Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
El Boughi : arabe classique ? dialectal ? les deux ? - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
El Boughi : arabe classique ? dialectal ? les deux ?

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Hyacinthe



Inscrit le: 24 Sep 2017
Messages: 6
Lieu: Metz

Messageécrit le Sunday 24 Sep 17, 1:48 Répondre en citant ce message   

El Boughi est la pièce du "Chi3r el melhoun" la plus célèbre à Constantine (Est algérien). C'est une histoire d'amour impossible à la fin tragique puisqu'elle se termine par la mort des deux amants (Djaballah se fait poignarder alors qu'il déclame son amour pour Nedjma, femme mariée, en pleine fête de circoncision du fils de cette dernière. En assistant à la scène, Nedjma se jette de la balustrade donnant sur la cour, avec son fils dans les bras. Ce serait une histoire vraie ayant eu lieu vers les années 1840 à Constantine).

Cela dit, j'aimerais savoir si celle-ci est composée en arabe dialectal ou en arabe classique, ou les deux (si oui, dans quelle mesure).

Je laisse ceux qui maîtrisent l'arabe en juger. Je serais très reconnaissant qu'on me réponde.

Partie 1

https://www.youtube.com/watch?v=g1sC71J9Twc

Partie 2

https://www.youtube.com/watch?v=pNJYwNifSu0

Le texte se trouve en description.

Je vous remercie d'avance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 24 Sep 17, 8:47 Répondre en citant ce message   

En regardant les parties de texte données sur
http://brached.blogspot.fr/2012/02/el-boughi-de-la-passion-au-suicide.html
On voit qu'il y a pas mal de tournures propres au dialectal, comme les conjugaisons avec rani, rak,... mais l'ensemble paraît quand même assez soigné comme registre de langue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hyacinthe



Inscrit le: 24 Sep 2017
Messages: 6
Lieu: Metz

Messageécrit le Sunday 24 Sep 17, 14:03 Répondre en citant ce message   

Merci de m'avoir répondu

Je poste ci-dessous une partie du texte :

Citation:

و انا بالبغية تقوى غرامي

أهلكني يا سابغ الشفر

نتبع في مرضك والع

بعد ما رقدت همومي

وتبت على الاريام والخمر

قلت انا لله راجع

الليلة بثتي سلامي

و جاء ليا مرسول بالخبر

حدثني بلفظ الشنايع

عدت نخمم في نجامي

و ها في العقل ولا وجد صبر

سقطوا من عيني لمدامع

والعقل يغدى ليه وسايع

الله يا سود الريامي

يا من يفهم دا الجواب يصنت ليا

نعلمكم ما يصير على كحل الحاجب

عدينا زهو أنا و ولفي في الدنيا

لا يلزم بي نحبس عن أمري يا صاحب

نعلمكم قصتي وسبايب دا النفية

هودت للبستان نغسل عقلي طارب

نلقى جماعة زاهيين نادوا علي

حلفوني باليمين جزت لقداهم نزارب

نلقى خوذ مشهرين وصفرة منشية

كلهم متماثلين ولاد مضارب

كل آخر اجبد سالف ولفه يا خويا

و انا الممحون صار دمعي يسكب

فزيت فالحين زدت لعبوا رجليا

غيبت على اقداهم وجزت للزينة زارب

قلتلها جيتك بغيظ ناري مقدية

تعطيني ما يوالم ويناسب

قالتلي والله ما يفيدك بخلف القطايع

اديها وافخر على جميع من يصحب

ظفرتها لي بالجوهر النفوسي من غاية

حطت فيها حجرتين كالبرق اللاهب

دربتها لي بالحزام لن وصلت ليا

كمثل الثعبان صرت نمشي و نزارب

حين وصلت شور الرجال لا لوم عليا

قالوا لي وين غبت عنا يا صاحب

قلت لهم ابطل منامي

و هدف ليا فكر كالبحر

جاني بالموجات دافع

بحر الحب غليلي طامي

و سالف نجمة سابغ الشفر

لن دهشوا ذوك الربايع

انذرني من الزهو ينامي

أكمي سري حتى أنا نوجد الخبر

راك انعمت يا الطايع

طهرت ما كان من كلامي

وراهم قبلك صرفة الخداع

نتقول روحك ذا سوايع

ليغدى لحمك وزايع

الله يا سود الريامي

لمن راد الله فراقها جا في الظمر

مدة ثلاث سنين

غريب جاي على البلدي

بعتتني زاود للمرفع الخاطر
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 188

