Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
grabataire (français) - Le mot du jour - Forum Babel
grabataire (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Wednesday 23 Nov 05, 10:13 Répondre en citant ce message   

grabataire :
- du grec κράββατος (kravatos) ου lit de malade, grabat, en latin crabbatus (grabatus (-um)
En grec moderne lit se dit κρεβάτι qui est une forme très proche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Wednesday 23 Nov 05, 13:31 Répondre en citant ce message   

Voila d'où vient le mot russe кровать (krovat' = lit)...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Wednesday 23 Nov 05, 14:53 Répondre en citant ce message   

On pourrait penser que ça vient de grab-grave-crever qui évoque la tombe, qui est une autre forme de lit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
guillaume



Inscrit le: 14 Dec 2005
Messages: 673
Lieu: Istanbul, natif du Québec

Messageécrit le Monday 10 Sep 07, 13:22 Répondre en citant ce message   

Turc kerevet, lit de planches, grabat, de Grec κρεβάτι, lit.
sinon Turc yatak, lit, du verbe yatmak, se coucher.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Romanovich
Animateur


Inscrit le: 05 Dec 2006
Messages: 340
Lieu: Poitiers

Messageécrit le Monday 10 Sep 07, 15:34 Répondre en citant ce message   

mansio a écrit:
On pourrait penser que ça vient de grab-grave-crever qui évoque la tombe, qui est une autre forme de lit.

Difficile en effet de ne pas penser à un lien avec la base germanique graban qui a donné le terme Royaume-Uni grave (= tombe).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 21 Sep 07, 0:33 Répondre en citant ce message   

Oui, bien sûr, mais on peut aussi prendre un peu de recul car l'étymologie ne se fonde plus depuis longtemps sur les seules ressemblances phonétiques.

D'abord, le germanique *graban se fonde sur un thème *gʰr-ebʰ- avec des cognats en balto-slave (lett. grebju « creuser », vx.-sl. gresti « racler, gratter »). En grec, selon la vocalisation de ce thème, on aboutirait à des choses comme *ker-ph-, *kr-eph-, *kra-ph- (en tenant compte d'une dissimilation d'aspirées) et ça ne fonctionne pas bien.

Et les choses peuvent se compliquer car on connaît aussi un thème *ger-bʰ- « entailler » qui, en germanique, conduit à l'anglais carve et à l'allemand kerben, et, en grec, à graph- « entailler > écrire ». Là aussi, les choses se ressemblent mais, autant que je sache, on ne connaît pas d'autre exemple d'une indécision gʰ/g à l'initiale.

Et il faut aussi se méfier des sauts dans le sémantisme. De gratter ou d'entailler, on pourrait aisément passer à griffer mais on oublierait que ce verbe d'origine franque signifiait primitivement « saisir » (germ. *graip-, angl. grasp). Mais on peut continuer et sauter au griffon qui nous vient par le latin du grec grúps « vautour », mot également utilisé pour désigner un animal fabuleux très employé comme thème décoratif et dont on connaît mal l'origine (soit le grec grupós « courbé, aquilin », soit l'akkadien karūbu « griffon, chérubin »). Mais nous sommes ici très loin d'un lit, même d'un grabat, retournons-y.

Plus que les jeux aléatoires d'une phonétique approximative, l'histoire des mots et l'analyse sémantique peuvent donner des témoignages. Le grec krábbatos est un mot populaire, d'attestation tardive et qui ne se laisse pas expliquer à l'intérieur du grec. Le fait qu'on le rencontre chez un poète sicilien (Rhinton, IIIe s. av.n.è.) et que la correspondance phonétique avec le latin grabātus est irrégulière a conduit à penser que, dans les deux langues, le mot est un emprunt. C'est la piste suivie par Kretschmer.

Il suppose un mot illyrien ou macédonien (?) *grabu qui serait un nom d'arbre et dont il trouve des correspondants en divers endroits :

- le grec ancien grábion « bois de l'yeuse ou du rouvre »

- les grecs modernes dialectaux grábos (Épire) et gábros (Arcadie) qui désignent des espèces de chênes

- le russe grab « charme » (l'arbre)

- l'ombrien Grabovius (Tables Eugubines) épithète divine non expliquée

L'évolution sémantique passerait alors de l'arbre au bois, puis à l'objet fait de bois, une évolution dont on connaît d'autres exemples (grecs drūs « chêne » > dóru « lance »). Le grabat serait ainsi un simple lit de bois, probablement sans confort mais plus pratique pour brancarder malades ou blessés …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008