Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
joie / godinette (français) - Le mot du jour - Forum Babel
joie / godinette (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3937
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 01 Jan 20, 21:10 Répondre en citant ce message   

La joie vient du latin gaudium : contentement, satisfaction, aise, joie (plus retenu que lætitia) (Gaffiot)
du verbe gaudeo : se réjouir intérieurement, éprouver une joie intime

gaudenter : avec joie
gaudialis : réjouissant

Le verbe jouir s'éloigne du sens retenu du latin.
Le latin me semble plus proche du sens de réjouis que celui de joyeux.

De la même origine, godinette : jeune fille, jeune femme coquette (semble avoir encore été en usage au début du XXe siècle, tombé en désuétude pour Littré). Il doit certainement exister dans certains patois.
Dans le dictionnaire d'ancien français de Godefroy :
gaudine, godine : femme joyeuse, femme gentille, agréable

gaudinette : "femme amie de la gaîté et du plaisir", "femme d'humeur gaie, de joyeuse vie"

gaudisserie : moquerie, raillerie

Dans le TLF :
embrasser en godinette : embrasser amoureusement.
Céline en train de s'embrasser en godinette avec Anatole (Joris-Karl Huysmans, Les sœurs Vatard, 1879)

Chez Littré :
baiser en godinette : baiser d'une manière tendre, amoureuse.
(on employait encore le verbe baiser dans le sens d'embrasser)

En ancien français, on a aussi :
gaudin, godin pour désigner un habitant des bois, plus particulièrement un "brigan de boys" (Godefroy)
Ce terme doit venir du germanique Wald (forêt, bois).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 183
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Wednesday 01 Jan 20, 21:41 Répondre en citant ce message   

gaudine signifie aussi tout simplement "bois", "forêt", comme ici :

Messire Yvains pansis chemine
par une parfonde gaudine.


C. de T., Le Chevalier au lion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10155
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 01 Jan 20, 21:51 Répondre en citant ce message   

En toponymie :
gaud bois, forêt (Midi, Alpes)
gaudine petite forêt, bois, bocage (Variantes : galdine, guadine, gadine, gaudet, gaurdine)
gaudissart bois défriché
Mais, comme le dit Xavier, ces mots sont d'évidents cognats de l'allemand Wald, sans rapport avec le latin gaudeo.

Pour revenir à la joie, l'ancien français a connu se gaudir, et nous avons encore se gausser qui semble bien être lui aussi de la famille. Sans oublier la gaudriole.
Je rapprocherais personnellement tous ces mots de gala, galant, régaler et compagnie.
On ignore l'origine du latin gaudeo.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 183
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Wednesday 01 Jan 20, 22:36 Répondre en citant ce message   

Ne met-on pas gaudeo en rapport avec le grec homérique γηθῶ ?

Et galant < galer semble avoir une autre origine. A moins que vous ne fassiez un rapprochement sémantique ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10155
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 02 Jan 20, 7:13 Répondre en citant ce message   

Cligès a écrit:
Ne met-on pas gaudeo en rapport avec le grec homérique γηθῶ ?

Le DELL et le DELG font effectivement ce seul et unique rapprochement mais tous deux en soulignent les difficultés. Pokorny en reste lui aussi à ces deux langues. Au point qu'il pourrait bien ne s'agir que d'un hasard, ou d'une origine commune non IE qui se limiterait à un radical *gāu-. Je ne crois pas beaucoup au rapport avec la gorge proposé par Guiraud.
Plus intéressant est le rapprochement que Chantraine fait avec γάνυμαι [gánumai] "se réjouir, rayonner de joie", avec son ά bref qui minimise la longueur du a de *gāu-.

Cligès a écrit:
Et galant < galer semble avoir une autre origine. A moins que vous ne fassiez un rapprochement sémantique ?

Pokorny fait descendre le radical gal- d'un germanique *wal- ... dont on ne trouve aucun descendant dans les langues germaniques modernes, ce qui est quand même troublant. Je me tournerais plutôt, comme Guiraud, vers la racine *wel- "tourner".
Pierre Gastal, toujours suspect, propose un celtique recomposé *galar s'amuser, d'où l'ancien français galer et les mots modernes galant, gala (par l'espagnol), galipette, galéjade, galurin, galvauder, rigoler, et les occitans galoi joyeux, galaire jouisseur. Il fait un inévitable rapprochement avec le latin gaudere mais se garde bien de dire que c'est un cognat.
Je note enfin que l'anglais gallant a anciennement partagé avec gaudy le sens de "trop voyant, de mauvais goût".

