Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
dragon (français) / δράκων [drákōn] (grec : ancien) - Le mot du jour - Forum Babel
dragon (français) / δράκων [drákōn] (grec : ancien)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 14 Jul 19, 9:40 Répondre en citant ce message   

Le dragon est un gros animal mythique présent dans les contes de plusieurs cultures, essentiellement germaniques (Siegfried, Bilbon) et chinoises (signe zodiacal), même si nous avons nos vouivres et nos tarasques.

Par l'intermédiaire du latin draco, son nom est issu du grec δράκων « dragon, serpent ». Oui, serpent, car ce δράκων, alterne librement avec ὄφις [ópʰis] « serpent » (ophidien, ophiure).
C'est δράκων qu'Homère utilise quand il montre en présage la lutte d'un aigle et d'un serpent (Iliade, XII, 200 ss.) ou quand il décrit la Chimère :
Iliade, 180 a écrit:
ἣ δ᾽ ἄρ᾽ ἔην θεῖον γένος οὐδ᾽ ἀνθρώπων, πρόσθε λέων, ὄπιθεν δὲ δράκων, μέσση δὲ χίμαιρα,
elle était de race divine, non de race humaine : lion par-devant, serpent par-derrière, chimère [= jeune chèvre] au milieu,

Le mot est, avec déplacement d'accent, le même que δρακών « regardant avec intensité », participe présent de δέρκομαι, parfait δέδορκα (cp. sanskrit dadarśa « j'ai regardé »). On l'explique par le regard fixe et paralysant du serpent.

Sont appelés Draco ou dragon, et toujours vivants aujourd'hui :
• Le « lézard volant » Draco fimbriatus que des membranes latérales peuvent faire planer de branche en branche ;
• Le « dragon de Komodo » Varanus komodoensis, le plus grand des varans, plutôt une sale bête.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 14 Jul 19, 9:54 Répondre en citant ce message   

1. Le dérivé le plus connu de δράκων est probablement δρακόντιον [drakóntion], “estragon, serpentaire”, que l'arabe a emprunté sous la forme طرخون ṭarẖūn, même sens.

2. Il existe en arabe trois ou quatre termes synonymes désignant eux aussi aussi bien un dragon qu'un serpent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 14 Jul 19, 18:26 Répondre en citant ce message   

Le mot δράκων devait être primitivement un thème en n comme en témoigne le féminin δράκαινα [drákaina] « dragonne » mais, attiré par le participe δρακών, il est passé à nt (gén. δρακοντος).
D'où le diminutif régulier δρακόντιον « dragonnet » (suffixe -yo-) qui a pu désigner :
• un poisson (la grande vive Trachinus draco) ;
• la serpentaire Dracunculus vulgaris ;
• un ver parasite Dracunculus medinensis, dit ver de Guinée provoquant la dracunculose ;
• une sorte de figue (?) ;
• un pigment rouge, le sang-dragon extrait du dragonnier (Dracaena draco) des îles Canaries.

Mais je ne sache pas que δρακόντιον ait jamais désigné l'estragon en grec ancien, malgré le nom latin Artemisia dracunculus dû à la croyance que, comme la serpentaire et le sang-dragon, la plante passait pour guérir les morsures de serpent.

rectification partielle : en grec moderne, estragon se dit effectivement δρακόντιον [drakódio].


Dernière édition par Outis le Sunday 14 Jul 19, 21:30; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 14 Jul 19, 19:13 Répondre en citant ce message   

Mille excuses, c'est le mot arabe et lui seul qui désigne l'estragon.

Voici la notice étymologique du TLF pour estragon :

Empr., par l'intermédiaire du lat. médiév. tarcon, altarcon (fin du xiies., Gérard de Crémone ds Roll. Flore t. 7, p. 71), lat. bot. tarchon (1538, trad. lat. de Siméon Seth De Cibariis ds NED s.v. tarragon), gr. médiév. τ α ρ χ ο ́ ν (xies., Siméon Seth ds Roll., loc. cit.), à l'ar. tarh̬ūn (fin du ixes., Razi; début du xies., Avicenne ds Devic) et celui-ci prob. au gr. class. δ ρ α κ ο ́ ν τ ι ο ν « serpentaire ». Le es- initial s'explique mal.

Et voici celle du DRAE pour estragón :

Del fr. estragon, este del ár. ṭarẖūn, este del siriaco ṭarkon o ṭarẖon, y este del gr. δράκων drákōn 'dragón'.

