Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
fakir (français) - Le mot du jour - Forum Babel
fakir (français)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Anis



Inscrit le: 20 déc 2005
Messages: 2
Lieu: Beyrouth / Paris

Messageécrit le mercredi 18 jan 06, 4:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

fakir

Fakir est un nom provenant de l’arabe : « faqir » (prononcez le q comme un k assombri).
Le terme « faqir » en arabe signifie pauvre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
guillaume



Inscrit le: 14 déc 2005
Messages: 673
Lieu: Istanbul, natif du Québec

Messageécrit le mercredi 18 jan 06, 9:46 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En turc aussi ce mot d'origine arabe veut dire pauvre (adj. ou nom), mais également, et dans le même sens qu'en français : ascète (musulman?), au moyen-orient ou en Inde, vivant dans le dénuement et se mortifiant . C'est le contexte qui sert alors à préciser.
Les turcs ont aussi Turc yoksul (pauvre, sans le sous) qui sert parfois de remplaçant à fakir.

A l'époque ottomane les pauvres étaient nourris, voire logés, dans des batiments imposants appelé Turc fakirhane (de l'arabe Arabe faqir: démuni, et hane: maison) annexant les écoles et autres institutions liées aux grandes mosquées. Pas étonnant dans ce cas que ces fakirs aient pu être un peu dévot...

En français on trouve également la graphie Français faquir, et on a aussi forgé le mot fakirisme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 fév 2005
Messages: 1126

Messageécrit le mercredi 18 jan 06, 11:42 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

J'aimerais bien avoir l'étymologie de yoksul. Je reconnais yok=non existence + su + l.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
guillaume



Inscrit le: 14 déc 2005
Messages: 673
Lieu: Istanbul, natif du Québec

Messageécrit le mercredi 18 jan 06, 14:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Turc Yoksul est un adjectif dérivé de yok (manque, non existence).
Les suffixes se terminant en -l sont fréquent dans la formation d'adjectif, un peu comme en français.

yer (lieu), yerel (local)
kurum (insitution), kurumsal (institutionel)
tarih (histoire), tarihsel (historique), forgé comme alternative à son synonyme arabe : tarihî
... (la liste est longue !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 nov 2005
Messages: 2040
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le mercredi 18 jan 06, 15:05 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

J'aime bien le terme "k assombri". Qu'a-t-il donc de plus sombre qu'un k normal??
Pour plus de détails, le son arabe ق que l'on note par q (API: q, X-SAMPA: q) se prononce en effectuant une occlusion au niveau de la glotte. C'est donc une occlusive glotale. Cela ressemble au k mais en beaucoup plus postérieur. Essayez de contracter votre gorge de sorte à bloquer le passage de l'air puis relachez et vous obtiendrez ce son.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 fév 2005
Messages: 1126

Messageécrit le mercredi 18 jan 06, 16:22 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Un k désespéré est plus sombre qu'un k normal.('très content'
Ce "q" est un des sons les plus difficiles à prononcer de l'arabe, surtout qu'on le confond souvent avec le "k". ex: fakir - faqîr
et en arabe le chien "kalb" et le coeur "qalb".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2061

Messageécrit le mercredi 18 jan 06, 21:02 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Les Grecs les nommaient les gymnosophistes, ou philosophes nus...

L'un d'eux s'est immolé par le feu devant Alexandre, en protestation contre l'invasion de l'Inde par le conquérant macédonien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 mars 2005
Messages: 3148
Lieu: Helvétie

Messageécrit le mercredi 18 jan 06, 23:03 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

C'est justement là que je ne vois pas le lien avec les pays arabes: Y aurait-il une parenté entre les mots arabes et ceux de l'Inde roulement des yeux
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 fév 2005
Messages: 1126

Messageécrit le jeudi 19 jan 06, 0:11 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'Inde du nord a été sous domination musulmane pendant des siècles. Les Moghols musulmans avaient le persan comme langue de cour. Comme le persan était lui-même infiltré de mots arabes, des centaines de mots arabes et persans sont passés dans les langues indiennes, en particulier dans l'hindoustani, la langue mère de l'ourdou et de l'hindi.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 mars 2005
Messages: 3148
Lieu: Helvétie

Messageécrit le jeudi 19 jan 06, 3:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

J'ai l'impression que la chronologie ne joue pas, mais ce n'est peut-être qu'une impression.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cuauhtémoc



Inscrit le: 22 fév 2007
Messages: 102
Lieu: Metz (Divodorum)

Messageécrit le vendredi 06 mars 09, 2:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

mansio a très bien résumé le fait qu'il y ait pas mal de mots arabes dans la plupart des langues indiennes.

En fait, il y avait avant le XVIe siècle comme dans le khari boli (la langue qui est l'ancêtre du hindi et de l'ourdou) quelques mots arabes et farsis mais c'est surtout par la domination moghole qui a beaucoup marquée l'Inde du nord pendant trois siècles avant le Raj britannique que beaucoup de mots farsis sont entrés en hindustani ou en panjabi, alors que le persan était déjà très parsemé de mots arabes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 avr 2007
Messages: 601
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le vendredi 06 mars 09, 11:49 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il ne faudrait pas oublier les deux sens français (depuis 1653 ! ) du mot et qui sont éloignés du sens originel arabe susmentionné (faqîr = pauvre).

- Le fakir est un ascète musulman (arabe ou hindou);

- ou un prestidigitateur (fait des tours de passe-passe).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
astavros



Inscrit le: 17 avr 2009
Messages: 1
Lieu: belgium

Messageécrit le lundi 20 avr 09, 19:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Et en grec moderne et populaire "foukaras" qui veut dire "pauvre hère"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7845
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 02 août 11, 16:08 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je constate qu'en grec moderne, comme en français dans des cas d'étymons similaires (ex. Ouléma, etc.), فقراء [fuqarā'], pluriel de فقير [faqīr], a été pris pour un singulier.

Dernière édition par Papou JC le mercredi 10 août 11, 17:00; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le mardi 02 août 11, 18:10 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Sauf que :

— le grec moderne φουκαράς garde le sens premier « pauvre » alors que la langue connaît aussi un φακίρης [fakíris] « fakir » : Ινδός ασκητής, θαυματοποιός, ταχυδακτυλουργός (ascète indien, faiseur de miracles, prestidigitateur) ;

— que c'est parce que φακίρης est un emprunt à l'arabe faqir « φτωχός » (pauvre) alors que φουκαράς est un emprunt au turc fukara et qu'en turc fukara est bien le pluriel de fakir (dico turc-fr. : fukara « pauvres »), pluriel emprunté, en concurrence avec le pluriel à la turque fakirler :

fukara ~ Ar fuḳarat فقرة [çoğ.] « fakirler » < Ar faḳīr فقير [#fḳr] → fakir

Il est normal que ce pluriel anormal ait été pris pour un singulier par des Grecs qui savaient très bien que le pluriel turc est toujours fait avec le suffixe alternant -ler/-lar. Pour reconnaître un pluriel ils s'attendraient à un *fukaralar.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008