Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Les contrepèteries sont-elles universelles ? - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Les contrepèteries sont-elles universelles ?
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3122
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Saturday 07 May 05, 18:34 Répondre en citant ce message   

Est-ce que les autre langues connaissent ce type de prose ?
Lesquelles ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jms06



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 356
Lieu: Opio, Alpes Maritimes

Messageécrit le Saturday 07 May 05, 19:09 Répondre en citant ce message   

Voici une contrepèterie en anglais (assez osée, je ne traduirai donc pas un mot grossier, mais vous trouverez sûrement !)
Ces jeux de mots se nomment des "spoonerisms" (Source : Claude Gagnère, "Pour tout l'or des mots")
What is the difference between trained seals and pretty chorus girls ?
(Quelle différence y a t-il entre des phoques savants et un choeur de jolies danseuses ?)
The seals have cunning stunts (des tours malins) and the girls have stunning (admirables) cunts (....)

En espagnol (même source), un proverbe contrepet :
Hoy favores, otra dia va fores !
(aujourd'hui des faveurs, demain dehors !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
brennos



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 616
Lieu: La Nouvelle-Orléans

Messageécrit le Sunday 08 May 05, 6:16 Répondre en citant ce message   

problème pour la version castillane, incorrecte : otrO dia, et 'va fores' ce n'est pas du castillan.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2513
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Monday 09 May 05, 8:41 Répondre en citant ce message   

Je pense que l'art du contrepet n'a été développé de la sorte qu'en France. L'intérêt est de suggérer des gauloiseries sans les dires. L'exemple anglais et hibérique montrent qu'ici on est explicite et non implicite. Ce serait vrai aussi pour l'allemand.
L'art de décaler les sons est très hexagonal !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nougaramel



Inscrit le: 15 May 2005
Messages: 274
Lieu: Ile de France

Messageécrit le Wednesday 18 May 05, 15:16 Répondre en citant ce message   

Au salut arabe très connu "salam alikoum" on répond "alikoum salam". Les algériens racontaient que lors de sa visite en Algérie la reine d'Angleterre s'était adressée au Président algérien par ces mots "how do you do?" auxquels il aurait répondu disait-on malicieusement "Do you do how how?". "how how" étant l'onomatopée simulant l'aboiement nous en avons beaucoup ri mais sans trop y croire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helter Skelter



Inscrit le: 06 May 2005
Messages: 12
Lieu: Angouleme France

Messageécrit le Wednesday 18 May 05, 16:28 Répondre en citant ce message   

Voici donc un autre spoonerism:

The nun has got hope in her soul.
(C'était histoire de se mettre dans le bain...)

Il y a aussi une chanson -- existant aussi sous forme récitée -- dénommée "The Pheasant plucker" (celui qui plume les faisans).
Je ne suis pas très doué pour la technologie mais n'importe quel moteur de recherche vous mènera tout droit à ce magnifique texte.

Comme pour le contrepet français, il est de meilleur ton de ne jamais donner les solutions. D'ailleurs, j'ai récemment signalé un cas intéressant dans le sujet consacré aux marques.

Et, comme dit l'autre: Salut Patrick !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2513
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Thursday 19 May 05, 14:39 Répondre en citant ce message   

On va écrire quelques lignes dans l'Album de la Comtesse, la rubrique de contrepêterie paraissant chaque semaine dans l'hebdomadaire satirique "le Canard Enchaîné".
Je pense que c'est la seule publication régulière sur le sujet qui existe, non ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nougaramel



Inscrit le: 15 May 2005
Messages: 274
Lieu: Ile de France

Messageécrit le Thursday 19 May 05, 14:42 Répondre en citant ce message   

Je n'en connaît pas d'autre. J'ai par contre une appli qui en recense qq centaines.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2846
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 19 May 05, 16:42 Répondre en citant ce message   

En grec le mot contrepèterie se dit σαρδάμ. Il s'agit de l'anagramme du nom de famille de l'acteur, metteur en scène Μαδράς né en 1875 et qui tourna le premier film grec. Il satirisa son nom à cause de nombreuses fautes qu?il avait commis durant le tournage.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marden



Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 468
Lieu: Seine-et-Marne, Ardennes

Messageécrit le Thursday 19 May 05, 16:51 Répondre en citant ce message   

Helene a écrit:
En grec le mot contrepèterie se dit σαρδάμ. Il s’agit de l’anagramme du nom de famille de l’acteur, metteur en scène Μαδράς né en 1875 et qui tourna le premier film grec. Il satirisa son nom à cause de nombreuses fautes qu’il avait commis durant le tournage.

