Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
désirer (français) - Le mot du jour - Forum Babel
désirer (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3824
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 0:08 Répondre en citant ce message   

désirer, du latin desiderare

Le latin est composé d'un préfixe de- exprimant l'idée de privation.
On peut comparer ce terme avec le verbe :
considerare : examiner attentivement, avec soin et respect, considérer par la pensée, d'où considérer.

On peut noter une réduction phonétique : désirer et non "désidérer" On dit considérer (et non "consirer")

Terme issu aussi de la langue augurale, de sidus (sideris) : étoile, ou plutôt constellation d'étoiles à l'origine, par opposition à stella qui a donné étoile (isolée)
d'où en français : sidéral.
et sidérer du latin sideratus : frappé par un astre.
sidération : à l'origine un terme d'astrologie : influence subite exercée par un astre sur le comportement d'une personne, sur sa vie, sur sa santé.
Puis un terme de médecine : état d'anéantissement subit produit par certaines maladies, qui semblent frapper les organes avec la promptitude de l'éclair ou de la foudre, comme l'apoplexie ; état autrefois attribué à l'influence malfaisante des astres.
(Littré)

Le latin considerare est proche de contemplare.

Le verbe desiderare signifie littéralement : cesser de contempler (l'étoile), d'où l'idée de constater l'absence de quelque chose (avec regret) : regretter l'absence, la perte de quelque chose.
Désirer, c'est déplorer...
Puis le sens a évolué pour exprimer l'idée de souhaiter, chercher à obtenir, "porter ses désirs vers quelque bien qu'on n'a pas" (première édition du Dictionnaire de l'Académie. )

On vas consulter l'augure (astrologue) considerare, c'est contempler les astres (pour savoir s'ils allaient être favorables), desiderare, c'est regretter l'absence de l'astre, c'est à dire un signe favorable.
Le désir repose donc sur une attente que l'on souhaite voir satisfaite.

Du verbe désirer a été formé le nom : désir.
Le latin : desiderium.

À noter aussi les prénoms Désiré, Didier. En allemand Dieter.
NOTE : Pour Dieter, il s'agit d'une erreur : voir ci-dessous


Dernière édition par Xavier le Thursday 03 Oct 19, 12:21; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3418
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 8:54 Répondre en citant ce message   

La vision étymologique du désir comme résultant d'un manque, d'une absence, semblerait bien résumée par Voltaire :

Le présent est plaisir, le futur est désir (Dictionnaire philosophique)

Mais j'aurais plutôt tendance à y voir en germe l'idée d'un Comte-Sponville pour qui le désir est de la nature d'un élan vital, du plus puissant moteur de l'action et de la création. Ce n'est pas parce que l'Amérique lui manquait que Colomb s'est embarqué, il voulait simplement ouvrir de nouvelles routes !

Les limites de l'étymologie …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 10:25 Répondre en citant ce message   

Quand on veut ouvrir de nouvelles routes, n'est-ce pas parce qu'on en manque ?
Le parallélisme avec l'anglais to want est éclairant : ce verbe signifie bien à la fois "manquer de qqch" et "désirer qqch".
Et cette relation est si logique que je suis sûr qu'on doit la retrouver dans d'autres langues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3418
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 11:10 Répondre en citant ce message   

Ça confirme ce que j'ai toujours pensé, les Anglais ne sont que des boutiquiers …

On peut préférer une vision plus nietzschéenne du désir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3210
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 11:14 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
À noter aussi les prénoms Désiré, Didier. En allemand Dieter.

Il me semble que Dieter, qu'on fait souvent passer pour l'équivalent allemand de Didier, n'a en fait rien à voir. Il est d'origine toute germanique, theuda "peuple" and hari "armée".
On trouvera des indications sur le premier élément "theuda" dans plusieurs fils concernant les mots de la famille de Deutsch, teuton, peut-être tout :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=9850
et sur le second "hari" dans ceux-ci, touchant à arrière-ban, auberge, héberger, harangue Renard, Berthier, Gauthier :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=6806
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=53390#53390
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 11:25 Répondre en citant ce message   

Entre la conscience du manque et le désir de combler ce manque, les durées écoulées sont variables. Il peut n'y avoir qu'une fraction de seconde, mais il est bien évident qu'on ne saurait désirer ce qu'on a ou possède déjà. Nous sommes tous des boutiquiers.

