Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Terrils - Cultures & traditions - Forum Babel
Terrils
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Nabû



Inscrit le: 13 Dec 2004
Messages: 109
Lieu: Suisse - Neuchâtel et Zürich

Messageécrit le Thursday 06 Jan 05, 2:33 Répondre en citant ce message   

Je me demandais ce que signifiait le terme de... Terril...? Mais j'ai trouvé...

Un terril...
C'est une colline formée par des déchets des mines de charbon et envahie par la nature
Régulièrement, nous explorons un terril de La Louvière, en Belgique.

Bien que ce ne soit pas encore vraiment très clair pour moi ce vocable de "Terril"...
D'après ce qui est mentionné sous la carte de "Malak"...

Rappelons que l'exploration de la Chaîne des Terrils relève toujours aujourd'hui, en Wallonie, de l'aventure.
Seuls quelques rares terrils sont aménagés


Ce serait plutôt une "Chaine"... de collines ou de montagnes d'après l'image des enfants...
Bien que celle-ci rappelle plutôt les mines...
Il y avait de nombreuses mines en Belgique dans les siècles précédents.
J'ai constaté qu'il y a énormément de <terrils>... J'ai encore trouvé cette explication...:

http://www2.ac-lille.fr/terril-sabatier/terril1.htm
Un terril c'est une colline formée par des déchets des mines de charbon. Les terrils constituent donc une chaîne de collines artificielles. Ces terrils sont formés des " stériles ", ces roches mélangées au charbon que les mineurs remontaient des puits. Les plus anciens terrils sont en général plats (terril 174, terril du Lavoir-Rousseau). Les plus récents, tel le terril de Sabatier à Raismes, situés à proximité des agglomérations, ont le plus souvent été édifiés en forme de cônes pour accumuler un grand volume sur une surface minimale. Ils peuvent atteindre près de cent mille mètres cubes. Un chemin en colimaçon permet de l'escalader en douceur. Au sommet de notre nous pouvons admirer le magnifique panorama qui donne sur le Valenciennois et sur la forêt domaniale.

http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud/discotheque/chtimie.htm
>> Tout in haut de ch'terril - El' pinsionnée
>> Tout in haut de ch?terril ( Renaud cante el' Nord)
http://www.renaud-chanteur.com/chanteur/cantelnord/haut_terril.htm
C'est seulement pour la langue, il faut le lire...

http://www.encyclopedie-enligne.com/t/te/terril.html
Un terril est constitué par l'accumulation des sous-produits de l'exploitation minière, schiste, résidus divers (quelquefois pollués). On prononce terri et on peut l'écrire aussi de cette façon.
Il peut être de forme conique, et constituer alors un signal fort dans le paysage, ou bien plat et s'y fondre complètement, surtout si la végétation s'y est installée. Le plus haut d'Europe se trouve à Loos-en-Gohelle dans l'ancien bassin minier du Pas-de-Calais, il est constitué de deux cônes qui culminent à 180 m, dépassant ainsi le plus haut sommet de la Flandre, le Mont Cassel.

Les plus anciens terrils houillers peuvent encore contenir suffisamment de charbon pour entrer spontanément en combustion lente. Il en résulte un phénomène de vitrification des schistes qui acquièrent ainsi des capacités mécaniques suffisantes pour en faire des matériaux de construction routière. Certains connaissent donc une seconde vie en étant exploités dans ce but. D'autres au contraire sont soigneusement préservés en raison de leur richesse écologique. Au fil des années, ils ont été colonisés par toutes sortes de plantes et animaux, quelquefois étrangers à la région. De couleur sombre, la face tournée au sud peut en effet être significativement plus chaude que les environs. Ainsi le terri de Pinchonvalles à Avion rassemble 200 variétés différentes de plantes supérieures. Une trentaine d'espèces d'oiseaux y nichent.

Parce que les mineurs jetaient leurs trognons de pommes ou de poires dans les wagonnets de charbon, les terrils abritent aujourd'hui une centaine de variétés plus ou moins oubliées d'arbres fruitiers.

