Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Mots-valises - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Mots-valises
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Wednesday 13 Apr 16, 2:17 Répondre en citant ce message   

Les touristocrates

Titre d’un livre de Pierre Daninos,
récit d’une croisière sur le France,
Denoël, 1974.

Bien entendu, de touriste et d’aristocrate.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 18 Aug 16, 15:34 Répondre en citant ce message   

burkini :
- composé de burqa + bikini

Lire le MDJ bikini / monokini / burkini.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 22 Apr 17, 12:34 Répondre en citant ce message   

- Après la victoire de Barcelone face au PSG, la droite va commencer à croire à la Fillontada.
[ relevé sur Twitter - 08.03.2017 ]

composé de Fillon + remontada (esp.)

remontada (esp.) : remontée - retour - retournement de situation

Référence au match retour Barcelone - Paris SG en 8èmes de finale de la Ligue des Champions 2017. Le PSG avait gagné le match aller 4-0. Dans l'histoire de la LDC, une équipe n'avait jamais réussi à remonter 4 buts. Barcelone a cependant gagné le retour 6-1 ... en marquant 3 buts dans les 7 dernières minutes, le but de la qualif ayant été marqué à la 90ème + 5. L'arbitrage a été discutable sur plusieurs buts.

J'ai entendu au moins un politologue et un homme politique proche de François Fillon utiliser le mot-valise fillontada mais je n'ai trouvé aucune trace sur le Net.
Je vous garantis pourtant avoir été témoin de l'emploi -non fictif !- de ce mot-valise.

La fillontada, ce serait une qualification de Fillon pour le 2nd tour de la présidentielle alors que les sondages donnent depuis longtemps un "match" Macron - Le Pen, l'écart entre les 2 "favoris" et Fillon ayant souvent été de 8 ou 9 points.
Nous saurons demain soir à 20h s'il y a eu fillontada ou pas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 22 Apr 17, 13:47 Répondre en citant ce message   

Eh bien, heureusement que tu es là, je n'aurais pas su décrypter.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Saturday 22 Apr 17, 16:01 Répondre en citant ce message   

Voici que les chicoufs (cités par moi en octobre 2013) arrivent en France.
William Leymergie de Télématin (Fr2) en était tout ébloui ce matin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 24 Apr 17, 12:39 Répondre en citant ce message   

Citation:
Nous saurons demain soir à 20h s'il y a eu fillontada ou pas.

Eh bien non, il n'y a pas eu de fillontada ! très content
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 27 Apr 17, 11:52 Répondre en citant ce message   

Dawance a écrit:
Voici que les chicoufs (cités par moi en octobre 2013) arrivent en France.

Si les chicoufs "arrivent en France", comme tu dis, peut-on savoir d'où ils viennent ?!
Dans ton post d'octobre 2013, tu ne donnais aucune précision.

J'ai lu ce mot il y a qq mois dans la presse française.

On le trouve également dans un article du Figaro d'avril 2014 (lire ICI).

En quoi chicouf est-il un mot-valise ?

- Un mot-valise est un mot formé par la fusion d'au moins deux mots existant dans la langue de telle sorte qu'un de ces mots au moins y apparaisse tronqué, voire méconnaissable. [ Wiktionnaire ]
- Les mots composés par télescopage réunissent la tête d'un mot et la queue d'un autre. Ils sont nommés mots-valises ou mots-portemanteaux. On amalgame deux mots sur la base d'une homophonie partielle, de sorte que chacun conserve la plus grande partie de sa physionomie lexicale d'origine. [ monsu.desiderio.free.fr ]

Avec chicouf, il s'agit d'un simple accolement de 2 mots, chacun gardant sa forme, sans aucune altération.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Monday 26 Jun 17, 17:59 Répondre en citant ce message   

En espagnol :

Salpimentar, v. « saler et poivrer ».

De sal « sel » et pimienta « poivre ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Thursday 29 Jun 17, 17:46 Répondre en citant ce message   

Lu dans la presse aujourd'hui :

Macronaparte.

Le mot remonterait au moins au 12 juin, dans Les Échos, et serait d'origine allemande.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 30 Jun 17, 11:28 Répondre en citant ce message   

rus. компромат (kompromat) : matériel compromettant; information permettant de faire chanter des politiciens; cette pratique semble devenue populaire après la chute de l'Union Soviétique.
< компрометирующий + материал

On trouve kompromat dans la presse dans de nombreuses langues.

allemand :
http://www.faz.net/aktuell/politik/trumps-praesidentschaft/russland-dementiert-dossier-ueber-donald-trump-14621951.html
français :
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/trump-et-la-russie-le-kompromat-vieille-pratique-des-services-secrets-russes_1867960.html
anglais :
http://www.telegraph.co.uk/news/2017/01/11/russian-spies-almost-certainly-have-damaging-kompromat-donald/
espagnol :
http://www.elmundo.es/internacional/2017/01/11/587578efe2704e407a8b458d.html
italien :
http://www.corriere.it/esteri/17_gennaio_11/cnn-trump-spiato-servizi-russi-raccolte-notizie-compromettenti-ecfb07aa-d7c8-11e6-9dfa-46bea8378d9f.shtml
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
photophore



Inscrit le: 11 Apr 2012
Messages: 146
Lieu: 78360 Montesson

Messageécrit le Monday 24 Jul 17, 0:17 Répondre en citant ce message   

Le russe , dans son dialecte soviétique , semble avoir été friand de mots-valises : il nous est resté , entre autres , Politburo , Kolkhoze , Goulag , Komintern , Komsomol
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 396
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Sunday 30 Jul 17, 23:58 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Franglais n'a pas été inventé par Etiemble mais certes popularisé par lui. Avant lui, Maurice Rat avait employé le mot en 1959 dans un article de France-Soir à l'imitation de fragnol qui s'utilisait en Amérique du Sud pour désigner le mélange de français et d'espagnol. On cite aussi avant eux Roger Minne en 1951.

