Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Mots anglais américains d'origine yiddish - Forum anglais - Forum Babel
Mots anglais américains d'origine yiddish
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 29 Nov 13, 17:09 Répondre en citant ce message   

מגילה = di megile en yiddish, megilla en hébreu désigne d'abord un rouleau de parchemin.
Dans le judaïsme, on considère qu'il y a cinq megillot ( pluriel) ou méguiloth, en transcription française, qui sont les rouleaux de la Torah, le Pentateuque.

Ces rouleaux sont lus à la synagogue lors de certaines fêtes: Le Cantique des Cantiques le jour du shabbat et pour la fête de Pessah, le rouleau de Ruth pour Shavuot, L'Ecclésiaste lors de la fête de Succoth et Le Livre d'Esther, Megiles Ester, lors de la fête de Pourim.
En fait, employé seul, LA MEGILE, désigne toujours ce dernier rouleau.

Il va de soi que la lecture d'un Livre entier de la Bible, qui plus est directement en hébreu, est une tâche longue et astreignante. On comprend qu'au figuré le terme megile yiddish ait été employé humoristiquement pour désigner une histoire longue, fastidieuse, interminable ou ennuyeuse.

L'anglais américain a repris et le mot et son sens humoristique sans presque rien y changer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 09 Dec 13, 16:07 Répondre en citant ce message   

- That border effectively bisects the sprawling Marcellus Shale natural-gas reservoir. On the Pennsylvania side, billions have been invested in gas extraction; on the New York side, bupkis.
= La frontière entre les deux Etats coupe en deux la nappe de gaz naturel. Côté Pennsylvanie, des milliards ont été investis dans l'extraction de gaz. Côté New York, que dalle !

[ The NY Post - 30.09.2013 ]


USA bupkis
- rien / zéro / nul
- que dalle (fam.)


À la différence d'autres termes yiddish passés dans le langage général (schlep, glitch, klutz, etc.), celui-ci n'est pas très connu dans la population non-juive aux US.

Dans la plupart des cas, l'origine yiddish des mots est assez facile à détecter. Pour bupkis, j'étais parti sur le pluriel d'un hypothétique bupki. Ma recherche n'a évidemment donné que dalle...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 10 Dec 13, 0:06 Répondre en citant ce message   

Le mot yiddish correspondant est באָבקע = bobke , nom féminin dont le pluriel est effectivement bobkes.

C'est un mot qui désigne au sens propre des crottes ( crotte de bique, plus exactement). Vu la valeur des dites crottes, on comprend que cela ait signifié déjà en yiddish, au sens figuré, quelque chose de peu de valeur.

Employé au pluriel comme une interjection: ! באָבקעס = bobkes ! , cela peut se traduire par: balivernes !, n'importe quoi ! rien du tout ! que dalle!

Le mot est d'origine slave, de la même famille que באָבע = bobe = le haricot.

Avec diminutif et au pluriel, באָבקעלעך = bobkelekh ( petites crottes) c'est de l'argent, des pépettes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 11 Dec 13, 11:14 Répondre en citant ce message   

On retrouve en français cette association :
- crottes de bique = quelque chose d'insignifiant - une chose sans valeur

- ne pas se prendre pour de la crotte de bique : être prétentieux


La crotte de bique n'avait autrefois pas d'usages annexes, contrairement à la bouse ou au crottin (combustible, fabrication de briques de terre crue...), qui a fait qu'elle a été considérée comme n'ayant aucune valeur, comme quelque chose de totalement insignifiant.


- Et ma soupe de mes oignons gratinée, c'est de la crotte de bique, alors ?
[ Colette - La naissance du jour ]

- Et c'est pourquoi vous vous êtes toujours conduits avec moi comme de mauvais frères. Parce que, n'est-ce pas, tout ce qui est Maublanc ou Leroy ou Rougier, qu'est-ce que c'est à côté des La Monnerie ? De la crotte de bique !
[ Maurice Druon - Les grandes familles ]


Il existe également l'interjection "crotte de bique !" à la fois plus enfantine et plus "politiquement correct" que "merde !" et tellement plus drôle que "zut !".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 19 Dec 13, 15:48 Répondre en citant ce message   

- Now he’s recruited a touring company of fellow nanny-noodges to bring the joys of bike lanes and Big Gulp bans to municipalities around the globe.
= Et maintenant il recrute une troupe ambulante d'enquiquineurs comme lui qui va aller répandre la "bonne parole" dans les municipalités du monde entier !

