Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
martyr (français) / μάρτυς [martus] (grec) - Le mot du jour - Forum Babel
martyr (français) / μάρτυς [martus] (grec)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 10:37 Répondre en citant ce message   

Le martyr désigne "celui qui a souffert la torture et la mort pour attester la vérité de la religion chrétienne" : ce terme apparaît au XIe siècle.

Ce terme vient du grec μάρτυς (μάρτυρος) qui signifié à l'origine : témoin.

Le Trésor de la langue française donne cette définition :
Personne à qui on a infligé des supplices et/ou la mort parce qu'elle a refusé d'abjurer sa foi,
par extension : Personne à qui on a infligé des supplices et/ou la mort pour une cause, un idéal

Le terme français vient du latin ecclésiastique. En ancien français, on employait le terme martre que l'on retrouve dans le nom de lieu : Montmartre : le mont des martyrs.
Le "mont Martre" (appelé plutôt butte Montmartre) est le point culminant de la ville de Paris (130 mètres).

La martre (animal) est issu du germanique.

On distingue le martyr (l'homme), la martyre (la femme) du martyre qui désigne le supplice, la souffrance (ce nom est masculin).


En grec moderne , les "témoins de Jéhovah" se traduisent par : Μάρτυρες του Ιεχωβά (les martyrs de Yéhovah)
μάρτυρας : témoin, martyr
ψευδομάρτυρας : faux témoin

Et en arabe : شهود يهوه. Le terme utilisé a le sens de témoin et de martyr :

شهيد‎ šahīd : témoin, martyr & pluriel : شُهَدَاء šuhadāʾ

Shahid est aussi un prénom musulman (surtout porté au Pakistan, en Inde).
C'est l'un des noms d'Allah : الشهيد Ash-Šahīd : le témoin (celui qui voit tout).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 11:11 Répondre en citant ce message   

Il est intéressant, je crois, de noter à cette occasion qu'une victime de guerre musulmane est toujours un "martyr", ce qui est bien une preuve de plus, s'il en fallait, que toute action guerrière menée par un musulman est "sainte", c'est à dire motivée par la religion...
Autrement dit, le syntagme "guerre sainte" est, en arabe, pléonastique. Qu'une guerre soit autre chose que sainte n'est pas concevable.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 11:25 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Qu'une guerre soit autre chose que sainte n'est pas concevable.

On ne peut donc concevoir en arabe une action purement militaire ?
Quel est le caractère "saint" d'une guerre entre pays ou groupes musulmans, entre chiites ou entre sunnites par exemple ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 11:27 Répondre en citant ce message   

Les guerres de religion sont saintes "au carré", si je puis dire !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 11:42 Répondre en citant ce message   

"Martyr" en français est fortement associé à "martyriser" et donc à une façon horrible de mourir pour sa foi, voire pour sa patrie. Personne ne met dans "martyr" la connotation de "témoin" qui est celle de l'étymon.
En arabe, au contraire, "chahid" est vraiment le témoin, nul arabophone musulman ne l'ignore puisqu'il utilise quotidiennement le verbe de base témoigner, attester, dans la "chahada", "j'atteste qu'il n'y a de dieu que Dieu et que Muhammad est son prophète".
Je pense donc que la traduction chahid = martyr est un peu trompeuse.
Cela dit, nous avons en France même de nombreuses plaques "aux martyrs de la Résistance", etc., ce qui n'implique pas un coté religieux.
Je ne sais pas si les nombreuses victimes musulmanes embrigadées dans les troupes françaises pendant les deux premières guerres mondiales, qui n'étaient pas des guerres saintes, sont aussi appelées "chahid". Je crois que non.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 11:43 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Quel est le caractère "saint" d'une guerre entre pays ou groupes musulmans, entre chiites ou entre sunnites par exemple ?

Détruire l'hérésie supposée de l'autre, c'est un acte saint.
Gott mit uns !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 13:54 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Cela dit, nous avons en France même de nombreuses plaques "aux martyrs de la Résistance", etc., ce qui n'implique pas un coté religieux.

Non, certes, mais ceux-là sont morts martyrisés, torturés, oui. Et aussi probablement parce qu'ils étaient animés par une foi, la Résistance, avec sa majuscule personnificatrice révélatrice. On ne parle pas des martyrs de la Grande Guerre ni des guerres napoléoniennes, par exemple, et pourtant...

Pour revenir à la guerre, qui serait assez idiot pour y partir et y mourir si elle n'était déclarée, d'une façon ou d'une autre - par quelque "autorité" terrestre bien abritée - sainte, sacrée, voulue par Dieu et garantie du Paradis ?

Traduire chahid par "martyr" ou "témoin" ne change pas grand chose et revient au même. Une victime de guerre musulmane n'est jamais une banale victime de guerre tout court.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 14:42 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
embatérienne a écrit:
Cela dit, nous avons en France même de nombreuses plaques "aux martyrs de la Résistance", etc., ce qui n'implique pas un coté religieux.

Non, certes, mais ceux-là sont morts martyrisés, torturés, oui. Et aussi probablement parce qu'ils étaient animés par une foi, la Résistance, avec sa majuscule personnificatrice révélatrice. On ne parle pas des martyrs de la Grande Guerre ni des guerres napoléoniennes, par exemple, et pourtant...

Les soldats de la Première guerre mondiale se qualifiaient de martyrs. Les plus croyants pensaient même, encouragés en cela par leurs aumôniers, qu'ils expiaient leurs péchés par leurs souffrances.

Citation:
Pour revenir à la guerre, qui serait assez idiot pour y partir et y mourir si elle n'était déclarée, d'une façon ou d'une autre - par quelque "autorité" terrestre bien abritée - sainte, sacrée, voulue par Dieu et garantie du Paradis ?

