Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Yun an nav steredenn - Le jeûne des neuf étoiles - Forum des langues celtiques - Forum Babel
Yun an nav steredenn - Le jeûne des neuf étoiles

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum des langues celtiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Breizhadig
Animateur


Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 877
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Friday 30 Jan 15, 15:11 Répondre en citant ce message   

Je suis tombé sur ça par hasard, c'était une coutume religieuse qui était pratiquée le jour avant Noël où l'on ne mangeait rien du matin jusqu'à l'apparition de neuf étoiles dans le ciel à la nuit tombée.

Citation:
Gwechall goz e oa stank ar re a rae yun an nao steredenn, en dervez araok Nedeleg, hag an dra-se a oa chom hep tamm, n'eo ket hepken betek dek pe unnek eur diouz ar beure, evel ma raer bremañ met betek ar pardaez, ken a veze gellet konta nao steredenn en oabl.

Nak-hen e tlee beza eun dra gaer da noz Nedeleg, pa veze kaset ar vugaligou da gousket, gwelet an tad, ar vamm, ar vugale vrasa hag ar zervicherien o vont er maez da zellet ouz ar stered o sevel en oabl, an eil goude eben, hag o tont, dal m'o deveze gellet konta nao, d'ar red, d'an ti, da gemeret o fred, laouen da veza gellet diskouez en doare-ze, o anaoudegez vat d'ar Mabig Doue a oa ganet evito da genvel an nozvez vras-se.

Mariana Abgrall, Feiz Ha Breiz, 1942, p. 146
Consulter

Citation:
Traduction

Autrefois, il y a très longtemps, le jeûne des neuf étoiles était très pratiqué, la journée avant Noël, on ne mangeait pas un morceau, ce n'était pas jusqu'à dix ou onze heure du matin, comme on le fait aujourd'hui, mais jusqu'au crépuscule, jusqu'à ce qu'on voit neuf étoiles dans le ciel.

Ça devait être une belle chose la nuit de Noël, quand on envoyait les enfant se coucher, voir le père, la mère, l'ainé des enfants et les serviteurs sortir pour regarder les étoiles se lever dans le ciel, l'une après l'autre, et arrivant, jusqu'à ce qu'on puisse en compter neuf, courant à la maison pour prendre leur repas, heureux d'avoir pu montrer de cette manière leur reconnaissance envers l'Enfant de Dieu qui était né pour eux en cette belle nuit.

D'autres ont entendu parler de cette coutume? Ça semblerait être surtout en usage dans le Léon et le Morbihan.

D'ailleurs pour le Morbihan, j'ai trouvé sur Internet un livre qui disait que la croyance voulait que celui qui avait fait le jeûne des neuf étoiles pouvait, lors de la messe de minuit, voit l'Ankou toucher du doigt les personnes qui allaient mourir dans l'année. Pour lire l'extrait, c'est ici.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Sunday 01 Feb 15, 1:00 Répondre en citant ce message   

Et comme le ciel breton est toujours très clair, certaines années il fallait jeûner jusqu’à Pâques !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig
Animateur


Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 877
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Sunday 01 Feb 15, 1:26 Répondre en citant ce message   

Quoi que l'hiver les nuits sont assez dégagées, plusieurs fois le soir je me suis fait la remarque que le ciel était bien dégagé alors que la journée avait été bien pourrie, et ça, c'est rageant!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Sunday 01 Feb 15, 1:50 Répondre en citant ce message   

Chez certains Bretons, les nuits tout paraît très clair. C’est les matins qui sont beaucoup plus embrumés…

(P. S. Ceci dit ça m’agace moi-même que l’on se moque toujours du temps breton, aux ciels magnifiques. Mais là j’ai pas pu m’empêcher !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 557
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Saturday 07 Feb 15, 13:59 Répondre en citant ce message   

Visant Seité parle dans son autobiographie Ar marh reiz d'un "yun a zeiz steredenn" (jeûne de sept étoiles) mais cela concerne le Carême et non la Veille de Noël pour laquelle il ne rapporte pas de telles pratiques :
Citation:
Va zad-koz avad e-noa anavezet eur horaiz rustoh c'hoaz eged on-hini. Klevet em-eus bet va zad o komz euz eur "yun a zeiz steredenn". Ne veze debret netra e-doug an deiz, ken na veze gellet konta seiz steredenn en oabl, d'an abardaez. Beteg neuze e veze great kovig-moan, en despet da labouriou kaled an deiz, hag an dra-ze e-pad daou-ugent devez. Eaz eo kompren neuze gand pegement a laouenidigez e veze digemeret deiz santel ar Zul-Fask hag a lakee fin d'eur seurt pinijenn.
Traduction :
Citation:
Mon grand-père avait pourtant connu un carême encore plus rude que le nôtre. J'ai eu entendu mon père parler d'un "jeûne de sept étoiles". On ne mangeait rien durant le jour, jusqu'à ce qu'on puisse compter sept étoiles dans le ciel, au soir. Jusque alors on restait à jeun, en dépit des durs travaux du jour, et cela pendant quarante jours. Il est alors facile de comprendre avec quelle allégresse on accueillait le saint jour du Dimanche de Pâques qui mettait fin à une telle pénitence.

