Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Expressions ou slogans détournés (volontairement ou non) - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Expressions ou slogans détournés (volontairement ou non)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 02 Oct 12, 17:20 Répondre en citant ce message   

Ne pas y aller avec le dos de l'écuyère.

Il s'agit sans doute d'une référence au dos nu de Lady Godiva.

(Ne pas y aller avec le dos de la cuillère)


Dernière édition par Jacques le Friday 19 Oct 12, 21:13; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 07 Oct 12, 18:34 Répondre en citant ce message   

"décrocher le grelot" apparaît 40.000 fois avec google.

(décrocher le gros lot)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 07 Oct 12, 20:25 Répondre en citant ce message   

Une expression provençale : attraper l'embouligue , mourir d'embouligue .

Il s'agit d'une confusion entre embouligue , mot du français régional de Provence qui désigne le nombril ( de l'occitan embourigo : nombril) et embolie . Se dit, aujourd'hui, plutôt par plaisanterie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 08 Oct 12, 14:37 Répondre en citant ce message   

Pagnol a fait un sort à cette expression dans César, si ma mémoire est bonne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 08 Oct 12, 17:01 Répondre en citant ce message   

C'est ici:

Citation:
Claudine : Mon pauvre mari, moi, ça s'est passé d'une façon étrange. Une nuit, il me réveille. C'était le premier chant du coq. Il avait la figure un peu rouge et la main sur la poitrine, il me fait : "Claudine, qu'est ce que tu dirais si je mourais d'un seul coup ?" Moi, à moitié endormie, je lui fais : "ça prouverait que tu n'es pas malin." Et alors il me fait : "Eh bien, par conséquent, je ne suis pas malin." Et toc, il est mort ! ... Le médecin a dit qu'il était mort de l'embouligue.

César (stupéfait) : De l'embouligue ?

Claudine : Oui, Monsieur, il avait un embouligue.

César (se tâtant le nombril) : Moi aussi, j'ai un embouligue ! Tout le monde a un embouligue !

Escartefigue (fièrement) : Moi, le mien, il est grand comme une pièce de cinq francs !

Claudine (supérieure) : Mais, ça ne veut pas dire le nombril ! L'embouligue, dans le langage des savants, c'est une maladie. Le médecin a dit : "C'est une espèce de bouchon qui se met dans les artères." Et tout d'un coup, cloc ! Ca s'éteint comme si on te coupait le gaz !

César (scientifique) : Ah ! Elle veut dire une embolidre !

M. Brun (sans rire) : Il y a même des gens qui appellent ça une embolie !

César (condescendant) : Oui. A Lyon."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 18 Oct 12, 10:00 Répondre en citant ce message   

Andrew a écrit:
Les métiers du rail se sont considérablement ouverts à la gent féminine et, puisqu'il est d'usage de parler aux dames en français et en castillan aux dieux et déesses, nous aurions pu oser : "A bonne en tender salut" ou larmoyer : "la bielle de Cadix a l'essieu de velours..."

Alphonse Allais l'avait osé :

Lorsque tu verras une bonne
D'enfants, et non autre personne,
Assise au milieu d'un tender
Ou wagon de chemin de fer
Découvre toi sur son passage
Salut à son noble visage !

Moralité : A BONNE EN TENDER, SALUT !


[ citation d'un message d'Embatérienne dans le Fil "Expressions issues du jargon ferroviaire" ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 20 Oct 12, 12:42 Répondre en citant ce message   

- Le rangement, c'est maintenant !
(bande-annonce pour l'émission de France5 sur la maison)

Référence au slogan de la campagne de François Hollande (présidentielle 2012) :
- Le changement, c'est maintenant !



- François Hollande, l'autre pays du chômage.

Référence au slogan publicitaire :
- La Hollande, l'autre pays du fromage.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 22 Oct 12, 15:53 Répondre en citant ce message   

Allemand Expression allemande empruntée au yiddish, : der Pleitegeier. qu'on traduit par risque de faire faillite. Pour les Allemands, du fait d'une étymologie populaire, le terme est assimilé au vautour ( oiseau de malheur) qui se nourrit de cadavres.

En effet, en allemand, der Geier = le vautour. Voir ici, une caricature récente qui montre l'euro menacé de ruine, malgré le parapluie fiscal . Cette menace est bien représentée ici par le Pleitegeier , le vautour de la faillite.


En fait, il s'agit du terme yiddish דער פּליטה -גײער = der pleyte-geyer ( celui qui fait faillite) où le deuxième élément n'est que le substantif formé sur le verbe geyn = aller , équivalent yiddish du verbe allemand gehen, de même sens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 22 Oct 12, 18:20 Répondre en citant ce message   

"Se donner une incontinence", au lieu de "se donner une contenance" (masquer son embarras).

