Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
acre [ˈeɪkəˈ] (anglais) / άγρος [ágros] (grec : ancien) / ager (latin) - Le mot du jour - Forum Babel
acre [ˈeɪkəˈ] (anglais) / άγρος [ágros] (grec : ancien) / ager (latin)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3436
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 19, 18:38 Répondre en citant ce message   

L'anglo-américain acre est une mesure agraire d'environ un demi-hectare (~ 40 ares). Sous le même nom (d'origine germanique) acre, la mesure était auparavant usitée aussi en France où elle valait environ 50 ares.
Mesure très utilisée dans les pays germaniques :
suéd. åker, dan. ager, got. akrs, néer. akker, all. Acker, etc., il n'est pas facile de décider par quelle voie le mot est arrivé en France.

Le mot dépend d'un étymon eurindien *h₂eǵros que l'on retrouve dans plusieurs langues anciennes :
skr. ájra-, gr. ἀγρος [ágros] (agronome), lat. ager (agriculture), tous avec le sens de « champ ».

On considère que *h₂eǵros désignait primitivement une friche, une jachère où l'on conduisait les bêtes en pâture, d'où sa dépendance de la racine *h₂eǵ- « conduire » (gr. ἄγω [ágō]).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9846
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 19, 19:53 Répondre en citant ce message   

Le pèlerin est de la famille.

pilgrim (n.)
c. 1200, pilegrim, from Old French pelerin, peregrin "pilgrim, crusader; foreigner, stranger" (11c., Modern French pèlerin), from Late Latin pelegrinus, a dissimilation of Latin peregrinus "foreigner" (source of Italian pellegrino, Spanish peregrino), from peregre (adv.) "from abroad," from per- "beyond" + agri, locative case of ager "country, land" (from PIE root *agro- "field").
(ETYMONLINE).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 19, 20:34 Répondre en citant ce message   

Selon les dictionnaires allemands de Grimm à Pfeifer, le mot Acker allemand, toujours usuel au sens de champ cultivé ne désignait pas d'abord une mesure agraire, mais bien une étendue de terrain, initialement destinée au bétail d'où cette idée de " conduire " de la racine indo-européenne.
Pour Pfeifer, plus que conduire, ce serait pousser devant soi ( les troupeaux ). La nuance est minime .

Avec le passage à l'agriculture , il y aurait eu extension de sens vers le champ cultivé.

Le mot existe aussi en allemand au sens de mesure agraire, mais il se distingue du Acker, champ cultivé, par son pluriel légèrement différend .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 19, 20:58 Répondre en citant ce message   

D’après l’Oxford English Dictionary, les sens originels du mot anglais acre étaient :
1–: un terrain, un champ, spécifiquement un champ arable ou labouré ;
2–: la surface qu’un attelage de bœufs pouvaient labourer en une journée.

On retrouve le premier de ces sens dans God’s acre [littéralement : le champ de Dieu], signifiant cimetière. Il s’agit d’un calque de l’allemand Gottesacker, qui fait allusion à la Première Épître aux Corinthiens, 15:35-44 :
Citation:
35 Mais quelqu’un dira : Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps viennent-ils ? 36 Insensé ! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s’il ne meurt. 37 Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps qui naîtra ; c’est un simple grain, de blé peut-être, ou d’une autre semence ; 38 puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre. [...] 42 Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible, il ressuscite incorruptible ; 43 il est semé méprisable, il ressuscite glorieux ; il est semé infirme, il ressuscite plein de force ; 44 il est semé corps naturel, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps naturel, il y a aussi un corps spirituel. (Nouvelle Édition de Genève)

La première occurrence de l’expression anglaise God’s acre fait allusion à l’expression allemande ainsi qu’à la Première Épître aux Corinthiens, 15:36. Il s’agit de ce passage de The Christians Watch: Or, An Heauenly Instruction to all Christians, to expect with patience the happy day of their change by death or doome, un sermon de William Leigh prêché en 1601 et publié en 1605 :
Citation:
This is Dormitorium the house of sleepe; Or as the Germans call it Gods acre, wherein doe rest and are sowen the bodies of Gods Saints, till their ioyful spring of their resurrection: nor doth yᵗ which is sowen quicken except it die.
[C’est le Dormitorium, la maison du sommeil ; ou comme les Allemands l’appellent le champ de Dieu, où reposent et sont semés les corps des saints de Dieu, jusqu’à ce qu’ils se lèvent joyeusement à leur résurrection : ce qui est semé ne reprend point vie s’il ne meurt.]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 635
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 19, 21:07 Répondre en citant ce message   

C'est l'occasion de rappeler le roman d'Erskine Caldwell God's Little Acre (Le Petit Arpent du Bon Dieu, 1933).
Drôle et pathétique, il raconte la vie d'une famille de pauvres blancs du Sud.
(On peut penser au reportage de Walker Evans…)

Le titre fait ici allusion à une portion de terrain dont le père de famille avait décidé de consacrer le revenu aux bonnes œuvres. Mais persuadé que son terrain renferme un trésor et terrifié à l'idée que celui-ci puisse se terrer dans cette parcelle, il ne cesse de la déplacer…
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9846
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 04 Jun 19, 21:50 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
On considère que *h₂eǵros désignait primitivement une friche, une jachère où l'on conduisait les bêtes en pâture, d'où sa dépendance de la racine *h₂eǵ- « conduire » (gr. ἄγω [ágō]).

Voir la grande famille AGIR. On y lira notamment que si le grec αγειν, agein signifie bien « conduire », le latin agere, signifie plutôt « pousser devant soi ». Mais le résultat est le même.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11108
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 05 Jun 19, 10:27 Répondre en citant ce message   

AdM a écrit:
C'est l'occasion de rappeler le roman d'Erskine Caldwell God's Little Acre (Le Petit Arpent du Bon Dieu, 1933).

C'est également l'occasion de signaler ce que les cinéphiles qui restent dans la salle jusqu'au bout du générique de fin connaissent bien :
- 40 Acres & A Mule est le nom de la société de production du réalisateur black américain Spike Lee. Voir ICI.

Forty acres and a mule est à l'origine une expression provenant de la promesse d'indemnisation écrite dans la Sherman's Special Field Orders, No. 15 faite aux esclaves afro-américains libérés après la guerre de Sécession : 40 acres (16 hectares) de terre à cultiver et une mule pour traîner une charrue.
Lire la page Forty acres and a mule de Wikipedia.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 05 Jun 19, 11:13 Répondre en citant ce message   

Allemand
En allemand, le verbe ackern , bien actuel, signifie : labourer un champ.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 811
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 05 Jun 19, 11:35 Répondre en citant ce message   

Je découvre grâce à ce fil que la racine *h₂eǵ- est, d'après le Matasovic, à l'origine de la base verbale du verbe aller en breton a, d'où : 'h a "il va". L'infinitif mond, moned "aller" a lui une autre étymologie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9846
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 05 Jun 19, 11:39 Répondre en citant ce message   

Une curiosité : pour information, l'arabe fait toujours usage du vieux verbe أكر akara "labourer, cultiver" et du nom d'agent أكّار akkār "laboureur, cultivateur". On les donne généralement comme d'origine sumérienne (ENGAR), via l’akkadien ikkāru (pour le nom d'agent). Cognat hébreu : ikkar "fermier, paysan".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008