Le provençal a les variantes tragoun et estragoun qui doivent correspondre aux deux variantes du lat. médiév. tarcon, altarcon. Je ne pense pas qu'il faille chercher plus loin l'explication du es- initial en français.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 14 Jul 19, 21:21 Répondre en citant ce message   

Dracon (Δράκων) est un législateur athénien de la fin du VIIe siècle qui rédigea les premières lois écrites de la Cité. Elles étaient particulièrement sévères (tout vol y était puni de mort) ce qui a conduit à la formation de l'adjectif draconien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 14 Jul 19, 22:46 Répondre en citant ce message   

Je me demande si les sens que dragon a eus d'"étendard" puis de "soldat de cavalerie" (d'où les tristement célèbres dragonnades) relèvent bien de la même origine. J'ai du mal à voir le lien sémantique et ne serais pas surpris de l'existence d'un homonyme, voire de deux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 15 Jul 19, 6:19 Répondre en citant ce message   

N'abusons pas des homonymes. Une hypothèse vraisemblable est que certains régiments ont pu être désignés par leurs enseignes, héritières des signa romaines des manipules.

Dernière édition par Outis le Monday 15 Jul 19, 8:04; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 15 Jul 19, 6:42 Répondre en citant ce message   

Oui, à la rigueur, mais le passage de dragon à enseigne ? Un dragon dessiné sur l'enseigne ? Un dragon totem du régiment ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 15 Jul 19, 8:25 Répondre en citant ce message   

Ce n'est jamais que l'hypothèse du TLFi :

Empr. au lat.draco, onis class. « animal fabuleux; constellation », chrét. « diable, démon »; b. lat. « enseigne de cohorte ».

Et elle me paraît de fort bon aloi.

J'ai vu sur la toile des enseignes de cohorte avec des taureaux ou des écrevisses. Le goût des animaux totémiques est répandu dans le monde entier, jusque chez les scouts. Dans le Mahābhārata pratiquement tous les étendards de guerriers portent des animaux, singes, crocodiles, etc. Pourquoi un régiment de cavalerie n'aurait-il pas choisi un animal fabuleux réputé pour sa puissance ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 15 Jul 19, 8:49 Répondre en citant ce message   

Oui, nous sommes bien d'accord, mais c'est plus clair en le disant. Ou au moins en le supposant. Il doit bien y avoir quelque part dans un musée militaire une enseigne d'un régiment de dragons nous permettant de le vérifier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 777
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Monday 15 Jul 19, 10:33 Répondre en citant ce message   

Cet article de Wikipedia montre plusieurs représentations anciennes du draco, enseigne militaire :

https://en.wikipedia.org/wiki/Dacian_Draco
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 15 Jul 19, 10:37 Répondre en citant ce message   

Superbe ! Merci Jeannotin !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 15 Jul 19, 15:49 Répondre en citant ce message   

Pour en revenir aux dragons légendaires, j'ai cherché du côté de l'Inde et j'ai fait un peu chou blanc, ne rencontrant que quatre mots susceptible de rendre « dragon » en sanskrit.

• bien sûr, nāga « serpent », qu'il s'agisse de serpents ordinaires (et, en Inde, les cobras n'y sont pas les pires) ou des êtres mythiques, les Nāgas, combattus par nombre de héros et, surtout, par leur ennemi mortel, l'aigle Garuḍa, monture du dieu Viṣṇu.

pannaga « qui va sur le sol » désigne un serpent ou un Nāga.

vyāla « méchant, cruel, féroce », terme générique désignant n'importe quelle bête dangereuse, tigre, léopard, éléphant ou serpent.

sapakṣo nāga « serpent ailé » manifestement fabriqué pour parler de dragons étrangers …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 17 Jul 19, 8:43 Répondre en citant ce message   

J'ai cité plus haut l'opinion selon laquelle le lien entre le nom δράκων et le verbe δέρκομαι « regarder, observer » était la réputation de fascination que le regard du serpent exercerait sur ses proies.

Une hypothèse concurrente (plus crédible ?) est que, dans la tradition occidentale — et surtout grecque, le dragon est un gardien. Il veille sur une chose précieuse :

• une source à Thèbes où Cadmos vient chercher l'eau rituelle d'un sacrifice ;

• les pommes d'or du jardin des Hespérides ;

• et, bien sûr, la Toison d'or convoitée par Jason et les Argonautes :
Apollonios, Argonautiques, 404-407 a écrit:
ἄλσος τε σκιόειν Ἄρεος, τόθι κῶας ἐπ᾽ ἄκρης
πεπτάμενον φηγοῖο δράκων, τέρας αἰνὸν ἰδέσθαι,
ἀμφὶς ὀπιπεύει δεδοκημένος: οὐδέ οἱ ἦμαρ,
οὐ κνέφας ἥδυμος ὕπνος ἀναιδέα δάμναται ὄσσε.
F. Vian, trad. a écrit:
le sombre bois sacré d'Arès : c'est là que la toison, sur la cime
d'un chêne étalée, est gardée par un dragon, monstre terrible à voir,
qui fait le guet autour d'elle avec attention ; ni jour
ni nuit, le doux sommeil ne dompte ses yeux insolents.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 17 Jul 19, 9:44 Répondre en citant ce message   

Une relation similaire entre ὄφις [ópʰis] « serpent » et ὀφθαλμός [ophthalmós] « œil » est-elle envisageable ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008