Il y a aussi le goût de l'aventure, le patriotisme... Sans compter que depuis Napoléon et la conscription, on ne leur demande pas leur avis aux soldats !
N'oublions pas les brigatistas ; ils ne cherchaient aucun paradis, ils voulaient la justice sur terre et apporter leur soutien à un gouvernement légal, démocratiquement élu et menacé par des putschistes.

Citation:
Traduire chahid par "martyr" ou "témoin" ne change pas grand chose et revient au même. Une victime de guerre musulmane n'est jamais une banale victime de guerre tout court.

En tous cas pour moi, le fou qui se fait sauter et entraine avec lui dans la mort une bonne vingtaine de personnes ou celui qui tire sur des gens désarmés est un fou et un criminel, point.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 15:47 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Je pense donc que la traduction chahid = martyr est un peu trompeuse.

En grec moderne, le terme μάρτυρας s'emploie, me semble-t-il aussi bien pour le témoin que le martyr.
L'arabe shahid qui signifie "témoin" est-il employé pour désigner les martyrs chrétiens par les chrétiens arabes ?

Est-ce "trompeur" ? Je pense pas que le terme ne convient pas vraiment. C'est tout le problème que pose la traduction et la perception d'un mot dans d'autres langues.

Mais tout dépend du contexte. Et il est intéressant de noter qu'un terme n'est peut-être pas perçu de la même façon dans une autre langue.
Surtout quand nous avons dans une langue deux termes pour un seul terme dans l'autre langue.
(je pense à la différence entre "démocratie" et "république" qui, en grec n'a qu'un seul mot : démocratie)

Le terme martyr en français est très fort (cela évoque l'idée d'un être martyrisé, qui a souffert, et on ne pense pas à l'idée de "témoin").
Peut-être qu'il n'est pas aussi fort pour un Grec ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 16:02 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Quel est le caractère "saint" d'une guerre entre pays ou groupes musulmans, entre chiites ou entre sunnites par exemple ?

Embatérienne a écrit:
Détruire l'hérésie supposée de l'autre, c'est un acte saint.

Effectivement, avec la religion il y a souvent les "bons, vrais et purs" contre les hérétiques ...

Mais dans le cas, un parmi d'autres, de l'opération lancée par Saddam Hussein au Koweit en 1990, où est le caractère saint ou religieux ?
Les motivations ont à voir, me semble-t-il, avec des intérêts très concrets :
- dettes de l'Irak envers le Koweït et l'Arabie Saoudite suite à la guerre avec l'Iran
- revendications territoriales (assez légitimes au vu de l'Histoire)
- attrait des champs pétroliers
C'est assez étonnant de mettre du "saint" là où a priori il n'y en a pas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 16:19 Répondre en citant ce message   

Je ne pense pas que personne ait prétendu qu'il y avait un caractère saint, ni même religieux, dans la guerre de l'Irak contre le Koweït. Du reste, l'Irak de Saddam était un état laïque, multiconfessionnel. On se rappelle que le ministre des Affaires étrangères était chrétien.
Maintenant, peut-être que pour encourager les soldats, du moins es musulmans, on leur a quand même fait miroiter que le soir même, s'ils tombaient au champ d'honneur, ils pourraient coucher avec 72 houris aux grands yeux, ce qui est le sort promis au Chahid ! Ça motive !
La question s'est posée de savoir à quoi avait droit la Chahida ? Amis de l'égalité entre les sexes, ne lisez pas la réponse de son éminence Cheikh Abd Allah ibn Djabrine:
Citation:
« Ce nombre concerne spécifiquement les hommes car la femme ne pourra avoir au paradis qu’un seul époux. Cela lui suffit, la réjouit et la dispense du besoin d’un surplus...

La femme musulmane ne se laisse pas influencer par les partisans de la licence car elle sait qu’elle n’est pas comme les hommes dans sa nature et sa constitution telles que créées par Allah. Elle ne formule pas d’objection à l’encontre des sentences d’Allah et ne les désapprouve pas. Bien au contraire, elle accepte ce qu’Allah décrète à son sujet. En effet, de par sa nature pure, elle sait qu’elle ne peut pas épouser en même temps plus d’un homme. En outre, étant donné qu’une fois au paradis, elle aura tout ce qu’elle désirera, elle n’a pas besoin d’engager ici-bas une discussion sur les bienfaits du paradis et la récompense qu’Allah lui y aurait choisie. En vérité, Allah ne fait de l’injustice à personne. Si une femme mérite de faire partie des pensionnaires du paradis, elle est concernée au même titre que l’homme par les propos du Très Haut : «On fera circuler parmi eux des plats d' or et des coupes; et il y aura là (pour eux) tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux;" - et vous y demeurerez éternellement.» (Coran, 43 : 71).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 16:22 Répondre en citant ce message   

Une petite précision :
Même si les deux mots ont plus ou moins le même sens, relevant de la même racine, l'arabe s'efforce de distinguer formellement شهيد šahīd "martyr" de شاهد šāhid "témoin".
(En arabe aussi la longueur des voyelles a son importance.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 16:22 Répondre en citant ce message   

@ Embatérienne :
Ma mention de la guerre Irak-Koweït faisait écho à ce que disait Papou JC plus haut :
- Qu'une guerre soit autre chose que sainte n'est pas concevable
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 16:29 Répondre en citant ce message   

Je doute que l'Irak ait considéré comme un guerre son raid éclair sur le Koweit. Il faudrait relire les journaux de l'époque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 07 Jul 15, 16:32 Répondre en citant ce message   

Si ce n'était pas une guerre ni une opération militaire, de quoi s'agissait-il ?
Ce serait intéressant de voir quel terme était employé par les journaux arabophones.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008