J'avais bien lu quelque chose sur le jeûne des neuf étoiles dans l'excellent livre de Daniel Giraudon Du Soleil aux étoiles :
http://danielgiraudon.weebly.com/du-soleil-aux-eacutetoiles.html
Je l'aurai sous la main le week-end prochain et je pourrai recopier les textes bretons qu'il cite à propos de cette pratique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig
Animateur


Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 877
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Saturday 07 Feb 15, 14:44 Répondre en citant ce message   

Super! Ça serait intéressant de savoir pourquoi ce lien du jeûne avec les étoiles, à voir un lien avec l'étoile du berger vu par les Rois Mages? Ou une pratique païenne adaptée?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 557
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Saturday 07 Feb 15, 16:57 Répondre en citant ce message   

Moi, ça me faisait penser au sabbat dont la fin est marquée par l'apparition de trois étoiles dans le ciel, le samedi soir. Le parallèle me semble valable car lorsqu'il est observé avec rigueur, le sabbat est un jour de forte contrainte religieuse, comme peut l'être un jeûne complet.

Ce qui est étrange dans ce jeûne des neuf étoiles, c'est que la Veille de Noël est normalement un jour gras et non un jour de jeûne. Plutôt qu'une survivance du paganisme, j'y vois une marque du catholicisme particulièrement austère du Léon qui avait réussi à remplacer d'autres fêtes joyeuses par des manifestations de piété :
Citation:
Deiz meurlarjez, soñj am-eus, e veze gwelet e bourk Kleder eur vaskaradenn bennag, med neubeud-kenañ. E Bro-Leon, galloud ar veleien a gasas ar hiz-se da 'fall, ablamour d'an dizurziou a oa, er fin, deuet d'he heul.
Savet e oa bet e peb iliz ar pez a veze anvet "les quarante heures" : daou-ugent eurvez a adorasion dirag Sakramant an Aoter evid digoll dizurziou an deveziou-ze : ar zul, al lun hag ar meurz, gand salud ar Zakramant evid echui peb devez.
Traduction :
Citation:
Le Mardi Gras, je m'en souviens, on voyait un mascarade quelconque au bourg de Cléder, mais c'était bien peu de chose. En Léon, le pouvoir des prêtres fit tomber en désuétude ces façons-là, à cause des désordres qui, à la fin, était venu à leur suite.
On avait institué dans chaque église ce qu'on appelait "les quarante heures" : quarante heures d'adoration devant le Sacrement de l'Autel pour compenser les désordres de ces jours-là : le dimanche, le lundi et le mardi, par le salut du Sacrement à la fin de chaque jour.
(Visant Seité Ar marh reiz)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig
Animateur


Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 877
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Saturday 07 Feb 15, 17:26 Répondre en citant ce message   

Mais quelle bande de joyeux lurons dis donc! C'est pire qu'a Tintagel!

Juste pour rire: http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftq_J.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 557
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Sunday 08 Feb 15, 13:18 Répondre en citant ce message   

Sur la disparition en Bretagne de croyances ou de rites archaïques (vestiges du paganisme ou du catholicisme d'avant la Contre-Réforme) sous l'influence du clergé, on peut aussi regarder cet épisode-ci :
http://www.wideo.fr/video/bff4931886as.html
Et puis, en digne passéiste grognon, j'aime mieux la saison 1 !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 557
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Monday 16 Feb 15, 0:34 Répondre en citant ce message   

Dans son livre Du Soleil aux étoiles, Daniel Giraudon donne l'extrait de Feiz ha Breiz par lequel tu a ouvert ce fil et le premier passage de Ar marh reiz que je t'ai cité. De ses propres collectes, il donne les trois formules suivantes :

En trégorrois :

Deiz Gwener ar Groaz
A yunfomp holl, bihan ha bras
Betek ur bugel en e gawell, a nevo graet nav blejadenn
Hag ar re gozh a yune betek o devoa kontet nav steredenn

Le vendredi saint,
Nous jeûnerons tous, grands et petits,
Jusqu'à ce qu'un bébé dans son berceau ait poussé neuf cris
Et les anciens jeûnaient jusqu'à ce qu'ils aient compté neuf étoiles

En vannetais :

En nemb e iun d'én naù stiren,
En des perpet é houlen


Celui qui fait le jeûne des neuf étoiles
Voit sa demande toujours exaucée.

En gallo :

Pour trouver des nids d'oézé
I' faou jeûner la veille de Noué


Pour trouver des nids d'oiseau
Il faut jeûner la veille de Noël


En tout cas, les Gallos attendent de la jeûne de Noué (c'est Daniel Giraudon qui donne cette expression) un bénéfice bien plus prosaïque que de savoir qui doit mourir dans l'année !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 557
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Thursday 15 Oct 15, 18:34 Répondre en citant ce message   

En dépouillant la collecte faite par Christiane Fer à Cléden-Poher, je me suis rendu compte que le jeûne des neuf étoiles y était observé, mais pour le Vendredi Saint, et non la veille de Noël.

À écouter ici :

– "Deiezh Gwener ar Gr(o)as / Yun an dud, bihen ha bras"
– Ha gwraet vis(e) ?
– Ah ya 'ha ! Ola ! Oh ya !
– Ah ya ho ! Partoud, partoud…
– Seizh eee… Ken vis(e) gwel(e)t an naw steredenn, deus an noñs


– Le jour du Vendredi Saint, les gens jeûnent, petits et grands
– Et on le faisait vraiment ?
– Ah oui bien sûr ! Hola ! Oh oui !
– Ah oui oh ! Partout, partout...
– Sept euh... Jusqu'à ce qu'on voyait les neuf étoiles, le soir
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum des langues celtiques
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008