Messageécrit le Friday 29 Sep 17, 22:11 Répondre en citant ce message   

Ce poème est composé dans un arabe tout ce qu'il y a de plus dialectal, j'ai relevé seulement deux classicismes : "kamathli" (aussi le mot حجرة employé au duel, ce qui n'est en théorie pas possible dans la plupart des parlers maghrébins)
La conjugaison suit les règles de l'arabe dialectal:
فزّيت [class. فزّت]
نمشي [class.أمشي]
Beaucoup d’occurrences du Gaf [class.Qaf]: "gaaletli" elle me dit, "barag" tonnerre, "fraag" séparation, etc...
Emploi de mots/tournures uniquement dialectale:
راك tu étais [class.رأكَ regarde-toi]
خمّم réfléchir [class.خمّن penser, deviner]
صنّط écouter [class. نصّت]
ولف la chose dont on est habitué, comprendre la bien-aimé [racine أ ل ف]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hyacinthe



Inscrit le: 24 Sep 2017
Messages: 6
Lieu: Metz

Messageécrit le Saturday 30 Sep 17, 21:24 Répondre en citant ce message   

Merci Qassim.
La question s'est posée à moi du fait que je n'y comprends pas grand chose. D'après des commentaires lus sur YouTube, c'est aussi le cas d'Algériens ayant l'arabe darija pour langue maternelle.
Serait-il composé dans un dialecte ancien difficilement compréhensible aujourd'hui ? Et est-ce le cas de la plupart des poèmes du Chi3r el melhoun ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 30 Sep 17, 22:58 Répondre en citant ce message   

Sauf erreur, je vois des formes qui semblent indiquer le dialecte libyen ou celui d'Alexandrie. Avec effectivement quelques clacissismes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 188

Messageécrit le Monday 02 Oct 17, 13:40 Répondre en citant ce message   

@Hyacinte

Il n'y a aucune ambiguïté pour savoir si un chant/discours est rédigé en littéraire, c'est notamment la présence ou non de l'i3rab sur la totalité des phrases (pas sur des expressions fixées) et la conformité avec toutes les règles et conventions de l'arabe littéraire. Celle-çi sont tellement nombreuses et différentes de ce qu'on l'a dans les dialectes modernes que n'importe quel locuteur peut directement reconnaître si ce qu'il entend est "littéraire" ou "dialectale".

Maintenant le terme "dialectal" recouvre toute les nuances de dialecte plus ou moins influencé de classique: aujourd'hui avec la démocratisation de l'enseignement de l'arabe standard, un nouveau registre soutenu s'est greffé au dialecte, c'est le langage d'une petite minorité de politiciens ou des médias qui grouille d'expression/mots empruntés à la langue écrite.

Là c'est d'autre chose dont il s'agit, à savoir la poésie populaire en arabe dialectal. Les auteurs de ces textes ont tous une culture plus ou moins poussée sur l'oeuvre de leurs prédécesseurs et essayent de se conformer au langage stéréotypée de ces poésies en employant un vocabulaire précis dont le sens peut tout à fait être obscure même pour les contemporains du poète. D'où l'incompréhension (plus ou moins importante) pour les algériens de cette chanson d'El Fergani, incompréhension similaire pour Hiziyya d'Abdelhamid El Ababsa ou pour Hawz Malta de Gerouabi, pourtant il s'agit de classique de leurs genres respectifs.
Cette langue des poètes est le reflet d'un état du dialecte à une époque très ancienne, et effectivement quand je lit des poésies en langue française de la même époque (1830 et même 1800) c'est beaucoup plus intelligible pour moi que ces poésie écrite dans ma langue maternelle mais remplis d’archaïsme (ex: لن pour "lorsque", ce n'est pas un classicisme puisqu'en fus7a on dirait إلى أن).

@Papou JC
Pourriez vous développer votre propos (pour les dialectes non-algérien) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 04 Oct 17, 7:09 Répondre en citant ce message   

Qassim a écrit:
@Papou JC
Pourriez vous développer votre propos (pour les dialectes non-algérien) ?

Ce n'est pas de l'égyptien et c'est mal compris par les Algériens. Qu'est-ce qui reste ? Tunisie ? Libye ? Maroc ? Il faudrait que des lecteurs de ces pays nous éclairent sur ce point.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 188

Messageécrit le Wednesday 04 Oct 17, 15:45 Répondre en citant ce message   

L'auteur est de l'est algérien. Si deux siècles plus tard son texte est mal compris dans cette région ce n'est pas qu'il a été composé dans un idiome d'une contrée plus lointaine, c'est tout simplement que le dialecte à évolué entre temps.

Maintenant il n'est pas impossible qu'on y trouve des expressions qui seraient aujourd'hui plus caractéristiques d'un autre dialecte (ex: Dans les poésies du Mal7oun algérien on peut rencontrer le mot "egyptien/chami" "lassa3" "pas encore"), c'est ce que votre message laissait entendre, d'où ma curiosité.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hyacinthe



Inscrit le: 24 Sep 2017
Messages: 6
Lieu: Metz

Messageécrit le Wednesday 04 Oct 17, 21:55 Répondre en citant ce message   

Si je peux me permettre : ça veut dire que la derja s'est énormément appauvrie...(?)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008