Un autre exemple : en arabe égyptien "je veux, je désire" se dit ʿāyiz, d'une racine ʿWZ qui signifie "manquer de".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3824
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 12:24 Répondre en citant ce message   

@ embatérienne : pour Dieter, j'ai bêtement recopié Nominis, sans vérifier !

En allemand on a Desideria, équivalent du français Désirée. Le nom désigne une reine de Suède, la Marseillaise Désirée Clary, ex-fiancée de Bonaparte, épouse de Bernadotte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3418
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 15:49 Répondre en citant ce message   

Je ne suis pas de votre avis et je ferai remarquer que :

• l'expression sous forme négative, soit par pudeur, soit pour ne pas provoquer l'ire divine ou quelque mauvais sort est une banalité. L'homme d'affaire, vendeur, artisan ou paysan qu'on interroge sur sa réussite répondra plus volontiers « je ne me plains pas » que « je m'en mets plein les fouilles ».
La litote n'est pas qu'une figure du discours, c'est d'abord une attitude mentale et une vertu : la prudence.
De même qu'il peut y avoir une réticence à donner ce qui pourrait sembler un ordre : un Grec d'aujourd'hui ne posera pas une question avec un « dis-moi » mais avec un « tu ne me dis pas, δεν μου λες ».

• enfin et surtout, pour en venir à un des désirs les plus ordinaires, nous savons bien que nombre d'hommes et de femmes, parfaitement heureux dans leurs couples, affectivement et sexuellement, convoitent cependant la voisine ou le voisin, non parce qu'ils seraient en manque (négatif) mais parce qu'ils ressentent un attrait (positif). Et cet attrait s'appelle le désir.

• et tous les riches qui veulent toujours gagner plus, sont-ils en manque ?

• alors, oui, quand mon épouse a envie d'une nouvelle robe, elle dira facilement « je n'ai rien à me mettre », même si nous savons tous deux que c'est faux.

C'est tout.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 16:21 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
• et tous les riches qui veulent toujours gagner plus, sont-ils en manque ?

Je crois bien, oui : ils ne seront satisfaits que lorsqu'ils seront déclarés comme étant les plus riches du monde. Dans la "haute", la compétition est notoirement féroce pour avoir la plus belle maison, le plus beau yatch, les plus beaux bijoux, etc. etc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3418
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 16:44 Répondre en citant ce message   

Une attitude qui, pour moi, relève plus de la compétition et de la volonté de puissance, à la rigueur de l'émulation (pour être gentil). Je crois le désir une volonté plus positive. Plus précisément que, tant que nos désirs ne sont motivés que par des manques, on reste incapable de créer de la nouveauté. Plus d'art, plus de poésie, plus d'imagination, plus d'amour …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3824
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 03 Oct 19, 17:19 Répondre en citant ce message   

Ce sujet est intéressant. Je pense qu'il faut distinguer le sens ancien du sens actuel.

L'idée de manque dans le sens ancien, c'est plutôt l'idée de regret d'une chose qu'on a eu et que l'on n'a plus, et que l'on souhaite retrouver.
Le désir de revoir son pays natal, le désir de retrouver sa femme, sa famille qui nous manquent.

À l'origine, je pourrais imaginer la scène suivante. Je fais un voyage chaque mois. Avant de partir, je vais consulter l'augure. Cette fois-ci, l'astre qui est ma bonne étoile n'est pas dans la bonne position : il a disparu. Je vais donc renoncer à mon voyage tant que je n'aurais pas "retrouvé" ma bonne étoile.

Le désir de la femme du nouveau voisin n'est alors pas un "manque" car je viens de la rencontrer. C'est de la "cupidité". Je pense que le sens est plus fort en français qu'en latin. C'est le domaine de Cupidon.
le latin cupere évoque l'idée d'un penchant naturel : désirer, souhaiter, convoiter.