[ The NY Post - 18.12.2013 ]

(Mike Bloomberg, le maire sortant de NYC, va faire profiter d'autres municipalités de son expérience et de ses réalisations, notamment la mise en place d'un système de location de vélos et l'interdiction de vendre des sodas en grand conditionnement, initiatives considérées comme barbantes ou négatives par certains New-Yorkais et certains médias)


USA to noodge
- embêter, ennuyer, enquiquiner (qqn)

avec l'idée de plaintes incessantes ou celle d'embêter qqn jusqu'à ce qu'il fasse qqch

exemples :
- les enfants en voiture, qui demandent sans cesse : on est bientôt arrivé ?!
- mon fils m'a cassé les pieds tant que je ne lui ai pas acheté le jouet qu'il voulait

noodge : enquiquineur - casse-pieds

variante populaire de nudge
ne pas confondre avec son homographe :
- to nudge : donner un léger coup de coude à qqn


Lire la présentation de Israël nudnik dans le Fil "Mots d'origine yiddish en hébreu".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 21 Dec 13, 0:07 Répondre en citant ce message   

Effectivement, le terme noodge et sa variante nudge sont tous deux issus du yiddish nudnik , נודניק ( = casse-pied, raseur), lui-même d'origine slave. Le mot est également passé en hébreu sans transformation par rapport au yiddish alors que l'anglais américain a réellement anglicisé le terme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 21 Dec 13, 11:15 Répondre en citant ce message   

Wordsmith
- From Yiddish nudyen (to pester, bore), from Polish nudzic


Merriam-Webster
- Yiddish nudyen to bore, fr. Pol nudzić; akin to Pol nuda boredom, OSlave nouditi to press hard, constrain, nužda need


Yourdictionary
- from Yiddish nudyen, to be tedious, bore from Russian nudnyi, tedious


Etymonline
- 1947, from Yiddish, with agential suffix -nik + Polish nuda "boredom" or Russian nudnyi "tedious, boring," from Old Church Slavonic *nauda-, from PIE *neuti- "need" from root *nau- "death, to be exhausted" (see need (n.))
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 24 Dec 13, 7:38 Répondre en citant ce message   

angl. amér. to schvitz : suer
angl. amér. schvitz : sauna, bain de vapeur.

< suer en yiddish (cf. all. schwitzen = suer)

"How about a schvitz? Schvitzing, Yiddish for sweating, often refers to the ancient practice of steam or sauna bathing." 20-04-2012 NY Times
(Pourquoi pas le sauna? Schvitzing, mot yiddish pour suer, souvent une référence à l'ancienne habitude des bains de vapeurs et des saunas.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 07 Jan 14, 17:32 Répondre en citant ce message   

- Why I won’t be coming back to Shanghai anytime soon. The city is glitz and shpritz. Ching-a-ling and bling is king.
= Pourquoi je ne reviendrai pas à Shanghai de sitôt. La ville est tape-à-l'oeil et pétillante (à l'excès). Allumeuse et bling-bling.

[ The NY Post - 03.01.2014 ]


USA to shpritz / spritz
- (faire) gicler - (faire) jaillir

syn. : to squirt - to spray

On pense évidemment au Spritzer, vin blanc agrémenté d'un soda ou d'eau pétillante.


- At 100 years old, Ms. Kaufman is still shpritzing jokes, Jewish and otherwise, which is in her genes.
= A 100 ans, Mme Kaufman distille encore des blagues, juives ou autres, c'est dans ses gènes.

[ The NY Times - 12.05.2011 ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 08 Jan 14, 22:47 Répondre en citant ce message   

Citation:
angl. amér. to schvitz : suer
angl. amér. schvitz : sauna, bain de vapeur.

< suer en yiddish (cf. all. schwitzen = suer)

"How about a schvitz? Schvitzing, Yiddish for sweating, often refers to the ancient practice of steam or sauna bathing." 20-04-2012 NY Times
(Pourquoi pas le sauna? Schvitzing, mot yiddish pour suer, souvent une référence à l'ancienne habitude des bains de vapeurs et des saunas.)

