Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
succube (français) / incubo (italien) / cubare (latin) - Le mot du jour - Forum Babel
succube (français) / incubo (italien) / cubare (latin)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11052
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 15 Dec 15, 13:01 Répondre en citant ce message   

- Da una parte quelli che Marine Le Pen chiama i succubi della «globalizzazione», dall’altra i «patrioti».
= D'un côté ceux qui, selon elle, se sont soumis à la mondialisation, de l'autre les "patriotes".

[ La Stampa - 15.12.2015 ]


Italien succubo (masc.) / succube (masc./fém.)
- RELIG succube
- FIG victime - esclave

essere succube di qcn : être sous la coupe / l'emprise de qqn

Le Zanichelli ne donne que la forme succube tandis que Treccani propose succubo en précisant "ou succube" (= forme influencée par le français).
Les deux termes sont des proparoxytons [ sùccubo / sùccube ].


ETYMOLOGIE [ Treccani ]
- du latin succŭba (masc./fém.), composé de sub- et du thème de cubare (= gésir / être couché), donc littéralement qui se soumet à une autre personne dans un rapport sexuel (= venereo : lire le MDJ vénérien / Vénus)
noté comme féminin -voir Ovide- en référence à une femme adultère et masculin -en latin tardif, voir Prudence, poète latin chrétien- en référence au jeune Hyacinthe aimé, pour sa beauté, par Apollon


De la même racine, en italien :

Italien incubo [ / ìncubo / ]
1. cauchemar
2. (occult.) incube
être démoniaque ou génie maléfique qui, selon d'antiques croyances mythologiques, opprime la personne pendant son sommeil, notamment si elle a la fièvre, lui donnant une senstion de suffocation ou "s'unissant charnellement" avec elle

du latin tardif incŭbus (= être qui se couche sur le dormeur), dérivé du thème d'incubare (= être couché sur)


On retrouve en français :

- incube
THÉOL. démon masculin, supposé abuser des femmes durant leur sommeil [P. oppos. à succube]

- succube
THÉOL. [P. oppos. à incube] démon qui prend l'apparence d'une femme pour avoir des relations sexuelles avec un homme
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 695

Messageécrit le Tuesday 15 Dec 15, 14:18 Répondre en citant ce message   

D'après la légende, Merlin était le fils d'une mortelle et d'un incube.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2276

Messageécrit le Tuesday 15 Dec 15, 15:46 Répondre en citant ce message   

L'incube survit dans le folklore antillais, sous le nom de dorlis. Il rôde la nuit et s'en prend aux femmes.
Pour s'en défendre, il faut fermer hermétiquement sa maison, ne pas laisser passer un seul rayon de lune...
Il est une bonne explication des grossesses surprise...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10432
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 15 Dec 15, 19:02 Répondre en citant ce message   

Dans cette petite famille, les mots français plus usuels couver, couveuse et incubation.
Et aussi concubin et concubinage, incomber et succomber.
Le moyen français a connu cubicule "chambre". L'espagnol cubículo "alcove" est toujours vivant. Son synonyme alcoba est d'origine arabe.
Mais il n'est pas impossible que cubare soit lui aussi d'origine sémitique. Auquel cas les deux mots pourraient bien avoir un ancêtre commun.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11052
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 21 Dec 15, 11:34 Répondre en citant ce message   

On a incomber en français, il existe également incumbent en anglais.

- incumbent prime minister and PP leader Mariano Rajoy.
= Mariano Rajoy, Premier Ministre sortant et chef du Parti Populaire.

[ The Daily Telegraph - 21.12.2015 ]


Royaume-Uni incumbent (adj.)
- (person: current, in office) (d'un poste) titulaire
- (sur un poste, une fonction...) en place - en fonction
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10432
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 21 Dec 15, 11:46 Répondre en citant ce message   

C'est juste.
J'ajouterai que l'anglais incumbent sert aussi à traduire les expressions "il vous incombe de ..., il vous appartient de ..." qui se disent en anglais it is incumbent on / upon you to ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11052
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 21 Dec 15, 11:53 Répondre en citant ce message   

C'est juste ! Cette forme (= it is incumbent on / upon you to ...) ne m'est pas très familière.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11052
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 06 Jan 16, 11:34 Répondre en citant ce message   

décubitus
- MÉD. et MÉD. VÉTÉR. - position du corps au repos lorsqu'il est allongé sur un plan horizontal
- P. ext. - escarres qui apparaissent, dans un cas de décubitus prolongé, aux endroits qui touchent le lit (par suite de frottements)

Empr. au lat. méd. decubitus (1620 ds Latham), formé sur le rad. du supin du lat. class. decumbere « se coucher ». [ TLFi ]

Lire le Fil Étymologie des noms de maladies et autres pathologies.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10432
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 29 Aug 20, 16:09 Répondre en citant ce message   

Citation:
ETYMOLOGIE [ Treccani ]
- du latin succŭba (masc./fém.)

Je ne vois nulle part que ce mot latin, qui signifiait "concubine", ait pu être masculin. Que le signifié ait pu être un homme, c'est probable. Mais il ne faut pas confondre genre et sexe.
En revanche le mot français succube est bel et bien masculin, en dépit de l'étymon latin et en dépit de l'apparence féminine de la créature en question. C'est curieux ce changement de genre...

J'ai peut-être une explication : nous avons là une preuve de plus de la malheureuse confusion entre les genres masculin et neutre dans le passage du latin au français. Ce succube français, plus qu'un mot masculin, est probablement un mot neutre utilisable pour des signifiés des deux sexes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3528
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 29 Aug 20, 18:33 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Citation:
ETYMOLOGIE [ Treccani ]
- du latin succŭba (masc./fém.)

Je ne vois nulle part que ce mot latin, qui signifiait "concubine", ait pu être masculin. Que le signifié ait pu être un homme, c'est probable. Mais il ne faut pas confondre genre et sexe.

Gaffiot le fait masculin dans le sens de cinaedus.
Dans ce cas-là, le mot doit être du masculin, comme nauta, poeta ou advena. Ça se verrait avec un adjectif.
Glossophile aura sûrement plus à dire là-dessus.

Citation:
Le mot succuba, chez Apulée déjà (Les Métamorphoses, 5, 28 ; 10, 24), est féminin et désigne la rivale, l'usurpatrice (il a à peu près le même sens qu'aemula). Mais chez l'auteur chrétien Prudence, au IVe siècle, dans son Livre des couronnes, le même succuba devient masculin pour désigner le jeune Hyacinthe aimé par Apollon. Il prend donc clairement le sens de « cinède » : « Bientôt ce dieu infâme [Apollon] pleura celui que son disque pesant avait tué et il métamorphosa son mignon [succuba] en fleur » (10, 191-192).

https://books.google.fr/books?id=KNu5CgAAQBAJ&pg=PT112#v=onepage&q&f=false
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10432
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 29 Aug 20, 19:06 Répondre en citant ce message   

Ah oui, tu as raison. (Manque de sommeil...)
Reste le problème du genre unique en français. C'est paradoxal : un mot de genre féminin pouvant désigner en latin un être de sexe masculin, et son descendant français de genre masculin désignant uniquement (sauf erreur) un être de genre féminin ! C'est le monde à l'envers !

Nous avons vu un cas similaire avec goule, mais là, on dit bien LA goule.

Décidément, les démons ont le même problème de sexe que les anges !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008