Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Couvre-feu dans les différentes langues - Dictionnaire Babel - Forum Babel
Couvre-feu dans les différentes langues
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 727
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Sunday 18 Oct 20, 19:15 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Je reviens par ailleurs sur ce point : « Comme son nom l'indique, un couvre-feu, soit un "couvre lumière", n'entre jamais en vigueur avant la nuit et se termine forcément au petit matin. » Es-tu sûr du sens de lumière pour "feu" ? En période de couvre-feu au moyen-âge, il fallait simplement ne pas être dehors, mais ne pouvait-on avoir la lumière chez soi ? C'est le genre d'étymologie faussement évidente. Je suis bien sûr d'accord que le couvre-feu à l'origine était de nuit.
Mais je ne pense pas que le sens de couvre-feu soit si clair que ça dans l'esprit de la plupart des gens, et ils ne retiennent, avec raison d'ailleurs, que la définition de l'Académie : « 3. Mesure de police qui interdit de sortir de chez soi entre telle et telle heure. »

Pendant l'Occupation allemande lors de la Seconde Guerre mondiale, il y avait des mesures de couvre-feu qui interdisaient – sauf autorisation – de sortir dans les rues à certaines heures, et des mesures d'occultation (tentures épaisses, phares voilés, etc.) qui devaient empêcher l'aviation alliée de se repérer.

Chez les scouts, le couvre-feu implique que :
— on éteint toutes les flammes et on met de la cendre sur les braises pour pouvoir laisser le feu sans surveillance (dans d'autres circonstances, ça permet aussi de ne pas se faire voir de loin…) ;
— chacun rentre dans sa tente et le calme règne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3565
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 19 Oct 20, 9:50 Répondre en citant ce message   

L'origine du couvre-feu, à la fin du XIIe siècle ou début du XIIIe, semble être normande ou anglo-normande. Elle reste assez mystérieuse. Selon plusieurs hypothèses que j'ai lues, il s'agissait bien de couvrir le feu pour la prévention des incendies, préoccupation bien légitime dans les villes et villages à maisons de bois au Moyen-Âge.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10472
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 19 Oct 20, 10:59 Répondre en citant ce message   

Ça n'aurait guère de sens, étant donné que le feu était la seule source quotidienne de chauffage et de cuisine, et d'éclairage la nuit. Le risque d'incendie était donc constant, permanent.
En revanche, ce qui l'était heureusement moins, c'était la guerre. Et là, il fallait autant que possible occulter l'endroit où l'on se trouvait la nuit, ne pas éclairer les cibles des arcs ou arbalètes. Le feu du jour, toujours nécessaire pour le chauffage ou la cuisine, avait moins d'importance, noyé qu'il était dans celui du soleil.
D'ailleurs éteindre le feu est une chose et le couvrir une autre. On peut toujours l'entretenir si on en cache la lumière.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3565
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 19 Oct 20, 11:42 Répondre en citant ce message   

Ben non, même à la campagne, dans ma jeunesse, on couvrait le feu dans la cheminée avant d'aller se coucher. C'est la prudence même. Pour se chauffer, il y avait les bassinoires, les édredons, la compagnie, voire les bestiaux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 292
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Tuesday 20 Oct 20, 20:47 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Le couvre-feu étant une composante usuelle de ce qu'on appelle l'état de siège en temps de paix, on peut se servir de ce second syntagme pour le désigner:

Grec grec moderne
κατάσταση πολιορκίας état de siège / couvre-feu
<
κατάσταση situation, état
πολιορκώ assiéger (cf. poliorcétique « art de la prise des villes »)


C'est plus couramment ἀπαγόρευση κυκλοφορίας (apagorefsi kikloforias) (= interdiction de circulation)

https://gr.ambafrance.org/Covid-19-%CE%91%CF%80%CE%B1%CE%B3%CF%8C%CF%81%CE%B5%CF%85%CF%83%CE%B7-%CE%BA%CF%85%CE%BA%CE%BB%CE%BF%CF%86%CE%BF%CF%81%CE%AF%CE%B1%CF%82-%CF%83%CF%84%CE%B7%CE%BD-%CF%80%CE%B5%CF%81%CE%B9%CE%BF%CF%87%CE%AE
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008