Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Quelles langues d'oïl sont encore bien ancrées - Forum langue d'oïl - Forum Babel
Quelles langues d'oïl sont encore bien ancrées
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum langue d'oïl
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 01 Mar 06, 10:52 Répondre en citant ce message   

Je viens d'avoir connaissance de cette initiative :

http://www.lesoir.be/sites_sat/regions/Namur/page_5932_413836.shtml

L'image du wallon est en train de changer dans la population. Les gens éprouvent de plus en plus le besoin de connaître leurs racines. Donc même si la maîtrise de la langue est faible ( peut être 20 ou 30% de locuteurs ) il y a un renversement tendance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1600
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Wednesday 01 Mar 06, 17:08 Répondre en citant ce message   

Je suis content de voir l'intérêt des enfants pour cette langue qu'on a tendance à laisser tomber!
Moi je dis qu'il faudrait l'enseigner à l'école!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ali Baba



Inscrit le: 17 Feb 2006
Messages: 35
Lieu: Strasbourg

Messageécrit le Wednesday 01 Mar 06, 20:32 Répondre en citant ce message   

Et le québecois ! C'est aussi une langue d'oïl !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
thymus



Inscrit le: 04 Feb 2006
Messages: 28
Lieu: gistoux belgique

Messageécrit le Wednesday 01 Mar 06, 22:21 Répondre en citant ce message   

Ouiii ! Selon moi en tous cas le québécois est une authentique langue d'oïl en pleine évolution. Et je ne veux pas du tout parler ici du joual qui s'amenuise peut-être un peu, mais de la langue québécoise de tous les jours. Je l'aime énormément pour sa clarté : quand un scientifique ou un prof d'univ québécois s'exprime sur un sujet quelconque c'est d'une limpidité inconnue dans le français parlé en Europe (Belge, j'ai fréquenté les milieux scientifiques belge et français). Par ailleurs, la maîtrise de l'expression des idées (même très nuancées) qu'ont les enfants du Québec est inouie. Je mettrais peut-être à l'origine de cette maîtrise et de ce côté très direct et pragmatique dans l'expression la relation de proximité ou même de "mixité" du québécois avec la langue anglaise (de laquelle elle a tiré pas mal d'expressions traduites littéralement). On peut aussi parler d'une franche émulation économique dans ces régions entre les provinces anglophones et francophones. L'intéressant est qu'il existe des variations régionales dans la langue québécoise (accents et expressions), et d'autre part la langue des provinces maritimes (Nouveau Brunswick) me semble différente, bien plus proche du cajun de Louisiane, mais il y a fort probablement des raisons historiques à cela.

À ce propos, n'oublions pas le cajun comme langue d'oil "créolisée".

Et n'oublions pas non plus le wallon du Wisconsin (principalement dérivé du namurois de celui du Brabant wallon central), bien qu'il s'agisse plus d'une langue de diaspora en cours d'intégration.

Voilà qui interpelle peut-être sur les autres langues d'oïl "émigrées". Parle-t-on encore wallon en Suède où nos métallurgistes sont allés fonder la métallurgie locale ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 01 Mar 06, 22:49 Répondre en citant ce message   

On ne parle plus wallon en Suède, bien que le souvenir de l'immigration wallonne soit très fort. Je vais créer un nouveau sujet où nous pourrons en discuter à notre aise sans faire dévier la présente discussion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Wednesday 01 Mar 06, 23:23 Répondre en citant ce message   

Nous oublions une langue d'Oil assez vivante et tenace : le français. Elle persiste à se manifester au niveau mondial, mais est-ce au détriment des autres langues gallo-romanes qu'elle écrase en Gallo-Romanie ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Psychedelik Barakî



Inscrit le: 06 Dec 2005
Messages: 457
Lieu: Djiblou, Wallifornie

Messageécrit le Thursday 02 Mar 06, 22:53 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:
... Moi je dis qu'il faudrait l'enseigner à l'école!

