Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
fugue (français) - Le mot du jour - Forum Babel
fugue (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 08 Dec 05, 10:44 Répondre en citant ce message   

Fugue du grec φυγή ( fyguê) fuite, le verbe φεύγω signifie partir, en latin fuga.


ATTENTION ! ERREUR ! VOIR CI-DESSOUS
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 17 Feb 11, 18:08 Répondre en citant ce message   

Pour nourrir ce MDJ un peu étique et pathétique, disons quelques mots des membres de sa petite famille :
- fougue : du latin fuga par l'italien foga, "fuite précipitée, impétuosité"
- foucade, altération de fougade, dérivé du précédent.
- et les préfixés centrifuge, refuge, subterfuge, transfuge, vermifuge.
La racine est *bheug-, fuir.
(Attention : il y a trois autres racines *bheug- homophones.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 17 Feb 11, 18:40 Répondre en citant ce message   

En italien il y a aussi

fuga = fuite
fuggire = fuir

foga serait plutôt l'impetuosité.
sfogo = http://dizionario.reverso.net/italiano-francese/sfogo
sfogare = dare libero corso a = donner libre cours à

---

sicilien:

fuitina = fuga riparatrice = la fuite de deux jeunes gens qui voulaient se marier, mais qui n'avaient pas le consentement de la famille d'un des deux.

---

espagnol:

fuga = huida apresurada = fuite précipitée

huida = fuite


DRAE
Citation:
fuga.
(Del lat. fuga).
1. f. Huida apresurada.
2. f. Abandono inesperado del domicilio familiar o del ambiente habitual
3. f. Momento de mayor fuerza o intensidad de una acción, de un ejercicio, etc.
4. f. Salida de gas o líquido por un orificio o por una abertura producidos accidentalmente.
5. f. Mús. Composición que gira sobre un tema y su contrapunto, repetidos con cierto artificio por diferentes tonos.


Dernière édition par giòrss le Thursday 17 Feb 11, 19:06; édité 5 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 17 Feb 11, 18:44 Répondre en citant ce message   

Citation:
fuitina = fuga riparatrice = la fuite de deux jeunes gens qui voulaient se marier, mais qui n'avaient pas le consentement de la famille d'un des deux.
C'est le sens de l'anglais elopement.

Les deux mots italiens fuga et foga sont, sauf erreur, des doublets issus du latin fuga. (Le mot français fougue semble issu de foga plutôt que de fuga.)

L'espagnol fuga a donc, selon le contexte, le sens de fuite, de fugue ou de fougue.


Dernière édition par Papou JC le Thursday 17 Feb 11, 18:56; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 17 Feb 11, 18:51 Répondre en citant ce message   

En italien, la fuitina s'appelle "fuga d'amore".

Oui, fuga et foga sont des doublets...

---

Le piémontais, par contre, connait le mot fuga (prononcé avec le -u- français), mais comme terme de culture.
Normalement s'utilise le verbe

ëscapé = fuir/échapper

et le mot ëscapada/ëscapà/ëscapàa (selon le lieu) dans le sense de "brève visite".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 18 Feb 11, 9:10 Répondre en citant ce message   

Helene a écrit:
Fugue du grec φυγή ( fyguê) fuite, le verbe φεύγω signifie partir, en latin fuga.

On se contentera peut-être de sourire devant l'hypernationalisme des grecs d'aujourd'hui. Non, le latin fuga ne vient pas du grec et le français fugue vient du latin, non du grec.

Et on notera également que, dans le sens musical, le grec moderne emploie plus volontiers φούγκα [fúga], emprunt direct à l'italien comme κοντραπούντο [kondrapúnto] « contrepoint ». Même si la réhellénisation a aussi réactualisé en ces sens le vieux φύγη [fíyi] « fuite » et fabriqué un bizarre αντίστιξη [adístiksi] « anti-ponctuation ».

Papou JC a écrit:
La racine est *bheug-, fuir.
(Attention : il y a trois autres racines *bheug- homophones.)

Oui et non. C'est Pokorny qui, pour éviter les difficultés sémantiques, multiplie les thèmes *bʰeu-g-. Mais tout le monde ne le suit pas forcément car le sanskrit bhujati comme l'allemand biegen « plier » peuvent évoquer aussi bien la soumission (se plier à) ou le départ (plier bagage). Et il faut ajouter l'avestique bunǰainti « sauver, libérer » ou le pâli pari-bhuñjati « nettoyer, balayer » qui fait pendant au gotique us-baugjan « balayer » et pour lesquels on pourra penser à notre « du balai ! ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Friday 18 Feb 11, 11:44 Répondre en citant ce message   

En italien, c'est plutôt l'armée que "ripiega" (abandonne une position).
Et ça dérive d'une utilisation d'un verbe latin de l'armée romane: re-plicare.

