Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
migraine (français) - Le mot du jour - Forum Babel
migraine (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2853
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Sunday 11 Dec 05, 10:32 Répondre en citant ce message   

Migraine : du grec ημικρανία (êmikrania) (ημι moitié +κρανίον crâne) en latin hemicrania douleur dans la moitié du crâne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
winnoloursin



Inscrit le: 17 Oct 2005
Messages: 711
Lieu: marseille

Messageécrit le Sunday 11 Dec 05, 11:17 Répondre en citant ce message   

Donc les personnes qui se tiennent les deux tempes dans les mains en disant qu'ils ont une migraine ont tout faux!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2853
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Sunday 11 Dec 05, 11:39 Répondre en citant ce message   

En général lorsqu’on on a la migraine on a plutôt mal sur un côté de la tête mais comme on se sent mal car on souvent d’autres symptômes comme nausée ou trouble de la vue on a l’impression que le mal est étendu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 746
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 22 Dec 05, 15:22 Répondre en citant ce message   

L'origine du mot "migraine" est bien l'hémicranie, mais le siège de la douleur ne résume pas l'affection. On peut souffrir de véritables migraines et avoir mal des deux côtés.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2853
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Friday 23 Dec 05, 10:47 Répondre en citant ce message   

Pourtant à ce sujet mon dictionnaire médical précise bien qu’il s’agit d’une douleur provenant surtout d’un côté du crâne, mais voici un extrait du TLF, maintenant il est certain que lorsqu’on souffre d’une douleur le mal s’étend aussi ailleurs.


Citation:
MIGRAINE, subst. fém.
Fort mal de tête affectant généralement une moitié du crâne, dans les régions temporale et orbitaire, souvent accompagné de divers malaises (nausées, troubles de la vue, de la parole, de l'équilibre) mais disparaissant sans séquelles; p.exagér. mal de tête. Forte, violente migraine. Oh! docteur, j'ai une migraine, mais une migraine! dit-elle avec des mines charmantes. Ça me tient là, dans le sourcil gauche (ZOLA, Conquête Plassans, 1874, p.1055). Une migraine, ce n'est pas une maladie, c'est un symptôme (MARTIN DU G., Thib., Sorell., 1928, p.1226):
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 746
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 23 Dec 05, 11:12 Répondre en citant ce message   

Oui, mais c'est sans doute un dictionnaire médical de vulgarisation. Donc c'est "plutôt vrai" que "formellement vrai".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3118
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Friday 23 Dec 05, 12:23 Répondre en citant ce message   

Citation:
Fort mal de tête affectant généralement une moitié du crâne

Ce sont des symptômes très proches de ceux du coup du lapin ou d'autres syndromes liés à la colonne cervicale.
L'origine de la confusion est que la migraine est un syndrome dont le mal de tête n'est qu'un des symptômes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9093
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 23 Nov 10, 10:04 Répondre en citant ce message   

Voir aussi ICI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9093
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 19 Feb 19, 17:13 Répondre en citant ce message   

Je suis perplexe...
Disons pour commencer que l'équivalent espagnol de migraine est jaqueca, lequel vient de l'arabe شقيقة šaqīqa.
Consulté, Kazimirski nous dit bien que ce mot signifie non seulement "migraine" mais d'abord "moitié" et "un côté de la tête". Bien, jusque là.

Mais sous cette racine šqq, dont le sens premier est bien "fendre", on trouve très vite celui de "être pénible, difficile à endurer pour quelqu'un ; souffrir, éprouver un mal, une peine".
Si bien qu'il est fort probable que šaqīqa signifie tout simplement "douleur, mal (de tête)", sans autre précision.
Et que le grec ἡμικρανία [êmikrania] soit un calque pur et simple de l'arabe, mais avec une extension de sens qu'il n'avait probablement pas !
Ce ne serait pas le seul exemple d'un mauvais calque. (Je crois avoir parlé ailleurs de la veine céphalique ... qui n'a rien à voir avec la tête !)
Ce qui expliquerait le doute justement exprimé dans les posts précédents sur la fameuse moitié de tête où la migraine serait localisée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3088
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 19 Feb 19, 18:24 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Si bien qu'il est fort probable […] que le grec ἡμικρανία [êmikrania] soit un calque pur et simple de l'arabe

Il est vrai que Paul d'Égine, médecin grec du VIIe siècle (à qui l'on doit notre témoignage du mot) a beaucoup voyagé, vrai aussi qu'il a eu une influence sur la médecine arabe. Mais également vrai qu'il n'a été traduit en arabe qu'au IXe siècle par Hunayn ibn Ishaq.

Alors, supposer que le mot grec soit un calque de l'arabe aurait nécessité une justification … mort de rire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9093
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 19 Feb 19, 19:00 Répondre en citant ce message   

Évidemment, si tu prends les choses à l'envers ! La pensée ne t'effleure même pas que le contraire ait pu se produire, qu'il y ait eu des traités de médecine arabe traduits en grec. Une médecine arabe ? Quelle idée saugrenue !