Enfin, certains sont aménagés pour la pratique des sports d'hiver : Ski, luge.

Il y a de superbes photos de "Terrils"...... La terre cache des trésors... http://users.skynet.be/bdl/terril.htm




Le terril Albert 1er (n°142) vu du terril Saint Emmanuel (n°137)


Qu'en est-il des "mines et des Mineurs"... aujourd'hui...?

Il y avait des mineurs de tous les pays en Belgique... Et de nombreux italiens je crois...
Les mineurs ukrainiens existent actuellement encore...
.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Thursday 06 Jan 05, 12:09 Répondre en citant ce message   

J'ai déplacé le message précédent car il était hors sujet dans la discussion où il se trouvait.

Je vous propose d'en profiter pour démarrer une discussion sur les toponymies locales. Dans votre région, votre pays, utilise-t-on des termes désignant des formes précises du relief ? Expliquez-nous les abers, les rias, les calanques,...

Nabû nous parle ici des terrils. Je pense que les Français utilisent le terme "crassier".

En wallon, un terril est une colline formée des déblais de mine. La Wallonie a un lourd passé minier et industriel. Dans certaines régions, ils sont un élément marquant du paysage. Dans la région de Charleroi-Couillet-Aiseau, ils sont tellement nombreux et proches que l'expression "chaîne des terrils" est apparue. Mais il s'agit bien d'une chaîne de colline artificielle !

Depuis que l'exploitation a cessé, les terrils se couvrent progressivement de verdure. Il arrive que l'espace clos entre plusieurs terrils deviennent un lac. On a donc de décidé de classer ces sites comme réseves naturelles !!!


Un autre terme typiquement wallon est le tiène, qui est passé en français sous la forme de tienne. Un tienne, c'est une colline, mais c'est une colline wallonne !

Le sous-sol wallon est majoritairement formé de couches du primaire ( très vieux Clin d'œil ) fortement plissées. Les plis ont des axes orientés ouest-est à sud-ouest - nord-est. Tous le relief wallon est influencé par ces plis, et les paysages aussi. Regardez la Meuse, elle coule vers le nord jusque Namur puis rejoint la Sambre et garde l'orientation de cette dernière... à cause d'un gros pli !

La plupart des collines au sud du sillon Sambre-et-Meuse sont étirées selon un axe est-ouest. Et bien ces collines allongées sont appellées des tiennes.

On appelle aussi tienne le versant d'une vallée, une côte, et donc aussi une rue très pentue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
outchakov



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 227
Lieu: Sombreffe (Wallonie)

Messageécrit le Thursday 06 Jan 05, 12:18 Répondre en citant ce message   

A noter que terril se prononce 'terril' à l'est de charleroi et 'terri' à l'ouest
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2484
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Thursday 06 Jan 05, 12:42 Répondre en citant ce message   

En tant que banlieusard parisien je ne connais que le terme de terril - un crassier est peut-être une appellation locale dans le nord de la France ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marden



Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 468
Lieu: Seine-et-Marne, Ardennes

Messageécrit le Thursday 06 Jan 05, 14:20 Répondre en citant ce message   

Il semble effectivement qu'on rencontre le terme "crassier" dans certaines localités belges comme l'équivalent du "terril".

En d'autres lieux, le "crassier" désigne le dépôt de déchets de fonderie, le mâchefer, mélange de sable plus ou moins vitrifié et particules métalliques. Convenablement aplani, le crassier peut servir de terrain de football (j'en connais un portant ce nom), "jouable" même après une longue période pluvieuse, mais propre (!) à provoquer des écorchures. Par temps sec, on en ressort tout "crayat".

