Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
croustillon et lacquemant - Cultures & traditions - Forum Babel
croustillon et lacquemant
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Malou



Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 64
Lieu: Olne, province de Liège, Belgique

Messageécrit le Wednesday 08 Nov 06, 18:05 Répondre en citant ce message   

Deux friandises incontournables, deux belgicismes délectables
Le croustillon est une sorte de beignet, sans pomme, ni aucun fruit à l'intérieur, donc une simple boule de pâte à beignet, frite, abondamment couverte de sucre impalpable. Les croustillons sont servis dans un cornet de papier.
Le lacquement est une galette fine et chaude, coupée sur l'épaisseur et tartinée d'une sorte de mélasse épicée (cannelle + ? Mystère, je n'en connais pas la recette)
Avez-vous des équivalences en français?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sisyphos



Inscrit le: 06 May 2006
Messages: 140
Lieu: Bruxelles

Messageécrit le Wednesday 08 Nov 06, 18:40 Répondre en citant ce message   

Voilà les croustillons.



En Flandre on appelle ça smoutebollen, alors que les Hollandais disent oliebollen ou oliekoeken. Mon dictionnaire le traduit par beignet à l'huile. roulement des yeux
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Morand



Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 550
Lieu: Zürich, Sundgau, Alsace, Zuid-Holland,

Messageécrit le Wednesday 08 Nov 06, 19:03 Répondre en citant ce message   

Je me rappele avoir manger des Oliebollen contenant des raisins sec... Hmmm lekkeuuuuuuuuur... on prends 20 kilos à chaque bouchées, c'est tout.

Ma maman me prépare de temps à autres :
- des Swaschkachicheli = beignets de quetsches
- des Aepfelchicheli = beignets de pommes
ils se préparent avec la même pâte à beignet, sucrée donc, mais le côté ludique est que nous les mangeons avec une bonne soupe aux légumes... c'est un plaisir de tremper les beignets sucrés dans la soupe... Hmmm... j'en mange une bonne quinzaine à moi seul...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 796
Lieu: arras

Messageécrit le Wednesday 08 Nov 06, 19:23 Répondre en citant ce message   

les hauts-alpins dégustent le tourton, soit un coussinet de pâte très fine garni de gruyère fondu (ou de tome de chèvre), d'épinards ou d'oignons.
c'est moins sucré mais ça se mange sans faim et sans fin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 765
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Thursday 09 Nov 06, 1:18 Répondre en citant ce message   

Laquemant, spécialité liégeoise. Le nom viendrait de l'employé d'une foire qui aurait laissé son nom à une galette tombée dans le sirop...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Saturday 17 Feb 07, 11:58 Répondre en citant ce message   

azerty a écrit:
les hauts-alpins dégustent le tourton, soit un coussinet de pâte très fine garni de gruyère fondu (ou de tome de chèvre), d'épinards ou d'oignons. C'est moins sucré mais ça se mange sans faim et sans fin.

Les tourtons sont un peu différents des croustillons. Le garnissage se fait avec des pommes de terres, des épinards, du fromage de chèvre ou de la viande hachée. Il y a aussi des tourtons sucrés, fourrés à la pomme, aux pruneaux, à la framboise etc.
Cela dit je suis content de voir que d'autres personnes apprécient ce met délicieux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 17 Feb 07, 13:41 Répondre en citant ce message   

Ces croustillon ressemblent diablement aux pets-de-nonnes français et, là aussi, il y a une légende étiologique : une bonne sœur qui faisait involontairement tomber un peu de pâte dans l'huile à chaque éternuement (oui, j'ai pris l'habitude de dire, par tact, « à vos souhaits » en telle circonstance).

Mais la variante que je trouve la plus prodigieuse est la grecque. Les λουκουμιάδες (loukoumiádes) sont de tels petits beignets d'une pâte assez liquide, frits à l'huile et accompagnés de canelle en poudre, de miel liquide et de noix pilées.

Un de mes premiers souvenir de Grèce (en 1960 à Xylokastro) est une vieille dame en noir (évidemment) qui les préparait dans une minuscule cuisine et les servait dans un petit jardin. Selon la technique banale, elle plongeait sa main dans la pâte puis serrait le poing et prélevait avec une cuiller la petite boule de pâte qui sortait alors pour la jeter dans l'huile.
Quand ils étaient prêts, elle essuyait sa main sur son tablier, puis sur ses cheveux tirés, et apportait l'assiette de beignets avec un grand verre d'eau fraîche. L'aspect général de la dame et du lieu ne correspondaient guère à l'hygiène scandinave mais cette γιαγιά était adorable et je n'en ai jamais mangés de meilleurs …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3122
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Tuesday 05 Jun 07, 23:49 Répondre en citant ce message   

Chacun prendra note de votre putatif cousinage. Celà étant, je vous prie de bien vouloir continuer cette discussion familliale par messages perso (MP).