Ce ne serait donc pas une contrepétrie, mais une simple inversion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2846
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 19 May 05, 17:10 Répondre en citant ce message   

Non pas du tout. Aujourd'hui on utilise en grec le terme Σαρδάμ pour désigner la contrepèterie. Simplement j'ai expliqué comment ce mot est apparu dans la langue grecque. Simplement il fit une anagramme de son nom pour se satiriser de toutes les fautes de langage qu?il avait commis durant le tournage
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marden



Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 468
Lieu: Seine-et-Marne, Ardennes

Messageécrit le Thursday 19 May 05, 17:11 Répondre en citant ce message   

Charles a écrit:
On va écrire quelques lignes dans l'Album de la Comtesse, la rubrique de contrepêterie paraissant chaque semaine dans l'hebdomadaire satirique "le Canard Enchaîné".
Je pense que c'est la seule publication régulière sur le sujet qui existe, non ?

S'il n'existe pas - ce qui reste à vérifier - de rubrique régulière sur le sujet, il existe divers recueils dont :
- L'Art du contrepet (1957), de Luc Etienne qui a tenu "L'Album" jusqu'en 1984, est co-auteur de "La Méthode à Mimile", ...
- Le Tout de mon Cru (1975), de Jacques Antel
- La Bible du Contrepet (2003), 20000 contrepétries en 938 pages, de Joël Martin, successeur de Luc Etienne et actuel (?) officiant de la rubrique.

Puisé au "Canard" de cette semaine :
"Les vieux empâtés manquent de fric"
(On nous tanne avec ces dures luttes)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1188
Lieu: Vosges

Messageécrit le Thursday 30 Mar 06, 21:19 Répondre en citant ce message   

La contrepèterie était appelée autrefois antistrophe.

La contrepèterie consiste à permuter les lettres ou les syllabes des mots afin d'en changer le sens pour produire un effet comique, parfois lié à une certaine grivoiserie.

Par exemple: il préfère des assiettes de Picasso à des assauts de pique-assiette.

Ce terme proviendrait d'une variante de l'ancien français pieter <<aller à pied, frapper du pied>>. Faire une contrepèterie serait donc prendre à contre-pied un ensemble de termes.

La locution angevine <<à la contrepétasse>> qui signifie <<à l'envers>>, conforterait cette hypothèse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 548

Messageécrit le Friday 31 Mar 06, 15:14 Répondre en citant ce message   

Charles a écrit:
Je pense que l'art du contrepet n'a été développé de la sorte qu'en France. L'intérêt est de suggérer des gauloiseries sans les dires. L'exemple anglais et hibérique montrent qu'ici on est explicite et non implicite. Ce serait vrai aussi pour l'allemand.
L'art de décaler les sons est très hexagonal !

Non, ce n'est pas un "truc français" !
Au Brésil, c'est une manie. Ce fut surtout l'apogée pendant la dictature ou les textes de chansons étaient passés à la censure avant d'être enregistrés.
Sur le papier, c'est une chose, chanté : un autre sens ! Lol !
On a toujours "son mot" à dire et comprenne qui pourra.
Aujourd'hui encore, la contrepèterie est un "sport" pratiqué partout.
Le Brésilien est assez malicieux et plein de ressources !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3122
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Friday 31 Mar 06, 18:24 Répondre en citant ce message   

Donc, en brésilien et en français, cet art est patriqué.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4









phpBB (c) 2001-2008