Les "terrils" de déchets ardoisiers sont appelés "verdous, verdoux, verdaux ou verdeaux".

voir aussi les toponymes de la mine :
http://www.cevenols.com/topo_miniers.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Thursday 06 Jan 05, 14:31 Répondre en citant ce message   

Il semble que l'expression "chaîne des terrils" existe aussi en France ! très content
http://chaine.des.terrils.free.fr

Voici son équivalent wallon :
http://www.terrils.be
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 21 Jun 06, 9:10 Répondre en citant ce message   

Pour info :

Un nouveau sentier GR voit le jour. Il reliera les terrils de Wallonie depuis Bernissart jusqu'à Blégny-Trembleur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 796
Lieu: arras

Messageécrit le Wednesday 21 Jun 06, 9:26 Répondre en citant ce message   

à Alès ou à Carmaux, on dit un crassier, ce qui serait donc un terme du Midi.
Pour les oufs dont je fais partie, on peut s'éclater tous les ans dans la célèbre Course des terrils de Raismes (59), ville où fut tourné Germinal, non loin de la trouée d'Arenberg, redoutable zone pavée qui pimente le Paris-Roubaix.
Pour la Course des terrils , veuillez-vous reporter au:
www.coursedesterrils.com
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Wednesday 21 Jun 06, 19:15 Répondre en citant ce message   

Crassier commence à Saint-Etienne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3961
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 10 Sep 19, 16:04 Répondre en citant ce message   

Il y a aussi ce terme halde d'origine allemande qui désigne selon le Lexikon — Landschafts- und Stadtplanung
"un grand tas de déblais au voisinage d'une mine de fer" (fer, or...)
terril (ou terri) et crassier : "un grand tas de déblais au voisinage d'une mine de charbon"

Halde est-il un synonyme ? Ou bien plutôt adapté à un genre de mine (fer, or) ou lié à la taille, l'emplacement ?
Je rencontre ce terme dans un rapport de fouilles de mines dans les Pyrénées (Aulus, Ariège) :
halde : déblai minier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3522
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 10 Sep 19, 18:48 Répondre en citant ce message   

En allemand même on distingue entre Bergehalde pour les deblais d'une mine de fond, type mine de charbon et Abraumhalde employé , par exemple, pour les collines formées des déblais de mines à ciel ouvert, par exemple les mines de lignite.
En français , je trouve ces précisions sur un site gouvernemental.


Citation:
Un terril est constitué par l'accumulation des stériles, sous-produits de l'exploitation minière composés principalement de schistes. Il peut être de forme conique et constituer alors un signal fort dans le paysage, ou bien plat et s'y fondre complètement, surtout si la végétation s'y est installée.
Une verse est un lieu où sont déversés des stériles en vrac, le plus souvent dans la pente sous les galeries d'exploitation.
Une halde ou dépôt est un amas de matériaux constitué avec les déchets de triage et de lavage d'une mine métallique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3574
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 10 Sep 19, 19:45 Répondre en citant ce message   

Confirmation dans ce vocabulaire des mines :
Citation:
Halde : amas de déblais rocheux se trouvant devant l'entrée d'une galerie de mine ou près d'un puits au jour.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10494
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 10 Sep 19, 22:35 Répondre en citant ce message   

Ce Halde allemand emprunté par le français est un cognat de l'anglais heel "résidu, déchet, reste" (nucléaire), sans rapport avec son homonyme plus connu heel "talon".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3522
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 10 Sep 19, 22:59 Répondre en citant ce message   

Je ne crois pas, Papou.
Car le premier sens de Halde en allemand , c'est le " versant" d'une montagne ou d'une colline.
En ce qui concerne l'anglais , il est à rapprocher de l'adjectif : heald en vieil anglais qui signifiait " incliné, penché" comme son équivalent en vieil allemand hald .

Aucun rapport dans l'étymologie du mot avec des déchets.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3961
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 10 Sep 19, 23:05 Répondre en citant ce message   

Mais je ne vois aucune trace de ce heel anglais !
Sauf sur un "dictionnaire collaboratif" mais ne serait-ce pas une erreur d'un internaute ? qui aurait fait une confusion avec Achilles heel (talon d'Achille) ?

L'allemand Halde est apparenté au latin clivus , grec κλῖτος
(Grimm)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008