Petite précision:

Le verbe שװיצן, shvitsn signifie bien suer, transpirer ( comparable à l'allemand schwitzen), pour autant schvitzing n'est pas du yiddish! le participe présent de ce verbe est שוויצנדיק = shvitsndik .


D'autre part, si di shvits , שװיצ désigne bien en yiddish aussi le bain vapeur, ce ne peut être en référence directement au sauna. Dans la pratique juive, le bain rituel a consisté de tout temps en immersion totale dans un bassin d'eau provenant si possible de la nappe phréatique ou d'eau de pluie. Dans les pays d'Europe au climat continental et aux hivers rigoureux, le mikvé comportait des salles intermédiaires ou attenantes permettant aux personnes de se réchauffer ensuite soit dans des bains chauds ou des bains de vapeur. Selon les lieux et les époques, il y avait des différences mais on ne peut parler d'une ancienne habitude du sauna.
En revanche, à l'époque moderne, particulièrement aux USA, le mot shvits ou shvitsbod a ensuite servi aussi pour désigner le sauna proprement dit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 09 Jan 14, 0:08 Répondre en citant ce message   

Suffixe yiddish -nik
shlomoavital a écrit:
On peut noter au passage le suffixe yiddish ־ניק , [-nik] , qui produit quelques noms familiers en hébreu en s'accrochant à des mots purement sémitiques, comme par exemple קִבּוּצְנִיק , [kibutsnik] = "membre d'un kibboutz"


Le suffixe yiddish -nik vient du russe -nik (personne associée à ...) ex. kolkhoznik (membre d'un kolkhoze)

- russ. sputnik : (1957) nom d'un satellite artificiel, lit. compagnon [de la terre] < vieux slave supotiniku< russe so-, s- "avec" + put' "voie, chemin" < vieux slave poti< indo-eur. *pent- (marcher aller) + -nik.
- angl. beatnik :(1958) apparaît dans un journal de San Francisco, sur le modèle de spoutnik + beat (rythme/battement ou exténué/abattu, cf. to beat=battre)

(etymonline)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 09 Jan 14, 1:13 Répondre en citant ce message   

Oui, le suffixe - nik yiddish est bien d'origine slave comme d'ailleurs d'autres suffixes comme: - arnye , - ke , - ak ou - nyak , - uk, - tshik, - stve ,- ets par exemple.

Cependant, lorsqu'une langue s'approprie un mot ou un élément de mot comme un affixe, elle en change bien souvent quelque chose.
Dans le cas présent , en yiddish - nik n'a plus simplement cette acception de personne associée à ... . En yiddish, - nik s'emploie effectivement pour des personnes, des mots masculins, mais c'est essentiellement un suffixe dépréciatif qui pourrait parfois correspondre à notre - ard .
Par exemple, מאַרודניק = marudnik = le traînard
ou bien דער גענאַרניק = der genarnik = le trompeur, l'arnaqueur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 09 Jan 14, 3:55 Répondre en citant ce message   

angl. am. (fam.) klumnik: bon à rien < hébreu "klum" (rien) + -nik
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 17 Feb 14, 11:49 Répondre en citant ce message   

- The charmless and frequently silly “Winter’s Tale’’ is basically a much schmaltzier fantasy version of “Love Story.’’
= "Winter's Tale", film sans charme et un peu débile par moments, n'est rien d'autre qu'une version fantastique, en bien plus mièvre, de "Love Story".

[ The NY Post - 13.02.2014 ]


USA schmaltz
- saindoux - graisse d'oie
- mièvrerie - sentimentalisme
- sentimentalisme excessif

schmaltzy (adj.)
- mièvre
- à la guimauve - à l'eau de rose
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 17 Feb 14, 13:13 Répondre en citant ce message   

Voir sur le fil référence d'origine alimentaire les explications correspondantes pour l'allemand et le yiddish, ainsi que le shmaltzy anglais cité alors par embatérienne.

En conclusion, le terme américain est peut-être venu du yiddish mais son acception est plus proche du terme équivalent allemand.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7









phpBB (c) 2001-2008