Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Une remarque de Steve Hewitt sur les particules verbales - Forum des langues celtiques - Forum Babel
Une remarque de Steve Hewitt sur les particules verbales

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum des langues celtiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 642
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Tuesday 27 Mar 18, 15:15 Répondre en citant ce message   

Toutes les variétés du breton présentent des traces des particules verbales a, e, o et ne. Elles sont cependant très souvent soumises à l'élision et ne laissent alors comme trace que la mutation de la consonne initiale du verbe qu'elles précèdent. Nous avions déjà évoqué le cas de la particule négative ne en comparant l'état d'avancement du cycle de Jespersen dans les langues celtiques et en français. Les tentatives de normalisation de la langue bretonne ont toujours collé au français littéraire et ont imposé le rétablissement systématique à l'écrit (et dans l'oral des néo-locuteurs de cette pseudo-norme) de ne et des autres particules verbales. Cependant, Steve Hewitt nous rappelle qu'un autre choix est possible, dans une remarque qui contredit curieusement ceux à qui le gallois sert d'argument d'autorité pour doter le breton d'une norme totalement séparée de l'oral :

A, e, o (é), ne (na) ne sont pas réalisés la plupart du temps en débit normal. Le gallois n'écrit les équivalents a, y, ni que dans les registres les plus formels, alors pourquoi pas le breton ?

"Réflexions et propositions sur l’orthographe du breton", La Bretagne Linguistique, 3, 1986-1987, pp. 41-54

Iwan Wmffre, qui cite Hewitt p.650 de son livre Breton Orthographies and Dialects: The Twentieth-century, ajoute que l'habitude de signaler l'élision de ces particules verbales par une apostrophe au début de chaque verbe conjuguée est à la fois inesthétique ("atrocious") et illogique, puisque ce n'est pas une partie du verbe lui-même qui est élidée.

Cela dit, mêmes les parlers du Centre-Bretagne, très évolués de ce point de vue, conservent de façon sporadique la particule verbale a :

Ar c'herseg zebè (a)naoñ un tamm bihen, pigur ar c'herseg a zrailhè (a)naoñ kwa heñ !
Les chevaux le mangeait un petit peu, puisque les chevaux le déchiquetait quoi hein ! (Kleden)
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2017/01/dow-sort-prad-ar-vouilhenn-hag-tirien.html

Cependant, je ne vois pas de raison d'alourdir la langue écrite en usant de cette particule plus souvent qu'à l'oral. Il serait encore moins sensé de rétablir la particule e, complétement éliminée en Centre-Bretagne, et sa mutation mixte, qui jurerait terriblement dans la langue de ce terroir, où la mutation par lénition de la particule a est généralisée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Buidheag



Inscrit le: 13 Jun 2016
Messages: 92
Lieu: Dùn Èideann

Messageécrit le Wednesday 18 Apr 18, 15:26 Répondre en citant ce message   

Intéressant !

J’ajoute que l’irlandais normalisé continue d’écrire le « ag » qui accompagne le gérondif tandis que le gaélique écossais normalisé marque l’élision devant les consonnes, figurée par une apostrophe.

Exemple pour « je chantais » (littéralement : étais je à parlant)

Irlandais : Bhí sé ag caint
Gaélique écossais : Bha è a' cantainn

Pour l’irlandais, je ne sais pas, mais pour le gaélique écossais, je confirme que bien souvent, les Gaels ne la prononcent pas à l’oral.

Remarque du même ordre pour do qui devient d' dans certain cas, ex. An d'fhuair thu e au lieu de An do fhuair thu e (L'as tu obtenu?)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 642
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Thursday 19 Apr 18, 16:04 Répondre en citant ce message   

Buidheag a écrit:
Pour l’irlandais, je ne sais pas, mais pour le gaélique écossais, je confirme que bien souvent, les Gaels ne la prononcent pas à l’oral.

Parles-tu ici du g de ag ou de toute la particule ?

Sinon, pour le cas de an d'fhuair thu, je comprends mal l'orthographe du gaélique, mais il me semble que le groupe de lettres fh est de toute façon entièrement muet, est-ce bien la cas ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Buidheag



Inscrit le: 13 Jun 2016
Messages: 92
Lieu: Dùn Èideann

Messageécrit le Wednesday 25 Apr 18, 12:57 Répondre en citant ce message   

Dans le cas du gaélique écossais, de toute la particule devant les consonnes: on écrit Bha è a' cantainn, mais quand ils parlent, on entend Bha è cantainn. En revanche, on continue d'entendre le 'g' de la particule devant les voyelles: on écrit Tha mi ag òl (je bois) mais on entend Tha mi 'g òl

Pour le cas de an d'fhuair thu, en effet, le groupe de lettres fh est muet. Mais du coup, on entend 'an d'uair' au lieu de 'an do uair' car le 'o' est mangé. Et on trouve les deux orthographes: an do fhuair et an d'fhuair.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum des langues celtiques
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008