Mi èto !
Mais pas uniquement le wallon, chaque langue, régionale ou non, à le droit d'être enseignée en milieu scolaire. Comme on vient de le voir, les enfants sont réceptifs, alors pourquoi faire traîner le dossier comme ça ? En s'y mettant bien, un cours ne doit pas être si impossible à mettre sur pied/dispenser...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Thursday 02 Mar 06, 23:03 Répondre en citant ce message   

Mais ça existe ! Les Rèlis Namurwès donnent des cours de wallon tous les vendredi après-midi dans des écoles de la région. Le problème, c'es tque la demande doit plutot venir des parents et que les médias n'en parlent pas ( ben non, on est des "bèlches francophones", pas des Wallons).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3142
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Friday 03 Mar 06, 0:51 Répondre en citant ce message   

Mon opinion:
Je crois que la surcharge scolaire est un mythe.
Au début du 20 siècle, on était capable d'enseigner les sujets de base en 6 années, à raison de 6 mois par an, parfois avec un horaire qui dépassait à peine la demi-journée. Et on partait du patois pour apprendre le français.

Présentement, les gosses passent entre 8 et 10 ans dans un établissement scolaire, à raison de 10 mois par an, pour apprendre à peine plus.

Où donc passe le temps ? La motivation est-elle la même ?

Bref, tout ça pour dire qu'il y amplement la place dans les programmes scolaires pour l'initiation aux langues, la musique, les arts graphiques et plastiques, la citoyenneté et pour aller de temps à autre dans les champs.

Je mets initiation, car l'introduction de l'obligation fait souvent perdre tout l'intérêt de la démarche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Friday 03 Mar 06, 0:56 Répondre en citant ce message   

Mes enfants sont bilingues (de+ru) avec un ascendant trilingue (fr) et souvent il récoltent une comisération bienveillante ("pauvres petits") alors qu'il s'agit d'une chance qu'ils percoivent comme une chose naturelle...

Non au nivellement par le bas, oui à la différenciation intelligente !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
JeuneBourgogne



Inscrit le: 15 Feb 2009
Messages: 49
Lieu: Montciau léz moignes, Bergogne

Messageécrit le Sunday 15 Feb 09, 19:23 Répondre en citant ce message   

Le Morvandiau n'est presque plus parlé, mais les parlers le sont toujours énormément, en tout cas où j'habite. A Montceau les mines, le Montcellien est parlé par environs 50 % et compris par quasiment 90 %. Il faut dire qu'il est assez bien conservé. Il a droit à son petit article ( L'echo du Choutôt ) toutes les semaines sur le journal local, et divers autre articles de temps en temps sur d'autres journaux.

Dernière édition par JeuneBourgogne le Saturday 09 May 09, 10:37; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig
Animateur


Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 877
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Thursday 16 Apr 09, 17:49 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
et comment bâtir une identité avec une langue appelée "gallo" ?
la Gallie n'existe pas !
la Bretagne a une identité très forte avec le breton, qui écrase la région gallaise...

En fait, le terme "gallo", aussi utilisé par les défenseurs du Gallo est tout à fait légitime, si la "Gallie" n'existe pas, la "Bretagne Gallo", elle, existe et est une réalité en Bretagne, on parle aussi de "Haute Bretagne" mais ce terme est plus récent. Cependant, les locuteurs qui n'ont aucune connaissance en linguistique, eux, disent simplement "patois" pour parler de cette langue.

La situation est plus compliquée car le Breton a très vite été associé aux manifestations culturelles pour la simple et bonne raison qu'elles puisent leur origine principalement en Basse Bretagne, où l'on parle Breton. Ces manifestations ont donné une certaine visibilité à la langue et cette langue a connu depuis un certain regain, mais n'a jamais écrasé le Gallo. Le problème est que le Gallo, souvent appelé "patois" est très proche du Français et a été perçue comme une forme régionale, souvent incorrecte, de parler Français. De plus, les locuteurs sont difficiles à identifier car il y a plusieurs niveaux de langue pas toujours facilement identifiables: la langue uniquement gallo, un mélange entre du Gallo et du Français et un Français teinté de couleurs gallo.

