Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
apothicaire (français) - Le mot du jour - Forum Babel
apothicaire (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 10:12 Répondre en citant ce message   

Apothicaire du grec αποθηκάριος (apothêkarios), garde-magasin, alors qu’en français c’est synonyme de pharmacien. Ce terme contient l’élément αποθήκη (magasin, réserve, entrepôt) ou apotheca en latin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Morand



Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 552
Lieu: Zürich, Sundgau, Alsace, Zuid-Holland,

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 12:27 Répondre en citant ce message   

On utilise aussi le mot Apotheke pour nommer une pharmacie en allemand :
Apotheke, die; -, -n
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2050
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 12:28 Répondre en citant ce message   

En néérlandais aussi : Néerlandais apotheek
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Morand



Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 552
Lieu: Zürich, Sundgau, Alsace, Zuid-Holland,

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 12:38 Répondre en citant ce message   

Il est d'ailleurs amusant de voir qu'en allemand, le terme Theke, signifie :
bar, buffet, comptoir, zinc (populaire)... je suppose que ce terme est donc une contraction de Apotheke, ou du moins est lié à ce nom
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 13:04 Répondre en citant ce message   

Je m’en souvenais pour l’allemand mais j’ignorais pour le néerlandais. Apothèque fait parti des termes qui ont évolué différemment. En ce qui concerne thèque θήκη, la signification en grec est de pochette, d’étui mais si je prends l’exemple de discothèque mot à mot « pochette à disque » ce terme a pris un sens très différent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Victor-Emmanuel



Inscrit le: 31 Oct 2005
Messages: 235
Lieu: Saint-Genest de Contest, Midi-Pyrénées

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 18:49 Répondre en citant ce message   

Discothèque est effectivement souvent pris dans le sens de boite de nuit, dancing (et non pas nyctathèque), mais aussi, moins souvent certes, dans celui du lieu où l'on range des disques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ali Baba



Inscrit le: 17 Feb 2006
Messages: 35
Lieu: Strasbourg

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 19:27 Répondre en citant ce message   

Et bibliothèque a pris un sens plus large que simplement une collection de livres.

Exemples :
• une bibliothèque de fonctions
• ma bibliothèque iTunes
• une bibliothèque de photos (alors qu'il existe le vocable photothèque)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 22:32 Répondre en citant ce message   

En aragonais botica=pharmacie. Botiga= boutique. Boticario=Pharmacien.
Rebotica= Chambre d´arrière la botica où les forces vives d´un village parlaient de toutes les questions.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 06, 22:53 Répondre en citant ce message   

Coté historique

C'est en 1777, à la suite d'un décret de Louis XVI remplaçant le Jardin des apothicaires par le Collège de pharmacie, que les apothicaires prennent le nom de pharmaciens et obtiennent, après de nombreuses querelles avec les médecins, les chirurgiens et surtout les espiciers, l'exclusivité de la préparation des remèdes.

Source Universalis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marden



Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 469
Lieu: Seine-et-Marne, Ardennes

Messageécrit le Wednesday 22 Feb 06, 0:02 Répondre en citant ce message   

Sur le thème voisin du "droguiste", effleuré dans un récent passé :
Citation:
...
Les étudiants en médecine parlent, encore aujourd'hui, d'épiciers, pour désigner leurs condisciples en pharmacie, aimable qualificatif qui remonterait au Moyen-Age, époque où l'emblème des épiciers était un caducée ! A noter également qu'un épicier a d'abord été un marchand d'épices.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Wednesday 22 Feb 06, 0:37 Répondre en citant ce message   

Le lien entre médecine et pharmacie.

Le tournant capital s'est seulement amorcé à la fin de la période médiévale, lorsque la profession de médecin-préparateur, souvent exercée par des religieux, s'est scindée.

Pour faire exécuter ses prescriptions, le médecin avait pris peu à peu l'habitude de s'adresser à des spécialistes, les apothicaires espiciers qui fabriquaient les remèdes dans leur « boutique aux drogues » (apothèkè en grec). Ce terme d'espicier, accolé à celui d'apothicaire, rappelle que les drogues - ou matières premières destinées à la préparation des médicaments - venaient en partie, comme les précieuses épices (dont certaines sont des drogues : noix muscade, cannelle, girofle...), des contrées lointaines de l'Orient par la fameuse route de la Soie.

En Europe, l'indépendance de cette nouvelle profession d'apothicaire, distincte de celle de médecin, est attestée par le statut que Louis IX lui accorda en 1258 pour la préparation et la vente des médicaments

Universalis
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 749
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 22 Feb 06, 2:22 Répondre en citant ce message   

Au Moyen Age le terme consacré n'était pas médecin mais mire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 767
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Wednesday 22 Feb 06, 20:07 Répondre en citant ce message   

"apoticåre" pour "pharmacien", en wallon liégeois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 31 Mar 10, 9:19 Répondre en citant ce message   

La boutique de l’apothicaire : ces deux mots sont issus du grec αποθηκη, apothêkê, « lieu de dépôt, magasin (de vivres) », lui-même dérivé de αποτιθεναι, apotithenai, « déposer, mettre de côté, mettre en réserve ».
Le mot boutique a une histoire compliquée : il est probablement passé en français par l’intermédiaire
– du grec tardif (i servant alors à noter la prononciation de η),
– de l’arabe (transcription du π en b, le son /p/ n’existant pas en arabe),
– et enfin de l’ancien provençal botiga, botica, avec, en cours de route, une déglutination de l’article, l’abo- devenant la bo-.
L’italien bottega, « boutique » et les mots espagnols botica, « boutique d’apothicaire » et bodega, « cellier » ont la même origine.
(Extrait de la grande famille FAIRE).


Dernière édition par Papou JC le Wednesday 21 Sep 11, 9:44; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 31 Mar 10, 11:27 Répondre en citant ce message   

En brusseleir, on désigne par apotiquet un petit pot. En français de Wallonie, on dit potiquet pour désigner la même chose.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008