Vous nous tiendrez au courant de vos découvertes lorsque vous serez d'accord entre vous Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11004
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 06 Jun 07, 9:52 Répondre en citant ce message   

Et en même temps, si vous pouviez vous mettre d'accord sur l'orthographe de ce [lakman], dont on relève sur ce seul fil 4 versions :
* lacquemant - lacquement - laquemant - laquement choqué
A moins qu'il y ait autant d'orthographes que de recettes...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 598
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Wednesday 06 Jun 07, 10:25 Répondre en citant ce message   

C'était la fête dimanche dernier ! Une fête créée de toute pièce: "Tubize plage"... C'est alors l'occasion de se promener et d'y faire des rencontres sympathiques qui autour d'un verre de bière, qui en mangrant beignets de pomme ou croustillons ! Je me suis laissé tenter par quatre petits croustillons ! Rien que le nom et vous vaciller! Cela croustille ! et puis il y a ces odeurs "grasses et sucrées".
Hop ! dix minutes de plaisir à savourer... et j'ai mis la nuit à les digérer ! Malaaaade que j'étais ! Beuhh. C'était bon mais mons estomac est trop délicat et, décidément,ça ne passe pas ! Pas l'habitude non plus.

Les gauffres lacquements, je n'en avais jamais entendu parler jusqu'à ce jour.
Mais, après tout, si l'orthographe n'est pas certaine, n'est-ce pas parce que c'est un nom de famille au départ ! En principe, sans "s" alors. Ensuite, la logique entre en jeu et le nom devient un adjectif.

À Bruxelles, on trouve des biscuits délicieux qui s'appellent "biscuits à la grecque", très sucrés, très collants, de forme rectangle. En réalité, ils n'ont rien à voir ni à faire avec des Grecs ou la Grèce. Son inventeur s'appelait tout simplement "Gracht". Les "biscuits à la Gracht" (célèbe pâtissier en son temps) sont devenus "biscuits à la grecque": laprononciation est fort proche ! ... J'en ai trouvés tout récemment dans cette belle petite ville d'Enghien, en face de l'Église Saint-Nicolas (ville jumelée avec son homonyme français), à deux pas de chez moi (15 Km ).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Thursday 07 Jun 07, 11:56 Répondre en citant ce message   

Les délicieux biscuits que Patrick a trouvés à Enghien s'appellent des "pains à la grecque".
Pour ce qui est de l'origine du mot, j'ai lu quelque part qu'il s'agirait du nom de la rue où se préparaient ces délices: Grachtstraat à Bruxelles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11004
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 07 Jun 07, 12:10 Répondre en citant ce message   

Grachtstraat : rue du canal? Ik wil graag een Gracht!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Thursday 07 Jun 07, 12:39 Répondre en citant ce message   

Voici, José, une explication d'un confiseur bruxellois:
Le pain à la grecque

Le Fossé-aux-Loups appelé aussi le Fossé et en vieux flamand de Gracht ou de Grecht, s'étendait au XVIè siècle de l'est de la Senne aux remparts de la Ville de Bruxelles. A cet endroit s'installa la communauté des frères du tiers ordre. Un jour un frère boulanger d'origine française y est accueilli et pour agrémenter le menu, cuit des baguettes de pain (communément appelées en Belgique "pain français"). Celles-ci, peut-être par hasard, finirent par être roulées dans du gros sucre. Cette nouvelle et délicieuse friandise fut baptisée "bruut van de grecht" (pain du fossé).
Lorsque les troupes françaises occupent Bruxelles, elles traduisent le "Bruut van de grecht" par "pain à la grecque", "traduction" française qui demeurera après l'occupation et sera même utilisée par les néerlandophones qui la traduisent à leur tour par "Griekse brood" ! Cette appellation s'explique également par l'utilisation d'une grecque, un genre de couteau-scie servant à débiter la baguette de pain sucré très friable à certains moments de l'année. Aujourd'hui encore le pain à la grecque est découpé à l'aide d'une grecque. (Ces explications sont fournies par la Maison Dandoy)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11004
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 07 Jun 07, 12:46 Répondre en citant ce message   

Merci felyrops pour ces explications. Le parcours tortueux de l'appellation est impressionnant. Le 1er sens de "gracht" est donc fossé, et non canal?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Thursday 07 Jun 07, 13:12 Répondre en citant ce message   

En effet, encore aujourd'hui la rue Fossé-aux-loups s'appelle en flamand Wolvengracht.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008