Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
nice (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
nice (anglais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
idir



Inscrit le: 15 déc 2005
Messages: 7
Lieu: Stockholm

Messageécrit le mardi 20 déc 05, 12:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le mot "nice" en anglais peut se traduire par mille et une façons, les plus courantes étant: gentil ou sympa, agréable (situation), poli, beau (temps).

Voilà un résumé d'un surprenant article anglais sur l'origine de "nice ", j'espère y être fidèle.

Le mot "nice" était en fait utilisé par les Romains sous le mot "nescius" pour signifier "ne sachant pas". Le français l'a alors tourné en "nice" pour dire "simple d'esprit". Au 14ème siècle, échange franco-anglais et le mot "nice" signifie alors en anglais "lascif", "facile" ou encore "gratuit" (péjorativement).

Au 15ème siècle, revirement total et "nice" devient "timide" ou "raffiné", puis au 16ème siécle, c'est "minitieux" ou "qui a du goût".

Enfin, vers le milieu du 18ème siècle (il faudra attendre 1934 pour l'abandon de tous les autres sens familiers du mot), le mot acquiert son sens actuel, autour de plaisant.

Comme le mot "cool", ce mot très utilisé a un lourd passé. Le mot "cool" est devenu très utilisé en français. En suédois, les mots "cool" et "nice" sont très utlisés, mais "nice" est une mode de ces derniers temps. Peut-être cet emploi de "nice" est le nouvel anglicisme arrivant en France !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6467
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mardi 20 déc 05, 13:56 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Fascinant ! Tout ceci est confirmé par le Etymology Dictionary. of the English Language (W.Skeat).

Aujourd'hui en anglais, "nice" a le sens de joli ou gentil ou sympathique.
It is nice to bring me flowers (c'est gentil de m'apporter des fleurs).
She is very nice (elle est très gentille).
He is a nice guy (fam) (C'est un gars sympa).
L'anglo-américain nice correspond parfois au britannique lovely. Anglo-amer. Your dress is nice (brit. Your dress is lovely) (Votre robe est jolie).

Ancien francais "nice":
Citation:
nice: 1175 Chrétien de Troyes < lat nescium, qui ne sait pas.
1) en parlant des personnes, ignorant, niais, sot.
2) pauvre, nécessiteux
3) faible : Leur sembloit Jhesu Crist trop nice (Pass.).
4) en parlant des choses, sans valeur, bête : S'il sunt lor mot nice et volage (Durm. le Gall).
nicet adj. (1277, Rose). dim de nice.
niceté n.f. (1170, Percev.) Naïveté, enfantillage, niaiserie (Par nicheté oublient c'est mestier . H. de Bord.)
nicerolles n.f.pl. (1270) Ruteboeuf). Nom de ville imaginaire, patrie des sots.
(Source : Dict. de l'Anc Français - Larousse)


Si "nice" (stupide) est de l'ancien français, en voit-on des traces dans d'autres mots ? Je n'en ai pas trouvé dans les mots suivants.

niais < nid (qui ne sait pas encore voler)
nigaud < diminutif du prénom Nicodème.
nicaise (nigaud) < prénom Nicaise.
naïf < natif.
niquedouille <nigaud.
(Source : Larousse étym.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7884
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 10:49 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En castillan, necio (stupide) est très vivant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2786
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 10:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En ligure contemporain, nesciu (néchou) = stupide.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10635
Lieu: Lyon

Messageécrit le vendredi 28 déc 12, 19:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Lire le Fil Les mutations sémantiques de certains mots anglais.
Citation:
Royaume-Uni nice

On cite volontiers l'exemple de nice, dont la polysémie est impressionnante, mais l'évolution méliorative. Ce mot, emprunté au français avant le XIVème S., signifiait au départ ignorant (latin : nescius), puis il fut employé au sens de stupide (fr. : niais), ce qui peut passer pour une relation superficielle de cause à effet. En revanche, les sens attestés à partir du XVème S. (timide, difficile à satisfaire, voluptueux) manifestent une dispersion difficilement explicable, tout en restant péjoratifs. Les sens de difficile à satisfaire, pointilleux, méticuleux, plus objectifs, se sont imposés ensuite, et ont résisté jusqu'à maintenant. A cette acception se sont ajoutés les sens d'agréable, attentionné, aimable depuis le XVIIIème S. Cette inversion de tendance est, elle aussi, inexpliquée.

[ Source : L'étymologie anglaise (Que sais-je ?) ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 déc 2012
Messages: 270
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le samedi 29 déc 12, 17:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le sens « fine, subtle » est préservé dans des expressions comme a nice point (une distinction subtile) ou to a nicety (à la perfection).

Et, quand une expression commence par nice and..., nice a une valeur adverbiale et signifie « satisfactorily in terms of the quality described » ; par exemple : « We must start nice and early » = « punctually and early » ou « I like my coffe nice and sweet » = « J'aime mon café bien sucré ».


