Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
charivari (français) - Le mot du jour - Forum Babel
charivari (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le vendredi 17 fév 06, 19:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

charivari

Le mariage entre époux mal assortis ou antipathiques était salué, dans certaines régions, par un tapage traditionnel : le charivari

Les habitants se rassemblaient devant la maison des mariés, qu'ils conspuaient en donnant un concert cacophonique, à grand renfort de casseroles, de sifflets, de trompes etc...

Des huées aux jeux de mains, il n'y avait qu'un pas, qui fut souvent franchi, à tel point que cette coutume, à l'origine de violents incidents, fut condamnée par les conciles et les synodes au XIVe siècle.

Elle subsiste cependant encore dans certaines campagnes, où elle garde toutefois un tour pacifique !

Le mot charivari a une étymologie très incertaine. On lui a prêté une origine onomatopéique (en Picardie, les enfants criaient <<caribari, caribara>>, mais il vient peut être du grec karêbaria mal de tête.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2077

Messageécrit le vendredi 17 fév 06, 19:36 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Réservé :
au remariage d'une veuve avec un célibataire ;
d'un vieil homme avec une jeune fille ;
d'un jeune garçon avec une femme plus âgée que lui.

Ces mariages sont punissables, car ils concurrencent les jeunes célibataires des deux sexes. Ce sont donc les garçons à marier qui mènent le charivari.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jms06



Inscrit le: 14 nov 2004
Messages: 357
Lieu: Opio, Alpes Maritimes

Messageécrit le samedi 18 fév 06, 1:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

A Nice, nous avons des charivari lors de chaque carnaval (nous sommes actuellement "en plein dedans").
A l'origine, le charavihl (charivari en nissart) était une taxe que devaient payer les nouveaux époux, souvent prétexte à bals et fêtes.
Il y a dû y avoir un "glissement" des traditions au profit des fêtes carnavalesques, bien implantées à Nice.
Voir quelques remarques intéressantes ici :
http://www.nicerendezvous.com/FR/C_culture.php?p=3
http://delpiano.club.fr/ONPA_Litterature_Carnaval.htm#pelota
http://www.nicecharivari.com/
En recherchant ces liens, j'ai découvert qu'il y avait même eu un charivari de protestation (nos "manifs" actuelles) contre un commissaire en 1613 :
http://www.nicehistorique.org/vwr/?nav=Index&document=2420
(lire à partir de l'index 184)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 jan 2005
Messages: 1375
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le mardi 20 fév 07, 12:32 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Prononcez: chibárri

Tapage, grand bruit.

Jacques a écrit:
Citation:
angl. jamboree : nom de la réunion internationale scoute de 1920 au Royaume Uni.
prob. de jam (mélange) sur le modèle de l'angl. shivaree (charivari)


La contribution de Jacques dans le fil “Vocabulaire scout” … m’a rappelé immédiatement ce mot catalan. Le DCVB ne mentionne pas son origine et d’abord j’avais pensé à une base basque ou ibérique, mais....

Tiens ! Surprise…

Voici l’étymologie du mot selon le « Gran Diccionari de la Llengua Catalana:

Citation:
[c. 1880; del fr. charivari, íd., a través de l'oc. chavari, del gr. karebáresis 'mal de cap', que devia sonar en gr. medieval karivárisi]


("mal de cap" = mal de tête)

Un synonyme est « rebombori » onomatopéique (Pron. : raboumbóri)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 nov 2005
Messages: 2040
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le mardi 20 fév 07, 13:56 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

J'ai dit l'autre jour "xarivari" par influence du français...!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2521
Lieu: Nissa

Messageécrit le mardi 20 fév 07, 15:30 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
Le mot charivari a une étymologie très incertaine. On lui a prêté une origine onomatopéique (en Picardie, les enfants criaient <<caribari, caribara>>, mais il vient peut être du grec karêbaria mal de tête.