En français, on emploie le verbe désirer.
Il peut s'agir d'une insatisfaction. Mais il y a aussi l'idée d'attrait, l'idée de se réaliser. Que vais-je faire de ma journée ? j'ai de quoi manger, de quoi dormir. Je vais donc passer ma journée comme un chat, à ne rien faire ? J'ai besoin d'agir. Suis-je en manque pour autant ?

Je rejoins tout à fait cette définition :
Outis a écrit:
l'idée d'un Comte-Sponville pour qui le désir est de la nature d'un élan vital, du plus puissant moteur de l'action et de la création.


Comte-Sponville dans son dictionnaire de philosophie reprend l'idée de Spinoza.
Le désir, pour Spinoza, c'est l'unique force motrice : c'est la force que nous sommes, qui nous traverse, qui nous constitue, qui nous anime.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 04 Oct 19, 4:08 Répondre en citant ce message   

Sans mécènes pour subvenir aux besoins vitaux des artistes et des philosophes, il n'y a plus ni art ni philosophie. Mais je dis des banalités...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1695
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Friday 04 Oct 19, 11:49 Répondre en citant ce message   

Plusieurs aspects de désir (liste non exhaustive)
Récemment lors d’une conférence, j’ai justement entendu un psychanalyste déclarer que le désir était un manque. Encore faudrait-il préciser qu’il distinguait désir et besoins, en attribuant ces derniers aux nécessités vitales. Le désir pour lui est un manque, sans lui donner de caractère positif ou négatif.

Je réserve momentanément mon opinion bien qu’elle puisse transparaître…

D'autre part, un cours d’économie de jadis enseignait pour commencer que les besoins de l’homme sont illimités ; il terminait en montrant la nécessité de susciter ces besoins par la publicité. Il s’agit donc bien d’un système qui s’autoalimente.

Les penseurs les plus anciens à avoir médité longuement sur le désir sont assurément les Bouddhistes. Leur conclusion était que le désir est source de souffrance ; sans doute, pour respecter leur pensée, vaudrait-il mieux écrire « peut être source de souffrance ».

Lafontaine s’est penché sur le sujet dans fable « Le savetier et le financier », et Brel dans une interview disait que le bonheur était de réaliser ses rêves d’enfant, mais sans citer le mot désir.

Vraiment, en voyant tous ces yeux différents, ces éclairages tous azimuts, il faut constater qu’il y a de quoi faire un, même plusieurs livre sur le sujet.
Perso, je dirai simplement que j’ai un GSM de première génération (ou presque) avec une batterie qui tient 5 jours et je n’ai pas le désir d’autre chose ; malheureusement, l’obsolescence programmée me guette sournoisement.
La femme du voisin est plus que charmante, mais ma libido, les tabous de Freud et la souffrance éventuelle de Bouddha se font une guerre impitoyable...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3418
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 04 Oct 19, 14:06 Répondre en citant ce message   

Oui, dawance, il semble clair que les gens se répartissent entre ceux qui pensent que le désir résulte d'un manque et ceux pour qui il est un élan vital. Deux attitudes de vie et, oui, la première m'attriste profondément, je n'y peux rien.

Et rassure-toi, tu as parfaitement le droit de désirer ta voisine, mais tu peux tout aussi légitimement considérer que de passer à l'acte entrainerait plus de désagréments que de joies, les leçons d'Épicure sont claires sur ce point. Et oui, le bouddhisme va encore plus loin en refusant tout risque de souffrance. J'en aime bien l'idée mais je reste bêtemnt humain. J'ai souffert, je souffrirai encore, mais c'est la vie, je l'assume …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 05 Oct 19, 10:51 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Ce sujet est intéressant. Je pense qu'il faut distinguer le sens ancien du sens actuel.

Évidemment. D'ailleurs le verbe desiderare n'est pas le seul dont le sens ait évolué au fil du temps. C'est aussi le cas de considerare : il suffit de constater le sens banal pris actuellement par considérable et considérablement. Plus rien à voir avec l'observation des astres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008