Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
orvet (français) - Le mot du jour - Forum Babel
orvet (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3424
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 25 Jul 19, 9:07 Répondre en citant ce message   

Celui-là n'est pas un serpent mais un lézard sans pattes, c'est un orvet. Et, non seulement le voilà apode, mais il a de tous petits yeux qui le font passer communément pour un aveugle, d'où son nom :

• fr. orvet < a. fr. orb « aveugle » (< lat. orbus « privé de », cf. orphelin)
• a. fr. et dial. adœil, adoye (a- privatif ?)
• ang. blindworm «. ver aveugle », slow worm « ver lent »
• all. Blindschleiche < blind « aveugle » et schleichen « se faufiler »
• it. orbetto
• slovène slepič < slep « aveugle »
• skr. andhāhi < andha « aveugle » et ahi « serpent »
• gr. ancien τυφλίας [tupʰlías] < τυφλός [tupʰlós] « aveugle » < τύφομαι [túpʰomai] « enfumer » (eur. *dʰeu-bʰ-)
• gr. mod. τυφίτης [tifítis] cf. le précédent
• lat. caecilia < caecus « aveugle »

Non seulement, l'orvet passe pour aveugle, mais tout paysan le croit venimeux et d'une morsure inévitablement mortelle :

Si l'adoye aye l'oye et la sarpint la dint, y âri pus ni bêtes ni gins. (creusois)
(Si l’ adœil avait l’œil et le serpent la dent, il n’y aurait plus ni bêtes ni gens)

… et, bien sûr, il se précipite pour le détruire à coups de bêche.


Dernière édition par Outis le Thursday 25 Jul 19, 11:19; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 25 Jul 19, 9:38 Répondre en citant ce message   

Espagnol lución, lucio, du latin *luscĭdus, de luscus "borgne" (cf. fr. loucher, louche).
Les Espagnols pensent donc que l'orvet ne doit pas être complètement aveugle.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3424
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 25 Jul 19, 10:21 Répondre en citant ce message   

Enfin, pour ajouter aux malheurs du pauvre orvet, il faut signaler que, comme tous les lézards, il perd sa queue avec facilité, ce qui lui vaut de nouveaux noms :

• linnéen Anguis fragilis (< in lat. « serpent fragile »)
• fr. serpent de verre
• cat. serp de vidr
• port. cobra-de-vidro < cobra « serpent » (< lat. colubra) et vidro « verre »


Dernière édition par Outis le Thursday 25 Jul 19, 11:16; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3424
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 25 Jul 19, 10:29 Répondre en citant ce message   

Et la version mistralienne du proverbe :

Se la dèr aviè l'èr e lou serpent la déni, n'i'auriô pu d'ome vivent (Trésor du Felibrige)
(èr « œil » et la dèr < l'ader « l'adœil, l'orvet »)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 25 Jul 19, 10:54 Répondre en citant ce message   

Petite anecdote piochée en Espagne profonde.

Dans un village perdu de la province d'Avila, un des proverbes les plus fréquemment répétés par les paysans du coin est celui-ci : Si te muerde el eslabón, prepara el azadón. = Si tu te fais mordre par un orvet, prépare la houe (s.e. pour creuser ta tombe).
En espagnol classique le mot eslabón désigne un scorpion noir. Mais dans le village en question, c'est bien ainsi qu'est désigné l'orvet. Je n'ai pas vérifié ce qu'on dit dans les villages voisins.
Erreur en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3827
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 25 Jul 19, 11:31 Répondre en citant ce message   

Voici une étude de Dauzat sur l'occitan et le français : Anadolh, anivei, orvet

Et une carte de l'Atlas linguistique de France sur l'orvet.


Et dans Serpents : représentations et usages multiples, de Danielle Musset, Dans Ethnologie française 2004:
Concernant l'orvet :
Décrit comme rose et inoffensif car non venimeux, il a pourtant la réputation d’être dangereux. Un dicton, très répandu aujourd’hui encore, s’applique à l’orvet et à la salamandre : « Si l’orvet y voyait, il descendrait un cavalier ». Certains le tuent quand ils le rencontrent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 25 Jul 19, 12:17 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
@ José : Il doit y avoir toutes sortes de paysans…

D'une part, et d'autre part leurs connaissances évoluent : moi j'ai vu une paysanne espagnole tuer une couleuvre à coups de pierres. Quarante ans plus tard, son fils, paysan lui aussi, les cajole et dorlote. Il sait que non seulement la couleuvre est inoffensive mais qu'elle dévore les taupes qui ruinent les jardins.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 119
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Monday 29 Jul 19, 20:27 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
• fr. orvet < a. fr. orb « aveugle » (< lat. orbus « privé de », cf. orphelin)
• a. fr. et dial. adœil, adoye (a- privatif ?)


Dans quels textes avez-vous trouvé les mots d'AF que vous citez ?

Les mots les plus communs sont :
- d'une part avuegle (avogle, avoele, etc...), de *ab oculis ;
- d'autre part orb ou orp, de orbum, intéressant ici.
Le second mot a aussi des sens figurés.

Les deux mots se trouvent dans la Vie d'Alexis, notre premier chef-d'œuvre littéraire (v. 1040), dont je conseille vivement la lecture.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3424
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 30 Jul 19, 6:40 Répondre en citant ce message   

Ne disposant, ni de temps, ni de documentation sérieuse, je n'ai fait que résumer diverses références lexicographiques. Si vous en savez plus, ne nous en privez pas …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 119
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Tuesday 30 Jul 19, 7:36 Répondre en citant ce message   

Si je puis me permettre, méfiez-vous des lexiques et même des dictionnaires, en particulier des notices étymologiques du tlf (pas toutes évidemment).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3424
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 30 Jul 19, 7:48 Répondre en citant ce message   

Mon cher Cligès, si vous aviez lu mes anciens posts sur ce forum, vous sauriez combien j'ai en détestation profonde dictionnaires et lexicographes, combien je maintiens que seul le recours aux textes (aux bons auteurs) permet de cerner les sémantismes.

J'ai un peu ralenti mes diatribes pour deux raisons.

• ne pas envenimer mes rapports avec ceux de nos membres qui sont lexicographes ;

• il me faut bien suppléer à mes ignorances et mes paresses …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 119
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Tuesday 30 Jul 19, 8:30 Répondre en citant ce message   

Je suis heureux que vous soyez aussi philologue (au sens étymologique du terme !) ; nous serons au moins deux. Mais pourquoi les bons auteurs ?? Et qu'appelle-t-on bon auteur d'ailleurs ?

Pour un médiéviste, il n'y a que des bons manuscrits, et ça, c'est une autre paire de manches ! mort de rire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 31 Jul 19, 6:43 Répondre en citant ce message   

Cligès a écrit:
...méfiez-vous des lexiques et même des dictionnaires, en particulier des notices étymologiques du tlf (pas toutes évidemment).

En parcourant nos mots du jour, vous constaterez que certains d'entre nous (linguistes, lexicologues, sémanticiens, ...) ont effectivement manifesté cette défiance à l'égard de plusieurs des notices étymologiques du TLF. Votre confirmation leur sera très utile.
Un bon exemple est le tout récent fil madrague.

Cligès a écrit:
Les deux mots se trouvent dans la Vie d'Alexis, notre premier chef-d'œuvre littéraire (v. 1040), dont je conseille vivement la lecture.

Plus connu sous le titre Vie de Saint Alexis, sauf erreur ? (excusez-moi, je suis le pinailleur de service...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008