Cette étymologie de « charivari » est séduisante mais il faut supposer un curieux glissement sémantique. Étymologiquement comme dans l'usage, le verbe καρηβαρέω signifie « avoir la tête lourde », d'où « avoir la tête malade, être stupéfié, laisser retomber sa tête, somnoler ».
Il faudrait en outre expliquer comment un mot grec a pu débarquer dans une fête populaire occitane. Je ne crois guère à une influence de la Grèce médiévale, peut-être faut-il penser au dionysisme dont la survivance populaire a été beaucoup plus importante que ce qu'on croit généralement.
Voir là-dessus ce travail étonnant et remarquable !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pol Corvez



Inscrit le: 19 sep 2007
Messages: 16
Lieu: Angers

Messageécrit le vendredi 29 août 08, 18:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Charivari viendrait bien, selon mes sources, du grec karibaria, « mal de tête », peut-être par le latin caribaria.
Le TLF admet que « l’on ne peut préciser ni où ni dans quel milieu s’est produite l’évolution sémantique de ce mot d’aire gallo-romane ». Il faut cependant garder à l’esprit que, comme les Grecs de la région phocéenne étaient à l’origine d'intrépides marins, l’apport direct de ce terme en Gaule par leur intermédiaire n’aurait rien d’étonnant.
On peut se demander si le terme charrier, dans le sens de « se moquer de quelqu’un », ne viendrait pas de charivari ; à moins que l’inverse se soit produit : charrier les mariés > charivari).
Le TLF ne donne pas le sens marin de charivari, bien que celui-ci fasse l’objet d’un long article du Dictionnaire pittoresque de la marine, de Lecomte qui date de 1835 : « C’était anciennement sur les bâtiments un cri ridicule et inconvenant, dont les matelots s’étaient fait un privilège, sous le prétexte de trouver, dans les invectives grossières que ce cri leur fournissait, un stimulant pour manœuvrer le cabestan. […] Pour s’encourager l’un d’eux criait : Charivari ! Tous les autre demandaient ensemble : Et pour qui ? Le premier répondait en citant un nom, et y ajoutait une kyrielle de gros lazzi hostiles et offensants pour le porteur du nom qu’il avait choisi, et qui se terminait par la rime aussi. Tous reprenaient aussitôt par un chorus de cris et de rires moqueurs, en piétinant et virant avec un redoublement d’efforts, auquel la résistance manquait rarement de céder. Plus l’allusion avait été outrageante, plus les vireurs semblaient acquérir de vigueur à pousser sur les barres. »
L’auteur du Dictionnaire pittoresque de la marine fait état de la crainte des officiers, lors de la période révolutionnaire, du charivari, au cours duquel on pouvait les accuser de monarchisme et autres attitudes suspectes : « En 93, le charivari prit une forme plus redoutable : ses crieurs remplacèrent leur burlesques et insignifiantes apostrophes par des accusations graves et importantes. Les matelots, comme les soldat de cette ère patriotique, s’étaient faits les scrutateurs de la conduite publique des chefs ; et le cabestan était devenu un tribunal terrible où un commandant craignait d’être cité : cette première instance pouvait conduire à une barre plus terrible encore » (DPM, art. Charivari).
« L’usage du charivari a été interdit à bord des navires de l’État à partir de 1826 , précise le NLI, mais on le retrouve encore dans la marine marchande », où la tradition s’est perpétuée jusqu’au début du XXe siècle.
On trouve un exemple de texte de charivari dans Les Passagers du vent. Mais l'auteur ne fait pas rimer les vers avec la finale aussi, contrairement à la tradition. (S'agit-il d'un texte attesté ? je vais me renseigner auprès de l'auteur, mais la teneur est sans doute conforme à l'usage) :
"Charivari pour qui ?
Pour notre premier lieutenant et ses putains de filles !
Notre lieut' c'est un enfant d'salaud
Hé, hei ! hé, ho !
Il a mis ses filles au bordeau
Une à Nantes et l'autre à Saint-Malo
Hé, hei ! hé, ho !
Dans leur con grand comme un seillon
Hé, hei ! hé, ho !
Le foutre y coule à plein tonneau
Pique leur ton vit, beau matelot
Hé, hei ! hé, ho !"