Ex. : En société, il trinque souvent pour se donner une incontinence.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 25 Oct 12, 14:43 Répondre en citant ce message   

Miroir sans teint.
Un teint opaque, sans doute !

(miroir sans tain)


Lettre de cachot : document qui vous fait embastiller pour une pécadille.

(lettre de cachet)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 27 Oct 12, 18:08 Répondre en citant ce message   

Allemand Saufen wie ein Bürstenbinder . = se saouler comme un fabricant de brosses.

En fait, la corporation des artisans faiseurs de brosses ne se saoulait et ne jurait pas plus qu'une autre.

Le verbe bürsten = brosser avait une ancienne acception qui s'est perdue, et signifiait boire. Au départ, se gargariser, se brosser, nettoyer la gorge avec de l'eau. À un moment ou l'autre, le sens du verbe même s'est perdu et par étymologie populaire on a attribué cette réputation d'être maître en l'art de bürsten aux fabricants de brosses. D'où le pléonasme inconscient...

der Bürstenbinder : le noueur de brosses ( artisan qui les fabrique)

saufen: se saouler.

Par extension, la comparaison peut se reférer à toute action exagérée : fluchen wie ein Bürstenbinder: jurer comme un fabricant de brosses.

Voir autres exemples ici.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Aleph



Inscrit le: 09 Dec 2012
Messages: 1
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 09 Dec 12, 23:18 Répondre en citant ce message   

J'ai une expression que j'utilise maintenant tout le temps en connaissance de cause, tirée de la série télévisée H qui, dans ses détournements, est extrêmement drôle : pour faire remarquer un point à un ami, Aimé Césaire (c'est le nom de l'infirmier) commence par un "Pour ta gouvernante".

Il y en a pas mal d'autres que je donnerai lorsqu'elles me viendront !

PS : moins drôle, les gens qui utilisent voyager de concert au lieu de voyager de conserve, la conserve étant le bateau censé protéger son "compagnon de route". De concert n'est pas faux en soi, mais le voyage, donc la référence au maritime, irait plutôt vers l'utilisation de conserve.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 30 Dec 12, 18:28 Répondre en citant ce message   

frais moulu (au lieu de frais émoulu)
Voulez vous du vieux café en grains ? Non, du frais moulu.


émoudre = aiguiser sur une meule
On le trouve au sens figuré dans Molière
Citation:
Toinette :
Vous avez beau raisonner; monsieur est frais émoulu du collège; et il vous donnera toujours votre reste. Pourquoi tant résiste, et refuser la gloire d'être attachée au corps de la Faculté?
(Molière - Le Malade imaginaire II, 6)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 15 Jan 13, 17:48 Répondre en citant ce message   

Allemand 1) Er hat einen Kater = il a la gueule de bois

Voir expressions avec noms d'animaux.

Der Kater= le chat mâle, le matou.

On pense que l'association de pensée avec le chat s'inspire de l'expression : einen Katzenjammer haben qui a le même sens, avoir la gueule de bois. Cette dernière signifie littéralement : avoir les gémissements d'un chat par allusion aux plaintes sonores des félins dans la période des amours. Cette expression est apparue dans la deuxième moitié du 18.siècle et fut surtout employée dpar la suite dans le jargon estudiantin avant d'entrer dans la langue usuelle.

Quant à la première, einen Kater haben ( qui serait comprise comme avoir le matou ), elle est d'abord attestée aussi dans le jargon des étudiants ( du côté de la Thuringe à Jena et vers Leipzig ), mais plus tardivement, deuxième moitié du 19.siècle. C'est en fait une déformation de Katarrh ( catarrhe)terme par lequel on qualifiait bien des affections.


2) die schnelle Katharine haben ( variante avec Kathrin)

= textuellement, avoir la rapide Catherine , un euphémisme pour avoir la diarrhée.

Cette expression est un détournement : selon certains, ce serait une étymologie populaire, déformation également de Katarrh , avec l'idée que la diarhée était provoquée par un rhume, congestion, se portant sur les intestins.

Plus vraisemblablement, on pense à une plaisanterie, détournement volontaire, venu lui aussi du monde des étudiants, issu du terme grec : καθάρισμα, une façon de se nettoyer les intestins rapidement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1030

Messageécrit le Sunday 27 Jan 13, 5:56 Répondre en citant ce message   

The Drink team.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 8 sur 10









phpBB (c) 2001-2008