Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
infule (français) - Le mot du jour - Forum Babel
infule (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le lundi 20 fév 06, 17:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Une infule

Ce mot désignait dans l'Antiquité romaine, le bandeau sacré, blanc et rouge qui ornait le front des prêtres, des vestales et des victimes de sacrifices.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 juin 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le samedi 16 avr 11, 8:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L’étymologie de ce mot corse n’est pas mentionnée, mais il me semble que le rapprochement n’est pas trop risqué, au diable la rigueur :
Corseinfule (à l'-) = au diable, définition:Corse Luntanu, al diavule: mandà à l'infule. (loin, au diable : envoyer au diable)
Italien al diavolo (au diable), synonymes:Corse à limbu (limbe du lat. limbu(m))

Pour l’italien etimo.it et INFCOR le méconnaisse, curieusement treccani.it se limite à la définition vestimentaire tout en précisant la source latine et en mentionnant une origine méconnue :
Italienìnfula s. f. [dal lat. infŭla, voce di origine sconosciuta]. – (du latin . infŭla « expression » d’origine méconnue)

Mais comment dit-on en latin « envoyer au diable » ?

___________________________________________________________________

Edit ajout : pour l’étymologie les hypothèses sont gratuites sans aucune référence probablement erronées, voir les messages suivants.


Dernière édition par MiccaSoffiu le lundi 18 avr 11, 16:40; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 avr 2008
Messages: 691

Messageécrit le samedi 16 avr 11, 10:15 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je ne comprends pas bien votre message, MiccaSoffiu :

Le seul mot que je connais, c'est celui dont parle Pierre :
latin infula :
1. bande, ruban,
2. bandelette sacrée || [large bande de laine qui ornait la tête des prêtres, des victimes, ou que portaient les suppliants. Dans Gaffiot (ancienne édition : cf Lexilogos), vous avez un joli dessin d'infula. ...

Ce mot latin a été francisé autour de la Renaissance : infule

De même en italien : comme vous le dites, etimo.it propose une étymologie :

(désolé pour l'image mal coupée !...)

Si je vous comprends bien, il existe une expression corse : "envoyer au diable" = "mandà à l'infule".
Et vous pensez que ce mot corse vient de l'infŭla latin ?
Je n'en serais pas si sûr.
Vues les références que vous donnez vous-même, je verrais bien, au contraire, une forme dialectale de cette expression italienne, que je ne connaissais pas, "à limbu", avec une simple évolution [b] > [f].
Qu'en pensez-vous ?

Pour répondre à votre question, en latin, infula n'est jamais utilisée dans des expressions imagées du type "envoyer au diable"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2786
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le samedi 16 avr 11, 12:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Dans le Moyen-Age, en Italie, l'infula était une chose pareil:

et la même faisait partie de l'habillement militaire (version rembourrée) et civil (version non rembourrée) masculin.

Je me pose la question si le mot foulard peut être lié à infula...
Le CNRTL dit:
Citation:
Étymol. et Hist. 1747 (cité ds Mémoires de la Société de l'Hist. de Paris et de l'Île de France, 1907, p. 188). Orig. inc., peut-être à rattacher à la famille de fouler* (FEW t. 3, p. 844 et 849, note 3), par l'intermédiaire du part. prov. foulat « foulé » après changement de suff., le part. passé fr. subst. foulé « drap léger d'été » étant attesté au xixe s. 1877 Littré Suppl. (cf. Sain. Lang. par., pp. 317-318, repris par EWFS2).


Dernière édition par giòrss le dimanche 17 avr 11, 12:02; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 juin 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le samedi 16 avr 11, 13:52 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

@Horatius
Merci, vous avez très probablement raison, ce qui confirme l’absence d’indication justifiée d’INFCOR.
Ce qui explique, sans l’excuser, mon absence de rigueur c’est la fin de la phrase « et des victimes de sacrifices ».
On retrouve effectivement dans la description des rituels païens des sacrifices ou les victimes offertes sont ornées d’une infule.
infule : cntrl a écrit:
LITURG. ANTIQUE. Bandeau de laine blanche qui ceignait le front des prêtres, des vestales et des suppliants, et qui ornait les victimes sacrifiées. Durant les sacrifices, les victimes portaient l'infule (LELOIR 1961).

infule semble être est associée spécifiquement aux rites païens, Corse limbu pour la théologie catholique désigne le lieu ou se trouvent les âmes innocentes, au figuratif il désigne un lieu indéfini.
Dans l’état, évitons de partir dans les limbes étymologiques considérons que le Corse infule a une étymologie indéfinie.

Précisons que les définitions en français et en italien de « infule » sont totalement méconnues du dictionnaire INFCOR et vice versa, idem pour le sarde.

@giòrss : je me suis posé la même question pour foulard mais je n’ai pas pu cumuler les imprudences !


Dernière édition par MiccaSoffiu le lundi 18 avr 11, 16:43; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 mars 2011
Messages: 2650
Lieu: Paris

Messageécrit le samedi 16 avr 11, 16:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Infula a été adopté en latin ecclésiastique pour désigner la mitre d'évêque et parfois la chasuble.
Cette forme de mitre a inspiré les naturalistes qui ont baptisé une espèce de gyromitre, la gyromitra infula.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 juin 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le samedi 16 avr 11, 18:56 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

On évoque souvent l’aspect ornemental mais il y avait aussi des aspects fonctionnels de l’infule :
"L'infule était un bandeau de lin qu'on mettait sur les yeux de la victime, pour lui dérober la vue du coup fatal."
(gallica.bnf.fr : Souvenir et adieu, antiquités religieuses et profanes, moyen âge, scènes historiques et légendaires, par J.-B. Buzy,..1892 - Virgile).

Lu aussi : "les vaincus, en se rendant à discrétion, nouaient leur infule à des branches d’olivier."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 juin 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le dimanche 17 avr 11, 19:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il est possible que dans les traductions en français, disponibles en ligne, de l’Iliade le mot « bandelettes » corresponde à l’infule ?

Dernière édition par MiccaSoffiu le lundi 18 avr 11, 6:33; édité 7 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le dimanche 17 avr 11, 20:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Homère utilise le mot στέμμα « couronne, bandeau, bandelettes » pour désigner les bandelettes de laine blanche attachées à un sceptre sacerdotal. Le mot est un nom neutre de résultat de l'action formé sur le verbe στέφω « entourer, ceindre ». Ce mot n'a pas plus de rapport avec le latin infula qu'avec l'allemand Bändchen ou le breton ruzierez.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10660
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 06 mai 14, 15:11 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Italien infula a deux traductions en français :
- (vêtement religieux) fanon
- (histoire religieuse) infule


Français fanon (voir le TLFi)
LITURGIE
- Pièce d'étoffe dont les deux pans pendent de chaque côté du poignet gauche, que les prêtres portent quand ils officient.
Le fanon doit être de même étoffe que l'étole (Ac.). Synon. manipule.
- Bande pendante d'une bannière d'église (d'apr. Ac.).
- Au plur. Les deux pendants de la mitre d'un évêque, d'un archevêque.


Lire le Fil Vocabulaire religieux (chrétien).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008