En fait, en classe, j'ai commencé par l'allemand en première langue. Puis l'espagnol en seconde langue, ainsi que le latin et le grec ancien.
Puis, plus tard, j'ai appris seul d'autres langues. Et je me suis dit un jour qu'il fallait quand même que j'apprenne l'anglais.
Autant je trouve l'allemand logique, et facile pour la prononciation, même si je dois bien avouer que la grammaire est un peu complexe, autant je ne comprends pas le mécanisme de l'anglais, sa prononciation m'a toujours un peu rebuté.
J'ai souvent l'occasion de parler allemand (voyages en Allemagne, en Autriche, touristes allemands en France...), mais étrangement, je n'ai eu que peu d'occasions de parler l'anglais.
Peut-être aussi ai-je toujours éviter les occasions.
Tout ça pour dire que quand j'entends dire " l'anglais est une langue facile ", moi, je ne trouve pas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hollymail



Inscrit le: 05 Mar 2006
Messages: 8
Lieu: Région parisienne

Messageécrit le Friday 10 Nov 06, 17:36 Répondre en citant ce message   

Bon je me sens rassurée face aux réponses que vous avez pu donner. Des fois, j'en aurais presque honte de dire que l'anglais bah oui c'est difficile pour moi!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Saturday 25 Nov 06, 1:20 Répondre en citant ce message   

sourire A mon avis, aucune langue n'est veritablement facile ou difficile.

J'ai personellement, pour une raison qui m'echappe toujours, eu beaucoup de facilites avec l'anglais mias carrement moins avec, par exemple, le russe. Disons que cela depend surtout des gens et de l'usage qu'il pense faire des langues qu'ils apprennent. Moi j'envisage les langues comme des moyens pour acceder a des cultures qui, bien que proches, sont differentes de la mienne.

Tu ne dois surtout pas te decourager... c'est peut etre difficile pour toi maintenant, mais si tu perseveres, apprendre l'anglais, comme toute autre langue s'averera une vraie richesse.

Et puis, nous sommes la pour t'aider en cas de probleme... Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lucas



Inscrit le: 29 Sep 2006
Messages: 113
Lieu: Lausanne

Messageécrit le Tuesday 26 Dec 06, 17:23 Répondre en citant ce message   

Je vais tordre le cou à un préjugé qui a la vie dure sur ce forum........................................................................................................................ l'anglais EST facile:
- motivant (plus facile d'apprendre quelque chose qu'on a envie d'apprendre)
- déjà à moitié su par beaucoup (plus facile de preogresser quand on a les bases)
- quand aux critères linguistiques, ça me prendrait trop de temps de tous les passer en revue, mais il parait évident que la structure de cette langue est beaucoup moins complexe que la plupart des langues d'Europe occidentale...quant à la prononciation, je trouve cocasse que ce soit des francophones reprochent à l'anglais quelques petites irrégularités dans le système phonologique!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1379
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Wednesday 27 Dec 06, 0:10 Répondre en citant ce message   

Lucas a écrit:
...quant à la prononciation, je trouve cocasse que ce soit des francophones reprochent à l'anglais quelques petites irrégularités dans le système phonologique!


Tu plaisantes Lucas. D'accord. Le français n'est pas le meilleur exemple de prononciation facile, mais parler de "petites irrégularités..." mort de rire roulement des yeux

Je ne vais jamais oublier la première fois que je suis allé à Londres. J'étais fier de moi, car après quinze ans étudiant l'anglais, j'avais finalement obtenu le "Proficiency Degree", Qualification "A", issued by the Cambridge University. Quelle déception! Je ne comprennais rien! Je croyais que je m'avais trompé de bus et je me trouvais à Varsovie. (Barcelone-Londres en bus, que j'étais jeune! roulement des yeux )

Aujourd'hui, 25 ans plus tard, j'ai encore des difficultés à comprendre l'anglais, surtout les accents américains triste .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
claudius



Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 284
Lieu: Bucarest

Messageécrit le Wednesday 27 Dec 06, 1:17 Répondre en citant ce message   

Pour rebondir sur ce que disait ramon, l'anglais a cette difficulté (mais qui est aussi intéressante) d'être une langue qu'il faut vraiment aller voir comment des locuteurs maternels de cette langue la parlent (je ne veux pas dire qu'il ne faut pas le faire pour les autres langues, mais ce trait me paraît plus marqué pour l'anglais) : on ne se rend compte de la véritable prononciation de l'anglais seulement dans un pays anglophone.
Je pense qu'il est néanmoins incontestable que l'anglais, au niveau structurel, s'est considérablement simplifié par rapport aux autres langues indo-européennes, tellement que j'ai lu que certains linguistes voulaient la classer parmi les langues isolantes avec le chinois !! moqueur Mais la richesse de l'anglais (et donc une des difficultés) est son vocabulaire : premièrement par l'étymologie variée : latine, scandinave, germanique, celte etc ... (ce qui entraîne souvent des doublets germanique/latin : to vanish/to disappear ...) mais aussi par la variété de sens des mots, qui est à rapprocher de celle des langues latines.
Finalement, pour donner mon avis personnel, je n'ai jamais trouvé l'anglais très dur à apprendre, et c'est peut-être cela qui en a fait une langue internationale (en aurait-il été de même avec le portugais ou le français par exemple ??). Malgré quelques difficultés qui ne sont pas insurmontables, l'anglais reste une langue relativement facile.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
bcordelier



Inscrit le: 07 Oct 2005
Messages: 190
Lieu: France

Messageécrit le Wednesday 27 Dec 06, 1:50 Répondre en citant ce message   

C'est une vision complètement faussée qu'on a de l'anglais. S'il peut apparaître "facile" à beaucoup, c'est tout simplement parce qu'il nous environne de plus en plus de tous les côtés. Et même si c'est le plus souvent sous son aspect "globbish", nos sociétés en sont abreuvées à longueur de médias, de publicité, de passages dans n'importe quel aéroport, de surf sur le net, de termes sportifs et de tous les vrais et faux nouveaux concepts véhiculés par tous ceux qui ont quelque chose à vendre, etc.

Cette imprégnation finit par aboutir à quelques résultats, dont le premier est que n'importe qui pense que l'anglais est facile parce qu'il est capable d'aligner deux pseudo-phrases sans avoir ouvert une grammaire ou un dico. d'anglais. Personne n'aura cette prétention vis à vis du lingala, japonais ou basque.

Mais comme excellemment rappelé par Ramon, quand on est lâché au milieu de vrais anglais, qui parlent leur langue et non pas l'affreuse soupe internationale, alors là on se rend compte que cette prétendue facilité ne l'est finalement pas davantage qu'en regard de bien d'autres langues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lucas



Inscrit le: 29 Sep 2006
Messages: 113
Lieu: Lausanne

Messageécrit le Thursday 28 Dec 06, 4:14 Répondre en citant ce message   

Vous avez raison, mais je vous rends attentifs au fait que comprendre une conversation entre deux locuteurs natifs est difficile dans toutes les langues...
Donc dire "il est facile de se débrouiller en anglais, mais il est difficile de comprendre deux anglais parler entre eux" n'est pas un argument très percutant pour prouver que l'anglais est une langue "pas si facile que ça".
Et deux allemands, deux russes ou deux chinois, il serait peut-être facile de les comprendre quand ils parlent entre eux?

Question subsidiaire: un anglais qui a passé quinze ans à étudier le français dans des livres à l'école comprendrait-il mieux deux parisiens qui discutent entre eux que Ramon quand il est arrivé à Londres?
Même si la réponse est non, je suis obligé d'avouer que j'ai aussi l'impression que l'accent populaire londonien est plus éloigné de l'accent de la BBC que l'accent populaire parisien n'est éloigné du français de TF1...mais ça c'est parce que le français est ma langue maternelle, tout simplement (à propos, en tant que suisse, j'ai du mal à comprendre des banlieusards parisiens quand ils parlent entre eux).


PS: Ramon, relis attentivement ma phrase à propos de la prononciation de l'anglais, j'ai bien peur que tu m'aies compris de travers...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5









phpBB (c) 2001-2008