En espagnol: llegar= "rétourner, tirer vers le haut, se rapprocher", dèrive de plicare
catalan : aplegar
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 18 Feb 11, 11:58 Répondre en citant ce message   

Certes, giorss, mais tout ça est déjà ICI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Friday 18 Feb 11, 12:20 Répondre en citant ce message   

En italien : fuggifuggi et en corse fughjifughji, la simple répétition permet de donner un caractère d’urgence à la fuite ou fugue : sauve-qui-peut, débandade, fuite éperdue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Friday 18 Feb 11, 12:40 Répondre en citant ce message   

Nos amis musicologues ont omis de parler de la fugue, ce bel ornement en musique classique, qui depuis Jean Sébastien Bach s'est développée en forme artistique. Les dictionnaires explicatifs parlent de "volée", pensez à un vol d'oiseaux. Il faut au moins 3 ou 4 voix s'entrelaçant selon des règles bien déterminées. Il y a les voix du Comes (Comte) et celles du Dux (Duc). Mais elles se respectent.
Au 16e siècle cette figure de style existait déjà sous le nom de "canon", qui n'a rien à voir avec l'arme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10773
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 19 Feb 11, 12:47 Répondre en citant ce message   

Italien fuga se traduira en français soit par fugue, soit par fuite

la Fuga in Egitto : la Fuite en Egypte

fuga : échappée (cyclisme)
= quand un ou plusieurs cyclistes sortent du peloton

darsi alla fuga (= se donner à la fuite) : prendre la fuite
La forme en italien est jolie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Iknos



Inscrit le: 26 Dec 2010
Messages: 33
Lieu: Behren-lès-Forbach (57)

Messageécrit le Saturday 19 Feb 11, 22:10 Répondre en citant ce message   

felyrops a écrit:
Nos amis musicologues ont omis de parler de la fugue, ce bel ornement en musique classique, qui depuis Jean Sébastien Bach s'est développée en forme artistique. Les dictionnaires explicatifs parlent de "volée", pensez à un vol d'oiseaux. Il faut au moins 3 ou 4 voix s'entrelaçant selon des règles bien déterminées. Il y a les voix du Comes (Comte) et celles du Dux (Duc). Mais elles se respectent.
Au 16e siècle cette figure de style existait déjà sous le nom de "canon", qui n'a rien à voir avec l'arme.

Il est vrai que la fugue est une forme musicale, basée sur le principe de l'imitation, portée à sa perfection,( mais pas inventée) par le grand ( le plus grand...) J. S. Bach, et qu'elle dérive certainement de la forme la plus simple de l'imitation, le canon justement...pensez à un canon bien connu de tous, "Frères Jacques"... canon à 3 voix, ou chacune des voix répète un à l'identique un même motif, avec un certain retard. Dans le cas d'un canon généralement, l'imitation est parfaite, mais pas toujours, comme on peut le constater sur un autre très célèbre et magnifique canon, le "Canon et gigue en Ré majeur" de Johann Pachelbel.

Une fugue musicale possède d'une structure plus complexe que celle d'un canon, et sans vouloir entrer dans des détails trop éloignés du sujet, sans jeu de mots, on appelle sujet le thème conducteur exposé par la première voix et repris , en général à la dominante (quinte) par la deuxième voix sous le nom de réponse qui vient en contrepoint avec le contre-sujet de la première voix...). Tout cela bien sûr dans le respect des règles du contrepoint...
Tout cela pour dire que fugue, dans son acception musicale vient du latin "fugere"...Chez Bach les nombreux et merveilleux"préludes et fugues ", sont souvent appelés dans les partitions du Cantor " Praeludium et fuga"...

Fugue parce que l'auditeur a l'impression, ( pas fausse ) que le sujet (thème) fuit d'une voix ou partie, à l'autre. On aurait pu supposer aussi que fugue dériverait directement de l'italien "fuga" étant donné qu'une grande partie des termes et des indications utilisés en musique, sont italiens, et sont généralement utilisés par tous les compositeurs quelle que soit leur nationalité, ou langue... Veuillez m'excuser pour cette trop longue digression musicale....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 1:42 Répondre en citant ce message   

Inutile de dire, cher Iknos, que je te remercie d'avoir apporté ces précisions qu'un simple mélomane comme moi n'aurait pu expliquer de façon si claire.
L'embryon de l'art de la fugue se trouve chez les polyphonistes du XVe siècle?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 27 Nov 17, 9:43 Répondre en citant ce message   

Voir aussi focus qui me semble un étymon plus probable de fougue que fuga.

D'ailleurs, plus haut, Giorss fait bien la différence entre les mots italiens fuga et foga. Sauf que je ne crois pas que ce soient des doublets.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 17, 14:06 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
L'espagnol fuga a donc, selon le contexte, le sens de fuite, de fugue ou de fougue.

Non, en 2011, j'ai dit une sottise : l'espagnol fuga n'a jamais le sens de fougue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008