Ma justification est facile : dans le mot arabe, il y a le sème douleur. Dans le mot grec, je cherche en vain le sème douleur. J'ai moitié et tête mais je n'ai pas douleur.
D'où vient donc alors que ce mot grec signifie "douleur de tête" ? À quels autres mots grecs l'apparentes-tu ? À quelle racine IE le rattaches-tu où il soit un peu question de douleur, bien entendu. Car on peut avoir des tas d'autres choses dans la tête que de la douleur. Heureusement.
Et curieusement je retrouve dans le mot grec le sème moitié qui n'a rien à y faire, sauf à apporter la preuve qu'il s'agit d'un calque d'une racine arabe signifiant à la fois "fendre (en deux)" et "éprouver une douleur".

Mais à quoi bon me fatiguer, je sais déjà que je ne t'amènerai jamais à reconnaître que je pourrais, de temps en temps, avoir raison sur l'origine d'un mot grec. Quoi que j'écrive. C'est usant, éprouvant, mais je me dis que tu n'es pas mon seul lecteur, alors je continue...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3088
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 20 Feb 19, 1:42 Répondre en citant ce message   

Car, bien sûr, tu trouves le sème douleur dans colique, brûlure, élancement et rage de dents. Tu te mets vraiment à écrire n'importe quoi, tu ne fais plus aucune recherche et te contentes de ce qui te passes par la tête.

Désolé pour tes raisonnements pseudo-sémantiques mais la médecine grecque existait déjà longtemps avant l'arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9093
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 20 Feb 19, 5:38 Répondre en citant ce message   

1. Le mot ἡμικρανία [êmikrania] est introuvable chez Chantraine. Même pas avec le sens de "moitié de tête/crâne".
2. Il est bien dans le DELL sous ses formes latinisées, le féminin hemicrania et le neutre hemicranium. Je copie : emprunt au grec ἡμικρανία "moitié de la tête", spécialisé dans le sens de "douleur affectant un côté de la tête, migraine." Le texte n'est pas clair : quel mot est "spécialisé", le grec ou le latin ?
3. Le renvoi à Meyer-Lubcke, nº 4104, est pour moi incompréhensible. Je vois quelques cognats dans d'autres langues. Je ne vois même pas le grec d'où est supposé venir le latin, vedette de la notice.
4. Gaffiot (en ligne) me donne "Pl. Val. 1,8 et M.-Emp. 2". Je n'ai plus mon vieux dico sous la main pour lire qui se cache derrière ces abréviations, absentes de la version en ligne. Dommage, j'aurais aimé vérifier quel sens a exactement le mot hemicranium chez ces auteurs.
J'attends donc ta citation de Paul d'Égine.

Et que tu nous expliques pourquoi il a fallu créer ἡμικρανία [êmikrania] "mal de tête" alors que κεφαλγία [kephalgía] existait au moins depuis Hippocrate (4e s. avant notre ère).
(Oui, merci, mais je savais que la médecine grecque avait existé avant l'arabe, et l'égyptienne avant la grecque, ça aussi je savais.)
C'est quand même curieux qu'il ait fallu attendre les écrits du dernier grand médecin grec connu pour trouver un mot qu'on aurait dû trouver depuis longtemps sous la plume d'au moins un de ses illustres prédécesseurs (Hippocrate, Galien, Oribase). Mais peut-être ne se sont-ils pas occupés du mal de tête ? Ou qu'ils ont, comme Hippocrate, utilisé κεφαλγία [kephalgía] ?
Qui donc a eu l'idée un peu bizarre - reconnaissons-le - de donner au mal de tête le nom de "moitié de tête" ? "Colique", on comprend, "brûlure" aussi, "rage de dents" aussi, *crânite, on aurait compris, mais "moitié de tête", franchement ?

Comprenons-nous bien : le mot ἡμικρανία [êmikrania] a probablement existé depuis longtemps avec le sens de "moitié de tête". Ce qu'il nous importe de savoir c'est à partir de quand et pourquoi il a pris, en plus, le sens de "mal de tête". Je serais presque prêt à parier que seule la forme latinisée a eu ce sens-là.
Mais attendons Paul d'Égine pour en savoir plus.
Voilà, c'est tout ce qui m'est "passé par la tête", pour le moment.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3019
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 20 Feb 19, 9:04 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Et que tu nous expliques pourquoi il a fallu créer ἡμικρανία [êmikrania] "mal de tête" alors que κεφαλγία [kephalgía] existait au moins depuis Hippocrate (4e s. avant notre ère).

Peut-être justement pour distinguer la migraine vraie de la simple céphalée.


Papou JC a écrit:
Qui donc a eu l'idée un peu bizarre - reconnaissons-le - de donner au mal de tête le nom de "moitié de tête" ? "Colique", on comprend, "brûlure" aussi, "rage de dents" aussi, *crânite, on aurait compris, mais "moitié de tête", franchement ?

Probablement quelqu'un qui s'est bien rendu compte du caractère souvent unilatéral de la migraine vraie, à ne pas confondre avec un mal de tête ordinaire.

http://lepharmachien.com/migraine/
https://www.passionsante.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=24331
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3088
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 20 Feb 19, 9:33 Répondre en citant ce message   

En fait, cinq siècles avant Paul d'Égine, Galien utilisait déjà l'adjectif ἡμικράνιος [hemikránios] « qui concerne la migraine » (dictionnaire Bailly, s.u.).
J'imagine que l'érudit Papou trouvera aisément le passage de Galien en question moqueur
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008