Charivari a, en français courant, le sens de « tapage », de « chahut ».
Charivari était le titre d’un journal satirique de droite, qui s’opposait au régime de Louis-Philippe.
C’est également le nom adopté par nombre de carnavals, à Nice, Boulogne, Douai, etc., et par des revues alternatives. Le terme, ainsi que la valeur d’opposition qu’il véhicule, restent donc très actuels.

Sources : TLF, DPM, NLI, Dictionnaire des mots nés de la mer
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2786
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le samedi 30 août 08, 0:19 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En Piemont, comme dans le Sud de la France, existait une tradition medievale: celle du chabramarì ( prononcé "tchàbramarì" = mari chevre = mari cocu) ou "zabramari" (latinisé en "zabramaritum") ou simplement "la chabra".

Du mot occitan peut deriver la modification en langue d'oïl "charivari", en passant par un forme moyenne "chabrimari".

Voir en google livres:

Women, Family, and Ritual in Renaissance Italy
of Christiane Klapisch-Zuber, Lydia G. Cochrane
translated by Lydia G. Cochrane
Collaboratore David Herlihy
Published by University of Chicago Press, 1987

p. 280

Voir aussi

http://www.isral.it/web/web/culturapopolare/2000_charivari.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7958
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 18 mai 10, 5:46 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

On a aussi parlé du charivari à propos de l'expression sonner les cloches à qqn

J'aime bien cette nouvelle hypothèse du chèvre-mari ou mari-chèvre, plus plausible, à mon avis, que le mal de tête grec. Elle ouvre de nouvelles perspectives pour tenter d'éclaircir l'origine de ce mot étrange.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 mai 2007
Messages: 1151
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le lundi 08 nov 10, 16:22 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je ne comprends pas que personne ne connaisse la revue satyrique parisienne du 19e siecle "Le Charivari", qui publia plus d'une centaine de lithographies de Honoré Daumier, dont ses illustrations lithographiques pour "Robert Macaire".
http://fr.wikipedia.org/wiki/Honor%C3%A9_Daumier et voir les illustrations à la fin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6469
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le lundi 07 mars 11, 4:03 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

angl. shivaree : 1843 bruits discordants et bruyants d'ustensiles de cuisine, infligés à de jeunes mariés.
Déformation de charivari (1735) < fr. charivari,
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 nov 2007
Messages: 3203
Lieu: Massalia

Messageécrit le mercredi 09 jan 13, 22:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Allemand Selon Pfeifer, on pourrait rajouter à cette petite famille le terme allemand Krawall

Employé au pluriel, il désigne dans le domaine politique des troubles , voire des émeutes.

Au singulier, du bruit, vacarme, tumulte.

Il serait donc, lui aussi, issu du latin tardif carībaria, lui même venu du grec karēbarίa (καρηβαρία) ( lourdeur, mal de tête). Pfeifer note un terme latin intermédiaire charavallium( ainsi que chalvaricum, charavaria) au sens de notre charivari.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6469
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le vendredi 28 fév 14, 16:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Est-ce une coïncidence ?

[Maha] Shivaratri : festival hindou, lit. "[grande] nuit de Shiva".
http://www.youtube.com/watch?v=hFnyq-kBK0c (vidéo)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
cayaux



Inscrit le: 23 fév 2014
Messages: 154
Lieu: Mons en Hainaut belge

Messageécrit le mercredi 12 mars 14, 16:50 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Roumanie Dans le dictionnaire de Gheorghina Hanes aux Editions Stiintifica, je trouve comme traduction de "charivari" au sens de désordre "harababură"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
robinson



Inscrit le: 19 fév 2015
Messages: 1
Lieu: venezuela

Messageécrit le jeudi 19 fév 15, 8:17 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

On peut se demander si Flaubert n' a pas eu une réminiscence de ce sens de charivari (vacarme que l'on faisait pour protester contre un mariage mal assorti) quand il a choisi pour nom de son personnage dans Madame Bovary : Charles Bovary que celui-ci, dans l'incipit, prononce : "Charbovari", créant ainsi un programme narratif prophétique de sa vie de futur et mal marié. On sait assez l'importance des choix onomastiques dans les romans réalistes et naturalistes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008