Le mot est encore plus ancien dans le sens de français non idiomatique parlé par une personne anglophone. Il semble dater de la première guerre mondiale ; voici un extrait de Red Cross News Notes, publié dans le Williston Graphic (North Dakota) du 9 Mai 1918 :
Citation:
“Franglais” is a new language that you hear in France today. The word is made of “francais” and “anglais”—the French words for French and English—and the language itself is made out of a fearful jumble of words that were perfectly good when they played by themselves but don’t always mix.
Franglais is what you hear where American and English men and women without a very good knowledge of their hosts’ own speech find themselves at work alongside of Frenchmen and Frenchwomen—soldier, nurses, relief workers, shopkeepers and all sorts of folks.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 396
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Monday 31 Jul 17, 0:23 Répondre en citant ce message   

Et aussi, dans sa chronique du Daily World (Opelousas, Louisiane) du 12 janvier 1960, à propos de l’anglais parlé par les Acadiens de Louisiane, R. J. Reed expliquait la différence entre Franglais et Frenglish : dans ce dernier, l’anglais prédomine, tandis que le premier consiste en du français traduit littéralement en anglais. Voici, selon lui, des exemples de Frenglish et des exemples de Franglais :
- Frenglish (un homme d'affaires parle) :
Citation:
“Allon dire ca prend a half million bucks to run a company comme ca ici. . .
“. . . en autre not, if we don’t run into some malchance, we should do bien, ehn?”
“C’est pas comme another company qui commence with $250,000. . . Tu wa, we made $10,000 claire last year, mais that’s not enough. . . Allons dire ca prend a half million. . . Non, non, cher, not that way. . . La, let’s see how much that is. . . Eh, garcon, if we only knew! etc. . .

- Franglais :
Citation:
“We have a nice fresh (breeze) outside today, yes? J’crois I’ll go get me a big pound of fresh cochon (pork) and make me some grillade amarinees (pickled and peppered beef) pour diner.”
“Say, do you have any ruban bleu (blue Ribbon) at your store, the kind pour match ma robe (dress) I bought there last summer?”
“I defend (defy) any of you to tell that to my figure (face).”
“We sure forced (hoped) the bus would have a flat so we wouldn’t have to go to school today.”
“I blistered (wounded or winged) three ducks and killed two.”
“I planted (stuck) an echappe (splinter) in my foot.”
“And when my bunch of geese came back the other day there wasn’t one left.”
“Wait here till I throw my cow over the fence some hay.”
“Mago save my books?”
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 31 Jul 17, 11:51 Répondre en citant ce message   

Belle trouvaille que ce "franglais" de 1918. On peut voir l'original ici :
http://chroniclingamerica.loc.gov/lccn/sn88076270/1918-05-09/ed-1/seq-8.pdf
On fait vraiment, grâce à vous, un saut dans la date des premières attestations.

Cela dit, c'est une attestation dans un texte anglais (américain, même), et elle ne désigne pas ce que désigne le "franglais" d'aujourd'hui, à savoir du français, essentiellement, mais mâtiné de mots anglais. Il reste à trouver une attestation dans un texte français.

J'ai tenté d'en trouver sur Gallica ou sur Google Livres, mais sans succès. Gallica me ramène un certain nombre de résultats anciens pour "franglais", mais quand on vérifie, on s'aperçoit qu'il s'agit d'une mauvaise lecture pour "français" ou pour "anglais". Je n'ai pas eu le courage de tout vérifier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 396
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Monday 31 Jul 17, 17:19 Répondre en citant ce message   

Finalement, on peut considérer que le mot franglais a été inventé à plusieurs reprises, de façon indépendante, pour désigner des réalités différentes :
- français non idiomatique parlé par une personne anglophone
- anglais non idiomatique parlé par une personne francophone (notamment par les Cajuns)
- français influencé par l’anglais.
En ce qui concerne ce dernier, le Alexandria Daily Town Talk (Louisiane) du 7 septembre 1962 parlait ainsi du Québec :
Citation:
Assailed by English-language media, politically thwarted by Ottawa, and forced to hear the continuing deterioration of spoken French into a mixture of French and English (Franglais), the reaction of many French-Canadian students and intellectuals has been to adopt separatism as a last desperate attempt to stop the rot.

Peut-être ici encore s’agit-il d’une création indépendante.
Dans Parlez-vous franglais ? (1964), Étiemble cite ainsi Maurice Rat (Potins de la grammaire, France-Soir, 26 septembre 1959) :
Citation:
L’élite des Argentins écrit et parle un français mêlé d’espagnol que le spirituel chroniqueur du Quotidien, le grand journal français de Buenos Aires, a proposé de baptiser le fragnol. Faudra-t-il appeler bientôt franglais ce français émaillé de vocables britanniques que la mode actuelle nous impose ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 sur 7









phpBB (c) 2001-2008