Dans son roman publié en 1803, Northanger Abbey, Jane Austen rend bien compte du passage de nice à son sens moderne et des critiques des puristes de l’époque.

Extrait du chapitre 14 :

“But now really, do not you think Udolpho (1) the nicest book in the world?” [asked Catherine]
“The nicest - by which I suppose you mean the neatest. That must depend upon the binding.” [binding signifie reliure]
“Henry,” said Miss Tilney, “you are very impertinent. Miss Morland, he is treating you exactly as he does his sister. He is forever finding fault with me, for some incorrectness of language, and now he is taking the same liberty with you. The word 'nicest,' as you used it, did not suit him; and you had better change it as soon as you can, or we shall be overpowered with Johnson and Blair(2) all the rest of the way.”
“I am sure,” cried Catherine, “I did not mean to say anything wrong; but it is a nice book, and why should not I call it so?”
“Very true,” said Henry, “and this is a very nice day, and we are taking a very nice walk, and you are two very nice young ladies. Oh! It is a very nice word indeed! It does for everything. Originally perhaps it was applied only to express neatness, propriety, delicacy, or refinement - people were nice in their dress, in their sentiments, or their choice. But now every commendation on every subject is comprised in that one word.”
“While, in fact,” cried his sister, “it ought only to be applied to you, without any commendation at all. You are more nice than wise. Come, Miss Morland, let us leave him to meditate over our faults in the utmost propriety of diction, while we praise Udolpho in whatever terms we like best.”

(1) Udolpho - The Mysteries of Udolpho (1794), a Gothic romance by Ann Radcliffe (1764-1823).
(2) Johnson and Blair - Samuel Johnson, eighteenth-century writer who produced one of the first English dictionaries, and Hugh Blair, another writer of the eighteenth century who was professor of rhetoric at Edinburgh University.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 avr 2008
Messages: 689

Messageécrit le samedi 29 déc 12, 18:20 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour le français "nice" (simple, ignorant), Littré repère un emploi encore chez La Fontaine. Le TLFi connaît, quant à lui, des emplois archaïques ou régionaux, souvent substantivés ("une nice") chez Léon Daudet et Anatole France.
L'adjectif "nice" est également employé, dans le droit ancien, pour qualifier une promesse qui n'est appuyée sur aucune garantie.

Mais voici quelque chose d'intéressant :
Littré estime qu' "il y avait, au moins au XVIe siècle, un nice qui signifiait joli" : il repère cet emploi dans l'épitaphe composée par Gargantua pour sa femme Badebec, dans le ch 3 de Pantagruel, de Rabelais:
Citation:
"Elle en mourut, la noble Badebec,
Du mal d'enfant, qui tant me sembloit nice,
Car elle avait visage de rebec
Corps d'espaignole et ventre de souïsse."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 mars 2011
Messages: 2648
Lieu: Paris

Messageécrit le samedi 29 déc 12, 19:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Horatius a écrit:
Littré estime qu' "il y avait, au moins au XVIe siècle, un nice qui signifiait joli"
Rien n'est moins sûr car le sens de nice dans l'épitaphe n'est pas si clair que ça. Godefroy cite l'épitaphe dans les sens traditionnels péjoratifs de nice et Ménage, qui fait une petite erreur dans la situation, le prend dans le sens de "simple", je dirais même simplette. Si l'on examine bien l'épitaphe, on se rend compte qu'il s'agit d'un portrait ridicule de Badebec, dépeinte comme une femme au visage grotesque analogue à celui qui ornait les manches des rebecs, un ventre rebondi sur un corps décharné, rien qui permette de dire qu'elle était ... jolie. Une édition ancienne glose ainsi :

Une autre il est vrai interprète par "délicate".
Il faudrait trouver d'autres exemples plus probants pour attester ce sens ancien "joli" de nice en français. On en cite bien un ici, mais ça ne paraît pas non plus entièrement convainquant.
De plus, Littré qui justifie sa position en croyant voir là un précurseur du nice anglais au sens de "joli" est assez mal inspiré finalement, car ce sens de "joli" est fort tardif en anglais (XVIIIe siècle), et il est évident qu'il ne vient pas du français. Le sens de "délicate" irait à la limite mieux, et ce fut aussi le sens de nice en anglais au XVe siècle. De toute façon, comme l'observe l'OED : In many examples from the 16th and 17th centuries it is difficult to say in what particular sense the writer intended it to be taken. On peut en dire autant du français !
Quoi qu'il en soit, je dois à la vérité de dire que mon édition récente de Pantagruel retient aussi le sens de "jolie" pour ce "nice" de Rabelais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6467
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le samedi 29 déc 12, 21:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pascal Tréguer a écrit:
"nice and" ... valeur d'adverbe...
I like my coffe nice and sweet » = « J'aime mon café bien sucré ».

Autre exemples :

It is nice and warm = It is nicely warm (il fait agréablement chaud)
The water is nice and cool = The water is nicely cool (l'eau est agréablement fraîche)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008