Cependant, il y a des initiatives depuis plusieurs années et on sent qu'il y a un retour de la langue et de la culture gallèse. Déjà, des associations qui s'occupent en général du Breton ont donné leur savoir faire pour le Gallo. On peut le voir avec Dastum qui fait un immence travail sur la Bretagne Gallo, mais aussi Ubapar qui organise aussi bien des vacances pour enfants en Breton et en Gallo, ou encore Stumdi qui à la base fait de la formation en langue bretonne va ouvrir pour l'Automne 2009 (comme quoi c'est tout neuf) une formation continue pour le Gallo.

Donc voilà, c'est en effet tout récent, mais à mon avis, c'est bien par les organismes déjà existants qui oeuvrent pour le Breton que le Gallo pourra prendre le même chemin, il y a bien une coopération plutôt qu'une opposition. Les défenceurs de la langue bretonne savent par expérience à quel point la langue est indispensable, et c'est pourquoi il y a cet envie de préserver cette autre langue de Bretagne qu'est le Gallo.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
leblaigne



Inscrit le: 09 May 2009
Messages: 24
Lieu: morvan

Messageécrit le Saturday 09 May 09, 0:39 Répondre en citant ce message   

JeuneBourgogne a écrit:
Le Morvandiau n'est presque plus parlé

Je me permets de réagir à cette affirmation ...erronée! Elle émane d'un individu qui ne doit pas venir fréquemment dans le Morvan. Je suis trentenaire, je suis locuteur tout comme mes parents et mes grand-parents. Cette pratique de la langue ne s'inscrit pas dans un cadre uniquement familial mais c'est aussi la langue de tous les jours dans mon petit village morvandiau. J'ai un ami professeur des écoles qui a fait un sondage dans sa commune du Haut Morvan auprès des élèves de l'école primaire, le morvandiau est loin de disparaitre. La majorité des enfant le comprend et une minorité le parle, et ce sans qu'il existe une politique d'apprentissage. Il n'y a qu'à faire un tour sur les marchés d'Autun ou de Saulieu pour entendre cette langue qui reste relativement courante dans le Morvan.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
JeuneBourgogne



Inscrit le: 15 Feb 2009
Messages: 49
Lieu: Montciau léz moignes, Bergogne

Messageécrit le Saturday 09 May 09, 10:36 Répondre en citant ce message   

Leblaigne : lis la suite de mon post'.

"mais les parlers le sont toujours énormément, en tout cas où j'habite. A Montceau les mines, le Montcellien est parlé par environs 50 % et compris par quasiment 90 %. Il faut dire qu'il est assez bien conservé. Il a droit à son petit article (L'echo du Choutôt) toutes les semaines sur le journal local, et divers autre articles de temps en temps sur d'autres journaux. "

Ps : Je suis à côté du Morvan.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1600
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Sunday 10 May 09, 13:23 Répondre en citant ce message   

J'imagine que ça ne doit pas être très difficile de comprendre le parlé local, d'où le nombre élevé de gens qui le comprennent. Il suffit de s'habituer aux sonorités et de connaîtres quelques mots locaux...
Quand j'étais petit et que j'entendais du wallon, je comprenais certaines parties qui ressemblaient au français (avec un accent local) et d'autres nettement moins.
A ce que j'ai pu voir, le parlé de Morvan n'est pas très éloigné du français (en tout cas, nettement moins que le wallon). Il ne doit donc pas être difficile à comprendre...
Y a-t-il des extraits sonores disponibles sur internet? Ce serait bien utile pour me faire une idée...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum langue d'oïl Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008