Disons qu'il y a là un ensemble de faits qui me font m'interroger et avancer cette hypothèse. Mais je ne me laisserais pas brûler sur un bûcher pour la défendre !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 183
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Thursday 02 Jan 20, 9:44 Répondre en citant ce message   

Greimas rattache galer au HA wallan (apparemment attesté), "bouillonner"; n'étant pas germaniste, je ne sais si le mot a des descendants en allemand moderne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3438
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 02 Jan 20, 10:50 Répondre en citant ce message   

Oui, l'allemand moderne... wallen, bouillonner, ondoyer !
La petite famille est , avec notamment l'anglais to well, sourdre, jaillir et bien sûr le nom well, puits.
Pour l'allemand, le profane peut quand même connaître, de la famille, le mot Welle, onde, vague, grâce notamment à la Deutche Welle et, spécialement en ce tout début d'année, grâce à la plus viennoise des valses écrites par un Roumain, Donauwellen, les Flots du Danube, d'Ivanovici !
https://www.youtube.com/watch?v=Ht30HqwXoxA
Bonne année à tous !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10155
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 02 Jan 20, 11:06 Répondre en citant ce message   

On bouillonne de colère mais on rayonne de joie... Et valser, c'est tourner, y compris étymologiquement.
D'ailleurs, voici ce qu'on obtient quand on clique sur wallen : From Middle High German wallen, from Old High German wallan (“spin, twist, dance” = tourner, tordre, dancer).
Il y a plusieurs racines *wel- homonymes. Pokorny et Watkins rattachent galer à l'une (angl. will) alors que Greimas et Guiraud le rattachent à une autre (angl. well) ; bouillonner est une extension sémantique de tourner.

BONNE ANNÉE !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3438
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 02 Jan 20, 11:30 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
voici ce qu'on obtient quand on clique sur wallen : From Middle High German wallen, from Old High German wallan (“spin, twist, dance” = tourner, tordre, dancer).

Il me semble qu'il y a un sacré raccourci ici. Si Rejsl passe par là, elle pourra nous en dire plus sur ce vieux "wallan" qui, dans mes livres, se contente d'être "bouillonner" et non "spin, twist, dance" qui se réfère aux multiples sens de la très riche racine :
etymonline.com
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 183
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Thursday 02 Jan 20, 13:12 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:

Pour l'allemand, le profane peut quand même connaître, de la famille, le mot Welle, onde, vague, grâce notamment à la Deutche Welle et, spécialement en ce tout début d'année, grâce à la plus viennoise des valses écrites par un Roumain, Donauwellen, les Flots du Danube, d'Ivanovici !


Le profane que je suis ne parle que de ce qu'il connaît bien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10155
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 02 Jan 20, 13:21 Répondre en citant ce message   

Embaterienne a écrit:
ce vieux "wallan" qui, dans mes livres, se contente d'être "bouillonner" et non "spin, twist, dance" qui se réfère aux multiples sens de la très riche racine *wel- (3)

À cette adresse, Etymonline en dit un peu plus sur la même racine : PIE root *wel- (3) "to turn, revolve," on notion of "roiling or bubbling water.".
L'allemand wallen n'a gardé que le "bubbling".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3438
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 02 Jan 20, 16:44 Répondre en citant ce message   

Oui, le vieil allemand n'avait aussi gardé que ce sens, c'est pourquoi je trouve hasardeux le raccourci signalé plus haut qui met dans le terme allemand ou vieil allemand les sens de la racine indo-européenne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10155
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 03 Jan 20, 18:30 Répondre en citant ce message   

Je vois que l'ancien fr. gode avait le sens de "bon", notamment dans faire gode chere.
Du coup, je vais voir l'anglais good dans Etymonline, ce qui donne ceci :

Old English gōd (with a long "o") "excellent, fine; valuable; desirable, favorable, beneficial; full, entire, complete;" of abstractions, actions, etc., "beneficial, effective; righteous, pious;" of persons or souls, "righteous, pious, virtuous;" probably originally "having the right or desirable quality," from Proto-Germanic *gōda- "fitting, suitable" (source also of Old Norse goðr, Dutch goed, Old High German guot, German gut, Gothic goþs), a word of uncertain origin, perhaps originally "fit, adequate, belonging together," from PIE root *ghedh- "to unite, be associated, suitable" (source also of Old Church Slavonic godu "pleasing time," Russian godnyi "fit, suitable," Old English gædrian "to gather, to take up together").

Simple pièce versée au dossier. À part le slavon godu, on est assez loin de gaudeo... D'autant plus que le gh- IE aboutit normalement à un h en latin...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008